Auteur Sujet: Ichinose-ke no Taizai  (Lu 1635 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Red Slaughterer

Ichinose-ke no Taizai
« le: 21 novembre 2022, 00:10:16 »
Ichinose-ke no Taizai




Auteur : Taizan 5

Magazine : Weekly Shônen Jump

Statut : En cours depuis novembre 2022

Résumé :

Tsubasa Ichinose se réveille un jour dans un chambre d’hôpital entouré de sa famille. Que lui est-il arrivé ? Il ne s'en souvient pas, il ne se souvient d'ailleurs plus de qui il était. Au grand désespoir du reste de sa famille, puisqu'ils ont eux aussi tous perdu la mémoire.
Mais c'est pas un malheureux accident de voiture qui va arrêter les Ichinose, n'est-ce pas ? Cette famille sûrement soudée et probablement sans grande histoire va réussir à retourner à leur quotidien parfaitement banal et sans histoire, pas vrai ?

Avis :

Premier arrivé de la nouvelle fournée de séries du WSJ et pas des moindres. Taizan 5 n'est peut-être pas le pseudonyme le plus connu mais peut-être que Takopii no Genzai, Takopi's original sin, un court manga qui a fait le buzz il y a quelque mois. Il s'agît donc d'un nouveau transfuge du Jump +, cette version numérisée du Jump qui publie Kaiju n°8 ou Spy x Family, et celle où Tatsuki Fujimoto à fait ses armes.

Et par contre sur un registre très différent, Takopii était un drame sombre et triste sur... euh des choses très sombres et très tristes ? Je sais pas, je vais avoir du mal à cacher que j'ai pas vraiment beaucoup aimé Takopii en général, j'ai trouvé que c'était une histoire misérabiliste et racoleuse qui avait finalement assez une vision assez romantisée de la violence de son personnage principal, mais avec quand même des moments réellement forts et un propos au final assez juste. Après c'est très court (deux tomes) et tout le monde à trouver ça bien, donc hésitez pas aller jeter un oeil.

Je sais vous vous dites que c'est pas le sujet mais en fait c'est un peu le sujet vu que le manga a débuté avec partout placardé "PAR TAIZAN 5, L'AUTEUR DE TAKOPII !!!§§!§!!", y'a vraiment une volonté de battre le fer tant qu'il est chaud et pourquoi pas. Le titre est similaire et le registre aussi, parce que si le résumé vous à laissé penser que c'était une comédie un peu absurde, prenez le temps de vous poser un peu : Taizan 5 ne veut vous pas du bien. Seulement deux chapitres et on a déjà la promesse qu'on ne va pas passer un très bon moment les semaines à venir. Mais pas dans le mauvais sens du terme, puisque là où Takopii jouait assez agressivement sur le pathos (le personnage mignon innocent face à un dure réalité, la fille esseulée et son chien) pour l'instant Ichonose-ke no Taizai se content d'être assez passivement anxiogène la plupart du temps et de se lâcher surtout sur le fin de chapitres. On ne peut que espérer que le rythme va encore plus ralentir maintenant que la situation du personnage principal est on ne peut plus claire, le format court de Takopii permettait un peu d'autorisé à ce qu'il se passe des dingueries à rythme effréné mais là on est dans l'hebdomadaire et c'est mieux garder des cartouche en réserve pour plus tard et de laisser le malaise s'installer encore plus avant de chercher à taper plus fort ou tout ça risque d'être rapidement soit écœurant soit lassant.

Mais a priori, l'auteur est un petit malin et a mis en place cette histoire de chambre. Parce qu'il font rien comme tout le monde les Ichinose, ils ont chacun leur chambre individuelle à eux qui représente leur part sombre, on connait déjà le personnage principal reste les 5 autres (seulement 6 chambres ? Dans un manga qui a les péchés cardinaux dans le titre ? Tiens, tiens tiens) Du coup y'a surement de quoi tenir la distance. Personnellement, ce qui n’impressionne surtout, n'oubliez pas que vous l'avez lu ici en premier, c'est le sens du détail dans le dessin des décors, les pièces en désordre et les angles bizarres déformé. On peut vite passer à côté parce que c'est pas si tape-à-l’œil. D'autant plus que, hebdo oblige, le design est beaucoup plus simple que dans Takopii mais c'est pas grand chose à côté du foisonnement de détails de certaines pages. Mais c'est difficile de s'étonner encore quand le niveau de prouesse technique du Jump est hors norme depuis un moment.

Mais affaire à suivre. Là c'est le moment où je suis supposé faire une blague sur la manière j'espère que ça devienne un manga de baston l'année prochaine mais j'ai peur qu'on me prenne au sérieux, alors peut-être que c'est bon préciser pour ceux que ça intéresse que ce manga sera probablement bagarre-free pour les allergiques des supers pouvoirs et des épée magique.

Dregastar

Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #1 le: 21 novembre 2022, 14:44:16 »
L’auteur arrive chez nous via Tokapi d’ailleurs. Je le connaissais pas, jamais rien lu de sa part même si à un moment j’ai cherché en vain le manga où t’as un gars prêt à tout pour rencontrer l’actrice Angelina Jolie. Enfin.

Merci pour l’ouverture et pour ce retour aux petits oignons. Celui-ci je vais m’y mettre, je le sens bien. Je sais pas quand mais j’espère que d’ici là peut-être tu nous annonceras que « la prophétie est lancée » (ou un truc dans ce genre) ;)

Topic relié à sa fiche AK

★★★★★

GTZ

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 4896
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Enseignant pour la vie
Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #2 le: 21 novembre 2022, 16:30:25 »
Je viens de lire le deuxième chapitre, sympathique mais pas de quoi sauter au plafond non plus. Intriguant pour le moment, le style graphique joue bien sur l'ambiance amener et c'est correctement découpé.

