Auteur Sujet: Visual Novel - Relations avec les animes  (Lu 25223 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

beragon

Visual Novel - Relations avec les animes
« le: 15 juillet 2008, 19:58:55 »
Un nouveau topic pour discuter en détail de certains points abordés sur le topic de School Day. Il est à noter que récemment pas mal d’anime sont des adaptations tirées de Visual Novel, et une interrogation avait été posée sur la viabilité de cette source de scenario pour les animes.

Enfin, avant de commencer, je vais un peu poser les bases quant à ce qui a attrait aux Visual Novel.

Mais qu’est qu’une Visual Novel ? Définition

Une Visual Novel, littéralement, "roman Visuel" est une œuvre qui propose une lecture multimédia d’un roman. Outre le texte même, un support graphique (les lieux d’actions et décors récurrents), des illustrations des personnages principaux, un fond sonore  ainsi que parfois un doublage des dialogues sont proposés au spectateur. Ce ne serait qu’un simple roman mis en image, si contrairement à une nouvelle classique, l’histoire ne connaissaient qu’un déroulement unique. Le spectateur a la possibilité d’influencer régulièrement le déroulement de l’histoire en réalisant des choix à certains moments capitaux. En cela c’est assez proche des Livres dont vous êtes le héro.

La trame  et le déroulement de l'histoire ne sont plus  strictement linéaire comme dans un roman classique mais possèdent plusieurs fins.

Il y a quelques rares  Visual Novel qui proposent  des éléments de jeu autre que des sélections de choix (éléments de RPG, phase de combat arcade).

Diffusion et classification

Ce type d’œuvre est très répandu et populaire au Japon mais extrêmement peu diffusé en dehors de l’archipel du soleil levant. Ceci pour plusieurs raisons.

1/ Les visual-Novels se centralisent la plupart du temps sur les relations entre le personnage principal et les autres personnages, l’énorme majorité ne sont en fait que des sim-dates.

2/ Une bonne part de ces visual novels sont des doujins games, des jeux auto-produits par des individus en dehors du cadre d’une société commercial. La qualité peut s’en ressent parfois.  Il n’en reste pas moins qu’il existe plusieurs studios professionnels de production, (Key, Ef, MoonType) démarré comme une structure non commerciale et devenu une structurelle purement professionnelle et commerciale (MoonType en est l’exemple parfait).

3/ Beaucoup de ces nouvelles ont aussi la particularité, si ce n’est l’objectif principal, de mettre en scène à un moment ou un autre des relations sexuelles entre le protagoniste principal et les autres personnages. Ce faisant énormément de ces visual novel sont catalogués comme des H-Visual (Hentai Visual) ou Erorge. Une bonne partie de ces productions sont effectivement des œuvres à caractère libertins ou carrément pornographique. Ce qui n’est pas forcement vrai pour toute (Higurashi Ni Koru Ni Kai), pour certains, les passages érotiques ou pornographiques ne sont qu’une partie mineure de l’intrigue (Fate Stay Night, Tsukuhime par exemple).

Certain de ces Visual Novels après avoir connu un grand succès en tant que Doujhin sont remaniés pour une diffusion plus grand publique (Fate Stay Night par exemple, qui existe en version adulte PC et jeux « censuré » tout public pour PC, PS2 et PSP).

4/Le caractère pornographique a aussi un aspect limitatif sur leurs distribution en dehors du japon. D’une part beaucoup des cadres d'action utilisés sont ceux d’un lycées ou d’un collège, ce qui fait que la plupart des protagonistes mis en scène, même si fictifs sont des mineurs. Ces oeuvres sont donc susceptible d'être censurée et interdite de diffusion pour cause d’incitation à la  pédophilie (ironiquement, les traductions anglaises diffusées aux Etats Unis altèrent légerement le contexte pour rendre majeure les nymphettes). D’autre part, il faut souligner qu’en général, en occident, la plupart des produits liés aux animes sont considérés comme étant une cible marketing pour adolescent donc le classement +18 est prohibant (mémo, même si en France, la majorité sexuelle est à 16 ans, il est toujours illégal de représenter des mineurs de moins de -18 ans)).

En même temps, les passages pornographiques de pas mal des Visual Novel ne sont ni pire ni meilleures que les séquences coucheries de la plupart des productions hollywodienne de type Blockbuster.
« Modifié: 24 octobre 2011, 02:01:24 par allbrice »
Quand même, tout ca tout ca. Dieu (et Diyo) comprendra.
--Pour une experience roleplay viendez sur http://fanelya.fr

beragon

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #1 le: 15 juillet 2008, 20:01:39 »
Liste  non exhaustive d’anime tiré de Visual Novel ou d’Eroge.
Il y a en fait un grand nombre de Visual Novel qui ont été adaptés en Anime tout publique, les liens vont vers les fiches d'animes sur AK).

