Auteur Sujet: Panty and Stocking with Garterbelt  (Lu 26031 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Red Slaughterer

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #75 le: 08 décembre 2010, 21:30:52 »


Désolé de t'avoir vexé mon grand, je verrai à être plus "soft" la prochaine fois.

Citer
Toi tu dis: na c'est pas comme ça vous êtes tous des débiles faut comparer avec juste les séries japonaises.

C'est pas ce que je dis, c'est que je vois dans la série. Et je suis pas vraiment le seul. Même l'occidentalisation de la série trouve très facilement ses échos avec pas mal de retour sur le fait que la japanimation (et le manga dans une certaine mesure) pourrait trouver dans le public occidental un nouveau souffle.

Après, je suis contre "chacun son avis", c'est fuir la discussion, la vraie, la constructive. C'est un forum, y'a pas de mise à partie, tu viens proposer ton message à tout le monde. Si toi tu veux pas qu'on te réponde, tu peux aussi faire un blog ou un journal intime dans lequel tu pourras te lâcher sur les connards de mon espèce.
« Modifié: 09 décembre 2010, 16:31:04 par Red Slaughterer »

Kyoshi

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #76 le: 08 décembre 2010, 21:43:16 »
Histoire de m'incruster un peu, je vais dire ce que j'en pense.
De manière générale, je suis d'accord avec Deluxe qui lui-même est d'accord avec pas mal de gens sur le fait que P&S est une réaction à l'animation mainstream récente. Le principe, l'idée derrière est d'ailleurs plus que louable, et en cet aspect je respecte cet anime. Le problème est que ça ne suffit pas pour faire du bon travail. Râler, c'est bien, prendre le contrepied, c'est bien, mais ça ne justifie pas le fait que j'ai du mal à lui trouver de véritables qualités en tant qu'oeuvre isolée. C'est comme TTGL : parodier les shônens, c'est bien, mais c'est encore mieux si je ne me fais pas chier devant les scènes s'action.

Le début en est une magnifique illustration avec l'espèce d'excrément fantôme qui vient en foutre partout et des types qui gerbent de tout les côtés. C'est peut être de la parodie mais c'est pas hilarant pour autant.

Du coup, je rejoins entièrement Papimoule sur ce point, et j'ai regardé (subi) plus que les deux premiers épisodes. Ce qui est sensé choqué ne m'atteint pas, l'humour me laisse de marbre, et j'en tire une espèce d'ennui malgré tous les flash à l'écran. Je sais que ce que je dis reste un ressenti personnel, mais quand tout ce qui est supposé provoquer une réaction chez moi échoue lamentable, je ne peux m'empêcher de me demander s'il n'y a pas un problème au niveau fondamental... La parodie ne se suffit pas à elle-même, en gros. Je n'ai pas lu l'article d'AnimeTorchonLand, comme vous dites, mais je trouve qu'il y a quand même une bonne part de vrai dedans, si l'on s'arrête à l'endroit où ils disent (d'après Red) que tout ce 'gras-prout n'a pas de sens'.

Enfin, tu trouves que c'est inutile de comparer avec South Park et ben vois tu les autres pas forcément. On parlait d'originalité, et l'originalité c'est dans le monde entier.

A un niveau encore plus personnel, je trouve que le fait même que l'on puisse comparer P&S à un cartoon n'est pas une bonne chose. Franchement, réagir à une tendance en allant piocher chez les autres, ce n'est pas un peu facile ? J'aime l'animation japonaise en tant que telle, avec ses décors, ses traits fins, ses personnages charismatiques. Etait-il donc nécessaire de perdre tous ces aspects pour réagir contre la tendance présente ? P&S est un beau coup de gueule contre celle-ci, mais si il est supposé nous montrer la marche à suivre, j'espère bien qu'il ne sera pas imité...

Red Slaughterer

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #77 le: 08 décembre 2010, 22:02:40 »
Citer
C'est comme TTGL : parodier les shônens, c'est bien, mais c'est encore mieux si je ne me fais pas chier devant les scènes s'action.

Si tu te fais chier devant TTGL, c'est peut-être que la japanime n'est pas fait pour toi.
Parce que ce n'était pas une parodie, c'était un pure nekketsu dans les règles de l'art et dans toute sa grandeur. Le propos de cet anime est tout à fait sérieux.

