Auteur Sujet: BD occidentale  (Lu 26758 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Gemini no Saga

  • Invité
BD occidentale
« le: 01 septembre 2007, 12:46:28 »
"Bd occidentale", j'ai appelé ce topic ainsi car je ne veux pas exclure les comics américains.

Pour élargir mes horizons au niveau lecture (bah oui je lis quasiment que des mangas, pauvre de moi...), je me suis lancé dans Treize. Après avoir lu Icare de Moebius et Taniguchi, je me suis dit tout bêtement que c'était dommage de passer à côté d'un univers aussi riche, surtout par le nombre d'oeuvres. Alors je suis retourné à mes tous premiers amours : la bd franco belge. J'ai des souvenirs encore frais de mes excellents moments passés à lire Thorgal de Van hamme et Rahan de Cheret. J'ai donc lu le premier tome de Treize, de Van hamme, et là énorme coup de coeur. J'ai retrouvé la passion que j'éprouve en lisant un tome de Berserk et Vagabond.

L'essentiel de Treize repose sur son scénario totalement tordu. Un homme s'échoue sur une plage de la côte est étasunienne, bléssé par balle à la tête. Par miracle il se fait soigner par des retraités, et le médecin qui l'a soigné lui dit que la balle a endommagé une zone du cerveau, celle où repose "sa mémoire". C'est-à-dire qu'il a conservé sa mémoire dite "collective" : savoir parler et tout le tralala, tandis que tous ses souvenirs le concernant ont sauté comme on formate un ordi. De là il n'aura de cesse de savoir qu'il est jusqu'à l'amener à des complots menant aux plus hautes sphères de l'Etat. On dirait à première vue un scénario digne d'un bon film hollywoodien à deux balles tout juste à divertir. Certes Treize reste avant tout un divertissement, mais je vous assure que Van hamme n'est pas aussi connu dans le monde de la bd pour rien.

C'est une bd culte, et je comprends pourquoi. D'ailleurs pour la petite histoire, Treize a un signe caractéristique, le chiffre romain "treize" est tatouté sous sa clavicule gauche, d'où ce surnom. Ca ne vous rappele pas un certain Black cat ? J'ai été à moitié surpris que le mangaka s'inspire de cette bd  ^_^, au point de dessiner le même tatouage au même endroit. Mais heuresement l'hommage s'arrête là.


Le but de ce topic est, à l'instar de "que lisez-vous en ce moment" et "bibliothèque", de parler de vos coups de coeur du moment comme lointain, voire des coups de geule si vous le souhaitez. Bien sûr vous pouvez débattre de telle ou telle bd (ou comic).

Voilà en espérant que la présentation du topic est claire, et qu'elle intéresse quelques personnes (mais je reste sceptique  ^_^). Partagez !

Nakei1024

Re : BD occidentale
« Réponse #1 le: 01 septembre 2007, 16:30:44 »
Une BD s'adressant à un public adulte, mais que j'adore: Requiem, Chevalier Vampire. Il y a également Sanctuaire qui dispose d'un scénario très bien pensé, mais surtout d'un graphisme et d'une mise en page de toute beauté.
Enfin, pour ceux qui souhaitent rire un bon coup et passer un bon moment, je propose Le chat du rabbin: une bd qui transmet un message de tolérance et de paix, à l'heure où certains parlent de guerres de religions à propos des conflits actuels.