Légende (pornographique: cqfd, passage pornographique= une ou deux scènes chaudes dans une trame longue de plusieurs heures, passage ecchi: coquins).

Anime tout publique-> H-Visual Novel (entre parenthèse niveau de contenu mature de la Visual Novel)
Fate Stay Night (passage porno)
Higurashi Ni Koro Ni Kai (des passages ecchi)
School Day (pornographique)
Shingetsutan Tsukuhime (passage porno)
Ef A Tale of Memory (passage porno)
Otomoe Wa Boku ni Koi Shiteru (et ben là, l’adaptation a sabré tout le contenu sexuel xD, heureusement d’ailleurs) (passage porno)
Air (passage porno)
Kannon (passage porno) 
Clannad
DA Capo (Et oui, passage porno)
Gift Eternal Rainbow  (passage porno)
Ai Yori Aoshi

Visual Novel-> Anime Hentai (ou porno si vous préférez)
Bible Black (infamous) (pornographique)
Discipline The  Record of the crusade (pornographique)

Quelques autres Visual Novel en vrac
Let’s Meow Meow (pornographique)
Crescendo (pornographique)
Yume Miru Kusuri

De l’intérêt :

Niveau jeu, l’intérêt ludique est  relativement pauvre car il s’agit uniquement de choix a des moments critiques. Bien souvent, on ne se pose pas réellement de question afin d’arriver à la concrétiser avec le personnage ciblé.  La plupart du temps cela consiste juste à s'occuper d'un personnage à la fois pour arriver aux scènes Jackpot ou au dénouement. L’objectif étant de débloquer une ou plusieurs des fins avec un des personnages.

La plupart du temps, achever un arc permet de debloquer des captures d’écrans, de pouvoir révisionner à volonté certaines trames ou de débloquer de nouveaux choix à certains moment de l’intrigue.

Contenu visuel, il y a des oeuvres moyennes (Tsukuhime par exemple) produite en Doujhin et d'autres nettement plus élaborées. Fate Stay Night par ses planches et sa realisation, Bible Black, Discipline et Crescendo par leurs qualités graphique par exemple (oui ce sont des oeuvres à caractère pornographique mais niveau graphique c'est beau et bien poussé).

En qualité d'écriture, je ne m'attarderai que sur les traductions anglaise, étant billingue cela ne me gène pas. Le style et la qualité sont relativement pauvre la plupart du temps car  la narration se fait principalement par dialogue et monologue intérieur. Les descriptions ou autres textes qui en géneral, permettent de faire des figures de style ou de lire un style litteraire un peu developpé sont quasi absentes.  Néanmoins, j'ai lu des textes de très bonne tenues, notamment dans Shingetsukan Tsukhime et sa suite Kagetsu Toya, j'ai également été surpris par la bonne écriture de certains passage de Crescendo (oeuvre porno).

Sinon, il faut reconnaitre que parmis ces oeuvres, il y en a d'écrite avec un bon sens de l'intrigue (Tsukhime, Crescendo, Unlimited Blade Work de Fate Stay Night). 

Passage convaincant ou dérive commerciale pure et dure ?
Certain des ces Visual Novels possédent des scénarii étoffés et conséquent. J’appuierai mon propos sur deux Visual novels que j’ai fini et dont j’ai vu les animes.

  • Fate Stay Night
    Tsukuhime
Pour Fate Stay Night,    La visual Novel n'a jamais été commercialisé en dehors du japon et les patches de traduction en VO sont l'oeuvre d'un groupe de benevole. Le site de mirror moon permet de télecharger ce patch, ils n'ont hélas qu'achevé la traduction des deux premiers scenarii en anglais.
Fate Stay Night inclut en fait trois scénarii: Fate  (Shiro-Saber), Unlimited Blade Work (Shiro-Rin), et Heaven's Fell (Shiro-Sakura)

* Fate constitue la trame de base de l'anime.
* Unlimited Blade Work est nettement plus intéressant car le Shiro qui se dévoile à beaucoup plus de doute que le stéréotype de shonen de l'anime (qui correspond au premier scénario).
* Heaven Fell : Seul regret, ils n'ont pas encore fini le travail de traduction du dernier scénario. Et pourtant, il  semble être le  plus intéressant (Shiro abandonne toutes ses convictions).

Autre point aussi, j'ai parcouru quatre ou cinq visual novel et Fate Stay Night est la visual Novel la plus belle et aboutie que j'ai vu en terme montage et fond d'écrans. Il y a un réel effort.

L'anime donne le résultat ambigu que l'on connait  alors qu'il y avait un gros matériel à la base et que quelque chose de moins manichéens aurait pu être produit. Des éléments d'Unlimited Blade Work ont été repis dans l'Anime (combat d'Archer contre Berseker, le combat Rin-Shiro contre  Caster et son maitre).

