Auteur Sujet: Goblin Slayer  (Lu 34520 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Kilddra

Re : Goblin Slayer
« Réponse #90 le: 25 novembre 2018, 23:02:26 »
...  :huh:
Je suis peut être mal lunée, je m'en excuse, mais ça me fait légèrement tiqué qu'il faille voir Goblin Slayer pour se sensibiliser à l'horreur du viol...
On va dire qu'une image vaut mieux qu'un long discours hein :rolleyes:

ShiroiRyu

  • Staff Webzine
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 12595
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Mon roman fantasy écrit de mes propres mains
  • A-theque M-theque
  • Les petits, les gros, faut tous les aimer !
Re : Goblin Slayer
« Réponse #91 le: 26 novembre 2018, 10:59:37 »
Sûrement mal lunée ...
Car je pense pas que Feyrie pensait à mal en disant ça. ^^'
C'est bien d'être sensible sur ce genre de choses, c'est même normal.
Mais il faut faire attention à ne pas l'être "trop" dès qu'une personne lambda poste sur le forum, sans même qu'elle ne puisse s'expliquer. :p
J'ai déjà vu les phénomènes sur MyAnimeList, si je peux éviter ici. ^^

Minuit

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Goblin Slayer
« Réponse #92 le: 26 novembre 2018, 11:35:04 »
On ne l'est jamais trop. J'appuie Kilddra qui me paraît tenir un discours absolument nécessaire et raisonnable.

Kilddra

Re : Goblin Slayer
« Réponse #93 le: 26 novembre 2018, 11:47:43 »
Ah bah merci, je me doute bien qu'il pensait pas à mal. :rolleyes:
Je reste cependant estomaquée, dans ce monde où l'on nous bassine avec #metoo, qu'une "personne lambda" compatisse à l'horreur d'un viol à travers un anime... Ca part d'une bonne intention mais y a des limites à la naïveté quoi :huh:.
Et effectivement, ce n'est pas le lieu pour faire des discours sur les violences sexuelles, mais y a un moment donné faut arrêter de passer outre ce type de remarques qui restent tranquilou posées là comme un bras d'honneur à la réalité des femmes et hommes violés sous prétexte que c'est juste une innocente petite phrase. 
Enfin bref, je sais pas. Je dois être la seule "hypersensible"mal lunée...  :rolleyes:

Zankaze

Re : Goblin Slayer
« Réponse #94 le: 26 novembre 2018, 11:58:13 »
Je le suis aussi. Ce n'est pas pour rien que je me tiens à distance de l'anime depuis le début. Le sexe pour attirer le chaland est une chose, le viol voyeuriste en est une autre.


"Set your Heart Ablaze."

Knyke

Re : Goblin Slayer
« Réponse #95 le: 26 novembre 2018, 12:48:43 »
Vous sur réagissez, ça ressemble plus à un rappel à la réalité qu'à une prise de conscience.

Feyrie

Re : Re : Goblin Slayer
« Réponse #96 le: 26 novembre 2018, 13:24:35 »
Ah bah merci, je me doute bien qu'il pensait pas à mal. :rolleyes:
Je reste cependant estomaquée, dans ce monde où l'on nous bassine avec #metoo, qu'une "personne lambda" compatisse à l'horreur d'un viol à travers un anime... Ca part d'une bonne intention mais y a des limites à la naïveté quoi :huh:.
Et effectivement, ce n'est pas le lieu pour faire des discours sur les violences sexuelles, mais y a un moment donné faut arrêter de passer outre ce type de remarques qui restent tranquilou posées là comme un bras d'honneur à la réalité des femmes et hommes violés sous prétexte que c'est juste une innocente petite phrase. 
Enfin bref, je sais pas. Je dois être la seule "hypersensible"mal lunée...  :rolleyes:
Je vois pas où est le bras d'honneur dans mon message. J'ai la même réaction quand je me balade sur r/TwoXChromosomes et que je lis des femmes se retrouver dans cette même situation. Et j'ai la même réaction dans pleins d'autres contextes aussi. Je vois pas en quoi ça démontre une quelconque naïveté. Par ce quoi, penses-tu vraiment qu'avant Golbin Slayer je n'avais aucune notion du viol et de ses horreurs? C'est très prétencieux de ta part d'assumer ça.
EDIT: C'est même très déplacé, on ne se connait pas IRL et tu ne connais pas grand chose de moi.
« Modifié: 26 novembre 2018, 13:26:16 par Feyrie »

