Sondage

Quel est votre personnage préféré dans les Mystérieuses cités d'or ?

Esteban
1 (20%)
Zia
1 (20%)
Tao
0 (0%)
Mendoza
2 (40%)
Pichu
1 (20%)

Total des votants: 5

Vote clôturé: 03 février 2012, 01:45:48

Auteur Sujet: Animation en Dehors du Japon  (Lu 142936 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nakei1024


L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1202
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #241 le: 26 mars 2021, 20:14:44 »
Ça y est le Dragon's Blood de Dota II est enfin sorti!

https://youtu.be/F0evM-hBlcI

Dota II pour ceux qui ne savent pas est un MOBA, un jeu vidéo inspiré d'un mini mode de jeu de Warcraft III qui oppose 2 groupes de 5 individus, l'idée... l'idée en fait c'est de défoncer les autres et voilà parce qu'on s'en fout au final, ce qu'il faut retenir c'est que pour ce faire on va avoir le choix entre un peu moins de 100 champions avec des capacités et des origines différentes.

Contrairement à LOL le Lore de Dota II est peu développé bien qu'il y ait clairement de la matière, ça reste difficile de se projeter sur une histoire concrète réunissant tous les champions
.
La bonne idée en fait serait de faire plusieurs petites histoires au cas par cas pour tâter le terrain avant de penser à un éventuel crossover, ce qui semble être l'option choisie dans Dragon's Blood, malynx.

On a donc un monde heroic Fantasy avec deux des champions de Dota II, Davion le chevalier Dragon et Mirana l'archère de la nuit qui vont unir leur force pour affronter je-ne-sais-quel mal, j'ai entrevu d'autres guest également mais ça ne vous dirait rien.
J'ai même pas lu le synopsis et les 2 premiers épisodes que j'ai regardé ne m'ont pas vraiment renseigné mais pour le moment les mots classiques, efficaces et adultes me viennent en tête.
Y'a plus de 3D que je n'aurais aimé en voir mais c'était prévisible pour une mini-série Netlifx de cet acabit et ça reste plutôt bien intégré dans l'ensemble.

En même temps le type aux manettes a roulé sa bosse dans l'industrie Hollywoodienne et le Studio Mir a bossé sur Kipo et l'âge des maximonstres, les Boondocks, La Légende de Korra, Voltron ou Big Fish et Begonia, donc à priori pas des tâches quoi.

Donc ça promet un moment sans sympa et de toute façon sans engagement pour peu que l'on soit sensible au genre et cela qu'on soit un joueur de Dota II ou qu'on en ait jamais entendu parler.

Nakei1024

Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #242 le: 01 mai 2021, 11:06:42 »
Alephia 2053

Depuis des décennies, un petit pays vit sous le joug du dictateur Aleph 2. Après une révolution écrasée dans le sang il y'a 40 ans, le peuple s'est découragé et n'ose plus rêver de jours meilleurs et les richesses du pays (dont le lithium) ne servent qu'une poignée d'élites corrompues. Pourtant, devant les exactions toujours plus atroces de la famille royale, la jeune génération se prend à fomenter une nouvelle révolte. En cas d'échec, seule une mort lente et douloureuse attend les conjurés.

Un petit film d'une petite heure à peine relativement intéressant à découvrir. Malgré quelques défauts (à commencer par le doublage pas toujours convaincant), la réalisation n'a pas à rougir et laisse entrevoir pas mal de potentiel.
Quant au récit, difficile de nier la résonance avec l'actualité et les évènements du "Printemps arabe".
Un film engagé à côté duquel il serait dommage de passer. Cependant, certains passages violents (exécutions, tortures...) le réserveront à un public mature.

https://www.courrierinternational.com/article/dystopie-alephia-2053-le-premier-film-danimation-en-arabe-qui-imagine-la-chute-dun-regime
« Modifié: 01 mai 2021, 11:08:15 par Nakei1024 »

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8427
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #243 le: 05 mai 2021, 11:06:20 »
The Mitchells vs. the Machines

C'était bien meilleur que ce à quoi je m'attendais et maintenant la nouvelle barre est là. Si c'est ça la leçon tirée de Spiderman Into the Spiderverse, je signe des deux mains et des deux pieds. Pour la filiation on retrouve à la production Phil Lord et Christopher Miller mais la réalisation et le scénario sont signés de Mike Rianda et Jeff Rowe qui ont fait leurs armes sur Gravity Falls. Surtout on trouve cette incroyable inventivité visuelle avec une griffe qui te donne une de ses patates.

