Auteur Sujet: Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]  (Lu 21396 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Isindu

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #30 le: 28 décembre 2015, 14:30:19 »
Et meeerde. Il y a 13 épisodes, et le dernier n'a pas encore été diffusé sur les canaux français :P Et dire que j'ai lancé l'épisode 2 hier soir !

L'épisode 1 m'avait dissuadé de suivre la série semaine par semaine, présentation géopolitique lourde, avec comme simple enjeu le conflit armé / apporter le flag (/ princesse neuneu) sur la planète voisine. Au final je ne regrette pas ce choix, chaque épisode apporte peu au schmilblick, le mode rafale convient bien pour cette série.

Sur l'ensemble, je suis assez surpris que cette série passe un samedi après-midi. On a bien sûr quelques tics, mais au final le compte est assez faible, et globalement je trouve beaucoup de justesse dans l'ensemble.

À propos de justesse, il y a beaucoup de scènes qui manquent, DF a noté celle de la rencontre des pilotes à l'épisode 8. Or en soit ces scènes ne sont pas indispensables. Je trouve même qu'il aurait été plus difficile d'être juste dans ces scènes plutôt que de faire une simple ellipse. On a d'un côté le pilote stoïque et de l'autre l'hystérique, la scène, on la connait. S'il faut montrer une relation qui s'établit, il faut insérer bien plus qu'une scène de rencontre, et du coup c'est beaucoup plus lourd que simplement les montrer qu'ils s'entendent bien au bout de quelques jours. Du coup, c'est un bon point, et non une faute grave comme le déclarait DF. De même la scène de sexe aurait été inutile, mais je crois que c'est la première fois que je vois un dépucelage dans un anime évoqué aussi explicitement. Dans le même registre la beuverie du capitaine est racontée très efficacement et simplement en ne montrant vraiment que la conclusion peu ragoutante. Et en cherchant bien, on en trouve plein des comme ça. Dernier exemple, le katana du Gundam, on voit bien quelques scènes de réparations, mais on a évité la présentation de ce nouvel accessoires, car en fait quoi de plus chiant de devoir assister à une pseudo-explication sur la raison de l'efficacité d'une telle arme, surtout si en plus on nous décrit complètement la nuance de l'alliage utilisé, et le nom de chaque technicien présent dans chaque phase d'élaboration ?

Mais s'il y a de la justesse dans le choix des scènes présentées, il y en a aussi dans la façon de présenter l'histoire. J'avais peur dans le premier épisode, car je voyais gros comme une maison l'histoire politique où ceux qui tiennent les rênes sont toujours dans l'ombre, même si leurs plans sont mis à mal par le petit génie qui pilote le Gundam parfaitement dès qu'il le touche (ou après un lourd entrainement, OSEF), voir que les gamins sortis de nulle part se mettent à mener le jeu. Ce genre d'histoires ne font rien pour arranger les idées de complots qu'on voit un peu partout. Eh bien, là non, la princesse est certes l'objet magique à l'origine de la quête, mais elle n'a pour l'instant aucun pouvoir magique à part celui du fric (et encore). Le groupe d'orphelins s'émancipe, mais à son échelle. L'histoire est celle de Tekkadan, et pas encore celle de l'univers civilisé. Évidemment ils rencontrent des forces qui les dépassent, mais ils ne sont pas simplement emportés par les évènements, ils font des choix. Ces choix ne sont pas présentés comme tel, on a souvent l'impression que ce n'est quel a force des choses, et que lorsqu'une question est posée, on peut avoir l'impression que c'est par pure forme. Pourtant, les épisodes qui sont au cœur de la pègre interstellaire sont très forts.

Au final, les méchas sont assez discrets, et ce n'est pas pour me déplaire. Mais à voir les commentaires, ce serait plutôt atypique de la licence, et ce qui me plait ici, a l'air d'être ce qui se trouve rarement dans les autres séries du même nom. Du coup, je reprends la question posée il y a quelques semaines, peut-on prendre cette série comme la porte ouverte vers d'autres Gundam déjà diffusés ?

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #31 le: 28 décembre 2015, 17:12:28 »
T'es chiant Insidu, je pensais établir un record de cinq doubles posts consécutifs.

