Auteur Sujet: Owari no Seraph [Seraph of the End]  (Lu 17952 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12278
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Owari no Seraph [Seraph of the End]
« le: 04 avril 2015, 18:35:55 »

Fiche AK
Format : Série TV
Année : 2015
Titre original : Owari No Seraph
Nombre d'épisodes : 24(en deux saison)
Studio : Wit Studio
Réalisation : Tokudo Daisuke
Site officiel : http://owarino-seraph.jp/
Saison : Printemps 2015
Tags : action - aventure - drame - combat - fantastique - vampire - démon - surnaturel - militaire - mystère - vengeance
AKA :
終わりのセラフ
Owari No Serafu
Seraph Of The End: Vampire Reign

Synopsis:Le monde est ravagé par un terrible virus. Les enfants étant, pour une raison inconnue, immunisés contre le virus, ont survécu. Mais ces derniers ont été réduits en esclavage par des vampires qui sont tout à coup sortis du centre de la Terre. Yuichiro Hyakuya et Mikaela Hyakuya, deux orphelins, servent de « garde-manger » aux vampires : ils ont le droit de vivre, en échange d'un prélèvement quotidien de leur sang. Après une tentative d'évasion qui se solde par un massacre de ses amis, Yuichiro réussit à s'échapper, en laissant pour mort Mikaela.

Arrivé à la surface, Yuichiro apprend que l'Humanité n'est pas entièrement décimée, et il rejoint les rangs de "l'Armée Impériale du Démon", qui a pour but d'exterminer les vampires.

Source Wikipedia

Mon avis:
L'épisode pilote était très convaincant. Je ne l'avais pas mis dans mes choix, mais j'ai bien décidé de jeter un coup d'oeil et je suis satisfait pour l'instant.  Les thèmes que j'ai vu sont assez intéressant et j’espère bien qu'il seront utilisé à bon escient pour le reste de l'anime. On ne sais pas grand chose pour l'instant, mais je surement les adultes ne voulait pas se laissé faire et que ce sont les vampires qui ont  lâché le virus.  L'animation était bien  et le personnage principale semble classique.  S'ils annonce 24 épisode, j'espère que ça va continuer sur la bonne lancé.
« Modifié: 04 avril 2015, 18:38:41 par shadow8 »

toutoune134

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #1 le: 04 avril 2015, 22:12:34 »
J'ai pouffé à la fin quand le mec débarque tranquillement avec sa prophétie.

Techniquement c'est solide sans être flamboyant, l'OST est bonne et correctement exploité, les backgrounds sont excellent, mais niveau histoire ça a l'air d'être un mix des shonens les plus populaires de ces dernières années saupoudré d'une bonne dose de cliché.

Au vu de la preview du prochain épisode et des trailers, WIT va probablement exploser le budget et le temps alloué à la première saison dans ce deuxième épisode. J'espère que j'ai tord et que SnK et Rolling Girls leur ont servis de leçon.

Pas d'OP ni d'ED cette semaine, mais on a une preview de l'OP qui a l'air de bien claquer :
http://www.sh-nzk.net/artist/sawanohiroyukinzk/discography/DFCL-2132

Kero

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #2 le: 05 avril 2015, 00:13:01 »
Avis réservé à la suite de ce premier épisode: Clairement, il est juste là pour parachuter le background du héro. Si le côté ultra-téléphoné se limite à cet épisode d'exposition, soit. Si ça continue comme ça par la suite, y'aura comme un souci...
Sinon, le background du héro est très classique, mais peut s'avérer efficace s'il est bien exploité.
Techniquement, y'a rien à redire. C'est beau (quoique très conventionnel) et bien animé.
Bref, j'attends l'épisode 2 pour me faire un avis un peu plus définitif.

« Modifié: 05 avril 2015, 00:15:24 par Kero »

Hei

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #3 le: 05 avril 2015, 00:27:13 »
J'ai pouffé à la fin quand le mec débarque tranquillement avec sa prophétie.
Je n'ai pas été le seul..  :rolleyes:

Quand on commence à me parler de Vampire, en général c'est mauvais signe. Je suivrai jusqu'à la fin pour la direction artistique. Sinon au de-là de la banalité de l'histoire, c'est bien dommage d'avoir été aussi expéditif ça enlève le peu d'intensité qu'aurait pu avoir ce départ...