Alors entendons-nous bien, c'est une version "film familial" avec un style qui a baissé quelques potards et un scénario un peu cheasy comme il faut mais la passion des créatifs derrière transpire par tous les pixels. En plus avec cette histoire d'une jeune fille qui veut s'enfuir de son foyer familial et du père un peu rustique pour rejoindre une école de cinéma, il doit y a voir une grosse dose d'auto-biographie, les robots kidnappeurs en moins.

Et c'est bien le film familial le plus réussi depuis Coco. Pixar sait encore sortir des perles mais globalement ça se repose sur ses lauriers et je suis plus que ravi de voir Sony Pictures Animation les déborder par l'animation et une DA aussi barrée qui sort du cadre un peu sage de Disney. L'animation américaine revoit enfin de la concurrence (au cinéma, à la télé ça fait un bail) et j'ai plus qu'envie de voir comment ça va répondre en face.

Châtaigne

Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #244 le: 05 mai 2021, 11:22:26 »
Hum... très intéressant ça. J'en avais pas entendu plus parler que ça du coup je savais pas trop ce que ça donnait, ça fait plaisir d'avoir un retour. :D

D'ailleurs, tu l'as vu en VF ou en VO? Si tu l'as vu en VF, elle vaut quoi? Je me méfie avec Netflix maintenant à ce niveau. :x

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8427
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #245 le: 05 mai 2021, 11:30:26 »
Je l'ai vu en VF et elle est très bonne.

Châtaigne

Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #246 le: 05 mai 2021, 11:55:33 »
Ok, bah ça va faire des gosses contents. =D

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8427
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #247 le: 05 mai 2021, 14:13:49 »
Une précision quand même. Si c'est un film familial (bien plus que Spiderverse) ça reste un film qui est plus orienté pour les ados que les enfants plus jeunes.

Châtaigne

Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #248 le: 05 mai 2021, 15:00:35 »
En l'occurrence, les gosses ont passé 13 ans, donc ça devrait aller. Mais merci de la précision. ;)

Nakei1024

Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #249 le: 05 mai 2021, 18:35:04 »
Excellent moment devant ce Mitchells vs Machines. Les personnages sont bien écrits, l'humour marche sans problème et il y'a ce je-ne-sais-quoi d'entraînant dans la mise en scène.

Bref, je conseille aussi.

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1202
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #250 le: 29 août 2021, 21:58:02 »
The Witcher: le cauchemar du loup

Ba en vrai c'était quand même pas mal ce p'tit film anime.

Bien que, sans avoir lu les bouquins j'ai tout de même eu le sentiment que la narration taillait son bout de chemin à la serpe, question de compression v'comprenez.

Le vrai point noir c'est la désinvolture de Vesemir notamment quand il jacasse en plein fight, j'ai trouvé que ça cassait un peu l'ambiance darkos qui fait tout le sel de The Witcher, bon c'est bien sûr pour montrer l'arrogance de connard du maître dans ses jeunes années mais tout de même y'avait moyen d'être moins bavard.

Du reste le taff était au rendez-vous, de la belle anim' sans être spectaculaire mais fluide et surtout un très bon chara qui raconte déjà pour moitié les personnages rien qu'à leurs gueules et qui envoie ce qu'il faut de monstres que t'as pas envie de croiser en forêt la nuit et même en ville tout éclairée.
Pour finir l'histoire du film permet d'éclairer un peu des chapitres antérieurs à ceux du dernier jeu vidéo en date, ce qui en ce qui me concerne n'a pas été de refus, genre:
Cliquez pour afficher/cacher


Et un p'tit mot tout de même sur la S2 de Death, Love and Robot.

Pas beaucoup de robots, la mort toujours et par contre surprenant, plus de love, moins d'épisodes mais la qualité n'a pas foutu le camp avec la "fame", la satyre toujours et quelques redondances dans les thèmes mais vu la durée relativement courte des épisodes je vais pas en faire un point noir.

- L'épisode Ice m'a matrixé les yeux avec son chara holographique chelou mais était formellement le plus intéressant et le plus dynamique.