Kilddra

Re : Goblin Slayer
« Réponse #97 le: 26 novembre 2018, 14:31:38 »
Quand tu dis, " Tin ça doit être terrible pour une fille de se retrouver dans cette situation."
Il n'y a juste absolument aucune comparaison à faire entre ce qui se passe dans cet anime et la réalité. Et c'est ça que j'appelle de la naïveté ou de la maladresse si tu veux et au passage un bras d'honneur à la réalité même si c'est involontaire. Personnellement, c'est cette comparaison que je trouve déplacée.
Mais bref, cela étant, je ne fais pas de jugement de valeur sur ce que tu es et je me doute bien que tu as des notions. Je m'excuse donc si tu trouves mes propos trop forts, tu comprendras bien que cela peut être épidermique comme sujet. 

Feyrie

Re : Goblin Slayer
« Réponse #98 le: 26 novembre 2018, 15:40:46 »
Pour être franc je vois toujours pas ce qui t'offusque. J'ai l'impression que tu cherches coûte que coûte à voir du mal où il n'y en a pas. Mais bref, libre à toi de voir des "bras d'honneurs" ou de la naïveté ou tu veux, mais merci de ne pas mettre le piment dans ma bouche.

Benja6910

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2500
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • l'Ultime Prototype
Re : Re : Goblin Slayer
« Réponse #99 le: 26 novembre 2018, 16:03:33 »
Je le suis aussi. Ce n'est pas pour rien que je me tiens à distance de l'anime depuis le début. Le sexe pour attirer le chaland est une chose, le viol voyeuriste en est une autre.

Vous partez loin les gars. Cet anime n'est pas aussi terrible que ça. On voit réellement 2 scènes choquantes mettant en scène de la violence sexuelle. Le reste c'est très banal, surtout à coté d'autres ouvres style Berserk ou autres.

Je tiens à préciser que je ne cautionne par pour autant ce genre pratique, attention.
J'estime juste qu'il faut prendre les choses pour ce qu'elles sont, dans ce cas-ci, c'est juste un divertissement. Rien de plus. On peut relever les scènes et propos choquants, mais ici, on en a pour 18 secondes de violences en tout. On voit bien pire au journaux télévisés. Mais je suis d'accord, il fallait le relever. Par contre s'offusquer, dans ce cas-ci, ça sert à rien.

Par contre, je ne pense pas que Feyrie voulait vraiment faire quoi que ce soit de négatif. J'estime personnellement que c'est juste de la maladresse, mais que c'est important de le relever pour éviter par la suite ce genre de gaffe, surtout IRL où ça pourrait avoir d'autres répercussions qu'un simple débat sur un forum.

En attendant, l'épisode 8 était pas mal du tout. Malgré un Fan service un peu trop violent à mon gout. J'aime bien le Fan Service en général, je m'en suis jamais caché, mais dans ce cas-ci ça me dérange. C'est ni le but, ni le point fort de l'anime. C'est donc un peu too much.

En dehors de ça, c'est toujours aussi kool

Paix et Amours sur vos petites fesses <3
« Modifié: 26 novembre 2018, 16:09:02 par Benja6910 »

C'est en marchant beaucoup qu'on fini par abîmer ses souliers !

Minuit

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Goblin Slayer
« Réponse #100 le: 26 novembre 2018, 17:05:21 »
L'argument du divertissement, c'est l'argument le plus dangereux. C'est ce qu'en termes philosophiques on appelle la banalité du mal. Le divertissement est la forme la plus insidieuse de propagande. Je me permettrais de souligner par ailleurs que Berserk, il me semble, utilise bien plus intelligemment ces scènes que ce dont j'ai pour l'heure l'impression à propos de Goblin Slayer. Je laisse aux spécialistes le soin de confirmer ou d'infirmer ce propos.

