Animes, Mangas et Jeux-Vidéo > Mangas

Jojo Bizarre's Adventure

<< < (2/33) > >>

Virevolte:
21 février 2009 ? Ouah !

Bon, je suis faible. J'ai tenté de me retenir autant que possible mais attendre chaque semaine le prochain épisode est en train de me limer les nerfs. J'ai (re)lu Phantom Blood et... sans transition, j'ai enchaîné sur Battle Tendency (la faute à Shadow, et un peu à Red aussi, l'un et l'autre qui répètent que ça ressemble à Hunter x Hunter... un coup bas ou je ne m'y connais pas).

Au début, c'était juste un petit peu. Avec l'endoctrinement habituel : allez, seulement jusqu'à l'anime, et puis juste encore une petite page, et une autre...
...ben du coup, je me suis enfourné la moitié de l'arc d'une traite.

Et mon avis, forcément, c'est que ça déchire. Je meurs d'impatience de voir l'adaptation des protagonistes et antagonistes de cet arc-ci (et aussi de voir le doubleur de Joseph balancer toutes les âneries qu'il m'a été donné de lire... rien qu'à l'imaginer, j'étais plié). En commençant le manga (et Phantom Blood), je ne pensais vraiment pas qu'on en arriverait là. On perd beaucoup de cette impression de conventionnel qui imprègne la première partie.
(Je ne sais pas pour vous, mais moi, Phantom Blood, il me fait carrément l'effet de l'histoire by-the-book par excellence. C'est génial, certes, mais extrêmement convenu, surjoué au possible dans un style qui rend très bien. Et l'arc suivant, dont je suis vaguement à la moitié, me semble doté d'une personnalité très différente.)

Pour le moment, effectivement, non seulement les combats ont un petit air de Hunter x Hunter (la "faute" à Joseph j'imagine, juste à la première impression, on aurait pourtant pas dit qu'il avait un cerveau ~), mais également la manière dont l'auteur traite ses antagonistes. Ils sont surprenants, entiers, avec probablement un bon morceau de background sous le coude. Il y a un nombre conséquent de scènes leur étant dédiées, qui sont très appréciées. 

Bref, je sais ce que je vais faire de mes prochaines soirées ~
Je me saborde un peu l'anime mais c'est sans regret. Et puis graphiquement, ça fait quand même vachement peau neuve. En passant de l'un à l'autre, je vais peut-être même réussir à comprendre certains combats... parce qu'avec leurs déhanchés bien louches, on panne parfois pas grand chose à l'action.
 

shadow8:
J'ai modifié le premier message

--- Citer ---la faute à Shadow, et un peu à Red aussi, l'un et l'autre qui répètent que ça ressemble à Hunter x Hunter... un coup bas ou je ne m'y connais pas
--- Fin de citation ---

AHaha, bien là Jojo est le manga que Togashi s'inspire le plus. Ce n'est pas très surprenant de voir la différence.


--- Citer ---Togashi, auteur de Yū Yū Hakusho et de Hunter × Hunter n'hésite pas à reprendre l'onde avec son « nen » ou à s'inspirer de Dio en créant Hisoka,la technique de Gon "jajenken" est inspiré par le manieur de stand ,du nom de Boy 2 Men, dans la partie Diamond is not crash. Quant à la partie Sensui de Yû Yû elle s'inspire sans vergogne de la 3e partie de JoJo. Anamuna et Kaitô Yû rappellent étrangement les frères D'Arby. Itsuki a un pouvoir d'ombre comme Alessi. Le docteur Kamiya a un pouvoir à zone limité comme les Stands. Mitarai a un pouvoir rappelant étrangement celui de N'Duul, etc.
--- Fin de citation ---

Source Wikipedia

On peut ajouter aussi  le pouvoir de  Yukako Yamagishi que Togashi s'inspire pour faire un de ses derniers personnages qui a un nen avec ses cheveux.   Il y en a surement d'autre. Ce n'est pas juste Togashi qui fait ça aussi.  :D


J'espère que le sujet va être plus actif.


Je me suis mis à jour avec la partie 8 et je dois dire que c'est carrément  la partie la plus bizarre qu'Araki nous a fait.  Ça envoi du lourd avec le mystère de la partie. Le personnage principal est tellement mystérieux.

Cliquez pour afficher/cacherIl contient plusieurs partie de corps qui ne sont pas à lui.

Virevolte:
Fin de Battle Tendency, qui m'aura laissé une impression d'étrange. Quand je réfléchis et que je rationalise un peu, je me dis que ça se tient (presque !), mais quand même, ça fait bizarre (m'enfin, le titre annonce la couleur aussi).

