Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Übel Blatt, le Alain Deloin de la Dark Fantasy

» Critique du manga Ubel Blatt par Davenne le
22 Novembre 2020

Sur le papier, Übel Blatt avait tout pour plaire.

Visuellement propre avec des décors réussis et un chara design classique mais moderne, son histoire de vengeance aurait pu prendre une tournure épique voire passionnante, mais malheureusement il n'en est rien.

D'accord, la dark fantasy, c'est de la fantasy mature, adulte, violente, sombre et pas franchement manichéenne.
Mais là on a plus l'impression d'être face à une caricature de dark fantasy, comme si l'auteur avait essayé de remplir les cases pour bien rentrer dans le genre.

Au lieu de donner une dose d'originalité, on a l'impression que l'histoire est bloquée dans une sorte de boucle, de rythme qui se répète du début à la fin, avec son lot de flashbacks, combats, blablas, scènes dénudées, et on prend les mêmes et on recommence.
Pas passionnant donc.

L'histoire en elle-même était bien partie, mais elle est totalement diluée et engluée dans la répétition. Du coup au lieu de faire monter la pression au fur et à mesure de l'avancement du scénario, c'est l'ennuie qui nous emporte jusqu'à la fin.

Mais au manque d'intérêt scénaristique s'ajoute un sentiment de parodie de dark fantasy, illustrée (c'est vraiment le cas de la dire) par la profusion, l'overdose même, de nudité féminine. Car non, multiplier les femmes nues sous des prétextes scénaristiques fallacieux et bancals, ça n'a rien d'adulte et de mature.

Je ne m'attarderais même pas sur les personnages plus fades et plats les uns que les autres, et même si au départ notre Koinzell de protagoniste semblait être un personnage plus profond et intéressant que la moyenne, son charisme et l'intérêt qu'on peut lui porter faibli au fur et à mesure que les tomes passent.

Et cerise sur le gâteau, le tome le plus intéressant, c'est le tome 0, c'est à dire celui qui fait office d'introduction à la série. Pas la série elle-même.

Pour conclure, malgré de bonnes intentions et un début prometteur, Übel Blatt déçoit dans un feu d'artifice d'imitation de dark fantasy multipliant les clichés.

Si vous aimez la dark fantasy et les histoires passionnantes, passez votre chemin.

Verdict :3/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
4 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Davenne, inscrit depuis le 14/10/2020.
AK8.1.13 - Page générée en 0.075 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.204202 ★