Citer
Franchement, réagir à une tendance en allant piocher chez les autres, ce n'est pas un peu facile ? J'aime l'animation japonaise en tant que telle, avec ses décors, ses traits fins, ses personnages charismatiques. Etait-il donc nécessaire de perdre tous ces aspects pour réagir contre la tendance présente ?

tu réponds toi-même à ta propre question : oui, c'était essentiel et c'est pour ça que je mets P&S à la suite des Yuasa. C'est pas de la dé-construction thématique ou narrative (on pourrait citer respectivement Evangelion et Xam'd, par exemple), c'est purement visuel. C'est un exercice de style, exactement comme l'a été Kaiba. Et c'est justement contre ce visuel épuré, tout beau tout propre, qui devient trop présent que Panty & Stocking fait un truc complétement stylisé pour animé du cradingue. Ceux qui s'emmerdent devant P&S aurait voulu y voir du Saitokai no Ichizon (qui n'est pas spécialement mauvais, au passage). Du coup, ce qu'ils voient, c'est du "caca-prout" expression absolument stupide qu'on retrouve dans la bouche de tous les haters et qui n'est qu'une seule des manifestation du pied de nez total au niches fétichistes de l'animation jap' qui sont aguiché à droite et à gauche. C'est de l'anti-fanservice à l'état pur, donc ce design est aussi approprié que celui de Yojo-han ou de Kaiba l'étaient. Comme je l'avais dis plus haut, ils ne l'ont pas "piqués" (j'étais sûr qu'on y viendrait  :rolleyes: ), l'occidentalisation fait partie de cette idée de sortir la japanime de sa bulle. On le retrouvait dans l'intervention de Dai Sato, par exemple.

Soren

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #78 le: 08 décembre 2010, 22:03:04 »
Papimoule:

Citer
Enfin, tu trouves que c'est inutile de comparer avec South Park et ben vois tu les autres pas forcément. On parlait d'originalité, et l'originalité c'est dans le monde entier.

Je rebondis juste sur ça. Une oeuvre s'inscrit toujours dans un contexte, principalement son époque et la culture dont elle est issue. Si tu l'abstrais de ce contexte tu lui enlèves une part de son sens(surtout qu'ici on parle de Gainax, des otakus qui font des animés pour otakus qui parfois même parlent des/aux otakus) et ce qui éventuellement la rend atypique, choquante, osée ou ce que tu veux. Parce que l'atypique/le choquant/l'osé/whatever d'ici n'est pas le même que celui du Japon ou des Etats-Unis et n'est pas non plus le même qu'à d'autres époques("Le mariage de Figaro" tu le lis aujourd'hui ça a l'air soft mais à l'époque c'était choquant, inversement certains sketchs d'humoristes d'il y a quelques décennies seraient probablement censurés aujourd'hui).

Kyoshi:
Citer
C'est comme TTGL : parodier les shônens, c'est bien,
Pas d'accord.
Gurren Lagann exagère énormément(c'est ça qui est bon  8)) mais pour moi ne parodie rien du tout et n'essaie pas de faire rire. La série ne se paie pas la tête de ses influences mais au contraire est un hommage géant à ce que Hiroyuki Imaishi et Gainax kiffent dans l'animation depuis les 70's. C'est pas "haha les robots géants et les shonen c'est nul", c'est "quoi, ça? On kiffe donc on va continuer sur cette voie et faire encore plus grand, plus fort, plus bourrin et plus improbable".

Citer
Franchement, réagir à une tendance en allant piocher chez les autres, ce n'est pas un peu facile ?
Pourtant la japanime et le manga vont chercher des idées à l'extérieur depuis toujours, cf Tezuka dont le style graphique est inspiré en partie de Disney, pas mal d'auteurs de SF de Shirow à Nagano qui m'ont l'air de bien connaître les classiques de la SF occidentale ou encore tous les auteurs qui s'inspirent de mythes Greco-Romains, nordiques et compagnie... Et en face on fait pareil avec entre autres Avatar the last airbender.
Et imho c'est tant mieux.
Et je ne trouve pas que PSG sacrifie tout ce qui fait l'animation japonaise, c'est du Gainax pur jus.

et je rejoins Red sur
Citer
C'est de l'anti-fanservice à l'état pur, donc ce design est aussi approprié que celui de Yojo-han ou de Kaiba l'étaient.
C'est ça qui est assez remarquable dans l'exercice de style graphique de PSG, tu prends un fond à première vue bien racoleur genre les penchants de Panty mais le chara-design fait que même un Haibane Renmei est plus aguicheur. Pied de nez aux animés qui essaient de faire du cul sans le montrer, j'aime.