A partir de ce point, les spoils sont létaux. Fuyez.
Cliquez pour afficher/cacherJ'ai été dérangé par la disparition soudaine de cette espèce d'aura d'invulnérabilité qui entourait les hommes du pilier. Au début de l'arc, contre Santana, on ressent vraiment ce phénomène de toute puissance. L'adversaire est trop puissant, trop vif, il se régénère, et n'est sensible à l'onde que si on la lui injecte directement dans le corps. La scène de combat était réellement haletante, et c'est une tension qu'on ne retrouve plus vraiment par la suite.

Bon, bien sûr, JoJo s'est entraîné, mais je ne m'attendais pas à ce que la différence soit amoindrie à ce point. Après, il fait toujours preuve de prudence et de grande maîtrise tactique, les combats sont très soignés, mais peu importe ce que je peux dire pour rationaliser, je trouve qu'on y a perdu de l'intensité dramatique.
...les affrontements contre Wham étaient quand même super cool.

L'autre point qui me fait sourciller, c'est que les détails dévoilés sur Cars sont trop maigres. On s'attendait à davantage. Lorsqu'il enlève son turban, on se rend compte que finalement, c'est juste un sale type. C'est vraiment dommage. Je ne comprends même pas pourquoi il faisait l'effort d'épargner les êtres vivants autres que les humains jusqu'alors... sauvant le p'ti chien et évitant d'écraser les fleurs... ça n'a juste aucun sens, quand il devient complet grâce à la Pierre Rouge d'Asie, il massacre un écureuil pour le fun.

Bref, je n'ai pas la moindre idée de ce que l'auteur a voulu faire avec ce personnage. J'ai le sentiment qu'il est parti de quelque chose de mystérieux et complexe, pour simplifier à outrance au moment de la révélation. C'est un point que je trouve un peu décevant.
Par la suite, j'ai commencé le troisième arc, avec le fameux Jotaro et cette notion de Stand (que je n'ai découverte qu'avec Gintama ~). J'en suis encore au début et je demande à voir comment ça va se développer... mais pour le moment, ça va un peu vite. Peut-être car on manque d'indications sur ce qui est en train de se passer. En tout cas, ça n'a pas grand sens pour moi à cet instant.

NB : C'est quand même sacrément machiste comme manga. Il y a une femme à un moment qui a une utilité réelle en combat ? Non parce que là, c'est strictement décoratif ~

shadow8:

--- Citer ---A partir de ce point, les spoils sont létaux. Fuyez.
--- Fin de citation ---

Mon gars, ça ne me dérange pas surtout que je suis à jour dans le manga.


--- Citation de: Virevolte le 20 décembre 2012, 11:49:14 ---Fin de Battle Tendency, qui m'aura laissé une impression d'étrange. Quand je réfléchis et que je rationalise un peu, je me dis que ça se tient (presque !), mais quand même, ça fait bizarre (m'enfin, le titre annonce la couleur aussi).

A partir de ce point, les spoils sont létaux. Fuyez.
Cliquez pour afficher/cacherJ

L'autre point qui me fait sourciller, c'est que les détails dévoilés sur Cars sont trop maigres. On s'attendait à davantage. Lorsqu'il enlève son turban, on se rend compte que finalement, c'est juste un sale type. C'est vraiment dommage. Je ne comprends même pas pourquoi il faisait l'effort d'épargner les êtres vivants autres que les humains jusqu'alors... sauvant le p'ti chien et évitant d'écraser les fleurs... ça n'a juste aucun sens, quand il devient complet grâce à la Pierre Rouge d'Asie, il massacre un écureuil pour le fun.

Bref, je n'ai pas la moindre idée de ce que l'auteur a voulu faire avec ce personnage. J'ai le sentiment qu'il est parti de quelque chose de mystérieux et complexe, pour simplifier à outrance au moment de la révélation. C'est un point que je trouve un peu décevant.
--- Fin de citation ---


Cliquez pour afficher/cacherCars, c'est juste le plus intelligent de sa race. Il n'était pas le plus puissant, enfin, pas à la fin où il la forma ultime. Ça le dit, Cars est complètement la créature la plus forte qu'il n'y pas. Il est encore vivant même s'il est congelé dans l'espace.

La pensé de Cars est assez simple: Je suis plus intelligent que vous autre. Ça reste une race supérieur.