J'attend de voir mais pour le moment je ne suis pas non plus ultra emballé.

J'ai vu venir le truc du second chapitre à des km, habitué que je suis des récits
Cliquez pour afficher/cacher
.

Donc well we see, je suis curieux concernant les 5 autres chambres et où cela va aller.

En manga d'ailleurs sur le harcèlement scolaire j'en ai lu un excellent il y a peu :

Ijimeru Aitsu ga Warui no ka qui n'est d'ailleurs pas dans la BDD je crois. Ca je le recommande chaudement ou froidement, de l'excellent.

Tiens ça me fait penser qu'en parlant de bon Shonen sortie, il n'y a toujours de sujet pour Dandadan. Et c'est de la tuerie !

A bon entendeur.
« Modifié: 21 novembre 2022, 17:14:35 par GTZ »

Dregastar

Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #3 le: 21 novembre 2022, 17:33:13 »
Citer
Ijimeru Aitsu ga Warui no ka qui n'est d'ailleurs pas dans la BDD je crois. Ca je le recommande chaudement ou froidement, de l'excellent.
Quel hasard -  tiens la fiche - j’ai le premier tome à la maison même si ce n’est pas le mien (c’est licencié chez Soleil). J’ai feuilleté et il y avait ce qu’on appelle un goût de revenez-y.
★★★★★

GTZ

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 4896
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Enseignant pour la vie
Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #4 le: 21 novembre 2022, 18:05:55 »
Fiche édité, le manga est terminé. Bah cool je n'avais pas vu, va falloir que je regarde si divers manga que je lis ont été ajouté depuis.

Bon pour mes histoires de Villainess que non, la liste s'agrandit je vais avoir du taff...

Red Slaughterer

Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #5 le: 28 novembre 2022, 01:54:07 »
Chapitre 3 :

Ca commence à devenir croustillant.
Du coup ça va me permettre d'essayer de repartir sur la boucle du shônen, vu que même Deluxe m'a dit qu'il était intrigué par la raison pour laquelle je voulais absolument parler de certains manga en tant que shônen, mais j'ai pas été assez clair la dernière fois.

Jusque là au final, on aurait pu avoir juste un drame familial/social mais dans les pages du Jump, soit un format fleuve de ce que l'auteur avait déjà fait juste avant. Mais là ça vient de changer:

Cliquez pour afficher/cacher

Très bon chapitre en tout cas. Et quel dessin toujours, le gars dessine des effluves de lait périmé comme si c'était la vague d'Hokusai, c'est incroyable d'être à ce point dédié à la saleté. J'aime bien aussi que maintenant qu'on aperçu qui était Tsubasa Ichinose, la dernière case du chapitre est un plan très et cadré de sa chambre sans aucune déformation.

GTZ

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 4896
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Enseignant pour la vie
Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #6 le: 30 novembre 2022, 22:14:15 »
Chapitre 3.



Ouaip la ça commence.

J'attend de voir la suite, mais ça plait, c'est sale.

Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 30 novembre 2022, 22:16:57 par GTZ »

ShiroiRyu

  • Staff Webzine
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 12600
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Mon roman fantasy écrit de mes propres mains
  • A-theque M-theque
  • Les petits, les gros, faut tous les aimer !
Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #7 le: 04 décembre 2022, 17:21:33 »
Le chapitre 4 est un gros bordel.
J'ai rien compris à qui était gentil, méchant, etc ...

GTZ

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 4896
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Enseignant pour la vie
Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #8 le: 05 décembre 2022, 12:08:13 »
Oui la réalisation était un peu laborieuse j'ai eu du mal à bien distinguer dès le départ Tsubasa et le héros sur les première planche, mais une fois cela fait cela devient plus clair.

Des points intéressants et le fait qu'ils étaient finalement vraiment amis rend tout ça un peu plus impactant.
Mais bon me disait bien que ça ne pouvait rester la dessus. Y a tout de même y a un côté très creepy dans le style graphique.

Red Slaughterer

Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #9 le: 05 décembre 2022, 14:50:50 »
Surtout ça va un peu vite, la conclusion de ce chapitre est exactement l'inverse de celui de la semaine dernière. C'est assez bizarre d'avoir débloqué la situation aussi vite, même si c'était assez évident que ça allait pas durer ça manque un peu de tension du coup.

Matchoss

Re : Ichinose-ke no Taizai
« Réponse #10 le: 25 novembre 2023, 13:45:00 »
La série est désormais terminée. C'était sympathique à suivre de façon hebdomadaire avec cette recherche perpétuelle de cliffhanger de la part de l'auteur. C'est mieux pour cette série qu'elle se termine avant que l'on ne se fatigue du concept.
Evidemment, ce genre de série s'appuie beaucoup sur ses mystères et ses intrigues. On a peu près réponse à tout, même si je ne suis pas sûr que tout soit cohérent au final (une relecture me le confirmerait). Mais, ça me tracasse pas trop, les histoires d'amnésie, c'est rarement bien ficelé. L'intérêt principale, c'était quand même de découvrir les secrets et personnalités des membres de la famille.
En tout cas, c'était mieux que le précédent travail de l'auteur, Takopi, que j'avais vraiment pas apprécié. Mais bon c'est pas non plus excellent, juste un petit divertissement qui change un peu de ce que le Jump propose habituellement.