Je ne Suis pas Mort

Je ne Suis pas Mort

Kenzô Okada est un sexagénaire dont on ne peut envier le parcours catastrophique, que ce soit en rapport avec sa carrière, sa famille ou sa vie sociale, tout n'est qu'échec et désordre...
Cette malchance va le poursuivre jusqu'au jour où il voudra mettre fin à ses jours en faisant échouer cette tentative.

Le Soleil se lève, brillant de mille feux à travers les flancs et cols flamboyants des montagnes...
Son regard a changé, il décide dès lors de vivre loin de toute nuisance citadine, en plein milieu d'une forêt en espérant y trouver une fin calme et paisible.

Mais Kenzô Okada va découvrir soudainement que cette forêt lui réserve d'inimaginables surprises...

Synopsis soumis par Neo Shinigami

  • Licencié : oui
  • Titre français : Je ne Suis pas Mort
  • Editeur: Akata - Delcourt
Palmarès Angoulême 2010 : côté mangas, c'est mort pour cette année » Publié le 08/02/2010

Si aucun auteur japonais manga n'a été récompensé à Angoulême en 2010, ce n'est pas une raison pour ne pas évoquer les trois mangas en compétition : Je ne Suis pas Mort, Le Vagabond de Tokyo et Ikigami, Préavis de Mort.

Critiques des membres

#Par Nakei1024 le 12-04-2010

9

Voici une œuvre que l’on pourrait résumer en quelques lignes, et pourtant malgré la simplicité apparente de l’exercice, il serait impossible d’en dévoiler la richesse du contenu de cette manière. « Je ne suis pas mort », c’est donc une sorte d’adaptation à la sauce nippone du personnage de Robinson Crusoé. Sauf que l’action prends lieu et place dans le Japon contemporain (donc les zones inconnues et/ou isolées de toute civilisation sont rares pour ne pas dire inexistantes), que le personnage principal est un sexagénaire désabusé et largement dépassé par son époque (il préfère l’utilisation d’un vieux boulier à celle d’un ordinateur). Déprécié tant par ses collègues de bureau que sa [...] Lire la critique

#Par le-crepusculaire le 07-03-2010

8

Introduction : Donc voilà un manga de l'auteur d'un culte de chez Shonen jump, ''Salary man kintaro'' il me semble. (Non publié en France ! ) Cet auteur n'est donc pour chez nous vraiment pas connu mais ce manga là aurait bien mérité un petit prix au festival d'Angoulême. (Il faut croire que le manga n'est pas encore trop toléré par certain...). J'ai donc globalement bien aimé ! Graphisme : Le coup de crayon qui n'est pas sans rappeler toutes ces autres œuvres ! Qui ne sont pas connu en France je le rappel... Mais comparé aux autre mangas de cet auteur on peut dire qu'il a vraiment pris son temps pour faire ces dessins, même pour les décors, qui ne sont en général pas sont fort [...] Lire la critique

#Par Ichi-nii le 07-02-2010

9

Okada Kenzô, la soixantaine, en recherche d'emploi pour une activité comptable dans laquelle il se retrouve à son âge dépassé par les moyens informatiques, bien loin du traditionnel boulier qu'il a l'habitude d'utiliser, voit sa vie bouleversée lorsqu'il découvre son domicile vide, sa femme demandant le divorce et ne lui laissant que quelques yens derrière elle. Lui étant impossible de la contacter elle ainsi que ses enfants, il se retrouve seul... à faire le bilan de sa vie... navrante et bien mal accomplie... et pour laquelle il ne voit qu'une seule option... Mais le destin en voulant autrement, la branche de l'arbre auquel il voulait se pendre se brise, le laissant en vie malgré une [...] Lire la critique

#Par Sacrilège le 01-02-2010

8

Malgré un thème commençant le récit de manière bien glauque et mélancolique, ce one-shot est un hymne à la vie et à la liberté. Décidant de refaire sa vie tel un ermite dans les montagnes après une tentative de suicide ratée, Kenzô Okada va enfin commencer sa vie, sa vraie vie, caché dans la forêt à l’âge de 60 ans. Rien n’est plus difficile que de commencer une nouvelle vie délaissant toutes tentations matérielles et coupant toutes relations sociales. A l’instar de Rousseau et de son homme naturellement bon, Hiroshi Motomiya nous prouve ici qu’un homme livré à lui-même dans un milieu qui lui était devenu hostile au fil des années peut ne pas être forcément malheureux. Le manga nous [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.059 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.204674 ★