--- Citation de: Virevolte le 20 décembre 2012, 11:49:14 ---

Par la suite, j'ai commencé le troisième arc, avec le fameux Jotaro et cette notion de Stand (que je n'ai découverte qu'avec Gintama ~). J'en suis encore au début et je demande à voir comment ça va se développer... mais pour le moment, ça va un peu vite. Peut-être car on manque d'indications sur ce qui est en train de se passer. En tout cas, ça n'a pas grand sens pour moi à cet instant.

NB : C'est quand même sacrément machiste comme manga. Il y a une femme à un moment qui a une utilité réelle en combat ? Non parce que là, c'est strictement décoratif ~


--- Fin de citation ---


Virevolte, il y a la partie 6 qui est seulement des femmes protagonistes. Il va y avoir plus d'information dans la partie 4 pour les Stand. Il y en qui sont né avec l'autre moyen est expliquer dans la partie 4:

Cliquez pour afficher/cacherCe sont des flèches qui peuvent te donner un stand. J'en dit pas plus pour que tu peuvent lire par toi même. Il y une autre chose que les flèche peuvent faire, mais tu es loin d'être rendu-là.   

C'est surtout que Jotaro  est comme ça,il n'a pas la patience avec les filles qui crie. Jotaro n'aime que le femme qui ne sont pas fatigante. Enfin, Jossuke est mon Jojo préféré. Bien là, il y a pas mal de manga machiste comme Hokuto no ken, Lupin III, Hunter X Hunter, YuYu Hakusho, Dragon Ball et etc... On en fini pas.

Virevolte:
Je n'étais pas au courant que le quatrième arc, "Diamond is Unbreakable" était la suite directe du troisième. C'est intéressant, les deux premiers arcs étaient également directement liés. Du coup, l'explication finit par venir et me rassérène quant à la consistance de l'histoire.

Pour le machisme, eh bien oui, comme tu dis, ce n'est pas exclusif à Jojo. Encore qu'on puisse sortir Hunter x Hunter de la liste, qui compte pas mal de personnages féminins puissants et charismatiques, Biscuit Krueger ne fait pas office de tapisserie dans le manga.

M'enfin, je faisais surtout la remarque parce que...
Cliquez pour afficher/cacherLisa Lisa est un des protagonistes de l'histoire, très prometteur qui plus est... mais à ce qui s'annonce comme son "moment de gloire", curieusement, elle se fait lessiver en dix secondes chrono' et ne sert plus qu'à gêner le héros dans son combat.
C'est à cet instant que m'est venue la pensée que c'était quand même sacrément machiste... puisque les femmes finissent toujours par jouer un second rôle.
Après... tu sembles dire que cela change par la suite, donc on verra ~
J'ai donc terminé le troisième arc, "Stardust Crusaders", et c'est celui que j'aurais le moins apprécié de la saga. Il ne se constitue finalement que d'une série de combats rocambolesques, qui a un peu mal vieillie. Je pense que si j'avais suivi l'histoire à l'époque de sa sortie, j'aurais adoré comme pas possible. Quand je songe que l'arc est sorti entre 89 et 92... eh bien, c'était carrément novateur. Aujourd'hui, des tonnes de shonen reprennent cette idée de "pouvoirs spéciaux" différents pour chaque héros/adversaire.

M'enfin bon, le fait est que même si le combat final envoie carrément du bois et me donne sacrément envie de jouer au jeu de combat promis par CyberConnect2, j'ai trouvé que c'était en-dessous de Battle Tendency.

Le quatrième arc que j'ai commencé récemment me plaît davantage. La manière dont s'installe l'histoire est agréable, même si par la suite, on tombe dans un schéma extrêmement classique. C'est une première de la part de l'auteur d'ailleurs. Avec ses trois arcs précédents, il fonçait droit au but. On ne perdait pas de temps. Là, il y a des tas de chapitres consacrés aux personnages secondaires, mettant en scène des adversaires n'ayant pas forcément une grande importance. On tourne autour du pot, sans savoir comment les choses vont finalement tourner.
Cliquez pour afficher/cacherLe combat contre Red Hot Chili Pepper était sympa quand même, on y suivait un fil conducteur qui s'est esquivé de nouveau dans les chapitres suivants.
En tout cas, je comprends que Josuke soit ton JoJo préféré. Sa personnalité est plutôt chouette, plus entière et humaine que les précédentes (Jotaro et Jonathan n'avaient pas beaucoup de facettes il faut dire ~).

J'apprécie également les capacités des Stands des protagonistes. J'ai l'impression qu'elles sont un peu mieux ficelées que pour l'arc précédent. On comprend mieux quel éventail de possibilités s'ouvre pour chaque personnage.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Utiliser la version classique