Auteur Sujet: Animator Expo  (Lu 6280 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Deluxe Fan

Re : Animator Expo
« Réponse #15 le: 19 décembre 2014, 11:42:29 »
http://animatorexpo.com/untilyoucometome/

Until you come to me, un slideshow se déroulant dans l'univers de Rebuild of Evangelion.
Pas grand-chose de notable si ce n'est quelques jolis décors et une musique d'ambiance par Shiro Sagisu.

« Modifié: 19 décembre 2014, 11:48:51 par Deluxe Fan »

Down

Re : Animator Expo
« Réponse #16 le: 09 janvier 2015, 12:15:20 »
Après le petit troll d'avant les vacances on reprend avec un court assez simple, loin de la folie absolue du #6 en terme d'animation, mais avec des couleurs absolument magnifiques.

Il fait partie de ces courts souvent touchants qui font plutôt "clip", qui ne cherchent pas à mettre en scène une histoire mais juste un morceau de vie et des émotions. Très sympathique.

http://animatorexpo.com/tomorrowfromthere/

RadicalEd

Re : Animator Expo
« Réponse #17 le: 06 février 2015, 08:31:40 »
Un nouveau court sur evangelion, pour ceux qui aiment les CG made in Aramaki:
http://animatorexpo.com/evangelionanotherimpact/

Animator Expo où comment faire monter le hype autour d'EVA...

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12123
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Animator Expo
« Réponse #18 le: 08 février 2015, 19:05:43 »
en fait, j'ai vraiment adoré l'avant dernier sorti. Power Plant 33. L’animation est très agréable. Je ne sais si un peu en faire une série, mais cela pourrait faire un très bon long métrage.

Deluxe Fan

Re : Animator Expo
« Réponse #19 le: 11 avril 2015, 15:43:04 »
Kanon (http://animatorexpo.com/kanon/)
Probablement un de mes courts favoris depuis le début. Une sorte de fable philosophique parcourue d'un humour noir assez rafraîchissant. La malédiction du créateur est très intéressante, en poussant un peu on pourrait faire un parallèle avec les créateurs de japanimation qui essayent de révolutionner/déconstruire les genres pour au final retomber dans les mêmes codes.
Après recherche le réalisateur Mahiro Maeda s'est inspiré d'un roman tchécoslovaque du XXe siècle, faut croire que niveau substance intellectuelle ça change des light novels.

Sex & Violence with Machspeed (http://animatorexpo.com/sexandviolencewithmachspeed/)
Hiroyuki Imaishi fait du Hiroyuki Imaishi, ceux qui voient encore de la subversion dans sa posture de vrai-faux anti-conformiste seront aux anges et les autres s'en ficheront. Après niveau technique le gars connaît son métier, et dans c'est genre de format court à la P&S que son style s'exprime le mieux.

Obake-chan (http://animatorexpo.com/obakechan/)
Les aventures lolrandom d'une apprentie fantôme qui a plus peur des gens que les gens n'ont peur d'elle. L'animation est très minimaliste, mais le style me rappelle beaucoup Nichijou et du coup j'avais un large sourire devant l'écran.

Tsukikage no Tokio (http://animatorexpo.com/tsukikagenotokio/)
D'après une idée originale de Suda51 (!!!), le récit d'un jeune garçon qui protège la Terre des vilains aliens depuis sa maison solitaire sur la Lune. Pas grand-chose à en retenir, si ce n'est une mélange 2D-3D très réussi voire troublant, même les yeux entraînés pourraient se laisser berner.

Three Fallen Witnesses (http://animatorexpo.com/threefallenwitnesses/)
Du gros staff sur ce court avec du Utsunomiya, du Honma et du BahiJD à l’animation. Le truc intéressant c'est qu'on est pas dans un machin hyper dynamique mais une animation hyperréaliste comme en voit très peu ces derniers temps. Malheureusement le scénario qui se veut être une enquête policière avec un twist tombe à plat faute de temps.

Deluxe Fan

Re : Animator Expo
« Réponse #20 le: 11 mai 2015, 04:56:32 »
The Diary of Ochibi (http://animatorexpo.com/ochibisan/)
Une animation utilisant diverses techniques de stop-motion pour animer les aventures d'un personnage dessiné par Moyoco Anno, la compagne de vous-savez-qui. Sympathique.

I can Friday by Day (http://animatorexpo.com/icanfridaybyday/)
Réalisé par Kazuya Tsurumaki sur un design de Hajime Ueda (l'auteur de FLCL) et dont l'animation est supervisée par Sushio. L'idée derrière le truc est marrante et l'animation envoie du pâté - mais c'est surtout le travail de design qui impressionne, ça foisonne de partout et c'est vraiment très plaisant.

