Sondage

Quel est votre personnage préféré dans les Mystérieuses cités d'or ?

Esteban
1 (20%)
Zia
1 (20%)
Tao
0 (0%)
Mendoza
2 (40%)
Pichu
1 (20%)

Total des votants: 5

Vote clôturé: 03 février 2012, 01:45:48

Auteur Sujet: Animation en Dehors du Japon  (Lu 154028 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #195 le: 20 janvier 2019, 12:37:46 »
Le film n'est pas encore sorti en salles (il ne bénéficie que de quelques rares avant-premières, dont sa présentation à Annecy) mais il inspire confiance. Le Cristal d'Annecy n'a jamais fait de faux pas, même s'il ne choisit pas toujours le film le plus évident.

Nakei1024

Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #196 le: 27 janvier 2019, 08:35:27 »
Le premier épisode de la série gen:LOCK est sorti, et disponible gratuitement sur le site officiel de Rooster Teeth: La saison 1.

L'histoire en quelques mots: En 2068, les Etats-Unis sont attaqués par un adversaire nommé "l'Union", et New-York est la première ville à tomber en quelques heures à peine, malgré une résistance acharnée. Son matériel semble relativement inefficace et en sous-effectif, ses propres drones de combat autonomes piratés et retournés contre les forces de défense, mais le pire reste l'utilisation de nanorobots dévoreurs ne laissant derrière eux qu'un paysage dévasté et sans vie.

Après 4 ans de combats, l'ensemble des territoires côtiers de l'est sont conquis et une ligne de défense permet de bloquer l'accès à l'ouest. Mais d'affrontements en affrontements, celle-ci recule inexorablement tandis que les morts s'accumulent et que l'approvisionnement en matériel devient de plus en plus précaire.
C'est au cours d'une mission de récupération de réfugiés tentant de rejoindre les territoires libres qu'un miracle se produit: 2 méchas d'un nouveau genre parviennent à infliger un revers cinglant aux troupes de l'Union. Bien qu'il ne s'agisse que d'une simple escarmouche, ce succès inattendu pourrait signer le début d'une nouvelle phase dans le déroulement de la guerre.


L'opening

Mon avis: Dans ce premier épisode, on a finalement assez peu d'explications concernant les tenants et aboutissants du conflit en cours. On sait simplement que l'ennemi est désigné comme l'Union (un pays, une nouvelle puissance géopolitique ou quelque chose de plus sombre encore?) et use d'une technologie d'avant-garde. Il est aussi sous-entendu que jusqu'à présent, cette puissance s'est limitée à des actes terroristes, du hacking et de simples manœuvres militaires pour provoquer la communauté internationale, mais après...
Par exemple on ignore si les USA (en admettant que ce soit encore le nom officiel) combattent seuls ou avec une alliance d'autres pays à travers le globe, bien qu'on puisse noter que l'assaut sur NY débute pendant une allocution au sein des Nations Unies.

Clairement, ce pilote est surtout là pour faire vitrine du savoir faire de RT (acquis avec RWBY notamment) et montrer qu'on a affaire à une série d'action dans un univers de science-fiction avec méchas et cyborgs. Certes on semble s'orienter vers quelque chose d'assez classique, mais si c'est bien fait, pourquoi cracher dans la soupe? Et on va dire que pendant ces 30 minutes on aura assez peu de temps pour souffler et faire la parlotte.
Bref, bien qu'il soit encore trop tôt pour juger clairement de la pertinence de l’œuvre et de sa profondeur sur la durée, nul doute que l'ensemble se révèle prometteur et que je suivrai les épisodes suivants avec attention.


Pour le moment je ne crée pas encore de topic à ce sujet comme pour RWBY, mais si je vois que la série vaut effectivement le coup et qu'on est plusieurs à la suivre, je reprendrai ce post pour le faire.
« Modifié: 27 janvier 2019, 08:50:35 par Nakei1024 »

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8449
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #197 le: 27 février 2019, 10:03:04 »
Pixar sort régulièrement des courts-métrages qui préfigure parfois leurs prochains films ou bien donne carte blanche à des animateurs mais là Rosana Sullivan a tué le game parce que Kitbull est non seulement mignon à faire pleurer dans les blocs de bétons (c'est fini les chaumières) mais en en plus en 2D traditionnelle !

Je sais que ça n'a quasiment aucune chance d'arriver mais je sacrifierai le chat de cette vidéo pour un film Pixar en 2D.