Avendil

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #4 le: 05 avril 2015, 08:57:19 »
C'était pas mal du tout comme premier épisode je trouve. Mais ça nous permet pas vraiment d'avoir une idée de la suite, donc il va falloir attendre. Mais au vu de la preview on dirait que ça va partir dans le sempiternel délire du type qui va au lycée le jour et sauve le monde la nuit.
Et le design me rappelle valvrave, ce qui n'est pas nécessairement bon signe...
« Modifié: 05 avril 2015, 08:59:42 par Avendil »

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

Isindu

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #5 le: 05 avril 2015, 11:14:15 »
J'aime bien les décors.

(Pour le reste, je me tais)

Je regarderais par curiosité la suite, mais ce n'est pas vraiment ma série préférée pour cette saison.

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10594
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #6 le: 05 avril 2015, 17:49:53 »
C'est classieux mais très correctement exécuté entre présentation du background et mise en place de l'enjeu principal. Sur le plan technique, j'ai trouvé que la mise en scène et la direction artistique s'inspiraient pas mal de ce qui a été fait sur Rolling Girls (anime pour sakugafag au passage).
Le fait qu'on ait souligné que ce soit des gosses de 14 ans au plus renforce pas mal l'accent cruel et son caractère tragique mis en avant.

Tout n'étant pas parfait, la remarque énoncée par toutoune sur la "prophétie" constitue le seul point qui fasse tâche à mes yeux. A part cela, vraiment pas grand chose de rebutant à reprocher à ce pilote pleinement satisfaisant.

Tout comme Hajime Isayama était fortement impliqué dans l'adaptation de son manga (SnK), Kagami Takaya l'est tout autant sur cette production. Ce qui me laisse penser que le plus dur à confirmer dans la série sera sa réussite technique. C'est là ma plus grosse crainte avec cette adaptation.
« Modifié: 05 avril 2015, 17:51:57 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Isindu

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #7 le: 05 avril 2015, 18:00:41 »
allbrice, à propos de la prophétie, tu as bien sûr remarqué le second degré de la réplique, et aussi le dialogue qui a suivi. Il n'y a pas un seul personnage de la série qui prend cette histoire de prophétie au sérieux.

Pour faire un amalgame sur quelque chose de récent, le héros n'est que le Katniss Everdeen des Hunger Games.

Leaf

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #8 le: 05 avril 2015, 18:42:45 »
Premier épisode vu.

Honnêtement, je m'attendais pire. La série m'avait intrigué, mais je n'en attendais pas forcément énormément. Et à la sortie de cette introduction, je suis plus intrigué que jamais.

Tout d'abord, j'ai été particulièrement charmé par la qualité - et le nombre ! - des décors. Ces crayonnés pastels sont très réussis, et contribuent pleinement au cachet visuel de l'anime. Il est en effet temps que le mainstream commence à comprendre que les crayonnés font ressortir le relief des plans, et permettent des jeux de lumière bien plus intéressants que dans des productions traditionnelles. Et il est bien plus facile de crayonner que d'utiliser une palette plus minimaliste pour créer une ambiance propre et véritable. En un mot: satisfait.
Vient ensuite la réalisation technique. C'est solide, je ne vais pas dire le contraire. Mais disons tout de même qu'il y a quelques détails qui me chiffonnent. Le premier plan, avec l'avion, m'a donné une très mauvaise image générale. De la même façon, cet avion qui tombe ne m'a pas convaincu quelques plans plus loin. Ils n'ont pas eu le budget pour l'animer - que ce soit en 2D ou en 3D -, et ils auraient dû le laisser de côté. Cet avion n'apporte pas grand chose, ni à l'histoire, ni à l'ambiance - au contraire, il déshumanise complètement la situation - et n'est pas maîtrisé. C'est dommage, car la suite est plutôt propre dans l'ensemble.
En effet, les plans pseudo-panoramiques et co sont très biens utilisés. Ce genre de procédés donne directement du caractère à la réalisation, sans pour autant tirer vers une illisibilité du support, peu souhaitable quant à ce genre d'adaptations. Reprenons également les jeux sur les teintes, qui sans partir dans des extrêmes - K Project, oui je parle de toi - arrivent à renforcer l'image de façon juste et mesurée. Sur tous ces points, la direction graphique est correcte, et globalement très plaisante.