Et d'ailleurs
Citer
"chacun son avis", c'est fuir la discussion, la vraie, la constructive.
ça mériterait d'être écrit en rouge taille 72 pour éviter cette tautologie sur-utilisée qui empêche souvent de discuter.
« Modifié: 08 décembre 2010, 22:38:09 par Soren »

Deluxe Fan

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #79 le: 08 décembre 2010, 22:45:37 »
+ 1 pour Red et pour Soren concernant TTGL : il ne s'agit pas d'une parodie, mais plutôt d'un hommage appuyé. Mais la grande différence entre TTGL et les autres, c'est que Gainax n'a fait aucun compromis, que ce soit au niveau de son style ou de son scénario. Du coup si tu n'aimes pas, c'est toi le problème, pas TTGL.

Râler, c'est bien, prendre le contrepied, c'est bien, mais ça ne justifie pas le fait que j'ai du mal à lui trouver de véritables qualités en tant qu'oeuvre isolée.
Alors pourquoi le prendre "en tant qu'œuvre isolée" ?

P&S prend tout son intérêt grâce aux très nombreuses références, la plupart explicites, à des figures emblématiques du cinéma, de la télé, du jeu vidéo... Cet anime est conçu pour titiller la culture "geek" du spectateur. Souvent, quand je regarde P&S j'ai l'impression de jouer à une sorte de Trivial Pursuit du "geek" où se demande quelle nouvelle référence ils vont sortir (impression exacerbée dans un épisode comme le 10-3, avec toutes ces jaquettes de disques).
Certes au niveau artistique cela peut paraître faible mais en tant que divertissement moi j'adore, car comme dans tous les animes parodiques une forte proximité se créé entre le spectateur et les producteurs (comment ne pas sourire quand on voit une référence explicite à Ace Attorney ? ^^)

Après P&S possède tout un tas d'autres qualités, notamment du point de vue de sa réalisation technique, de sa musique, etc..

Soren

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #80 le: 08 décembre 2010, 22:55:26 »
Je cite anime news network: "Series Composition: Geek Fleet". A partir de là je pense qu'on ne peut qu'être d'accord avec Deluxe. Et effectivement le nombre de références de l'anime est énorme, on peut citer comme au dessus les références musicales du 10-3, le singe qui ressemble à Lupin III et qui se prend pour Phoenix Wright(mon fou rire de l'année celui là), ou encore toute la ribambelle de persos Gainax dissimulés dans l'épisode 2-1, ou les films de zombie/Left 4 Dead dans le 9-1 etc... On peut continuer longtemps comme ça, tous les épisodes sont bourrés de références jusque dans leurs titres.
Et je suis encore d'accord avec toi Deluxe sur la réalisation, très inventive et dynamique, et la musique qui font partie de ce qu'on a eu de mieux cette année.

Kyoshi

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #81 le: 08 décembre 2010, 23:11:47 »
Désolé pour l'attente, j'étais au téléphone ^^'.

Si tu te fais chier devant TTGL, c'est peut-être que la japanime n'est pas fait pour toi.
Parce que ce n'était pas une parodie, c'était un pure nekketsu dans les règles de l'art et dans toute sa grandeur.
Citer
Du coup si tu n'aimes pas, c'est toi le problème, pas TTGL.
Citer
Pas d'accord.
Gurren Lagann exagère énormément(c'est ça qui est bon  Cool) mais pour moi ne parodie rien du tout et n'essaie pas de faire rire. La série ne paie pas la tête de ses influences mais au contraire est un hommage géant à ce que Hiroyuki Imaishi et Gainax kiffent dans l'animation depuis les 70's. C'est pas "haha les robots géants et les shonen c'est nul", c'est "quoi, ça? On kiffe donc on va continuer sur cette voie et faire encore plus grand, plus fort, plus bourrin et plus improbable".