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #198 le: 08 mars 2019, 11:45:13 »
On a enfin les premières images du long métrage de Jérémie Périn. J'ai un bon sentiment, même si le souvenir du très mauvais Crisis Jung est encore présent.

Rydiss

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2479
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #199 le: 11 mars 2019, 12:01:31 »
Rosana Sullivan a tué le game parce que Kitbull est non seulement mignon à faire pleurer dans les blocs de bétons (c'est fini les chaumières) mais en en plus en 2D traditionnelle !

C'était génial, merci. Ça a réussi à me donner les larmes aux yeux, chose rare :'(. L'animation du chat est excellente (le dos rond, la marche sur le côté...), j'ai retrouvé des mouvements du mien en action. Snif, heureusement
Cliquez pour afficher/cacher

Je sais que ça n'a quasiment aucune chance d'arriver mais je sacrifierai le chat de cette vidéo pour un film Pixar en 2D.
S'pèce de monstre, touche pas à mimine. Moi qui croyait que finalement tu avais un cœur. Mais oui, un film Pixar en 2D, ça fait rêver... Mais pas touche au chat !
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

AyanamiRei

Re : Re : Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #200 le: 11 mars 2019, 23:43:44 »
un film Pixar en 2D, ça fait rêver...
N'était-ce pas Lassiter/Mr.Pixar qui avait lourdement incité Disney à se retourner vers la production d'un long-métrage en animation "traditionnelle" (digitale) qui s'était finalement vautré?

Rydiss

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2479
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #201 le: 12 mars 2019, 23:29:56 »
Je ne sais pas du tout, j'ignore complètement ce qui se passe dans les studios :(. Je ne vois pas de quel film tu parles, mais il me semble que la Princesse et la Grenouille (dernier film Disney en 2d je crois ? :huh:) a relancé Disney et l'a encouragé à poursuivre dans les princesses avec Raiponce ? Et Disney a du coup adopté la 3D définitivement à partir de là ? Pour ma part je sépare complètement Disney et Pixar quand bien même c'est une seule entreprise, le style de narration et les thèmes sont assez différents, donc les influences d'un côté ou de l'autre, un tel qui part ailleurs... Je ne suis pas assez calé sur le sujet :-\

Après on a un regain d'intérêt pour la 2D parmi les amateurs d'animation il me semble, je pense que s'il y a une annonce dans ce sens, Pixar n'en ressortirait pas perdant et resterait rentable. Mais j'y connais que dalle question businness animation, donc il y a de très fortes chances que je me plante magistralement :ph34r:. Mais ce court métrage permet au moins de voir que la technique est là si Pixar lance un jour un projet pareil.
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

ShiroiRyu

  • Staff Webzine
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 12405
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Mon roman fantasy écrit de mes propres mains
  • A-theque M-theque
  • Les petits, les gros, faut tous les aimer !
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #202 le: 14 mars 2019, 13:51:38 »

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1227
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #203 le: 25 mars 2019, 18:35:07 »
SHE-RA ET LES PRINCESSES AU POUVOIR

J'ai rendu visite à mon frangin à Londres et j'ai jeté un oeil à Netflix au passage.

Y'a vraiment un retour aux 80's depuis quelques années et pas qu'en film et série live...
Vous souvenez vous des Maîtres de l'univers? dessin animé des 80's un peu kitschoune, un bordel entre Star Wars Conan et les vieux comic strip à la Flash Gordon - avec notamment son mythique blond bodybuildé Musclor?
Ba il se trouve qu'il avait une soeur She-ra Princesse au pouvoir qui a eu droit à son dessin animé et que celui-ci a eu droit à une nouvelle monture récemment:
She-ra ET LES princesses au pouvoir.

Le Spitch: La méchante Horde a enlevé She-ra au berceau pour mieux l'engrainer dans la maléficence mais elle trouve l'épée magique dans un coin, se transforme en super meuf fraîche à qui faut pas manquer de respect et décide qu'elle va arrêter de bosser avec les vilains connards qui détruisent la planète et les camps de ROM pour rejoindre le camp des babos à licorne et trouver les "princesses" qui ont des pouvoir pour... avoir le pouvoir?
! Le bien contre le mal, la nature contre les usines, la lumière contre... bref z'avez compris.


