Auteur Sujet: Shin Sekai Yori  (Lu 57005 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

cookie-will

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #165 le: 27 février 2014, 11:12:08 »
Désolé pour le déterrage

Je viens de finir la série, que j'ai grandement appréciée.
Mais en y repensant un peu après avoir fini de la regarder, je crois remarquer une incohérence.
Cliquez pour afficher/cacher
Est-ce que ça ne vous a pas interpellé ?

Avendil

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #166 le: 27 février 2014, 11:53:58 »
Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 27 février 2014, 12:11:38 par Avendil »

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

Skidda

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #167 le: 27 février 2014, 19:26:40 »
@Cookie-will
Cliquez pour afficher/cacher

Isindu

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #168 le: 27 février 2014, 22:02:33 »
Skidda rappelle le dialogue de Squealer.

Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 27 février 2014, 23:55:44 par Afloplouf »

cookie-will

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #169 le: 28 février 2014, 23:06:35 »
@Skidda
Cliquez pour afficher/cacher

Sinon, je viens de remarquer un truc amusant en revisionnant le premier épisode de Gunbuster.
Quel est le rapport ? A la fin des cours, à l'école, on entend le même bout de la symphonie de Dvorak  :)

Isindu

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #170 le: 01 mars 2014, 08:18:12 »
Cliquez pour afficher/cacher

Skidda

Re : Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #171 le: 01 mars 2014, 13:11:08 »

Sinon, je viens de remarquer un truc amusant en revisionnant le premier épisode de Gunbuster.
Quel est le rapport ? A la fin des cours, à l'école, on entend le même bout de la symphonie de Dvorak  :)

Bien vu, ce n'est pas hasard. C'est une pièce très populaire au Japon et utilisé pour les haut-parleurs de ville.

Connu par les Japonais comme Ieji/Going Home, en référence aux paroles écrites pour ce morceau, et utilisée littéralement. On l'entend pour la fermeture des bureaux dans Servant x Service également, mais dans pas mal d'autres animes (sans compter les références au train de nuit dans la voie lactée dans d'autres séries).
« Modifié: 01 mars 2014, 13:38:41 par Afloplouf »

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 13861
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #172 le: 04 mars 2014, 00:53:01 »
Je me suis mis à l'anime vu que j'attendais juste du bon et je dois dire c'est bien, mais j'ai eu de la misère au début. J'ai du attendre quelque épisode parce qu'ai du attendre au à la moitié du troisième épisode pour embarquer dans l'histoire.

Darkmous

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #173 le: 04 mars 2014, 15:00:14 »
Petite hypothèse :

Cliquez pour afficher/cacher

Evidemment ça parait un peu tiré par les cheveux . Ce n'est qu'une hypothèse sans fondements mais je l'avais interprété comme ça.
« Modifié: 04 mars 2014, 15:06:58 par Darkmous »

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 13861
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #174 le: 05 mars 2014, 11:03:51 »
J'ai fini Shinsekai Yori et je suis globalement un peu déçu du résultat. J'avais globalement vraiment beaucoup aimé les épisodes  4 à 7 où il avait des thèmes et des sujets qu'il aurait pu être un peu plus travaillé.  Après, il y a bien certain moment que j'ai aimé, mais ils se faisaient rare. Je trouve également que la série aurait pu être raccourci. Il y avait quand même des longueurs surtout vers la fin de l'anime.  Il y a des personnages qui part trop vites. Finalement, j'aurais aimé avoir un plus de moment avec Squealer qui était le personnage le plus développé avec Saki.  L'univers aurait pu être un peu plus travaillé et démontrer certaines choses sur certaies angles.  C'est dommage qu'on a seulement un épisode avec un opening. C'est dommage aussi que :

Cliquez pour afficher/cacher

J'accorderais un 6.5/10.

« Modifié: 05 mars 2014, 14:43:30 par Afloplouf »

XenRoxas

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #175 le: 25 mai 2014, 16:00:30 »
Voilà série terminé et waouh !
Les fins comme celle-ci en musique avec un point d'orgue ça laisse vide de tout après coup...

Au final l'anime reste dans la réalité, triste et froide mais porteuse d'espoir faut pas déconner non plus
Pas d'explication, pas de solution salvatrice pour ce monde.


La dernière partie est juste magistrale. Le suspense et la tension sont maintenue jusqu'au tout dernier épisode En plus je n'était pas un grand fan du design de la ville mais le tokyo (enfin la zone plutôt) dévasté est juste splendide (un peu comme la forêt du début de série).
L'ambiance musicale toujours au top et les chants qui vont avec.

Malgré un début très prenant, le milieu souffrait de quelques lenteurs à mon goût mais la fin rattrape vraiment tout. On ressent la cohérence de la trame générale et c'est assez rare les anime qui dès le premier épisode savent où ils veulent nous emmener tout en mettant les moyens pour...

Je me demande à quant la prochaine série de cette envergure à suivre sur une saison (genre 1 épisode par semaine + discussion + hypothèse) je m'en veux limite d'avoir pu rater cela...