Au final, les méchas sont assez discrets, et ce n'est pas pour me déplaire. Mais à voir les commentaires, ce serait plutôt atypique de la licence, et ce qui me plait ici, a l'air d'être ce qui se trouve rarement dans les autres séries du même nom. Du coup, je reprends la question posée il y a quelques semaines, peut-on prendre cette série comme la porte ouverte vers d'autres Gundam déjà diffusés ?
Peut-être que oui, peut-être que non.

Gundam c'est comme la grotte dans l'Empire Contre-Attaque ; ce qui compte ce n'est pas ce que tu y trouveras mais ce que tu y apporteras. Si IBO t'a donné envie de t'intéresser à Gundam, alors je ne vois pas pourquoi je t'empêcherai d'y aller. Il paraît qu'on est dans un pays libre, tu n'as pas besoin de l’approbation de qui que ce soit.

Mais vu que tu as fait l'effort de poster dans un topic où je commençais à grelotter de froid et de solitude, tu as droit à une récompense. Parce que c'est Noël.

Le groupe d'orphelins s'émancipe, mais à son échelle. L'histoire est celle de Tekkadan, et pas encore celle de l'univers civilisé. Évidemment ils rencontrent des forces qui les dépassent, mais ils ne sont pas simplement emportés par les évènements, ils font des choix.
C'est sans doute la spécificité et l'intérêt de la série, sa manière de ramener le conflit à une échelle humaine. L'erreur de la plupart des copieurs de Gundam, tels que Aldnoah et consorts, a été de croire que le spectateur s'identifierait mieux à des lycéens random qui sauvent le monde, quitte à vider le scénario de toute vraisemblance. IBO évite partiellement ces écueils ; certes les protagonistes sont des enfants, mais ils se comportent comme des enfants, et on ne cesse de rappeler leur condition d'enfants. En cela la série se place plus dans le sillage de Dougram ou Ryvius que de Gundam proprement dit.

Autre élément intéressant, c'est l'absence de conflit général. Il n'y a pas de guerre dans IBO, les personnages ne se battent pas pour faire gagner tel ou tel camp mais simplement pour faire prospérer leur business et tracer leur propre route. Orga a presque un côté Big Boss dans sa manière de vouloir créer un Outer Heaven pour enfants soldats de l'espace. Il ne fait pas de doute que leur attachement à Kudelia finira par les mener vers un chemin qui les dépasse complètement, et la dernière scène de l'épisode 13 annonce que l'association purement narrative de Kudelia envers Tekkadan va devenir un attachement sentimental. D'ailleurs je suis assez curieux de voir comment cet "élément" va agir pour donner du relief à Mikazuki, qui a bénéficié de plus de développement dans ce dernier épisode que dans tout ce qui a précédé. Le coup du héros qui prend conscience qu'il aime tuer est le genre de truc que n'aurait jamais osé Tomino.

Isindu

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #32 le: 28 décembre 2015, 19:37:25 »
Citer
IBO évite partiellement ces écueils ; certes les protagonistes sont des enfants, mais ils se comportent comme des enfants, et on ne cesse de rappeler leur condition d'enfants. En cela la série se place plus dans le sillage de Dougram ou Ryvius que de Gundam proprement dit.
N'exagérons rien, ça fait partie des tics que j'ai évoqué très rapidement.

Il y a des comportements enfantins, mais de là à dire qu'ils se comportent comme des enfants, il y a un fossé que je n'oserai franchir. Personnellement je ne connais pas d'exemple réel ou d'étude psychologique sur des groupes de société d'enfants, mais des exemples proches me font plus penser à un environnement bien plus impitoyable que ce petit paradis pour enfants jouant pour de vrai à la guerre.

Ce n'est que de l'ordre du tic, repris partout lorsqu'on aborde ce thème, sans que ce soit vraiment un drame, mais il faut être sérieux et ne pas confondre fiction gentille et comportement vraisemblable.


Je ne demandais pas ta permission pour regarder d'autres séries de la licence, cette série ne me donne pas plus envie que cela de regarder des centaines d'heures d'anime, juste parce que ça porte le même nom. Mais comme c'est un nom qui revient souvent dans les discussions, on a toujours envie de se faire un peu une idée par soi-même.

