Auteur Sujet: Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]  (Lu 21464 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #60 le: 29 février 2016, 00:38:38 »
Épisode 21 : C'était son jour pourtant.

Ce qui m'aura le plus marqué cette semaine c'est ce ton étrange que la série a adopté depuis quelques épisodes, naviguant entre divertissement fun et dramaturgie Okadienne. Les séquences d'action se veulent cool et décontractées, s'amusant de certains de ses propres effets (le Barbatos qui décide de se battre avec un outil de chantier, Akihiro qui se comporte comme un joueur de PvP de Dark Souls) pour ensuite bifurquer aussi sec sur du mélodrame appuyé avec la puissance d'un vérin hydraulique - renforcé ici avec l'ending de Shiro Sagisu de la première partie convoqué de manière inopinée.

On aura également du mécha-porn agréable avec l'appui cette semaine de Masami Obari pour des robots icônisés au maximum.


Concernant le point soulevé par Berserk, je dirais en ce qui me concerne que
Cliquez pour afficher/cacher

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #61 le: 07 mars 2016, 09:22:39 »
Épisode 22 : sponsorisé par l'office du tourisme de l'Alaska.

Épisode qui commence de manière bizarre avec l'antagoniste de la semaine dernière qui parvient on ne sait comment à s'éclipser avec ses acolytes, façon Team Rocket, pour revenir la semaine prochaine façon Team Rocket. Le reste de l'épisode se suit sans problème avec Tekkadan en plein spleen pendant que Kudelia et McGillis s'occupent de faire avancer le scénario à coups de petits complots et d'arrangements.

Le pivot de l'épisode est évidemment la confrontation entre Orga et Mika, dont je me demande si l'anime est conscient de son caractère légèrement malsain. Lorsque Mika est éloigné d'Orga, il arrive a avoir un aspect empathique, mais une fois revenu à ses côtés il repart dans son délire monomaniaque. Pareil pour Orga, maintenant que XXXX est parti il n'y plus personne pour contenir ses ambitions auto-destructrices.

Les derniers épisodes leur accorderont-ils le chemin de la gloire, ou celui de la ruine ?



*grondement de tonnerre dramatique*

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #62 le: 13 mars 2016, 14:07:19 »
Épisode 23 :

Épisode qui brouille la limite entre gentils et méchants, avec un combat sauvage au point que l'on n'arrive plus vraiment à trouver cela cool, au contraire on est plutôt pris de malaise et de pitié envers les victimes d'un conflit qui paraît de plus en plus insensé par rapport aux enjeux. Le fait que certains des membres de Gjallahorn paraissent plus sympathiques que Tekkadan me semble être une intention des scénaristes. Tout ce beau monde paye le prix dans les remous d'un monde dans lequel rien n'a jamais changé depuis des siècles et qui se voit subitement confronté à des forces nouvelles, jeunes et inflexibles, qui cherchent à faire entendre leur voix quitte à se salir les mains.




Du reste je ne peux m'empêcher d'être admiratif de la créativité des responsables produits de chez Bandai.

Cliquez pour afficher/cacher

Red Slaughterer

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #63 le: 15 mars 2016, 17:37:00 »
Tu sur-lis gravement tout ça.

Cet épisode m'a surtout laissé avec l'impression que la série essaie subtilement de me suggérer ce que je devais penser de ce qu'il se passe avec des des néons fluos de huit mettre de haut. C'était effectivement moyennement divertissant mais j'ai du mal à être choqué quand l'épisode entier ne raconte qu'une seule chose en boucle avant de l'illustrer de manière assez ridicule.
J'ai du mal à m'intéresser au message que raconte la terrible lutte entre une bande d'ado trop edgy et la confrérie des cosplayer de l'espace vu qu'absolument aucun d'entre eux n'est crédibles. Je ne suis ni choqué ni impressionné par les actions des Tekkadan vu que la série leur déroule le tapis rouge depuis le début. Je n'éprouve non plus aucun sentiment de pitié ou de tristesse pour leurs adversaire non plus vu qu'ils ont été placés là arbitrairement juste pour se faire cueillir par les héros de manière trop d4rk.