Je renouvelle tout mon soutien à Kilddra et à Zanzake dans la condamnation morale absolue et sans concession de ces scènes, fussent-elles une partie d'un divertissement. Je m'étonne, alors que les yaoi notamment, qui ont pour très mauvaise habitude de se focaliser sur des relations non clairement consenties, fassent systématiquement l'objet d'une réprobation unanime tandis que ce genre de contenu jouit d'une tolérance abjecte et inexplicable.

J'en profite également pour dire à Feyrie que, s'il est en effet difficile de lui prêter des intentions mauvaises ou une ignorance, sa réaction est très maladroite et témoigne d'une sorte de dissonance qui rejoint le propos que je tiens sur le divertissement. Je ne pense sincèrement pas qu'il s'agisse d'une sorte d'attaque personnelle ; simplement d'une remarque stupéfaite sur une réalité que Kilddra, et un certain nombre de personnes sur le forum, voient défiler sur ce sujet depuis quelques semaines désormais.

Zankaze

Re : Goblin Slayer
« Réponse #101 le: 26 novembre 2018, 17:22:59 »
Pour ce qui est de la comparaison à Berserk, c'est plus ou moins inévitable et on peut voir ça comme légitime. Ceci dit dans l'oeuvre de Miura, même si elles sont effectivement présentes, ce genre de scènes ont toujours un but réel ou presque.
Cliquez pour afficher/cacher

C'est une scène terrible et malaisante, mais elle a une utilité. Les scènes de viol dans Goblin Slayer n'en ont aucune: on aurait pu montrer simplement les personnages torturés ou tués lentement et sadiquement que ça n'aurait absolument rien changé.
Pour moi, c'est juste une façon de créer le buzz autour d'un anime/manga/LN qui n'a autrement que peu d'intérêt sans pour autant être vraiment mauvais. Il aurait juste été noyé dans la masse.

Pour finir, on peut aussi trouver des scènes de viol à l'utilité discutables dans Berserk (les trolls notamment, ou encore diverses scènes d'exactions variées lors des guerres), mais elles s'inscrivent dans l'ambiance d'un monde sombre et sans pitié pour quiconque. Elles sont cohérentes. En dehors des viols, qu'à donc de sombre l'univers de Goblin Slayer? Ce sont simplement des aventuriers qui fouillent des Donjons avec un système de guilde et de niveaux.

Quant à la remarque de feyrie, je pense aussi que c'était juste maladroit.
« Modifié: 26 novembre 2018, 17:38:04 par Zankaze »


"Set your Heart Ablaze."

Choub

Re : Goblin Slayer
« Réponse #102 le: 26 novembre 2018, 17:38:35 »
Je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu hein, mais c'est pas le première fois que l'histoire de viol revient sur le tapis dans ce topic :P. Mais bon, je ne suis pas l'animé, j'ai vu que le premier épisode qui ne m'a pas trop fait vibrer.

Qu'il y ait du viol ou violences diverses dans les animés pourquoi pas, ça me gène pas et c'est monnaie courante. Il est évident que personne ne cautionne ça, pas plus que le meurtre ou les tortures, ou ... Bref !
Ce qui peut dérager c'est de ramener ça à la réalité. Pour ce point je comprends Kilddra.


C'est comme dire ah, se faire tabasser, torturer ou tuer de cette manière, ça doit faire bien mal !!! ça crispe un peu quoi.


C'est ce qu'en termes philosophiques on appelle la banalité du mal.
Là t'y vas fort Minuit ! Trop fort mon ami (Hannah va se facher :P =D).
Je ne suis d'accord, nous ne sommes pas dans "la banalité du mal", nous sommes à l'exact opposé ! Personne ne se réjouis de ce genre de chose ou trouve que c'est normal ou une nécessité de faire cela (et je ne parle pas des téléspectateurs, je parle des perso de l'animé).

