Auteur Sujet: Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider  (Lu 6964 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Ileca

Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« le: 09 octobre 2015, 10:48:18 »

Fiche AK.

Oeuvre originale (roman) : Mori Hiroshi
Réalisation : Kanbe Mamoru (Elfen Lied, Kikoushi Enma, Denpateki na Kanojo, Kimi to Boku.)
Composition de la série : Oono Toshiya (Suite Precure, Tsuritama, Gatchaman Crowds)
Character-design original : Asano Inio
Character-design : Okuda Yoshiko (Sukitte Ii na yo.)
Musique : Kawai Kenji
Studio : A-1 Pictures

Episode 1.

Solide démarrage, intriguant. Si cette exposition peut sembler morne, tout est dans le détail des caractères dépeints. Pas de vulgaires stéréotypes avec trois mots de vocabulaire mais des personnages qui parlent pour de vrai, amenant à penser sans sombrer dans du galimatias prétentieux à la Urobullshit/Ubucata. Rien que pour ça, ça respirait la SF/philo même s'il ne s'est encore rien passé puisque tout démarrera lorsqu'ils mettront les pieds sur l'île. On sent l'accent placé sur le réalisme et la stéréoscopie du générique est là pour en témoigner, à l'image de la très appréciable animation à la gestuelle minutieuse. Un crayon et une main en 2D qui tracent des traits synchrones, quelle révolution, même si cela m'a autant choqué que la poliomyélite dont l'ensemble souffre, malheureusement.
S'il n'y avait eu que ça, cela aurait été un peu léger mais tout tourne autour de la figure du professeur Magata, promesse d'un beau mystère et d'une danse effrénée tandis que notre duo tentera de la saisir. J'ai hâte.

Bon, au fur et à mesure que j'ai regardé l'épisode, j'ai été saisi d'un sentiment constant de familiarité et mes soupçons se sont avérés vrais. J'ai lu le manga et je n'en garde pas un souvenir exceptionnel, si seulement je pouvais me rappeler de l'intrigue, ce qui fait que je suis coincé entre le marteau du souvenir et l'enclume de l'oubli, histoire de bien me pourrir le plaisir que j'aurais pu en tirer. Du coup, ça m'a super refroidi malgré l'excitation ressenti après ce visionnage. J'ai quand même l'espoir que l'animation transcende mieux le roman que n'en a été capable le manga même si je ne suis plus foutu de vous dire en quoi.

Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8462
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #1 le: 09 octobre 2015, 11:39:19 »
Je suis partagé. Je ne sais pas si la série est prétentieuse (dans le mauvais sens du terme) ou bien si c'est un style qu'elle se donne :
- pour coller au point de vue de Nishinosono,
- pour mieux semer le spectateur et le surprendre.

Car c'est autrement vachement verbeux, d'entrée de jeu, pour ne jamais que sortir de grandes banalités. Après c'est un travers qu'on aurait pu trouver à Tempest mais ils attendaient plus loin dans la série et il y avait une vraie intelligence dans le déroulement ensuite donc je laisse le bénéfice du doute à Perfect Insider. Mais je reste mi-figue mi-raisin sur ce pilote.

En revanche, j'adore le visuel des deux génériques, surtout celui d'ouverture. J'aimerais savoir qui l'a réalisé.

Zero70

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #2 le: 09 octobre 2015, 18:33:23 »
Si l'objectif de ce premier épisode était de faire fuir les gens, je pense que le contrat est rempli.
Franchement pas convaincu.
Mais bon, vu les genres auxquels l'anime est censé appartenir, je lui laisserai une chance sur l'épisode 2.

« S'ils restaient chez eux, la criminalité au Japon baisserait de 98%. »
~ Inspecteur Megure à propos de la famille de Kogoro Mouri et leur entourage

Isindu

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #3 le: 11 octobre 2015, 22:09:46 »
C'est certain, grâce au maigre synopsis qu'on arrive à trouver, nous sommes typiquement dans l'introduction, où on nous présente seulement le contexte, et pas du tout l'intrigue, car ça ne se fait pas ! Je trouve extrêmement prometteur cette série au vu de ce premier épisode, mais vu qu'on va avoir un développement mettant en place un style que je n'apprécie pas souvent (a priori l'énigme policière unique sur l'ensemble des épisodes), j'attends avec impatience la suite pour savoir si finalement je suivrais avec intérêt cette série.