- La palme de la poésie et de la touche philo' est à attribuer au Géant noyé qui voit débarquer le corps sans vie d'un géant rejetté par les flots salés.

- Stephen King dans De si hautes herbes est toujours (encore) mis à l'honneur dans le style fantastique qu'on lui connait.

- Snow et le désert en classique post-apo' s'est fait une place aussi, scénario succinct qui glisse tout seul ainsi qu'une belle prouesse 3D (céfran représente), des gros flingues qui font très mal, Zita Henrot presque aussi belle qu'en vrai (céfran représente).

- mon deuxième préféré, le plus court, La surprise de Noël, un sketch bien senti qui revisite comme l'indique son nom, le mythe du Père Noël.
 

Davenne

Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #251 le: 30 août 2021, 10:12:42 »
Merci Jinrho pour tes retours, honte à moi je ne savais pas qu'ils avaient fait une saison 2 de Love Death & Robots  :o
Va falloir que je regarde tout ça

EDIT : ça y est j'ai attaqué Love Death Robots et j'ai vu The Witcher le Cauchemard du Loup
Pour le premier on verra quand j'en aurais fini, pour le second, c'était plutôt pas mal.
Animation et chara soignés, l'histoire est intéressante.
J'ai eu un peu de mal avec le Vesemir jeune, même si c'était cool de le voir à ses débuts, je l'ai trouvé un peu too much, enfin par rapport à TW3 il en fait un peu des caisses et il parle trop  :o
Par contre c'est peut être moi qui me fait des idées mais
Cliquez pour afficher/cacher
C'était sympa à voir en tous cas.
« Modifié: 19 septembre 2021, 10:13:47 par Davenne »

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1202
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #252 le: 23 septembre 2021, 04:48:11 »
Star Wars Visions

https://youtu.be/tkLdYU38ykw

Un genre d'Animatrix mais sur l'univers de Star Wars.


Je dois dire que je suis friand de ce genre d'excercice qui consiste à partager une fresque géante, se réapproprier l'oeuvre et apporter sa touche à un ouvrage célèbre qui continue ainsi de s'écrire malgré lui
Un cadre idéal pour donner libre cours à ses prétentions artistiques.

Batman Gotham Knight m'a bien plu et Dante Inferno était plus génial encore à la seule différence que bien que l'initiative soit U.S, les studios choisis pour Star Wars Visions sont exclusivements Japonais.

On aura bien sûr reconnu le style de certains studios I.G, Trigger, bien sûr certains studios du turfu seront de la partie, Science Saru, Colorido, Geno Studio etc.

En tout cas j'ai l'impression que le fameux sabre fluo' sera mis à l'honneur par les créateurs du Chanbara, que demande le peuple?


Aux dernières nouvelles, le bordel était annoncé pour fin Septembre 2021.

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12122
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Animation en Dehors du Japon
« Réponse #253 le: 23 septembre 2021, 09:50:17 »
Lop & Ochō mérite amplement une suite et un anime complet. Après, mes épisodes préféré sont  le 1,7 et 8. Ils ont tous un aura japonaiset j'aime cela  avec uns ost de musique ancienne japonaise.

Sinon, je n'ai pas trop aimé the  NInth Jedi. les personnage ne m'ont pas trop intéressé. The village Bridge était bien aussi,

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1202
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Et les séries tv "live" ?
« Réponse #254 le: 14 novembre 2021, 23:05:50 »
Au staff: Umm comme j'avais des hésitations j'ai pris la liberté de poser ça sur "Série" mais bien sûr le choix vous revient de déplacer ça sur un topic que vous jugerez plus approprié.

LEAGUE OF LEGENDS: ARCANE

Trailer officiel que vous auriez peut-être intérêt à écourter...

Il y a un peu moins de 10 piges, un musicos du service après-vente de Riot Games inspiré par un personnage de LOL, démarchait un p'tit studio Français de publicité pour donner corps à une idée.
"L'idée" n'a pas tardé à devenir un vidéo-clip officiel faisant la promo' d'un nouveau champion de LOL.
Le succès étant au rendez-vous, l'initiative est devenue la norme, chaque apparition de héros presque aussi attendus par les joueurs que le nouveau tube de Rihanna ou Beyonce par les fans, la barre des 500 millions de vues presque atteinte quand les heroïnes du jeu ont été transformées en popstar le temps d'un clip.