Citer
L'erreur de la plupart des copieurs de Gundam, tels que Aldnoah et consorts, a été de croire que le spectateur s'identifierait mieux à des lycéens random qui sauvent le monde, quitte à vider le scénario de toute vraisemblance.
L'erreur pour ressembler à Gundam. Le lycéen random qui sauve le monde, si c'était une recette absurde commercialement, je ne crois pas qu'elle ferait si long feu que cela.

Il y a toujours une part de licence artistique, le lieu où on est prêt à faire des sacrifices avec la réalité qu'on connait à ce jour, qu'on place à différents endroits selon nos goûts. En soit les méchas, c'est déjà bien énorme comme rupture avec le réel, que des lycéens lambda qui sauvent le monde, ce n'est pas si absurde que cela. Et puis, pour l'exemple d'Aldnoah, une fois qu'on a compris que Inaho est Jésus revenu parmi les vivants, on ne peut plus reprocher un quelconque défaut de vraisemblance.

Du coup, peut-on préciser le terme erreur ? :D


(edit, épisode 13)

Si on considère ce dernier épisode comme la fin de l'arc, c'est effectivement le final le plus marquant de cette saison (d'un autre côté, ce n'est pas dur).

La prise de conscience du héros est un détail, et surtout quelque chose d'assez banal. C'est surement le signe d'un développement futur du personnage, mais à l'heure actuel, ce n'est pas vraiment révolutionnaire.

Par contre, cet épisode a pour titre Rites funéraires, et c'est vraiment le cœur de l'épisode, et c'est pour moi d'une grande originalité et a une véritable importance. Qu'il y ait une cérémonie mortuaire et des funérailles, c'est assez commun. Par contre, qu'on se questionne autant sur la nécessité de tels rites, cela est vraiment bouleversant. L'inexistence de rites funéraires, c'est bien plus convaincant comme maltraitance que l'expression débris humains.

Dans ces 13 premiers épsiodes, Tekkadan se reconstruit comme société, avec la mise en place d'un ordre, la considération d'une famille au sens large, l'installation de l'éducation avec les cours de lecture et d'écriture, le besoin de la médecine. Mais tout ce qui est dans les 12 premiers épisodes n'est que la redite de ce qu'on voit partout, plus ou moins efficacement. Cet épisode 13 touche un point bien plus fondamental, et surtout est traité d'une justesse encore plus grande que précédemment.

Les drames de l'épisode précédent auraient simplement entrainés le besoin de vengeance, ou à la limite l'expression de la miséricorde, dans une série normale. Fournir tout un épisode sur le deuil, cette série est définitivement pas normal.
« Modifié: 28 décembre 2015, 22:22:53 par Isindu »

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8406
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #33 le: 02 janvier 2016, 11:55:44 »
IBO a un côté schizophrène. Alors elle est très bien partie pour faire partie de mon bilan 2016 et elle fait beaucoup de choses bien, et arrive même parfois à surprendre. Mais elle se vautre terriblement sur des points de détails frustrants de façon assez incompréhensible.

(Episode 13)

Cliquez pour afficher/cacher

Quoique parfois bancal, ce premier arc est très bien foutu. On a commencé, presque en scred, à détailler cet univers mais surtout à construire Tekkadan. Il ne fait aucun doute qu'ils vont être jeter dans un truc qui les dépasse comme le rappelle Deluxe mais on s'en fout. Ils vont se battre, pas par idéologie, pas parce qu'on leur ordonne : ils vont se battre pour, plus que leurs amis, leur famille.

Isindu

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #34 le: 03 janvier 2016, 02:45:53 »
Sur le défaut d'identification du spectateur aux protagonistes, je le constate aussi, mais je trouve que cela met en valeur des caractéristiques de la série que j'apprécie. D'abord cela implique que le drame de cet épisode 13 n'est pas simplement le climax de cet arc, les autres péripéties sont toutes aussi importantes. On continue de mettre l'accent sur la progression  du groupe Tekkadan, au lieu d'être dans l'instantanéité. Aussi cela met en place un recul qui permet une histoire plus proche de la Comédie Humaine que des habituelles histoires de gamins qui recherchent d'abord l'adhésion du spectateur par le transfert temporaire d'identité.