La série est prétentieuse, et ce n'est pas pour me déplaire. Déjà je trouve que ça n'a rien à voir avec Zetsuen no Tempest où Shakespeare était cité dès la première séquence, il était dans la musique, et sa pièce la Tempête était explicitement dans le scénario et surtout les dialogues ; ce n'était qu'un tic qu'on pouvait facilement oublier. À la même époque, Psycho Pass était bien plus pédant avec le personnage de Makishima. Les dialogues sont à la fois pompeux et badins. Si les dialogues se voulaient être sérieusement prétentieux, le mot ontologie aurait été le mot le plus simple employé, aucun intérêt.

La prétention n'est pas que dans les dialogues, elle est partout, la mise en scène, la musique, les bruitages, etc.

Citation de: Ileca
Rien que pour ça, ça respirait la SF/philo même s'il ne s'est encore rien passé
N'exagérons rien.

Même si on est loin des banalités, nous sommes quand même pour l'instant plus dans la philosophie de comptoir. Ça reste très intéressant, mais pour l'instant ce n'est juste qu'un état d'esprit de différent personnages, ça ne respire pas encore l'Ergo Proxy ou le Serial Experiment Lain.

Deluxe Fan

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #4 le: 12 octobre 2015, 00:09:33 »
Épisode 1 : c'est généralement pas bon signe quand je me sens obligé de faire avance rapide dès le premier épisode.

J'ose espérer que le récit va se lancer à partir de l'épisode suivant, parce que pour l'instant c'est très creux. La mise en scène boursouflée se constitue exclusivement de dialogues vaguement pince-sans-rire qui m'ont surtout fait penser à du Nisioisin, ce qui n'est pas un compliment. Les personnages sont introduits de manière étrange, d'un côté on a un truc qui se veut réaliste avec un chara-design signé par un mangaka de seinen très connu, et de l'autre on a des personnages caractérisés comme dans un mauvais LN (une étudiante si riche qu'elle vient à la fac en voiture de course ? Une criminelle qui a obtenu un doctorat à onze ans ?). Je veux dire, le personnage principal est un scientifique et au bout de vingt minutes on ne sait toujours pas ce qu'il étudie dans son labo.

Cela dit, tout prétentieux que ce soit, ça semble aussi autrement plus ambitieux que la moyenne des animes estampillés mystère/psychologie que Noitamina a tenté de pondre ces dernières années. Et en japanime l'ambition est une qualité en elle-même, ce qui me pousse à continuer.

Isindu

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #5 le: 12 octobre 2015, 08:34:29 »
Le personnage principal étudie l'informatique, il y a quelques indices qui trainent. Après oui, avoir l'intitulé de ses recherches, c'est trop demandé. Mais de toute façon, à chaque que j'ai eu l'intitulé d'un vrai sujet de recherche, je n'ai rien compris.

Ileca

Re : Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #6 le: 12 octobre 2015, 09:37:50 »
N'exagérons rien.
C'est ce que me fait dire l'enthousiasme, mon petit côté kawaii. C'était surtout pour présager de la suite mais aussi pour féliciter la clarté du propos alors que, ces dernières années, certains charlatans ont essayé de nous habituer à leurs pathétiques et inutiles postures intellectuelles. Un animé n'a pas volonté d'écrire une thèse de philo donc juger ça à l'aune de tels critères pour dire que c'est prétentieux/banal, ça me paraît exagéré. C'était surtout au service de la caractérisation et j'ai vraiment trouvé ça réussi. On s'en fout de l'intitulé de recherche du prof, ce qu'on sait, c'est que seule la pensée pure l'intéresse et qu'il trouve que les obligations sociales l'enlise, nous rendant stupide, d'où l'aspect terne de l'homme et de la série en général, sa manière détachée de répondre à son élève qui le drague ouvertement alors qu'il est cent fois plus intéressé par une rencontre avec le professeur Magata. Je ne demande pas à un animé de m'ouvrir les yeux sur la phénoménologie mais plutôt de savoir appliquer des concepts et, ici, le mot "stupide" m'a interpellé. En gros, on va avoir droit à deux sociopathes sur une île avec un hypothétique facteur romantique clef, quelque chose comme ça.
Bref, quand je dis que ça respire la philo, c'est que sa présence servait le propos et non pas ce besoin compulsif qu'on a de se faire mousser.

D'ailleurs, Isindu, je pense que tu voulais plutôt dire ambitieux plutôt que prétentieux, prétentieux, ça sera pour quand ça se cassera la gueule.
Après, je comprends que la gestuelle détaillée puisse passer pour un maniérisme crispant, à l'image de Nishinosono...zono ? qui est en train de se battre contre sa tasse de café.
Ca peut tourner à l'eau de boudin que j'en mangerai mes mocassins car je prends le pari qu'on va se taper un gros casse-tête des familles. Néanmoins, je préfère être optimiste pour pouvoir apprécier le maigre butin dont nous a pourvu cette saison automnale. Pour vous dire, j'ai dit du bien du premier épisode d'Eureka Seven Ao donc je vous autorise à vous foutre de ma gueule si ça arrive à nouveau.