Pour une analyse plus complète de l'anime, il me faudrait surement un second visionnage ou plus de recul donc je ne m'y risquerai pas ce coup-ci.


Pour rebondir sur les dernières interrogation:
Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 25 mai 2014, 16:45:58 par XenRoxas »

Choub

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #176 le: 30 novembre 2014, 17:46:55 »
Je déterre ce topic car je viens de finir cet animé.

Ouf, enfin, je l'ai fini sur les rotules...
Une série complexe et parfois compliquée pour moi. Beaucoup de sujets abordés mais tous graaaaaves et traités de manière graaaaave... C'est presque étouffant à la fin.

C'est moi ou tous les personnages (mis à part Squealer, mon préféré, heureusement qu'il était là) ne font que subir leur vie? On les regarde avancer dans leur vie essayant de la comprendre et rien d'autre, plus ils avancent, plus ils s'enfoncent. Trop déprimant !!!! Je ne sais pas qui a écris cette histoire, mais ce mec ne doit pas être très gai...

Isindu

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #177 le: 30 novembre 2014, 21:42:39 »
C'est moi ou tous les personnages (mis à part Squealer, mon préféré, heureusement qu'il était là) ne font que subir leur vie? On les regarde avancer dans leur vie essayant de la comprendre et rien d'autre, plus ils avancent, plus ils s'enfoncent. Trop déprimant !!!! Je ne sais pas qui a écris cette histoire, mais ce mec ne doit pas être très gai...
Le truc à bien comprendre, pour bien saisir la différence entre le spectateur et les personnages, c'est que la plupart subissent TRÈS RÉGULIÈREMENT des lavages de cerveau afin d'oublier entièrement ou partiellement certains éléments.

Un conseil, pendant que toute la série est fraiche, regarde juste une fois de plus le premier épisode, tu verras que l'expérience n'est pas du tout pareil. L'attitude des parents à la scène autour de 5:00 a beaucoup plus de sens désormais, et montre que leur vie n'est pas simplement subie, leur attitude n'est pas simplement fataliste.

On a l'habitude des séries ou film où dans une dystopie les gens veulent tout casser, mais bizarrement comme avec Psycho-Pass c'est la modification de l'intérieur en excluant la révolution qui prime. Nippon oblige :P

Choub

Re : Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #178 le: 01 décembre 2014, 00:31:55 »
Un conseil, pendant que toute la série est fraiche, regarde juste une fois de plus le premier épisode, tu verras que l'expérience n'est pas du tout pareil. L'attitude des parents à la scène autour de 5:00 a beaucoup plus de sens désormais, et montre que leur vie n'est pas simplement subie, leur attitude n'est pas simplement fataliste.
Je suis sceptique, mais je vais faire l'expérience et voir ce que ça donne (j'aime les expériences  :))..C'est vrai qu'à la fin de la série j'avais la sensation d'être passé à côté de quelque chose. Mais l'ambiance est tellement lourde (il n'y a pas une once d'humour dans toute leur vie) que ça m'a enlevé toute envie de revoir l'animé pour comprendre.

On a l'habitude des séries ou film où dans une dystopie les gens veulent tout casser, mais bizarrement comme avec Psycho-Pass c'est la modification de l'intérieur en excluant la révolution qui prime. Nippon oblige :P
Peux-tu m'expliquer un peu plus? Je ne connais pas Psycho-Pass  :-[, et ne comprends pas "Nippon oblige"!!

Isindu

Re : Shin Sekai Yori
« Réponse #179 le: 01 décembre 2014, 07:17:14 »
Effectivement pas une trace d'humour, même s'il y en a qui font le pitre dans leur enfance.

Psycho-Pass est une série qui était diffusée à la même période que Shinsekai Yori, dont le ton n'est absolument pas le même, mais qui se passe de même dans un futur dystopique. Psycho-Pass est très proche du genre cyber-punk, de l'informatique, des robots, une grande ville. Et le point commun avec Shinsekai Yori, c'est qu'il y a bien quelques détails à améliorer dans les principes, même si dans les grandes lignes la société a l'apparence de la perfection.

Dans cette série certaines vérités très dérangeantes seront dévoilées, et des personnages à des postes officiels sérieux seront extrêmement choqués. Or après le choc ce n'est pas à la rébellion que pense ce personnage, mais à changer de l'intérieur, petit à petit, le système. La tâche est ardue, et en entendant elle soutient ce système, mais elle est consciente que c'est un système par défaut, qui fonctionne avec les objectifs donnés, le bien être de la population. Une mise à mal directe et immédiate du système serait une catastrophe.


Mon "nippon oblige"... C'est un jeu de mot avec noblesse oblige, qui rappelle un peu trop subtilement que le Japon n'est pas un pays de révolution. Je viens de chercher, une révolution, la seule que Google me renvoie, c'est celle de l'Ère Meiji où c'est l'Empereur qui en fut la source, un comble ! De même avec la rébellion, je trouve des rébellions de samouraïs, et celle de paysans que je trouve est issu de manigances de jésuites au XVII° siècle. C'est la culture japonaise, on ne va pas contre l'ordre établi.