Red, ce que tu dis donc, c'est que : tu n'aimes pas TTGL, donc la japanimation n'est peut-être pas faite pour toi ? Ainsi, TTGL serait l'incarnation de la Japanimation ? Un vrai amateur de Japanimation ne peut qu'apprécier TTGL ? Je ne sais pas pourquoi, mais plus je retourne ces phrases dans ma tête, plus ça me semble absurde...si la japanimation n'était pas faite pour moi, je ne me serais jamais lancé dedans à l'origine, non ? On s'arrêtera donc au fait que l'on apprécie des aspects différents de celle-ci. C'est bel est bien parce que TTGL est un nekketsu dans les pures règles de l'art que j'ai beaucoup de mal à l'accepter. On râle contre les nekketsus de F/SN, de DBZ, de Naruto, de Bleach...et TTGL passe ? Artistique ou pas, j'ai du mal avec le concept même. Evitez s'il vous plaît de me écraser avec votre amour pour la chose - ce n'est pas parce que je n'aime pas TTGL que c'est moi qui ai un problème. Après, peut-être que je suis le seul à ne pas l'aimer, mais si la masse à toujours raison, je me demande où l'on va. Cela dit, j'ai mal jugé TTGL en tant que parodie, et je reviens sur mes propos : je n'y avais simplement pas consacré assez de temps ni de pensée (à mon avis, il n'en valait pas le coup, non plus.). Ainsi, je trouve encore l'intention de la Gainax louable (celle que vous lui prêtez, en tout cas)...mais le résultat plus ou moins décevant. Enfin, faudrait quand même que je me nuance sur les bords : j'avais beaucoup aimé l'épisode 8 (vous devez savoir duquel je parle ?).

tu réponds toi-même à ta propre question : oui, c'était essentiel et c'est pour ça que je mets P&S à la suite des Yuasa.
C'est un exercice de style, exactement comme l'a été Kaiba.
Et c'est justement contre ce visuel épuré, tout beau tout propre, qui devient trop présent que Panty & Stocking fait un truc complétement stylisé pour animé du cradingue.

Un exercice de style, certes. C'est donc un monument de l'exercice de style...mais j'ai du mal à apprécier la lecture de cet exercice. Mon problème majeur est que même s'il peut-être considéré comme innovant, je le trouve insupportable à regarder. Sa qualité d'exercice ne justifie pas ce défaut que je lui trouve. Pour ce qui est du visuel tout beau tout propre, là je demande : en quoi c'est mal ? Je comprends que l'ecchi, la facilité, le moe, c'est critiquable...mais le soin apporté au dessin, franchement ? Je ne pourrai commenter ta référence sur les Yuasa, puisque je n'en n'ai vu aucun, mais me basant sur le désign, c'est quand même vachement moins horrible que P&S.

Ceux qui s'emmerdent devant P&S aurait voulu y voir du Saitokai no Ichizon. Du coup, ce qu'ils voient, c'est du "caca-prout" expression absolument stupide qu'on retrouve dans la bouche de tous les haters et qui n'est qu'une seule des manifestation du pied de nez total au niches fétichistes de l'animation jap' qui sont aguiché à droite et à gauche. C'est de l'anti-fanservice à l'état pur, donc ce design est aussi approprié que celui de Yojo-han ou de Kaiba l'étaient.

Je ne pense pas que ceux qui s'emmerdent devant P&S aurait voulu y voir un Seitokai no Ichizon. Pour la simple raison que je m'emmerde devant P&S, mais que je n'aurais pas voulu y voir une telle série. Je trouve l'intention derrière P&S absolument louable, et s'inscrit dans les complaintes de Dai Sato, qui souligne un problème réel et grave. La chose est qu'ils auraient pu faire ça sans faire moche, à mon avis. Et du coup, je suis allé voir les designs de Kaiba et Yojo-han, et pour le coup, ça montre bien qu'on pouvait faire un design stylisé sans tomber dans les powerpuff girls.

Citer
Alors pourquoi le prendre "en tant qu'œuvre isolée" ?