Benja6910

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2500
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • l'Ultime Prototype
Re : Goblin Slayer
« Réponse #103 le: 26 novembre 2018, 17:45:51 »
Je renouvelle tout mon soutien à Kilddra et à Zanzake dans la condamnation morale absolue et sans concession de ces scènes, fussent-elles une partie d'un divertissement. Je m'étonne, alors que les yaoi notamment, qui ont pour très mauvaise habitude de se focaliser sur des relations non clairement consenties, fassent systématiquement l'objet d'une réprobation unanime tandis que ce genre de contenu jouit d'une tolérance abjecte et inexplicable.

Je n’ai jamais dit que je cautionnais. Mais tu fais bien de relever, ainsi que la diffenciation qu’il y a avec le yaoi.
Ma seule réponse c’est que la société est en grande partie homophobe, même si personne ne l’avouera vraiment.

Pour répondre au Z, je veux bien reconnaître que les scènes sont assez gratuites et qu’on pouvait faire sans. Cependant, elles servent aussi à diaboliser les antagonistes principaux et créer un sentiment de dégoût vis a vis de ceux-ci. Et plus que probablement créer le débat et le buzz.

Autant dire l’objectif est rempli.

Je tiens également a m’excuser si mes propos ont dérangés certains. C’était pas l’idée.

C'est en marchant beaucoup qu'on fini par abîmer ses souliers !

Knyke

Re : Re : Goblin Slayer
« Réponse #104 le: 26 novembre 2018, 17:55:58 »
L'argument du divertissement, c'est l'argument le plus dangereux. C'est ce qu'en termes philosophiques on appelle la banalité du mal. Le divertissement est la forme la plus insidieuse de propagande.

Si on suit ce raisonnement, montrer un scène de viol c'est banaliser le viol et c'est une forme de propagande. Pourtant ce sont les ennemis qui violent et ils sont massacrés pour ça, ils sont clairement identifiés comme étant les "méchants".

La propagande ça marche du côté du héros car on voit les choses de son point de vue et on le soutient, ici le message véhiculé par propagande tendrait plus à être quelque chose du genre "On peut éradiquer toute une espèce sans le moindre remord si elle commet des atrocités".

Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire, ici le divertissement ce n'est pas de voir du viol, c'est voir un héros qui massacre ceux qui ont violé, tué, torturé...

On pourrait aussi parler de la catharsis, mais là pour le coup je suis mitigé.

Rapport à ce qu'à dit Zankaze :

Sinon pour ce qui est de la comparaison avec l'utilisation du viol dans Berserk, c'est tout sauf pertinent, d'autant plus que les justifications vont être casse gueule et subjectives. Dans les deux oeuvres le viol est utilisé comme renfort au mal, en plus des tortures et des meurtres, c'est le surplus qui choque.

Dans le premier épisode de Goblin Slayer c'était pour amplifier le choc du spectateur qui découvre un univers impitoyable. Dans Berserk, avec l'Eclipse c'est exactement pareil, le but est de choquer le spectateur et donner à Griffith l'image la plus effroyable possible.

Alors oui, dans les deux cas on peut raconter la même histoire sans scène de viol, on peut même atténuer la violence. Ca aurait juste pour effet de moins marquer le spectateur.

Je n’ai jamais dit que je cautionnais. Mais tu fais bien de relever, ainsi que la diffenciation qu’il y a avec le yaoi.
Ma seule réponse c’est que la société est en grande partie homophobe, même si personne ne l’avouera vraiment.

Je n'ai jamais lu de Yaoi. Dans un yaoi quand il y a une relation non consentie, c'est forcé par un personnage identifié comme un ennemi ou par un des personnages principaux ?

En fait selon comment est identifié le personnage, la réception sera complètement différente. C'est ce que je tente d'expliquer dans mon poste précédent.
« Modifié: 26 novembre 2018, 18:02:29 par Knyke »