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

deedee

Re : BD occidentale
« Réponse #2 le: 01 septembre 2007, 16:45:20 »
J'ai un coup de coeur sur Largo Winch depuis quelques années maintenant, mais je n'arrive pas à me procurer tous les tomes, il n'y a que le 1 dans ma bibliothèque.
C'est de Van Hamme (quand on parle du loup...) et Francq, et c'est vraiment pas mal. Le dessin n'est pas toujours clair mais on sent qu'il est soigné, les couleurs assez ternes collent pas mal avec l'ambiance glauque du bouquin, en bref rien à redire niveau graphique.
L'histoire est adaptée d'un roman (du même auteur d'ailleurs ;)). Je ne l'ai pas lu, mais en tout cas, le scénario est très sympathique, quoique légèrement tiré par les cheveux. Le héros, fils adoptif d'un riche homme politique qui se fait assassiner dans les premières planches, se retrouve trimballé entre course-poursuites, meurtres, affrontements, et même une ou deux jolies filles, tout cela à cause d'un crime qu'il n'a pas commis. Évidemment, il est débrouillard, alors après s'être fait mettre en prison, il n'hésite pas à voler une voiture pour s'enfuir ;)... ironie du sort, la voiture appartient à un ministre venu le délivrer.
Pas vraiment le genre de lecture conseillée pour les âmes trop sensibles, vu que le dessinateur n'hésite pas à user et abuser du sang qui gicle à flots, mais quand même un moment sympa pour ceux qui aiment le genre.
J'ai bien hâte de trouver le tome deux ^^.
Rita Skeeter better shut her mouth before she gets in troubles...
(And Voldemort can't stop the rock.)

Gemini no Saga

  • Invité
Re : BD occidentale
« Réponse #3 le: 01 septembre 2007, 18:29:22 »
Il y a des scènes un peu "chaude", deedee  ^_^.

Sinon une fois terminé Treize (le dernier album sort en novembre, peut-être auriez vous vu les pubs dans les bureaux tabac ? ), je me jette sur Largo Winch et peut-être sur V comme Vendetta.

Ca change énormément des mangas. Le dessin est à des années lumière, beaucoup plus réaliste même si je ne pense pas que la couleur y joue énormément. De plus certaines planches sont signées par le dessinateur comme s'il nous livrait une peinture, bref une certaine vision artisitique qui manque cruellement au manga.

Bien sûr je n'en ai pas lu beaucoup des bd, et je peux paraître prétentieux d'établir des comparaisons avec si peu. Mais ça m'a vraiment sauté aux yeux.

En tout cas c'est une excellente expérience.

Sacrilège

Re : BD occidentale
« Réponse #4 le: 23 octobre 2007, 20:11:55 »
Hooo hisse, bon ça va, pas trop lourd à remonter ce topic ^^'

Alors alors, en ce qui me concerne je suis plutôt dans le genre humour au Chat de Philippe Geluck, du côté des bd-qui-ne-se-démodent-pas j'aime toujours me relire de temps à autre un bon vieux Tintin, Les Histoires du Petit Nicolas me plaisent pas mal aussi (en bd hein? pas dans Paris Match ^^'). Un Petit Spirou par-ci par-là avec par-ci mo-nie (zêtes pas obligés de rire :x) et un Astérix et voilà avec ça je passe une journée tranquille  :mellow:

Manu974

Re : BD occidentale
« Réponse #5 le: 24 octobre 2007, 07:20:56 »
J'aime beaucoup Garfield et Calvin et Hobbes pour leur cynisme...(hé ben ouais)
Sinon les vieux Asterix (du temps ou gosciny etait encore la) sont indemodables...
Mais les BD occidentales j'en lis une comme ci comme ca...
[* It's always better on holidays, so much better on holidays... [*

histoirede

Re : BD occidentale
« Réponse #6 le: 24 octobre 2007, 16:15:17 »
Thorgal est un de mes chouchou, mais ma BD préférée est De Cape et de Crocs... quand on aime la langue française et l'ambiance des romans historiques, c'est le must (et c'est drôle, en plus). J'aima beaucoup aussi tout ce que fait Lepage (genre Muchacho *bave sur les dessins*)...