AVIS: L'aspect légende intergalactique fusionné à la "magical girl" a été bien préservé ainsi que les relans de "girl power" qui allaient avec.
Ou plutôt "girly power", on notera en effet un ajout plus "fairy tales" avec de très jolies gammes de couleurs saturées tout en radial et dégradé, notamment dans les arrières plans.
et surtout on s'adresse à bien plus jeune en troquant le graphisme X-Men de l'époque contre un univers très stylisé qui oscille entre Ben 10 et Steven Universe.
C'est mignon et gentil, simple et facile, ça pioche un peu partout sans vraiment innover mais ça le fait avec un certain talent.
Oui j'avais zappé de dire que c'était une série Dreamworks.

J'étais curieux, maté ça avec mes petites nièces (ou comment calmer les triplés quand leur père n'est pas là et que tu sais pas ou se trouve la fameuse robe "étoiles" et collants assortis).
Ba en vrai c'était plutôt prenant, tellement que j'ai fini solo, je m'attendais à un épisode une aventure un peu bateau qui se termine toujours pareil et finalement une histoire se construit petit à petit avec rebondissements et cliffhanger.

Les personnages y sont aussi pour beaucoup avec ce p'tit truc attachant, la fille un peu bouboule qui veut sortir du giron de sa mère trop protectrice, sa relation parfois ambigue avec son pote qui sort les vannes au bon moment et qui ose se balader avec un grand coeur rouge sur la poitrine, un arc et un crop top, Catra la fille chatte lesbos espiègle possessive, la méchante très méchante...

bref c'était détente je materais la saison 2.


LOVE, DEATH + ROBOTS

Z'avez peut-être entendu parler de Love, Death + Robots à l'heure qui l'est?

Encore une prod' Netflix qui fait son petit buzz parce qu'apparemment elle décoincerait un peu le cul de la maison en posant ses fesses sur la table (sans mauvais jeux de mots).
J'avais pas tilté sur le coup mais David Fincher est une des têtes du projet,  j'irais pas jusqu'à dire que Love, Death + Robots c'est son Avatar comme pour Cameron mais néanmoins c'est une présence encourageante.


Le Spitch: Love, Death + Robots c'est une série originale de courts-métrages comparée à Black Mirror pour son concept, par certains: un épisode, un thème.
C'est vrai qu'il y a de l'anticipation et de la SF mais perso' ça m'a plus fait penser à un mélange de ces compilations des plus belles cinématiques de jeu qu'on trouve sur Youtube et des courts-métrages amateurs ou indépendants qu'on aperçoit parfois en mode random et que personne ne regarde à part les passionnés.
Des épisodes de durées variable, 5 et 15 mn, full 3D avec différents types de rendus et de calques mais aussi de la 2D dans certains épisodes, réalisés par des équipes différentes de pays différents avec chacun leur vision un peu comme Batman Gotham Knight qui proposait plusieurs historiettes autour du Chevalier Noir.
Le genre d'exercices qui doit faire bander les types qui bossent dans l'animation et ça se voit.


AVIS: C'est propre et léché pour ne pas dire magnifique à certains moments, les styles varient pas mal selon les épisodes alors après c'est les goûts et les couleurs quoi mais qu'on aime ou pas, il faut quand même admettre qu'il y a du taff de qualité.
Un thème large porté par son titre très axé SF mais qui laisse aussi de la place au fantastique et au merveilleux autant qu'au suspens horrifique et au thriller.

Certains épisodes m'ont vraiment happé comme L'avantage de Sonnie, La revanche du Yaourt, Derrière la faille, Bonne Chasse ou encore L'oeuvre de Zima.
d'autres moins.
Forcément il y a des hauts et des bas avec ce type de stratégie mais globalement il n'y a pas vraiment d'épisode tache.
Certains scénars' sont risibles d'absurdité, d'autres tiennent en 1 ligne, parfois il y en a qui donnent matière à réfléchir, d'autres fois encore, on la ferme juste et on contemple.
Je pense pas qu'on puisse louper les +18 affichés à côté du résumé mais je vais quand même préciser que parfois c'est plutôt violent autant psychologiquement que visuellement.

N'empêche que cette initiative même si elle répond à un contexte favorable qui a su attendre son heure avant de s'établir doucement mais sûrement, reste encore suffisamment rare à ce niveau d'exigence et à cette échelle pour qu'on prenne la peine de la saluer.
 Elle ne décrochera probablement pas la timbale car ça reste encore de la niche mais avec une volonté d'élargir son spectre y compris en terme de frontière, espérons que d'autres suivront son exemple.

LA COLLINE AUX LAPINS

Le spitch: Une adaptation full 3D d'un roman de Richard Adams que je connait ni d'Eve ni D'adam et qui conte le périple d'un groupe de lapins qui à la suite "du rêve de Cassandre" de l'un d'entre eux, Fiver et sous les conseils de son frère Hazel, décident de quitter leur garenne. L'aventure animale.