A noter aussi qu’il existe une séquelle en Visual Novel à Fate Stay Night, Fate /Ataraxia très similaire à Kagetsu Tohya dans son principe.

Tsukihime     (patch de traduction en anglais sur le même site) et de sa suite Kagetsu Tohya présentent une vraie histoire, compliquées mais prenante (en fait il y en a deux, distincte dans Tsukihime).
* Under the Crimson Moon un arc qui porte principalement sur  Ciel et Arcueid, c'est ce dernier arc qui a servi de trame principal à l'anime éponyme (d'ailleurs le good ending de Ciel est ridicule)
* Blue Blue Glass Moon ,   est le deuxieme arc. Il se centre  uniquement sur  Akiha et les deux servantes Hisui & Kohahu  (et autant dire que le dernier chemin, celui de Kohahu est le plus bizarre, tortueux et intéressant). Ce sont des dohjin games donc la qualité graphique est très en moyenne assez médiocre.

En revanche, pour ma part j'estime que l'adaptation en Anime est tout à fait convaincante. Elle reprend la majeure partie d'Under The Crimson Moon (arc centré sur Arcueid) avec quelques éléments de background de Blue Blue Glass Moon. Le passage est ici convaincant et ne démerite pas de l'écriture  initiale.

Kagetsu Tohya possède une structure différente de celle de Tsukihime, récit cyclique et non linéaire. Il a aussi la particularité de débloquer en bonus des nouvelles animés (pas ou peu de choix à faire) qui développent ou continuent des points de la trame.

Quant on examine la liste d'anime qui en fait sont extrait d'Erorge ou de Visual Novel, c'est comme même relativement impressionnant. Certes, cela ne donne pas et bien loin de là une source infaillible de succés mais dans le lot il y a comme même quelques séries de bonne  voire excellente tenue qui en sont issues ( tout comme de beau navet, School Day, Green Green).  Certains des arcs mémorables d'Air Tv et de Kannon (Mokoto snif), la qualité de Clannad, Shingetsukan Tsukuhime et son histoire,  la magnifique histoire de Chihiro d'Ef a Tale of Memory.

Cela ne fait que souligner l'importance et la reactivité d'échange entre les differents médias au japon (cercle novel->visual Novel->jeux videos ou Anime). Pour les studios, il s'agit d'une source parallèle d'inspiration aux mangas  qui leur permet d'obtenir et d'avoir à disposition une quantité de script impressionnant et déjà quasiment entierment storyboardé avec la plupart du chara-design déjà effectué.
« Modifié: 24 septembre 2008, 20:02:00 par beragon »
Quand même, tout ca tout ca. Dieu (et Diyo) comprendra.
--Pour une experience roleplay viendez sur http://fanelya.fr

Faustt

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #2 le: 15 juillet 2008, 20:03:21 »
Je n'ai lu que 2 visuals novels jusqu'à maintenant : Fate Stay Night et Tsukihime.

Comme je n'avais le 1er qu'en japonais, je n'y ai pas vraiment joué longtemps.

Pour Tsukihime, j'avoue que les tonnes de texte en anglais sont un peu rébarbatives. Mais le truc qui m'a le plus gavé est la mort qui me frappait très souvent.
Donc un conseil : sauvegardez à chaque fois !

J'ai un peu repris récemment, j'espère être assez proche de la fin.

beragon

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #3 le: 15 juillet 2008, 20:05:53 »
Trop rapideeee je redige encore. Je finis la description et les liens avant de reprendre les arguments de Sirus xD.
Quand même, tout ca tout ca. Dieu (et Diyo) comprendra.
--Pour une experience roleplay viendez sur http://fanelya.fr

Nakei1024

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #4 le: 15 juillet 2008, 20:18:02 »
Faudrait que j'essaie, tu as quelques adresses où l'on peut downloader ces créations (sinon en Français, au moins dans la langue de Shakespeare)?

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Faustt

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #5 le: 15 juillet 2008, 20:20:02 »
Faudrait que j'essaie, tu as quelques adresses où l'on peut downloader ces créations (sinon en Français, au moins dans la langue de Shakespeare)?
Je ne crois pas que ça existe en français.

Sinon je te conseille un super site sur les doujin, où on répondra à toutes tes questions :
http://www.doujinsuki.com/

beragon

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #6 le: 15 juillet 2008, 20:43:27 »
Rien n'est traduit en francais,  je te laisse faire une recherche Goggle pour les CD. Il est possible de se procurer les CD originaux en vente par correspondance au Japon mais c'est excessivement onereux pour pas mal d'oeuvre.