Starrynight

Re : BD occidentale
« Réponse #7 le: 24 octobre 2007, 17:12:44 »
Au côté des grands classiques (Asterix, Tintin, ...) que je peux toujours relire avec plaisir, mes préférences iraient à :

Oumpa Pah : les aventures d'un indien, Oumpa Pah (le plus brave d'entre les braves de la tribu des Shavashavah) et du jeune chevalier français Hubert de la Pâte Feuilletée (rien que les noms ça vous dit le niveau de l'ensemble) avec Goscinny au scénario et au dialogue. Ca décape, c'est inventif et c'est tout simplement très drôle. Typiquement le genre de BD que j'ai beau connaître par coeur, je la relirai avec toujours autant de plaisir en riant aux éclats.

Gil Jourdan (scénario et desins de Maurice Tilleux) : dans la France des années 50, les aventures de Gil Jourdan, détective privé, assisté de Libellule, ancien cambrioleur, de sa secrétaire Queue-de-Cerise et de l'inspecteur de police Crouton. Les vannes volent dans tous les sens à cent à l'heure, les dialogues font mouche à tous les coups, le tout sur fond de très bonnes enquêtes policières. Même remarque que pour Oumpa Pah, je la connais pas coeur mais me marre toujours autant.

Bruno Brazil, dessins William Vance, scénario Van Hamme : une équipe de choc travaillant dans un service secret américain. Une sorte de Mission Impossible avec de beaux dessins, de bonnes histoires bien ficelées et des héros qui ont la grande classe, le tout sans mettre une femme nue et un cadavre exsangue toutes les deux pages pour appâter le chaland en mal de sensations (non pas que ça me dérange de voir des femmes nues et des cadavres dans une BD, mais à force, ça devient un peu gros).

De Cape et de Crocs : une histoire farfelue, inventive et drôle bourrée de références et de clins d'oeil tout azimut avec des héros qui se parlent parfois en alexandrins (déclarés ou cachés). J'adore le personnage du lapin :')
« Modifié: 24 octobre 2007, 17:14:19 par Starrynight »

Lisez les news.

"Je m’intéresse à l’avenir car c’est là que j’ai décidé de passer le restant de mes jours" (Woody Allen)

Gemini no Saga

  • Invité
Re : BD occidentale
« Réponse #8 le: 24 octobre 2007, 21:38:11 »
Merci de faire vivre un minimum ce topic  -_-, j'essairai à l'occasion de Cape et de Crocs

J'ai quasiment lu toutes les oeuvres de Van hamme à l'heure actuelle mise à part quelques oeuvres de "jeunesse" que je n'ai pas pu me procurer. J'ai lu beaucoup de mangas à mon humble avis, et je dois dire que je n'ai personne en tête qui puisse manier aussi bien le scénario que Van hamme. C'est gros comme éloge, mais c'est mon intime conviction. Il a un style très marqué avec moults rebondissements et happy end (sauf pour SOS bonheur), qui plus est il a goût pour les théories du complot en général, et surtout à l'inverse d'un auteur comme Buronson, il ne se répète très rarement à tel point que trouver deux personnages quasi identiques relèvent de l'exploit. Bien sûr on peut citer Urasawa pour son Monster, Endo pour Eden, et beaucoup moins connu Fukuyama pour le Jour du loup, mais franchement au-delà des différents styles de scénario s-f, thriller etc... Van hamme reste le maître du scénario. Les maîtres de l'Orge est l'exemple de sa maîtrise, Treize hors compétition.

V pour Vendetta d'Alan Moore : en parlant de maître de scénario, Moore m'a ébloui par son vengeur masqué style Guy Fawkes. Ambiance sombre aux couleurs pastelles, le dessinateur est pas mal dans son genre bien que son dessin ne m'est pas toujours convaincu. Le scénario reste le principal intérêt de cette oeuvret, out au long des six albums, les informations délivrées sont au compte-gouttes, dans une Angleterre fasciste. Et surtout que dire sur un personnage si mystérieux
Cliquez pour afficher/cacher
.  Ma première bd anglaise, vraiment excellent.