Isindu

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #7 le: 12 octobre 2015, 10:20:09 »
Je ne suis pas assez confiant pour parler seulement d'ambition. Et surtout j'ai compris récemment que ce n'est pas si un hasard si un bon nombre d'introduction laissent tellement sur la fin, et ne montrent pas grand chose sur ce qui se passera plus tard.

J'utilise simplement le mot prétentieux dans le sens où sont simplement synonymes emphase, maniérisme. Je ne rajoute rien d'autre derrière, comme maniérisme crispant.

Bryynlol

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #8 le: 12 octobre 2015, 15:48:09 »
Quand ça passe de dialogue psychologique à un balle à dialogue philosophique à un balle dans la même scène normalement je drop. :wacko:
Hum, tout a été à peu près dis, je rajouterais juste qu'elle est vachement classe sa bagnole, sauf les phares... je sais pas qui a fait le design mais c'est pas beau.
Bref, je continuerais parce que y'a une chance que ce soit pas mal.

Leaf

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #9 le: 12 octobre 2015, 23:44:57 »
Suis-je donc le seul qui a véritablement apprécié ? Il ne s'est quasiment rien passé, mais déjà, les personnages ont acquis, pour ma part, une certaine résonance. Alors oui, c'est creux. Un peu. Mais je conserve un véritable sentiment de contentement lorsque je repense à ce premier épisode.
Loin de l'intensité d'un Serial Experiments Lain, certes. Mais je ne sais pas s'il s'agit d'une même volonté ; je n'en suis pas convaincu.

Nous verrons bien par la suite, mais je suis confiant.

Isindu

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #10 le: 13 octobre 2015, 00:24:01 »
J'ai peur de la suite. C'est tellement bon que je n'y crois pas.

C'est tout.

J'ai trop apprécié :(

Ileca

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #11 le: 14 octobre 2015, 10:06:14 »
Tiens, j'ai oublié de féliciter le chara-design d'Asano Inio, preuve supplémentaire que la série vise un certain réalisme. Appel à le lire, au passage.

StraightDown

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #12 le: 14 octobre 2015, 10:13:02 »
Chara-design qui ne fait franchement pas honneur à ce que l'on connaît de lui. C'est certain que c'est autre chose que de travailler pour un animé, mais je trouve qu'en dehors des visages de quelques personnages la comparaison s'arrête malheureusement là.

D'ailleurs, Urasawa lui a dédié un épisode [à Asano] récemment dans la seconde saison de Manben.

Edit : Si jamais
« Modifié: 14 octobre 2015, 10:49:54 par StraightDown »

LesMaximonstres

Re : Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #13 le: 21 octobre 2015, 13:41:29 »
Suis-je donc le seul qui a véritablement apprécié ?

Nope.

Le premier épisode était un lancement. Un peu longuet pour un lancement, j'accorde. Il servait en gros à mettre les points sur les i et les barres sur les T en ce qui concerne le différent caractère des persos, enfin, j'imagine.

Cliquez pour afficher/cacher

Par contre à partir du deuxième épisode, ça commence à bomber sévèrement, surtout le final qui laisse présager un délire huis-clos avec
Cliquez pour afficher/cacher

Je pense que la pression va retomber au troisième épisode (et j'en ai pas forcément envie, une série qui monte comme ça au deuxième épisode, on a envie qu'elle monte encore au troisième et ainsi de suite) mais en tout cas pour le moment, je suis l'histoire avec plaisir et je ne m'ennuie pas.
Par contre, au vu de la différence de climat entre l’épisode 1 et 2, je ne vois pas du tout comment ils vont continuer.

Cliquez pour afficher/cacher

Précision quand même : jamais lu le roman, ni le manga...
« Modifié: 21 octobre 2015, 13:44:15 par LesMaximonstres »

Hykikitha

Re : Subete ga F ni Naru - The Perfect Insider
« Réponse #14 le: 24 octobre 2015, 14:09:49 »
Épisode 3.
Je suis d'accord avec LesMaximonstres, le deuxième épisode est plus intéressant du point de vu de la présentation des persos. On en apprend un peu plus sur Nishinosono. Le personnage n'est plus défini que par son amour à sens unique pour le professeur ( ce qui rend Nishinosono assez antipathique et agaçante au départ à mes yeux ).
Les choses commencent à se mettre en place doucement avec le huit clos dans l'épisode 3.
Cliquez pour afficher/cacher