Deux liens
http://mirrormoon.org/ site de fan trad
http://visual-novels.net/forum/ site de discussion sur les visual novel.
Quand même, tout ca tout ca. Dieu (et Diyo) comprendra.
--Pour une experience roleplay viendez sur http://fanelya.fr

Beck

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #7 le: 15 juillet 2008, 20:51:37 »
De mon côté, je n'ai pas grand chose à dire sur le sujet. Beragorn a visiblement de très bonne connaissance sur le sujet et il est difficile pour un gars comme moi d'en rajouter après lui.

Je peux juste faire comme Panzer et inciter tout ceux qui veulent en savoir plus sur les doujins à aller voir doujinsuki , le site voisin tenu par le big boss et l'ancien boss.

Par contre, à parler de novel, on pourrait également parler des lights novels, non ?
Be quiet and drive !

Faustt

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #8 le: 15 juillet 2008, 20:53:54 »
On pourrait même déplacer le topic dans la partie du forum consacrée aux jeux vidéos. ;)

beragon

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #9 le: 15 juillet 2008, 20:59:04 »
Le probléme étant qu'une Visual Novel n'est pas réellement un jeux. Huhu

Les light novel c'est différents car il s'agit d'une histoire illustrée et presentée sur support commun. Full Metal Panic par exemple, dont l'anime est une adapation d'une série de light Novel.
Quand même, tout ca tout ca. Dieu (et Diyo) comprendra.
--Pour une experience roleplay viendez sur http://fanelya.fr

EroBaka

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #10 le: 16 août 2008, 21:25:11 »
Je tiens à dire que Clannad n'est pas à l'origine un Eroge... ou un H-Game...
En effet, il y a bel et bien eu une suite qui s'appelle Tomoyo After ~ A Wonderful Life (je crois que c'est ça le titre, pas sûr à 100%) qui est en un H-Game, mais Clannad, premier du nom, ne contient aucune scène pornographique, ce n'est pas moins qu'un Visual Novel tout ce qu'il y a de plus basique.

Pour Air par contre, c'est sûr qu'il y a des passages porno (donc on peut enlever le pitit point d'interrogation ^^).

Pour le reste, rien à dire, pisque c'est bon ^^

NB: Light Novel = Livre illustré si on préfère (Suzumiya Haruhi No Yuutsu, Shakugan no Shana, Zero No Tsukaima ou Full Metal Panic comme l'a fait remarqué beragon)

PS: désolé pour le remontage de topic d'il y a un mois ^^'

beragon

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #11 le: 16 août 2008, 21:35:53 »
Pour Clannad, connaissant les lascars je doute un peu. Il faut savoir aussi que seul les Visual Novel diffusées sur PC possédent des passages érotiques ou pornographique. Si elle fonctionne bien et que l'éditeur a du support pour une plus grosse diffusion, une version tout publique  (sans contenu mature) sera diffusée (PC et consoles de jeux, PS2 la plupart du temps).

C'est le cas par exemple pour Fate Stay Night, la version PS2 et la deluxe PC n'ont pas de contenu mature. Tiens j'ai mis la main sur une visual novel Ever 17- The Out of Infinity. Cette version est épurée du contenu mature (d'ailleur vraisemblablement très peu présent, je n'ai localisé que deux éllipses sur un temps de jeux/lectures de dix heures et perso cette visual novel s'en passe très bien).

J'ai modifié pour Air TV mais je vais recreuser un peu pour Clannad avant de virer.
Quand même, tout ca tout ca. Dieu (et Diyo) comprendra.
--Pour une experience roleplay viendez sur http://fanelya.fr

EroBaka

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #12 le: 16 août 2008, 21:40:04 »
Ma parole du fait d'avoir joué au jeu te suffira-t-elle ? ^^
En fait, il y a eu une suite au jeu (qui est un Eroge) parce que les Japonais ont gueu** contre Key pour justement ne pas avoir fait un jeu hentai comme ils savent si bien le faire...
Tu peux aller te renseigner si tu veux, mais ayant joué à pas mal de Visual Novel, Clannad compris, fais moi confiance ^^
« Modifié: 16 août 2008, 21:41:42 par EroBaka »

beragon

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #13 le: 16 août 2008, 21:45:41 »
J'te crois donc, enfin comme je l'ai dit avant, il y a parfois plusieurs versions hein. Pour la suite de Clannad sur Tomoya, tu m'étonnes un peu, je croyais que ce n'était qu'un manga en fait.
Quand même, tout ca tout ca. Dieu (et Diyo) comprendra.
--Pour une experience roleplay viendez sur http://fanelya.fr

EroBaka

Re : Visual Novel - Relations avec les animes
« Réponse #14 le: 16 août 2008, 21:52:21 »
Nope, c'est aussi un jeu, et cette fois un Eroge... (le titre exact c'est Tomoyo After ~ It's a Wonderful Life, j'étais pas loin X3)
Une petite image comme preuve ^^