Sin city de Frank Miller est mon premier comic... en noir et blanc ! Ca m'a beaucoup étonné du fait du cliché que j'avais en tête des comics aux couleurs affreusement criardes, bref moche. Alors que là, ayant vu et adoré le film, le premier tome m'a replongé dans l'ambiance, de l'univers décalé de Marv'. C'est surtout la narration qui m'a plu, cette manière de raconter l'histoire des personnages par eux-mêmes ainsi on a accès dans le cas de Marv' à son esprit, à ses pensées de malade de mental... Ce fut bref mais bon.

Spawn de Tod Mac farlane : alors là j'ai jamais vécu ça. J'ai lu les trois quarts du premier tome comme on lit un manuel de maths, c'est-à-dire à coups de bâtons ! Je ne sais toujours pas pourquoi mais je poursuivais la lecture bourrée de certains aspects de la culture américaine populaire que j'exècre, comme un manichéïsme affligeant. Un ancien membre des forces spéciales trahi et éxécuté vend son âme au diable pour revoir sa femme, mais celle-ci s'est remariée avec son meilleur ami. Le réssucité ou le rejeton des enfers, Spawn, est doté de pouvoirs quasi illimité mais ceux-ci consumment son âme. C'est grosso modo les deux thèmes du premier tome alors que Moore et Miller y ont participé en tant que scénariste ! Mais ô miracle la lecture est devenue potable voire agréable vers la fin du tome. Plus bizarre phénomène chez moi, je ne connaissais pas. Les super-héros c'est pas pour moi, au moins c'est clair.

Voilà c'est ce qui m'a marqué dernièrement, je compte lire prochainement les oeuvres de Moebius et celles d'Enki Billal, plus Cape et de Crocs. C'est pas pour autant que j'abandonne les mangas, vus la pile qui m'attend sur mon bureau  ^_^.



HanaiSenpai

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 436
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • En route vers de nouvelles aventures
Re : BD occidentale
« Réponse #9 le: 26 octobre 2007, 02:05:27 »
Pour ceux qui s'intéressent un peu à la science-fiction je recommande :

Aldébaran : L'histoire, pour le moins originale, se passe sur la planète Aldébaran. A la fin du XXI ème siecle, les hommes découvrirent que cette planète était habitable par l'être humain. Ils envoyèrent alors des colons, en utilisant une technique de voyage subspatiale permettant de se déplacer plus vite que la lumière. Malheureusement, le second vaisseau de colonisation fut perdu et, devant l'abscence d'explication, la Terre décida de cesser la colonisation. Lorsque la dernière sonde relais tomba en panne, les colons d'Aldébaran se retrouvèrent complètement coupés de leur planète d'origine.
Cent ans plus tard l'histoire nous plonge dans un monde étrange, où les quelques milliers d'habitants issus des premiers colons tentent de survivre. Nous suivons plus particulièrement les aventures de Marc et Kim, issus d'un village de pêcheurs. Lorsque ce dernier est entièrement détruit par une créature marine inconnue, ils sont obligés de partir pour la capitale...

Une bande-dessinée originale à plus d'un titre. Bien qu'étant situées dans le futur, les aventures de Marc et Kim ressemblent plus à un somptueux (et dangereux) safari, du fait de la sauvageté d'Aldébaran et de la faible population qui l'habite. Si Leo (l'auteur) ne dessine pas toujours très bien ses personnages, force est de reconnaître que les animaux qu'il invente sont superbes, tout comme les paysages d'Aldébaran. Il est aussi très intéressant de découvrir les solutions mises en place par ces colons pour faire face à leur isolement et aux faibles ressources offertes par une planète qui ne possède pas d'hydrocarbures.
Environnements superbes, problèmes de survie et "créature" mystérieuse, cela ne vous rappelle rien ? Et oui on se croirait dans Lost. Et honnêtement Aldébaran est aussi bon que la série d'ABC.
A voir pour tous les fans de zoologie, de mystère, de science-fiction réaliste ou de Lost.

Note : A noter qu'Aldébaran constitue la première partie d'un cycle plus long, appelé Les mondes d'Aldébaran.