C'est plus exigeant comme principe, mais aussi plus intéressant.


À propos des défauts de cohérence psychologique, je préfère préciser que la fiction (autre que IBO) nous présente généralement des caricatures. J'aime bien la chaine Youtube Le PsyLab qui présente vraiment la psychologie.

De même pour les méchants adultes, notre côté cynique nous fait apprécier ce genre de personnages, alors qu'ils sont le plus souvent invraisemblables s'ils possèdent uniquement cette épaisseur psychologique qui apparait à l'écran. Les adultes sont les plus caricaturaux dans cette série, toutefois ça reste convenable tant que les protagonistes restent essentiellement Tekkadan, et donc les enfants.

Citation de: Afloplouf
Cliquez pour afficher/cacher
Cliquez pour afficher/cacher

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #35 le: 10 janvier 2016, 18:03:13 »
Épisode 14 : La série se relance avec une nouvelle intrigue à base de complots et de mouvements révolutionnaires qui entérinent la filiation, volontaire ou non, de ce Gundam avec le real robot des années 80.

J'ai notamment bien aimé la manière avec laquelle le piège se referme sur Tekkadan, et trouve étrange qu'une part importante de l'intrigue soit contenue dans des textes visibles trois secondes à l'écran. Les mechas sont une nouvelle fois totalement absents, ce qui enrage les fans sur Internet mais contente ceux qui s'intéressent un minimum à la notion de storytelling.

Cela dit, comme Afloplouf le mentionnait avec justesse la semaine dernière, la série est toujours mise en difficulté lorsque vient le moment d'exécuter concrètement ses intentions. La sous-intrigue concernant Biscuit relève soit d'une paresse blâmable des auteurs, soit d'une incompétence notoire du staff lorsqu'il s'agit de ne pas prendre le spectateur pour un imbécile.

Le nouvel opening par Ei Aoki est sympa, mais on en peut pas en dire autant de l'ending où l'artiste semble chanter en se pinçant le nez.

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8406
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #36 le: 12 janvier 2016, 10:22:08 »
Episode 14

C'est assez fou ces détails énervants. Globalement l'intrigue est bien amené et j'ai adoré le retournement de ce nouveau chapitre de IBO donc on sent qu'ils ont une certaine maitrise du sujet mais à chaque fois on a l'impression qu'ils se rendent compte à la dernière minute "mince faut qu'implique les personnages personnellement pour que ça les touche et pas là même les spectateurs". Alors c'est louable qu'ils s'en rendent compte mais genre l'épisode d'avant, c'est ridicule.

Cliquez pour afficher/cacher

Bref, je sais pas si je dois les féliciter d'être largement dans le haut du panier du scénariste de japanimation ou au contraire les engueuler pour ne pas gommer ces quelques défauts.

Les nouveaux génériques sont sympas mais je préfèrerais les précédents, surtout le premier opening.

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #37 le: 18 janvier 2016, 06:28:13 »
Épisode 15 : j'avais peur que l'épisode se pète la gueule avec l'histoire du frère, mais en fin de compte ça passe presque bien, en tout cas bien mieux que la dernière fois. L'anime a la justesse de ne jamais présenter un des camps comme le Mal, mais de donner à chaque fois des motivations concrètes à leurs actions, même si les méthodes sont stupides ou brutales.

On a également l'apparition du Personnage Masqué (on va faire comme si on ignorait de qui il s'agit), dont la première intervention manque toutefois de grandiose. Il se contente d'apparaître devant Kudelia pour lui révéler des éléments d'intrigue qu'il a lu dans le scénario avant de venir. D'ailleurs s'il est à ce pont omniscient il aurait pu donner une photo ou même une description physique de Kudelia aux types qui la cherchaient...

Les passages avec Orga et son crew remontent le niveau, c'est généralement avec lui que l'anime trouve ses moments les pus sympathiques. Lui et les demoiselles de l'équipage, bien entendu.