Je n'arrive pas à croire un seul centième de seconde au conflit qu'on nous montre depuis ces quelques épisodes. Parce que je ne peux tout simplement pas faire semblant de ne pas voir que le seul objectifs de ces derniers épisodes et d'essayer de m'impliquer émotionnellement dans le sorts des personnages.
Malheureusement, cet épisode m'a laissé avec un profond sentiment d'indifférence.

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #64 le: 18 mars 2016, 13:07:23 »
T'inquiète pas Red, je sais comment relever ton intérêt.

Cliquez pour afficher/cacher
Cliquez pour afficher/cacher
Cliquez pour afficher/cacher

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #65 le: 20 mars 2016, 18:26:37 »
Épisode 24 : le dénouement approche.



Épisode marqué par des pertes notables du côté des protagonistes, même si comme le veut la jurisprudence SEED/00, tant qu'il n'y a pas de corps il n'y a pas de mort, et encore.

L'épisode aurait difficilement pu faire mieux compte tenu de ce qu'il reste à raconter et du temps imparti, mais je n'ai pas pu m'empêcher de trouver l'exécution maladroite. La tension que le script tente d'installer s'évapore lorsqu'un nouveau personnage/mecha poppe d'on ne sait où toutes les cinq minutes, parfois de manière presque comique. Le producteur a par ailleurs expliqué sur Twitter que l'épisode avait nécessité 450 plans ce qui a mis l'équipe à genoux.

Le twist de la fin d'épisode promet d'être marrant, on va voir si McGillis est à la hauteur de la légende.

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8409
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #66 le: 03 avril 2016, 08:52:26 »
Un final solide comme le reste de la série. Enfin je devrais dire la saison car la suite est confirmée pour cet automne, comme on pouvait s'y attendre. Comme on me l'a salement rappelé par ailleurs, Sunrise est les saisons 2 c'est pas trop ça (Gundam 00, Code Geass, etc.) donc on va croisé les doigts mais pour l'instant c'est plus que pas mal. Alors ça n'a rien d'original et donc de très surprenant mais IBO est un divertissement solide qui n'hésite pas à être dur et même porteur de sens. Mieux, la série avoue qu'elle ne connait pas la réponse à certaines questions mais ne pas hésiter à les exposer malgré tout et surtout avouer son impuissance est sa vraie preuve de maturité.

Bref, le meilleur Gundam depuis un bail et l'un des meilleurs mechas de ces dernières années.

Isindu

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #67 le: 03 avril 2016, 11:42:11 »
Bon, deuxième bouffée de Gundam IBO, et belle déception relativement à la première partie banlieue lointaine de la Terre.

L'arc sur la colonie Ort était plutôt bien mené, les raccourcis ou les ficelles étaient du même genre que précédemment. Le final de cet arc avec Kudelia dans le rôle de Moïse écartant les eaux de la Mer Rouge avec une simple injonction divine, c'était plutôt badass.

Mais les sept derniers épisodes sur Terre ou très proche de la Terre, on accumule le ridicule, les scènes que je me suis habitué à voir partout ailleurs, mais que je me suis plus à ne pas voir de manière excessive dans cette série jusqu'à l'épisode 18 inclus. La Team Rocket, les Mobiles Suits dans la ville, etc, on peut encore le justifier avec le développement de l'univers, le scénario qui justifie a posteriori mais plutôt justement les excès. Mais l'évènement de trop est quand même celui du dernier épisode :
Cliquez pour afficher/cacher

J'ai tout de même passé un bon moment. Les personnages ont continué à évoluer. Mikazuki n'était pas un monstre d'expressions faciales, mais c'est chez lui que je trouve le plus de complexité. Je ne me suis pas arrêté pour savoir si j'avais inventé ou non un sourire ou une grimace chez lui, mais il avait la rage en lui.

Et la conclusion est désagréable, mais si juste.
Cliquez pour afficher/cacher

Red Slaughterer

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #68 le: 03 avril 2016, 14:06:08 »
Citer
tout à coup on sort le poncif du nekketsu lambda ?

Sauf que ce n'était pas un poncif du nekketsu.
Pour que ça en soit un, il aurait déjà demandé à ce que Mikazuki montre la moindre émotion. Il faudrait aussi qu'il cherche à s'accomplir et qu'il y parvienne dans un coup de sang soudain, violent et orgueilleux. Il faut une thématique derrière et il faut une réelle opposition pour que ça marche.