"Winter has come !!"
"Etre le mal c'est super dur, c'est beaucoup plus cool d'être un justicier"

deedee

Re : BD occidentale
« Réponse #10 le: 26 octobre 2007, 15:55:35 »
Aldébaran, je l'ai lu. Ainsi que Bételgeuse et Kenya, du même auteur. J'ai pas trop aimé à vrai dire, mais ça fait longtemps que je les ai lus, donc je ne m'en souviens plus très très bien. En fait, je crois que j'ai surtout détesté le personnage de Marc, alors ça m'a coupé l'envie de les relire ^_^.
Rita Skeeter better shut her mouth before she gets in troubles...
(And Voldemort can't stop the rock.)

kuchiki byakuya

Re : BD occidentale
« Réponse #11 le: 26 octobre 2007, 23:48:44 »
Comme Nakei, j'ai une préférence pour Requiem: Chevalier Vampire. Ca n'est pas une BD à mettre dans toutes les mains mais j'aime le style obscur et le soin du décor qui frise la perfection.

Sinon, j'ai beaucoup aimé Le Troisième Testament (dont la couverture du 1er tome est somptueuse) mais faut aimer que ca parle de religion.

Gemini no Saga

  • Invité
Re : BD occidentale
« Réponse #12 le: 25 novembre 2007, 14:15:44 »
Dernièrement j'ai lu :

Sin city de Frank Miller, le tome intitulé "j'ai tué pour elle" : j'ai adoré. Le dessin se joue du noir&blanc, le côté biographique des personnages est toujours aussi bon car on a l'impression que Sin city est un immense flashback. Les persos sont torturés, vulgaire, et ils ont la classe. Je pense que je ne vais pas hésiter longtemps à m'acheter toute la série, mais 15 € le tome ça fait très mal :,(

Thorgal tome 29 et 30 : le premier cycle s'est conclu comme à l'habitude de Van hamme, un happy end avec une petite porte pour le second cycle. Le tome 30 fait trop de clin d'oeil au lectorat d'ado, en reprendant les classiques de l'héroïc fantasy. Un coup de jeune qui m'inspire des doutes quant à l'avenir de la série, Van hamme n'étant plus le scénariste.

XIII la version irlandaise et le dernier round : la fin ne m'a pas plus, l'action était bonne, le rythme et le suspense comme d'hab. Mais la chute de l'histoire est trop conventionnelle, la réponse à la fameuse question "qui est XIII" est donnée aux lecteurs sans effet de surprise. Néanmoins toutes bd confondues, ça reste une de mes séries préférées.

Merci de vos références les gars, je devrai lire sous peu le premier tome de Cape et de crocs.

FullMetal Klavikul

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1530
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • "No matter where you go, everyone is Wired."
Re : BD occidentale
« Réponse #13 le: 20 janvier 2008, 12:11:43 »
Persépolis de Marjane Satrapi : Un chef d'oeuvre que cette oeuvre traitant de la révolution Islamique en Iran, de la guerre, de la condition de la femme islamique, mais aussi de l'adolescence, de l'amour et du passage à l'âge adulte. Le tout avec beaucoup de réalisme, d'émotion et d'humour, et servi par un graphisme noir-et-blanc à la fois simple et très expressif. A lire absolument si vous avez aimé le film, ou juste si vous aimez les récits qui font réfléchir le lecteur encore longtemps après avoir refermé le livre....


"Close the World, Open the N3xt"

El Nounourso

Re : BD occidentale
« Réponse #14 le: 20 janvier 2008, 12:44:16 »
J'ai bien aimé le film dont le design ne sevait pas être trop éloigné de la BD (mêmes auteurs). Faudra aussi que je me remette à De capes et de crocs, j'ai deux tomes de retard ! J'en garde un souvenir lycéen ému.  ^_^

Récemment je me suis lu les Muréna (6 tomes pour le moment) et c'est vraiment pas mal du tout. Complots, sexe et violence sur fond du Rome du Ier siècle, ça a de la gueule !  -_-