Iconic Field (http://animatorexpo.com/iconicfield/)
>Réalisateur : Ikuto Yamshita (mecha-designer de Evangelion)
>Storyboard : Kazuhiro Furuhashi (réalisateur de Gundam Unicorn)
>Direction de l'animation : Sejoon Kim
>Décors : Studio Pablo
>yaranaika.jpg

En termes de valeur de production ce court métrage crève le plafond, et le style comme le propos sont un hommage direct de la période bénie des Eva-like de la fin des années 90-début des années 2000. L'animation est exceptionnelle, le storybord de Furuhashi souffre des mêmes mouvements de caméra éthyliques d'Unicorn mais le travail de mise en scène est très recherché. En revanche l'histoire est incompréhensible, on dirait un AMV d'une série qui n'existe pas - et dont on aimerait plus que jamais qu'elle voie le jour.

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12123
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Animator Expo
« Réponse #21 le: 15 mai 2015, 15:41:39 »
C'était vraiment excellant ce 22 court métrage.  J'aimerais beaucoup avoir un projet là-dessus.

L'équipe est très intéressante.

Deluxe Fan

Re : Animator Expo
« Réponse #22 le: 04 juin 2015, 23:47:20 »
Ibuseki Yoruni (http://animatorexpo.com/ibusekiyoruni/)
Grosse valeur de production sur ce court-métrage dirigé par Tadashi Hiramatsu (animateur prolifique et dernièrement chara-designer sur Parasyte). Adapté d'un roman, l'histoire se déroule dans un futur catastrophique où le Japon, privé de son indépendance et mis sous tutelle internationale, subit une série de révoltes et de violences politiques.
Comme souvent depuis le début de cette Expo, ce court réussit car il propose quelque chose que l'on ne voit pas (plus ?) en animation japonaise : de la real-politque, des dilemmes moraux, de la violence, du sexe, etc. ce qu'il faudrait maintenant ce serait un film ou des OAV pour mettre tout ça en ordre.
A noter la musique de Shiro Sagisu qui reprend le fameux hymne écossais Auld Lang Syne.

Memoirs of Armorous Gentlemen (http://animatorexpo.com/memoirsofamorousgentlemen/)
Encore un diaporama de dessins signés Moyoco Anno - qui finalement semble savoir dessiner. Là aussi une thématique inhabituelle avec cette histoire se déroulant dans une maison close dans l'Europe de la Belle Époque. Singeant le cinéma muet, ce court brille par une direction artistique et musicale (Sagisu) relevée.

Rapid Rouge (http://animatorexpo.com/rapidrouge/)
Des samurais du futur affrontent des méchants cyborgs dans un univers de science-fiction crasseux à la Nihei. Alléchant sur le papier, avec notamment le concours de Tsurumaki et Maeda à la direction artistique, le court décide finalement de capituler et de se donner tout entier à la 3DCG. Pouah.
Étrangement, c'est le seul court jusqu'à présent à avoir clairement donné rendez-vous pour une suite. Effet de style ou... ?

L'Animator Expo s'arrête pour un mois et reprendra mi-Juillet. je ne peux que vous conseiller de mette cette pause à profit pour visionner tous les courts qui vous intéressent et dont les liens émaillent ce topic.

Zankaze

Re : Animator Expo
« Réponse #23 le: 05 juin 2015, 10:30:18 »
Chose que je ferais très rapidement au vu de tes retours.


"Set your Heart Ablaze."

Deluxe Fan

Re : Animator Expo
« Réponse #24 le: 17 août 2015, 23:19:49 »
Hammerhead (http://animatorexpo.com/hammerhead/)
Un type qui s'est pris un coup de marteau sur la tête devient un surhomme invincible qui combat les méchants en attendant d'être enfin délivré de ses souffrances.
L'Animator Expo redémarre très fort avec ce court survolté, bourré d'action et particulièrement bien animé par le studio Khara et une brochette d'animateurs luxueux (Onda, Maeda, Hashimoto). Pour le coup celui-là ferait un très bon trailer pour un film ou quelque chose du genre, à conseiller vivement.

Comedy Skit 1989 (http://animatorexpo.com/comedyskit1989/)
Écrit, réalisé et produit par Kazuto Nakazawa, chara-designer de Samurai Champloo et Zankyo no Terror entres autres.
Un court animé de dix minutes qui rend hommage aux sketchs comiques japonais des années 70-80. Pas grand chose à noter, l'humour est présent mais peut-être un peu trop subtil.

Bubu & Bubulina (http://animatorexpo.com/bubuandbubulina/)
On passe aux choses sérieuses avec ce court réalisé par Takashi Nakamura (collaborateur de longue date d'Otomo et réalisateur de Fantastic Children) avec à l'animation Toshiyuki Inoue (!!!).
Une aventure de type onirique dans un monde qui semble tiré d'un livre pour enfants européen. Le style graphique est superbe, l'animation d'une excellence rare et la musique façon vieux phonographe marche parfaitement. Une réussite artistique totale, captivante voire hypnotisante.