Là c'était juste un raccourcis pour encore plus affirmer l'invincibilité de Mikazuki face à l'armée de faire-valoir qui se met sur son chemin. Aucun d'entre eux n'a une réelle intention, ils sont tous fous ou stupides, littéralement. Iron Blooded Orphan raconte finalement surtout la manière dont tout le monde lustre le beam saber de Mikazuki pour qu'il finisse par NTR tout le monde avec son robot géant (ce que je peux difficilement lui reprocher quand je vois le corps de rêve du Barbatos)

Et c'es le défaut majeur de la série et ce qui fait qu'elle ne raconte rien au final. Elle idolâtre les Tekkadan mais ils n’accomplissent rien au final. Ils en arrivent là où ils sont à la fin de la série juste parce que le scripte les a laissés faire. J'envie ceux qui tente de se persuader que cette conclusion aurait un sens en elle-même et que c'est pas juste le sujet même de la série qui est tombé des mains d'Okada dans son dernier tier.

Dans n'importe quel cas, un série politique qui ne se contente de montrer qu'un seul angle est vouée à finir par n'être que de la propagande et c'est quelque chose que Gundam : IBO n'est même pas. Ca reste un show de grobotos tout à fait divertissant et plus direct dans sa construction.
Elle est très facile d'accès et extrêmement centrée sur ses personnages, c'est pas étonnant qu'elle attire autant de monde en dehors des amateurs de boites de conserve et autres gundamistes convaincus.

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #69 le: 14 juin 2016, 21:50:32 »

Il y a deux semaines Iron Blooded Orphans a débuté sa diffusion en anglais sur Cartoon Network. C'est la première fois depuis près de dix ans qu'une série de ce type passe à la télévision américaine. Bandai et Sunrise comptent beaucoup dessus pour tenter de faire percer la licence aux USA, après de multiples échecs.

Le trailer en lui-même est très efficace tout en ayant quelque chose de très américain... Dans le mauvais sens du terme.

kisagi

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #70 le: 02 octobre 2016, 13:22:59 »
La saison 2 à commencé et voila mon ressenti sur ce premier de cette seconde saison :
Cliquez pour afficher/cacher
Hâte de voir le prochain épisode.

Deluxe Fan

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #71 le: 03 octobre 2016, 10:20:23 »
Épisode 26 : c'est reparti pour six mois de quasi-monologue au sein du dernier refuge d'amateurs de séries de mechas...

Cliquez pour afficher/cacher

« Modifié: 03 octobre 2016, 10:29:02 par Afloplouf »

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8409
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #72 le: 03 octobre 2016, 10:41:15 »
Bonne reprise effectivement.

Cliquez pour afficher/cacher

Pour le reste, au-delà de l'exposition, les choses sont loin d'être lancées mais il fallait rappeler les bases après la césure. Dommage cette manie de ne plus faire de longues séries cash de quatre trimestres, il y a des longueurs en plus. Comme quoi.

Virevolte

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #73 le: 06 octobre 2016, 17:08:12 »
KUDELIA AINA BERNSTEIN

Oooowww... mon cerveau... après avoir enchaîné les 25 épisodes d'une traite, il reste des séquelles du bourrage de crâne... Bon, c'est pas si tant pire que Gundam 00 ("ça a commencé", "c'est cela d'être un... Gundam Meister... Celestial Being..."), et Mikazuki est quand même un sacré upgrade de moule Setsuna.

En fait, je charrie, mais j'ai trouvé ça plutôt pas mal. (00 était ma première tentative de Gundam, et j'avais promis de ne jamais replonger... mais je ne regrette pas d'avoir trahi mes vœux)

Mis à part le fait que la
KUDELIA AINA BERNSTEIN
soit mise en avant de façon peu naturelle (on vous dit qu'elle est importante, et voilà, si vous n'achetez pas cash, tant pis pour vous), le contexte est intéressant et la galerie de personnages plutôt sympathique.

Le MacGillis m'aura un peu fait lever les sourcils à la rigueur, mais bon, pourquoi pas.
Cliquez pour afficher/cacher
Sauf qu'il est lolicon.

kisagi

Re : Gundam - Tekketsu no Orphans [Iron-Blooded Orphans]
« Réponse #74 le: 09 octobre 2016, 13:23:27 »
Episode 27 (second épisode de la saison 2) :
Cliquez pour afficher/cacher