Auteur Sujet: Sakuga : le pouvoir de l'animation  (Lu 37429 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Châtaigne

Re : Re : Sakuga : le pouvoir de l'animation
« Réponse #150 le: 10 mai 2021, 00:20:59 »
Ah cette scène de Bakuten, je crois que j'ai du me la passer en repeat au moins 4 ou 5 fois ^^.
Comment raconter le personnage simplement par le mouvement, c'était une introduction vraiment réussie, on a tout de suite senti l'influence décisive qu'il aurait sur Shôtaro.
En plus ça contraste tellement avec leur étrange 3D, quasiment absente de cet épisode, genre "hey ouais les gars mine de rien on sait aussi faire des trucs plus tradis'!"

Héhé, n'est-il pas? =D

En tout cas, leur 3D, je suis bien content qu'elle soit là, simplement parce que c'est grâce à elle que la série peut être aussi régulière et consistante. Je préfère avoir des scènes comme celle-ci qui mettent en valeur un personnage avec tout son caractère plutôt que d'avoir une seule scène avec 6 bonhommes animés pendant quelques secondes. Surtout qu'on a même eu quelques passages en full tradi pour les scènes de groupe en plus! :D



En tout cas, comme tu le soulignes, cette séquence de Yamashita pue l'intelligence. C'est ça aussi que j'aime chez lui, il est hyper malin. Il est extrêmement doué dès qu'il s'agit de trouver des petits arrangements pour faire paraître les choses meilleures qu'elles sont... et c'est ça aussi qui les rend encore plus fantastiques! =D

Il limite ainsi la complexité du dessin en jouant sur la complexité de la mise en scène pour faire ressortir tout le dynamisme de la séquence. A ce titre d'ailleurs, son poste sur Bakuten est extrêmement bien choisi, il est presque fait pour lui haha. Je ne trouve pas que ce soit un très bon storyboarder (généraliste) mais il a une conscience très particulière du mouvement et de la scénographie. Ca ressort dans les combats, dans des cuts comme celui que tu nous partages, dans ce qu'il fait aussi en 3D (que ce soit pour Bakuten ou pour certains de ses autres projets).