Arrive ensuite ce qui, graphiquement, me fait vraiment grincer des dents: les dessins. Premièrement, j'ai bien aimé ce relier des traits - notamment de visage -, qui sont très agréables, et suffisamment discrets pour ne pas gêner l'appréhension du personnage. Mais je les trouve trop noirs et trop durs, surtout en comparaison avec les arrière-plans, qui sont très souples et tout en courbes, avec cet effet crayonné. On retrouve une dureté sur les personnages qui, à mon sens, n'a pas vraiment lieu d'être. Le tout appuyé avec des couleurs parfois un peu poussives, on se retrouve avec un visuel presque typé Sunrise, en désaccord total avec le reste de la direction graphique.
Mais ce n'est pas fondamentalement ce qui me dérange le plus. Loin de là. Cela dit, pour continuer avec le côté graphique, je pourrais ajouter que l'animation est un peu faiblarde de temps à autres - le plan du rire à table m'a justement fait doucement rire - et surtout que l'utilisation de la 3D est assez contestable. Oui, je me doute bien que les effets de groupe font que. Mais il y a clairement un problème de shader. Les ombres sont très moches. Je ne pense pas que cela vienne fondamentalement des modèles, mais plutôt d'une mauvaise gestion de l'éclairage et du shader utilisé.
Juste pour conclure sur le plan graphique, j'ajouterai que le character design est correct - fidèle au support d'origine d'après ce que j'ai pu voir -, même s'il ne sort pas des canons de la japanimation moderne. J'ai bien aimé le design des vêtements et divers habits: il y a vraiment un travail dessus, et c'est fort agréable. De plus, les yeux sont particulièrement travaillés, et le rendu est absolument concluant. Pour finir, je me dois de souligner l'inventivité pour ce qui est des concepts de la ville vampire: le résultat est sublime, et dépasse largement les attentes liées à une série de ce type.

Néanmoins, je me dois d'évoquer la partie sonore. Et là, très honnêtement, et je ne vais pas le cacher, je ne trouve pas de choses à redire. La musique - et surtout l'absence de musique - sont parfaites, elles collent aux situations, et accompagnent parfaitement l'histoire. C'est une série qui gère particulièrement bien ce rapport à la matière sonore. Les derniers minutes sont juste magiques de ce point de vue. L'effet musical module complètement la trame de l'anime, et crée une tension par cet effet de vide. Une vraie réussite !
Pour revenir sur les compositions musicales tout particulièrement, on observe tout d'abord un rapport à la percussion très intéressant. Et une volonté de travailler le son comme une matière. On s'éloigne un peu de la composition classique, avec des airs qui, s'ils ne sont pas forcément très inspirés, mettent en avant un relief musical très intéressant: on sent un véritable traitement du son. Je prendrai juste l'exemple de la fuite, avec les bruits de pas qui se confondent et se détachent à la fois de la bande son alors uniquement constituée de percussions. C'était un vrai beau moment d'un point de vue musical.
Je vais juste toucher un mot sur le doublage, qui est correct pour le moment, mais sans plus. J'ai été déçu par la voix du "méchant" de l'épisode. Globalement déçu par ce personnage de toute façon. Le reste était parfaitement contrôlé dans l'ensemble.

Venons-en à l'histoire et la trame elle-même. Premièrement, je ne suis pas du tout adepte de ce genre de découpage ternaire. Le coup des "4 ans plus tard" m'a beaucoup énervé. Ce n'est tout simplement pas une façon élégante d'amener les choses. Dans un manga, ou dans une bande dessinée, oui. Mais pas dans un anime, ou dans un film en général. C'est dégoûtant, ce n'est pas naturel, et ça ne rime pas forcément à grand chose.
Objectivement, j'ai trouvé cet épisode un peu faible sur le point de vue scénaristique. Certes, passons sur le coup du
Cliquez pour afficher/cacher
Je n'ai jamais vu ça - enfin si, beaucoup trop même -, mais n'y portons pas d'attention. Disons plus exactement que globalement cet épisode d'exposition est particulièrement vide. On y voit certes les raisons d'un traumatisme, et l'évolution du monde. Mais était-ce nécessaire ? Peut-être, mais pas de cette façon en tout cas. En un mot, j'ai trouvé l'exercice du flashback lourd sans beaucoup d'intérêt en soi.
Je vais peut-être revenir en deux mots sur notre jeune héros. C'est un héros typiquement sorti d'un shonen. On va passer sur les détails: on a l'habitude, et on a l'impression que ça ne va pas mener bien loin. En effet, à première vue, la série a l'air de s'articuler autour du personnage de Yu. Il a intérêt à évoluer correctement s'il veut porter son support. Un héros trop basique pour moi, mais ce n'est qu'une première rencontre, les choses ont le temps d'évoluer.