Désolé, je pense que soit tu m'as mal compris, soit je me suis mal exprimé. Je voulais dire que je voulais regarder un peu P&S sans le comparer ni aux animes de maintenant, ni aux animes du passé, ni aux cartoons. C'est à dire le regarder pour ce qu'il est, sans considérer son message (que j'ai déjà dit que je trouve absolument justifié et à promouvoir). Je n'ai donc pas dit qu'il fallait ignorer les références qu'il fait, ce que j'adore d'ailleurs. Retrouver des clin d'oeils à telle ou telle autre oeuvre ou idée quand je regarde un anime, j'adore ça. C'est d'ailleurs un point positif pour P&S. Je voulais surtout dire que si on considère P&S d'un point de vue contenu, visuel et scénaristique, je trouve l'oeuvre décevante. En ce qui concerne l'animation, elle est superbe, je n'ai rien à redire dessus. La musique ne m'a en contrepartie pas touchée du tout. Rien du tout, rien.
« Modifié: 08 décembre 2010, 23:19:56 par Kyoshi »

Faustt

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #82 le: 08 décembre 2010, 23:25:00 »
Red, ce que tu dis donc, c'est que : tu n'aimes pas TTGL, donc la japanimation n'est peut-être pas faite pour toi ? Ainsi, TTGL serait l'incarnation de la Japanimation ? Un vrai amateur de Japanimation ne peut qu'apprécier TTGL ? Je ne sais pas pourquoi, mais plus je retourne ces phrases dans ma tête, plus ça me semble absurde...
C'est parce que c'est absurde. TTGL c'est de la merde  8)

Kyoshi

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #83 le: 08 décembre 2010, 23:26:17 »
C'est parce que c'est absurde. TTGL c'est de la merde  8)

I love you.

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10576
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #84 le: 08 décembre 2010, 23:36:01 »
Citer
Si tu te fais chier devant TTGL, c'est peut-être que la japanime n'est pas fait pour toi.
Je m'oppose et rebondis sur ces propos dans le sens ou, pour aimer TTGL, il faut d'abord aimer le style Gainax Bounce, Gainax Beam ou encore le mécha façon GAINAX qui se différencie clairement du mécha traditionnel à la sauce Gundam ou Macross. FLCL ou Gunbuster (et éventuellement le "pénible" Evangelion) en étaient des pré-dispositions.
« Modifié: 08 décembre 2010, 23:52:05 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Red Slaughterer

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #85 le: 09 décembre 2010, 00:03:00 »
Le nasuverse, c'est pas du nekketsu, tout simplement (il prend des airs de nekketsu seulement dans Battle Moon Wars, dérivé de super Robot Wars, ou vraiment à la limite dans Melty Blood).
La base du nekketsu, c'est surtout le super robot des années 70. DBZ, c'est déjà tardif, alors Naruto et Bleach...

En retrouve des restes, mais la différence reste visible. Mais les combats de robots, c'est tout l'inverse des combats à rallonge Bleach-esques, ça se joue sur l'instant. C'est très visible dans TTGL. après, je peux pas te donner de distinction plus fondamentale. Ce sont des termes qui se traduisent mal en français et je dois avouer que je suis pas expert en animation des années 70.

Quand je dis que ne pas aimer TTGL, ce ne pas aimer la japanime, j'exagère un peu, mais je pensais que ça passerait dont à peu près tout forum qui parle d'animation. C'est ce que Orphée Soren (edit : désolé, ton message sur l'autre sujet m'a perturbé x]) disait, c'est un truc fait par des fan d'animation avant tout. Gainax, si je me souviens bien, c'est à la bas une groupe d'amateur qui ont fait un film promotionnel pour la Daicon V, une sorte de convention geek du Japon. C'est l'expression même d'une bande de passionnée. Alors, à la limite, on pourrait voir la même dans le nasuverse (j'aime beaucoup le nasuverse, y'a pas mal de trucs intéressants dedans, là n'est pas la question) mais c'est vraiment de l'amateurisme, dans le sens où c'est plus maladroit. L'univers de Nasu est génial, mais s'il fait des VN de cul, c'est parce que ses romans sont un échecs (Kara no Kyoukai, c'est complétement loupé, c'est que l'ombre de ce que sera Tsukihime, qui n'est lui-même pas si bien écrit) et il a finit par s'isoler complétement, son œuvre est devenu inadaptable à cause de son support d'origine, Singetsutan Tsukihime en est la preuve, un bon anime, mais un mauvais Tsukihime. c'est pareil pour FSN, l'anime n'est pas mauvais, mais il est faiblard. UBW, lui, est quasiment inabordable.
Et ça, ça vaut aussi pour une grande partie des adaptation de visual novel et de light novel (avec peut-être Suzumiya Haruhi comme rescapé, mais il s'en sort étrangement quand même).