Leaf

Re : Animator Expo
« Réponse #25 le: 18 août 2015, 12:26:43 »
Bubu et Bubulina était véritablement excellent. J'ai adoré le character design du court. A quand - enfin ? - une série ou un film du même acabit d'un point de vue graphique ?

Deluxe Fan

Re : Animator Expo
« Réponse #26 le: 09 septembre 2015, 19:33:27 »
Endless Night (http://animatorexpo.com/endlessnight/)
Réalisé par Sayo Yamamoto sur un chara-design du mangaka Atsushi Kamijo.
Un clip animé ayant pour thème le patinage artistique, et sont les chorégraphies sont inspirées de figures réelles filmées par le studio Khara auprès de patineurs professionnels. A voir surtout pour l'animation des personnages et la direction artistique, domaine dans lequel Sayo Yamamoto, disciple de Watanabe, excelle.

Bureau of Proto Society (http://animatorexpo.com/bureauofprotosociety/)
Réalisé et écrit par Yasuhiro Yoshiura et son studio Rikka, qui avaient déjà produit le court Power Plant 33 il y a plusieurs mois de ça.
Rappelant Pale Cocoon du même réalisateur, ce court raconte comment une société recluse dans des souterrains tente de reconstituer l'histoire du monde à partir d'archives. Le souci c’est que leurs archives sont uniquement constituées de fictions, ce qui est l'occasion de quelques rires et de sympathiques astuces de mise en scène. Une réussite.

The Ultraman (http://animatorexpo.com/theultraman/)
Hommage au fameux héros de super sentai dans un court-métrage au style pseudo-désuet, mais avec une animation fabuleuse produite par Khara et dirigée par Hisashi Mori. La direction du son, qui singe l'ambiance sonore des séries des années 60, participe au délire.

Red Slaughterer

Re : Animator Expo
« Réponse #27 le: 09 septembre 2015, 21:57:57 »
Citer
Hommage au fameux héros de super sentai

Ultraman n'est pas un super sentai.
Les super sentai ce sont les types en combinaisons colorées et rien d'autre.

Rydiss

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2479
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Prononcez mon pseudo comme il vous plaira...
Re : Animator Expo
« Réponse #28 le: 09 septembre 2015, 23:08:18 »
Dans mes bras Red.

... Et va relire mon dossier sur le toku Deluxe.

Sinon faut vraiment que je m'y mette à ces courts-métrages, y en a plein qui m'intéressent. A l'assaut !
La passion m'habite, mais la raison domine.

Chevalier de l'Ordre des Chevaliers de l'Orthographe.

- Idiots can be found everywhere.
- You think everyone is an idiot except you.
- I don't often meet people who are smarter than me.
Ghost Hunt - Akumu no sumu ie.

Deluxe Fan

Re : Animator Expo
« Réponse #29 le: 04 octobre 2015, 17:32:08 »
GIRL (http://animatorexpo.com/girl/)
Un clip animé dans la veine de ME!ME!ME! réalisé par la même équipe. On retrouve donc ce style techno-pop et une thématique vaguement érotique, le tout soutenu par une animation assez splendide et très colorée.

Neon Genesis Impacts (http://animatorexpo.com/neongenesisimpacts/)
Quoi de mieux pour célébrer le vingtimène anniversaire de la diffusion de Evangelion que de proposer une fanfiction shojo-ai dans l'univers de Rebuild ? On suit donc trois gamines qui tentent de vivre leur vie d’adolescentes dans le monde ravagé de Tokyo-3.
Pas grand-chose à dire, la licence NGE a tellement été souillée que ce machin en CG ne fait pas beaucoup de mal.

Ragnarok (http://animatorexpo.com/ragnarok/)
On passe aux choses sérieuses avec ce court éalisé par Kazuyoshi Katayama (Appleseed, Argento Soma, The Big O) avec un mecha-design de Yutaka Izubuchi (RahXephon, Yamato 2199).
Une exposition internationale de robots géants tourne à une rixe XXL. C’est tout ce qu'il y a raconter, le court n'est qu'une énorme bagarre de robots sur fond de fanfare militaire. Évidemment jouissif, ce court animé entièrement en 2D fera la joie de ceux frustrés par le report de Pacific Rim 2.

Robot on the Road (http://animatorexpo.com/robotontheroad/)
Une jeune femme prend en stop un androïde débonnaire. Du moins, c'est ce qu'elle croit...
Probablement le meilleur court du mois, écrit par Hiroyuki Okiura (!) avec une animation de Takeshi Honda (!!) assisté de Toshiyuki Inoue (!!!). Le récit, plutôt osé, est soutenu par un design et une animation des personnages spectaculaires. Un petit morceau de brillance animée à regarder d'urgence.