Cliquez pour afficher/cacher

Zankaze

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #38 le: 20 janvier 2016, 14:20:52 »
Bon, du coup je suis à jour et j'aime beaucoup. Merci Deluxe, ça fait longtemps que je ne m'étais pas autant éclaté sur une série.

Je suis un peu de l'avis d'Aflo en fait, la qualité est indéniable et ça fait plaisir à voir, même s'il y a des détails agaçants qui lancent de temps à autres des notes discordantes. Notamment les justifications familiales parachutées au dernier moment avant le lancement des intrigues justement.

Pour le reste les personnages sont classes et attachants (voir même intelligents la plupart du temps) et la série à vraiment quelque chose à raconter en dehors du fait d'avoir des robots classes et d'être plutôt jolie. (Même les chara-design flamboyants à base de fluo sont rares, c'est dire). C'est déjà bien mieux que la plupart des sorties actuelles.

En tous cas, ça fait longtemps que je n'avais pas autant pris mon pied. C'est une série originale en plus, non?



"Set your Heart Ablaze."

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8406
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #39 le: 20 janvier 2016, 20:02:51 »
C'est une série originale en plus, non?
Exact.

Sinon, Deluxe a déjà dit ce que j'aurai pu écrire sur cet épisode 15.

Cliquez pour afficher/cacher

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #40 le: 25 janvier 2016, 05:24:42 »
Épisode 16 assez maladroit avec une mise en avant de Kudelia, le personnage le moins intéressant de la série. L'anime tente de lui donner de l'importance mais c'est trop tard, elle a passé toute la série à raser les murs et le scénario est obligé de se tordre dans tous les sens pour justifier son statut de personnage principal.

Le mélodrame de l'épisode n'a pas fonctionné chez moi, ayant passé les derniers mois à scruter chaque épisode dans le détail j'avais tout vu venir et la série avait d'ailleurs vendu la mèche la semaine dernière dans sa preview. J'envie ceux qui verront l'anime d'un seul trait, ils n'auront pas ce problème.

Cliquez pour afficher/cacher

Sinon, des rumeurs sont apparues sur l’éventualité d'une seconde saison. Je serais pas contre mais c'est peu probable et pas nécessairement souhaitable.
« Modifié: 25 janvier 2016, 06:52:24 par Afloplouf »

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8406
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #41 le: 25 janvier 2016, 09:46:21 »
Ah ah, pour une fois je suis en désaccord avec Deluxe. Pour le coup, l'épisode a réussi chez moi. C'est scolaire donc prévisible mais bien exécuté.

Cliquez pour afficher/cacher

Et au contraire la saison deux sera plus que bienvenue. Pour moi, c'est probable car Sunrise a déjà fait le coup avant que ça devienne à la mode (à moins que tu parles d'audience ? mais c'est du Gundam donc ça m'étonnerait) et surtout car tout est construit pour une suite. Il resterait bien trop d'éléments à traiter en si peu d'épisodes pour que ça ne soit pas le souk. On a (presque) fini d'introduire "les gentils" mais ils vont certainement détailler un peu plus les "méchants", tout ça pour préparer le clash.

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #42 le: 01 février 2016, 20:44:32 »
Épisode 17 : sans aucun doute le meilleur épisode de la série depuis le début 2016, grâce au retour des robots dont on se demandait si la série n'avait pas oublié l'existence à force de se complaire dans des sub-plots bancals.

Le combat en lui-même est réjouissant avec cette emphase sur le contact physique et le poids des machines. La direction de l'animation fait aussi un bond avec des mechas détaillés et un shading de qualité.


Cliquez pour afficher/cacher

Reste à voir si la série profitera de ce bon épisode pour se relancer convenablement.
« Modifié: 01 février 2016, 21:32:02 par Afloplouf »

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #43 le: 07 février 2016, 15:45:22 »
Épisode 18 : on en est arrivé au moment où Tekkadan se retrouve pris dans un jeu politique qui les dépassent complètement, et dans lequel il devient difficile de distinguer ses amis de ses ennemis.

Cliquez pour afficher/cacher

Fais gaffe à mettre les balises spoiler
« Modifié: 07 février 2016, 20:04:37 par Afloplouf »

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8406
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #44 le: 07 février 2016, 20:09:29 »
Cliquez pour afficher/cacher