Et TTGL EST une référence au super robot, il n'y a aucun doute là-dessus. Gainax avait déjà ouvert la marche avec Gunbuster.

Citer
Je ne pense pas que ceux qui s'emmerdent devant P&S aurait voulu y voir un Seitokai no Ichizon.

C'était une manière de dire, j'avais cité Detroit Metal City dans un autre message.
 C'est pour dire que c'est pas la série devant laquelle on éclate de rire franchement (comme Gintama, avec des épisodes parfois irrespirables tellement ils son monstrueux). Si je devais définir a série, ce serait plus un evil grin cruel et mal intentionné. Il faut aller dans le même sens de la série pour sourire avec elle. Personnellement, j'ai jubilé devant le 8B dès l'apparition de "Tom Croose" et la parodie de la plaidoirie Law & Order-eienne pleine de pathos et sur-jouée à mort.

Citer
C'est à dire le regarder pour ce qu'il est, sans considérer son message

Elle est également atrocement bien animée. Mais je te l'accorde, c'est pas toujours évident à voir. L'épisode 6 frôlait l'orgie à ce niveau là.

Et je plussoie Orphée sur l'OST, elle est excellente (cet ending...).

Ps :
P'tain.
Panzeraust il est pire que la Team Rocket, on s'est jamais quand il va intervenir.
« Modifié: 09 décembre 2010, 00:19:04 par Red Slaughterer »

Soren

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #86 le: 09 décembre 2010, 00:11:30 »
Attention à ne pas me confondre avec Orphée....

Deluxe Fan

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #87 le: 09 décembre 2010, 00:17:05 »
De manière générale, je suis d'accord avec Deluxe qui lui-même est d'accord avec pas mal de gens sur le fait que P&S est une réaction à l'animation mainstream récente.
Je voulais dire que je voulais regarder un peu P&S sans le comparer ni aux animes de maintenant, ni aux animes du passé, ni aux cartoons. C'est à dire le regarder pour ce qu'il est, sans considérer son message (que j'ai déjà dit que je trouve absolument justifié et à promouvoir).
La contradiction se situe là, votre Honneur.

Tu es d'accord avec moi pour dire que P&S est une réaction à la façon dont sont pensés les animes actuels. Puis tu dis vouloir juger P&S pour ce qu'il est, et non en comparaison avec d'autres.
Or, P&S étant un anime réactionnaire, il est nécessaire de le regarder avec pour arrière-fond ce qui se fait ailleurs et ce qui s'est fait avant, cet anime s'inscrivant avant tout dans la japanime (pour reprendre Red). Sinon, on ne peut plus saisir contre quoi cet anime réagit : il perd alors une grande partie de son attrait.

La faute vient de nous, qui aimons P&S : on ne parvient pas à le concevoir autrement qu'en le comparant à d'autres, à cause de toute ces références dont je parlais ; et aussi à cause de l'uniformisation des styles et des caractères dans les animes de cette période, qui nous font voir P&S comme "L'Alternative". Du coup, ton idée de le considérer "tel qu'il est", c'est pour nous, en tout cas pour moi, inconcevable, même si je la comprends plus que très bien.

Ah et puis, je ne voulais pas insinuer que tu avais quelque problème que ce soit, hein  ;)
C'est juste que TTGL est tellement bien fait en matière de nekketsu que si tu ne l'as pas aimé c'est que tu as peut-être un problème avec le nekketsu, tout simplement. Auquel cas ça ne veut pas dire du tout que tu dois arrêter la japanime ! On n'est pas sectaires...