Un petit mot également par rapport au découpage des plans. C'est classique, traditionnel. Trop convenu pour mon goût, mais cette école possède au moins l'avantage de ne perdre aucunement en efficacité. Mais un peu plus de style serait le bienvenu.
La mise en scène quant à elle offre de très beaux moments - la scène de la descente de l'escalier par le "méchant" au bout de cinq minutes d'épisode - mais aussi des passages plus basiques, qui sombrent dans la banalité - tête à tête devant le curry. Bref, on sent du potentiel du côté de la mise en scène, j'espère que les choses vont être de moins en moins rigides au fur et à mesure de la progression de l'anime. Il y a quelque chose à faire de ce côté-ci.

En conclusion: Du potentiel, du moins si l'on passe sur la trame totalement insipide et sur le héros sur-stéréotypé. J'ajoute également que le coup de l'école sur la preview du second épisode m'a bien refroidi. Je pensais y échapper. Wait and see ~

Je serai là la semaine prochaine.
« Modifié: 05 avril 2015, 19:18:25 par allbrice »

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10594
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #9 le: 05 avril 2015, 19:21:41 »
On en est qu'à l'épisode d'introduction et ça parle de faiblesse de trame... Seriously  :huh:

https://www.youtube.com/watch?v=fzclc3bk-Ao
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Leaf

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #10 le: 05 avril 2015, 20:02:41 »
Mea Culpa. Je me suis mal exprimé. J'aurais dû évoquer un "postulat de base insipide". Cela reflète sans doute bien mieux ma pensée. ;)

C'est le problème quand on ne se relis pas.

Aerin

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #11 le: 05 avril 2015, 20:27:56 »
Episode 1 vu également ce matin.

Dans l'ensemble, c'est très esthétique. Le titre m'avait déjà bien intrigué avant sa sortie. Je suis donc très contente d'avoir pu visionner ce premier épisode.
Pour le moment, mon avis restera neutre car je ne peux pas réellement juger un Anime sur un seul épisode. Cependant, bien que la base soit des plus classiques, j'espère que la trame sera pleine de rebondissements, avec des moments épiques et dramatiques comme je les aimes habituellement.
Bref, je ne vais pas m'arrêter là et je suis fortement intéressée par ce titre. De plus, j'ai la sensation que le printemps 2015 apportera son lot d'Animes plus que sympathiques.

Pixy

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #12 le: 05 avril 2015, 21:47:43 »
Ca fait quand même un gros pavasse pour un épisode oO

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12278
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #13 le: 05 avril 2015, 22:33:46 »
Mais sérieusement, je me pose des questions , vous regardez des animes par divertissement ou bien de regarder tout les défaut au possible? Parce que je ne trouve pas que cela vaut la peine de faire des réflexion avec Seraph of the end.

Citer
- K Project, oui je parle de toi - arrivent à renforcer l'image de façon juste et mesurée. Sur tous ces points, la direction graphique est correcte, et globalement très plaisante.

Mais, K c'était quand même mauvais. J'ai même pas tenu 2 épisodes.
« Modifié: 05 avril 2015, 22:36:24 par shadow8 »

Leaf

Re : Owari no Seraph [Seraph of the End]
« Réponse #14 le: 05 avril 2015, 22:46:33 »
K Project, mauvais. :'(

Disons que les premiers épisodes sont épouvantables, mais la fin est convenable et franchement, la direction artistique rattrape absolument tout.

Après, je te prie de ne pas t'inquiéter. J'ai pris beaucoup de plaisir en regardant cet épisode. Il s'agit juste d'un ressenti après avoir vu ce premier aperçu de la série. Je n'ai pas forcément fait attention plus que ça aux détails. Ce sont juste des choses qui m'ont frappé ou que j'ai retenu lorsque j'ai regardé.
Je regarderai l'épisode une seconde fois quand j'aurai terminé la série, et seulement si j'en éprouve le besoin - dans un but personnel, ou afin de monter une critique.

Et bon. Je ne dirais pas que je n'ai énuméré que des défauts, hein. Nuancer ne veut pas dire dénigrer. ;)

Et j'ai oublié de le souligner, mais j'apprécie le traitement des cheveux. L'animation de ceux-ci est vraiment bien gérée, qui confère beaucoup de naturel au mouvement des scènes. Du moins, c'est ce que j'ai trouvé sur le moment...