À l'origine de cet essai transformé là encore? le même p'tit studio des débuts nommé Fortiche et dont le partenariat juteux avec Riot Games n'a jamais faibli depuis, bien au contraire...


pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur le studio

L'autre apport significatif de cette mouvance au sein du célèbre MOBA c'est le développement conséquent du LORE, appelant de plus en plus logiquement à notre époque, à la matérialisation de celui-ci hors du jeu lui-même.
C'est d'ailleurs un cas répandu dans beaucoup de jeux vidéos, certains joueurs fantasmant l'apparition à l'écran de leur univers favori et l'intérêt des investisseurs pour les projets "cross-média" ayant augmenté avec le temps.
pourtant si ce voeu a été exaucé plus d'une fois, le résultat lui est historiquement plus mitigé, à tel point qu'adaptation de jeux vidéo rime à présent avec dynamite et fiasco.
Les grosses huiles Hollywoodienne ayant peur de la douche froide, persistent seulement quelques gros pontes de l'industrie avec un carnet d'adresse suffisamment bien fourni pour tenter le coup malgré tout, à l'instar de Blizzard et son Warcraft: le commencement.


Si je raconte tout ça c'est pour que vous puissiez mesurer à quel point les astres se sont alignés pour Riot Games et son adaptation de LOL.
Déjà parce qu'elle ne se fera pas au cinéma mais en passant par l'une des plateformes ayant le plus de poids dans l'industrie au niveau mondial: Netflix.
Netflix dont les réussites sont très loin d'être toutes égales car elles dépendent surtout des caractéristiques initiales et la nature du produit envisagé.
sans compter bien entendu sur la compétence des instigateurs eux-mêmes, en gros Netflix c'est un peu le Diable dans Faust.


Ensuite alors que nombre d'adaptations persistent dans le portage live au risque "d'égratigner" vulgairement l'ensemble, LOL sera un divertissement full 3D dans un format série de 9 épisodes de 35 à 40 minutes.

Déjà pour la pertinence dans l'ère du temps, ça donne un ordre d'idée mais ça demande aussi beaucoup de moyens.
Pour ce faire et fort de sa légitimité dans sa collab' avec Riot Games aux origines, c'est à Fortiche production qu'échoira le bébé, faisant passer le staff du studio d'un peu moins de 50 employés à pas loin de 300.
Le rendu est à la hauteur, un mélange de filtres imitant l'illustration de pointe dans le jeu vidéo et l'animation, c'est léché et coloré, ça donne un aspect dessin étalé à la gouache et ça reste cohérent avec l'identité graphique du client plutôt porté sur le cartoon.
mais limite ça on s'en fout parce que l'intérêt de cette adaptation c'est justement qu'on n'ait pas besoin de venir de LOL pour l'apprécier.

À cet égard Riot Games et Fortiche ont instrumentalisé un média qui puisse être compris du plus grand nombre: le cinéma.

Du panoramique jusqu'au travelling inversé en passant par le crash zoom et les plans- séquences, la gestion des focales et du cadrage; la grammaire visuelle est définitivement celle du cinéma.
Le must étant le traitement de la lumière qui donne un sens à chaque images, transformant certains plans en véritable tableau, le souci du détail est manifeste.

Même l'opening est imprégné de cette volonté de voir grand, typiquement inspiré par les génériques de série utilisant la modélisation 3D, Dardevil, Game of Thrones, His Dark Materials, Hauntinf of Hill House, Westworld etc.

Mais la réussite n'est pas que technique car si Fortiche execute, ce n'est pas eux qui sont derrière l'écriture et la direction des grandes lignes appartient bel et bien à Riot Games.
Là ou beaucoup d'adaptations ont voulu faire des gros clins d'oeils au public cible, ne parvenant pas à donner du corps à leur vision, se laissant envahir par le fan service et les compromis du business au détriment du scénario, Arcane a définitivement su tirer son épingle du jeu.