Et ça fait du bien de voir que je ne suis pas le seul à adorer l'ending ^^
« Modifié: 09 décembre 2010, 01:02:55 par Deluxe Fan »

Kyoshi

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #88 le: 09 décembre 2010, 00:39:02 »
il est nécessaire de le regarder avec pour arrière-fond ce qui se fait ailleurs et ce qui s'est fait avant, cet anime s'inscrivant avant tout dans la japanime. Sinon, on ne peut plus saisir contre quoi cet anime réagit : il perd alors une grande partie de son attrait.
C'est pour nous, en tout cas pour moi, inconcevable, même si je la comprends plus que très bien.
J'avais peur que tu prennes mes propos comme contradictoires, ou que je n'étais pas cohérent avec moi-même. Content que ça ne soit pas le cas :). Je comprends et accepte ton point de vue, mais en maintenant mon objection. On est donc d'accord sur le fait que si on ne considère pas son contexte, il perd sa valeur : et c'est bien ce que je lui reproche.

Ah et puis, je ne voulais pas insinuer que tu avais quelque problème que ce soit, hein  ;)
On n'est pas sectaires...

Me voilà rassuré. J'ai été un peu surpris quand j'ai lu ça, je dois dire.

Haha, merci Red d'évoquer des exemples que je comprends bien :P.

Citer
c'est parce que ses romans sont un échecs (Kara no Kyoukai, c'est complétement loupé, c'est que l'ombre de ce que sera Tsukihime, qui n'est lui-même pas si bien écrit) et il a finit par s'isoler complétement, son œuvre est devenu inadaptable à cause de son support d'origine
Paradoxalement, sa pire oeuvre originale a donné lieu à la meilleur adapatation animée. L'oeuvre n'est donc pas inadaptable (je trouve KnK sublime), mais difficile à adapter.
Citer
Alors, à la limite, on pourrait voir la même dans le nasuverse mais c'est vraiment de l'amateurisme, dans le sens où c'est plus maladroit
Ca n'a rien à voir avec la discussion présente, mais je me tenais de dire que j'aurais tendances à être d'accord avec ce point de vue. Sauf que peut-être que l'aspect maladroit vient du fait que l'univers est trop étendu et compliqué.

Citer
Le nasuverse, c'est pas du nekketsu, tout simplement
Tout à fait d'accord. J'avais juste mentionné F/SN en pensant à l'anime dans lequel la montée en puissance de Shirou m'avait déçu.
Mais de toute façon, la référence n'était sûrement pas utile puisque :
Citer
La base du nekketsu, c'est surtout le super robot des années 70. DBZ, c'est déjà tardif, alors Naruto et Bleach...
Mais les combats de robots, c'est tout l'inverse des combats à rallonge Bleach-esques, ça se joue sur l'instant.
Il semblerait donc que j'aurais mal compris les fondements du nekketsu. Pour moi, c'était surtout une augmentation démesurée de l'ampleur de l'intrigue et du pouvoir des personnages. Un bon exemple de ce que j'avais en tête serait la fin de FMA : Brotherhood. Cela dit, je ne suis pas sûr de préférer ce nouveau nekketsu à mon ancienne conception, donc ma réticence personnelle reste. Je suis en revanche peut-être moins bien placé pour le critiquer du coup, vu que mes références se situent surtout dans les animes récents.






orphée

Re : Panty and Stocking with Garterbelt
« Réponse #89 le: 09 décembre 2010, 12:12:36 »

Alors évidement qu'un message d'une ligne n'a aucune valeur absolue. Qu'es-ce que ça peut faire que tu sois d'accord ou pas au final ? C'est de la guéguerre, désolé que le terme ne te plaise pas.
D'ailleurs, on s'en fout aussi de South Park. Sérieusement, je vois partout de comparaison entre South Park, même Anime Torchon Land le fait.

Je suis d'accord sur le fait que Panty n'a rien à voir avec south park, southpark choisit ce qu'il y a de plus polémique sur la société américaine, et le critique en allant toujours plus loin dans l'absurde.
Le seul point commen entre Panty et South Park, c'est qu'il n'ont pas peur d'aller loin dans la critique, et se tapent des censures. (Faut savoir que SP ont été censuré à cause d'une plainte de Tom Cruise pour pas grand chose, et qu'ils lui ont mis encore plus cher en retour 2 ans après).
Après, je suis d'accord avec Papimoule, on peut être ou non d'accord avec les gens, mais de là à leur répondre comme s'ils étaient des ânes, c'est pas du débat, c'est pas de la discussion, c'est juste du troll gratuit et sans intérêt, qui peut s'avérer blessant, on est censé être dans la même communauté, donc le respect est une règle de base.
lumières en jachère, médiats empiriques