AVIS: En fait c'est un peu un mélange de la Horde du Contrevent de Damasio et Les Fourmis de Werber, pour le premier l'épopée presque fantastique que constitue son récit, pour le second, le traitement réaliste et appliqué de héros en tant qu'animaux.
On a donc une interprétation humaine de la vie animale en tant qu'aventure de tous les instants mais aussi comme lutte pour la survie avec dialogue et narration sans que ça vire à la comédie Pixar improbable et déjantée.

Il y a presque comme la construction d'une véritable culture propre aux lapins avec des termes et des croyances, des conflits et des raisonnements et tout cela contribue à nous immerger d'autant plus dans ce qu'ils vivent.
Je pense pas que ce soit déconseillé aux enfants mais l'absence de filtre édulcorant et le traitement plutôt sombre jusqu'à présent me font d'avantage penser à un truc pour 14 ans et +.
Une première saison de 4 épisodes d'une heure suivi d'une seconde actuelle d'également 4 épisodes si je raconte pas de connerie.

C'est prenant, ça s'annonce bien et c'est sûrement l'une de mes bonnes surprises de cette année.


« Modifié: 25 mars 2019, 20:37:21 par jinrho78 »

AyanamiRei

Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #204 le: 26 mars 2019, 01:46:43 »
Lapins, roman... Encore une adaptation de Watership Down (ce nouveau titre fr. est bizarre)? J'adorais le film d'animation britannique qd j'étais très jeune (même si j'ai tjs préféré The Plague Dogs dès qu'il m'a été donné de le voir) et l'imaginer en 3D ou simplement à la sauce "moderne" (en terme de narration/présentation) m'est un peu difficile.

Le roman original est très sympa (jamais lu celui des chiens).


Et SI ! Vous le connaissiez probablement: la fameuse série LOST avait l'un de ses personnages les plus populaires (le "rebelle/hors-la-loi") qui passait son temps ce livre à la main.

Shizao

Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #205 le: 01 avril 2019, 23:08:43 »
Vraiment cool la deuxième saison de Castlevania. Une très bonne animation des combats, un bon rythme et le trio de héros avancent vraiment ensemble. Vivement la saison 3, peut-être pour cette année. Surtout que

Cliquez pour afficher/cacher

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #206 le: 07 avril 2019, 18:19:02 »
J'avais complètement manqué le dernier épisode de Meeea sur Taram et le Chaudron magique, et qui est assurément l'un de ses meilleurs. Un film qui m'a longtemps terrifié, mais qui a toujours aussi exercé une certaine forme de fascination sur moi. Bref, cet épisode a été une bonne occasion pour moi de le revoir et de mettre quelques petites choses au clair par rapport à des rumeurs très persistantes sur le déroulement chaotique de sa production.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1227
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #207 le: 07 juin 2019, 18:20:00 »
Certes ça ne date pas d'aujourd'hui mais le studio Bobby Pills continue de tout péter sur sa lancée internationale.
Jérémie Périn le mec kidéchiretout en anime chez nous depuis quelque temps revient avec une nouvelle série après Last Man.

J'ai nommé Crisis Jung.

https://youtu.be/idb6piuKIug

Rematé la saison 1 de Peepoodo & The Super F**K Friends, inspiré dans l'art de l'a connerie jouissive que les amateurs ne devraient pas manquer.

https://youtu.be/vgGerUpTKHg

Minuit

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #208 le: 07 juin 2019, 20:14:25 »
Nan mais Crisis Jung, c'est tellement mauvais que c'est à peine regardable. Y'a plein de bonnes idées, mais ça marche pas du tout. Ce qu'il faut absolument regarder de chez Bobby Prods, c'est Vermin, si c'est pas déjà fait.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1227
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #209 le: 07 juin 2019, 21:25:14 »
Woa t'exagères! ok j'ai pas encore tout vu et il est vrai que le bordel a a la fâcheuse tendance à partir en sucette néanmoins je préfères reconnaître le mérite de ce genre d'oeuvre à vouloir repousser un peu les frontières.

Vermin c'est clairement de la balle, la valeur sûre mais qui reste dans des carcans déjà connus, Les Kassos, Lascars, limite Archer voire Rick & truc, critique de socio' crado, pastiche désabusé, thèse de la galère comme dans les livres graphiques vendus à la Fnac, dessinés par des graphistes à la trentaine passée qu'en ont eu marre du métier.