LOL est un jeu multi-univers comme la plupart des MOBA, y'a en fait tellement de personnages qu'ils sont répartis dans des mondes où dimensions différentes, reliés uniquement par le monde dans lequel ils s'affrontent aux mains des joueurs comme réquisitionnés pour l'occasion, en gros c'est un peu le bordel.
Arcane va donc choisir de se concentrer sur un monde en particulier -et autant dire que celui-ci est déjà très riche à lui seul - la dualité de deux villes à l'instar de Gunnm:

 Piltover fleuron du progrès et la technologie avec dans son ombre Zaun, territoire appauvri abritant crimes et marginaux.

Au sein de cet univers Arcane va se concentrer sur quelques personnages en particulier dont ceux qui ont justement inspiré l'idée des premiers vidéosclips 10 ans plus tôt: Jinx et Vi.


La série toujours dans l'idée d'en faire avant tout un bon divertissement plutôt qu'un enchaînement de fan-service en réédite, va commencer par le début en posant les bases d'un cadre qui oscille entre steampunk et magie.
Une approche en définitive ne devrait pas être un frein pour les fans de LOL, au contraire la série creuse le profil de personnages simplement défini jusque là par une attitude et un chara design.

Le ton relativement mûr va rapidement être donné, les personnages gagner en humanité et acquérir de la profondeur car leur mode de pensée va s'ancrer dans une logique crédible et être justifié à terme par le scénario.
D'ailleurs dans cette idée personne ne sera lésé, les personnages secondaires participant pour beaucoup à la pièce.
Arcane en réalité fait ce qui manque là encore à beaucoup de prod', le show va prendre son temps.
  Se donner la peine d'introduire le contexte, définir ses règles, sa politique, en somme ouvrir une passerelle pour le spectateur.
 l'intrigue va donc poser ses enjeux doucement mais sûrement, tirer parti des circonstances pour attiser la tension et donner de la densité au récit.
La force du script est de montrer que les actes même minimes ont des conséquence, on est pas dans le mood du héros un peu déprimé pendant 5 minutes parce qu'un second couteau a clamsé, la série tient toujours compte des évenements antérieurs pour se montrer d'autant plus cohérente et incisive.



Alors en-soi c'est pas non plus l'invention de la pierre philosophale car ses procédés n'appartiennent pas à la série mais pour un truc issu du jeu vidéo c'est déjà transformer le plomb en or; et même au-delà car Arcane réussit là ou même de nombreux films live ou séries à gros budget/casting, se plantent tout simplement, y compris au sein de Netflix lui-même.

Le résultat est classique en fin de compte mais propre et efficace; ça plus la beauté des moyens mis en oeuvre, on fini d'aboutir sur quelque chose de vraiment impressionnant.
ça ferait presque passer des films comme celui de KnY pour des escrocs de haut vol tellement la qualité du bordel est indéniable.
Perso', j'ai pas attendu 10 ans pour voir ça mais le temps passé pour accoucher d'un tel bébé me semble justifié, alors pourquoi est-ce que tout le monde ne fait pas ça?!!
tout simplement parce que ça demande de la stabilité, du temps et des ressources.
Arcane reste en tout cas la preuve incontestable que la qualité au détriment du volume a ses bons côtés...

En plus dernier détail et non des moindres au lieu de balancer Arcane dans les affres du Bingwatch, Netflix de se rapprocher d'un teasing en simulcast comme c'est le cas pour Komi-san ou Blue Period va à priori va sortir 3 épisodes par semaines.
oui monsieur, on ne s'empiffre pas on savoure.

Quoiqu'il en soit, y'a déjà eu Castlevania tout simplement brillant, Dragon's Blood - un bon cran en dessous de LOL dans le même registre mais que je vais citer tout de même car il n'est pas vraiment utile d'en faire comparaison ici - The Witcher: le cauchemar du loup du même studio que Dragon's Blood et qui a livré un produit bouche trou de très bonne facture.

On parle d'Overwatch, de Diablo, de Devil May Cry, comme pour LOL je ne bande pas spécialement pour voir ces trucs là sortir du jeu vidéo mais si les Showrunner s'inspirent du même moule que les premiers nés de la nouvelle génération, je vais sérieusement commencer à trépigner d'impatience.



Pour ceux que ça intéresse une vue des coulisses, la vidéo est un peu trop longue à mon goût mais ça vaut le coup de "sniper" l'interview sur la génèse du projet ainsi que l'interview des membres du staff de Fortiche production.
« Modifié: 14 novembre 2021, 23:36:45 par jinrho78 »