Auteur Sujet: Reportage sur le Japon à la télévision  (Lu 18725 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

spinster

Re : Reportage sur le Japon à la télévision
« Réponse #60 le: 29 décembre 2011, 21:40:22 »
Personnellement, j'aime bien la série de Mme Muller, même si c'est un peu vieillot... Après, je pense que pour comprendre tout ça, il faut être aller sur place au moins une fois, ce qui n'est pas mon cas :°

Rydiss

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2480
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Reportage sur le Japon à la télévision
« Réponse #61 le: 20 mai 2012, 01:50:17 »
Je savais pas trop où poster ce court reportage d'arte sur le Kpop... Faudrait plutôt faire un topic "reportage" tout court, y a plein d'autres trucs à découvrir que le Japon :D.

http://www.youtube.com/watch?v=OlAc94h9Sw8&feature=related

Que dire? Déjà, c'est du arte, donc c'est bien fait. Ensuite, ça n'a fait que confirmé ce que je pensais, et sans mauvaise foi : la k pop, c'est un peu la mort de la musique. Les groupes sont créés à la chaîne, doivent répondre à des critères très précis : mélodies, paroles et chorégraphies peu recherchées (et j'invente rien, un mec qui bosse dans le milieu le dit lui même), les chanteurs doivent correspondre à des images bien définies de beauté et de comportement...

On fait l'analyse de tout ce qui a été dit dans ces 10 minutes, on tombe sur la conclusion : une homogénéisation de la musique. Plus aucune surprise, inventivité artistique. On tourne en rond quoi. Les groupes deviennent interchangeables. Je me demande si ce n'est qu'un effet de mode. On disait la même chose du mange il y a quelques années, et il est encore là, mais la musique, ce n'est pas vraiment la même chose, les modes se succèdent... Bref, je reste campé sur mon avis : la k pop, ça va bien à petite dose. Une fois l'effet de surprise passé, j'ai du mal à voir où se trouve l'intérêt tellement ça a tendance à tout se ressembler.
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

Faustt

Re : Reportage sur le Japon à la télévision
« Réponse #62 le: 20 mai 2012, 12:42:06 »
Mais est ce que la Jpop est vraiment différente ? Les idoles qu'on sort à la chaîne et qui sont oubliées au bout de 6 mois, c'est pas très brillant non plus...

Sinon, le clip Girl's Generation avec des paroles traduites, ça devient tout de suite plus intéressant :  :D
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ic_XGTGz7Kk
Merchi Usul

SoulJapanExpress

Re : Re : Reportage sur le Japon à la télévision
« Réponse #63 le: 20 mai 2012, 14:11:55 »
On fait l'analyse de tout ce qui a été dit dans ces 10 minutes, on tombe sur la conclusion : une homogénéisation de la musique. Plus aucune surprise, inventivité artistique. On tourne en rond quoi. Les groupes deviennent interchangeables. Je me demande si ce n'est qu'un effet de mode. On disait la même chose du mange il y a quelques années, et il est encore là, mais la musique, ce n'est pas vraiment la même chose, les modes se succèdent... Bref, je reste campé sur mon avis : la k pop, ça va bien à petite dose. Une fois l'effet de surprise passé, j'ai du mal à voir où se trouve l'intérêt tellement ça a tendance à tout se ressembler.
Mais est ce que la Jpop est vraiment différente ? Les idoles qu'on sort à la chaîne et qui sont oubliées au bout de 6 mois, c'est pas très brillant non plus...
Ca c'est parce que c'est un phénomène culturelle spécifique à l'asie, il ne s'agit pas que de la Corée et du Japon, les groupes bollywoodiens sont exactement aussi dans la même optique; là où je veux en venir c'est que l'appréciation de ces groupes est tout aussi culturelle, regardez le nombre de personnes participants aux festivals de Jpop et de Kpop, ce sont des stades. Pareil pour la scène française, il suffit de voir le nombre pharamineux de spectateurs qui assistent aux festivals Pop Rock. En europe et aux Etats Unis, il y'avait aussi les Boys Band et les Girls Band, qui ne font plus long feu depuis 2000 sauf quelques rares exceptions talentueuses maintenant le phénomène croissant se porte sur la pop music et la pop alternative avec pour fer de lance le succès de Coldplay. Le reportage relève ce point intéressant sans trop le développer en parlant d'une question de point de vue, un peu comme l'exemple de l'idéal masculin virilisé en occident et féminisé en Asie. Un autre aspect est de savoir si le monde est réceptif ou pas à cette vague musicale acidulée. Pour preuve il y'a des fans qui sont fières que leurs musiques puissent s'exporter et le gouvernement qui réserve un département à la k-pop. Après que ce soit là une histoire de soft power, c'est à méditer.

Seule remarque négative, je suis contre la mass music qui soulève à 14 ans fait travailler l'idole à 20 comme on gave une oie puis le jette à 25, pratique courante et vicieuse.
(D'ailleurs, je suis la seule à avoir penser à Skip Beat quand ils ont parlé du système des points?=D)
« Modifié: 20 mai 2012, 14:16:28 par SoulJapanExpress »

--
"Gooooooooooon"

Jevanni

Re : Reportage sur le Japon à la télévision
« Réponse #64 le: 25 novembre 2012, 15:12:47 »
Pas à la télévision mais sur le site de Arte, mais reportage quand même :
http://annefrank.arte.tv/fr/#/accueil

Reportage sous la forme d'une BD interactive complétée régulièrement par des interviews ou des diaporamas photos. Si vous voulez l'attaquer en profondeur, gardez vous bien entre 2h30 et 3h. Malgré pas mal d'imperfections, c'est un reportage très intéressant. Il faut cependant le prendre avec beaucoup de recul si on veut en retenir toute la subtilité dans le message que tente nous apporter l'auteur.