Auteur Sujet: Arakure Princesse Yakuza  (Lu 5052 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Dregastar

Arakure Princesse Yakuza
« le: 18 mars 2012, 10:30:18 »
Arakure Princesse Yakuza

Visuel des couvertures des volumes 4 - 5 et 6 :
Cliquez pour afficher/cacher

FICHE AK :Ici.

Auteur : KOYO FUJIWARA.
édité en France en 2009.
Edition VF : 12bis.
Type :Shojo.
Genre : aventure - comédie - école - romance - suspens - yakuza.
Nombre de volumes : 10 (terminé au Japon) et 6* pour la France. (Princesse Yakuza a cessé d'être éditée chez nous et reste donc bloquée à 6 volumes..)


Synopsis : Sachie Wakamura n'a que 15 ans lorsque qu'elle perd sa mère avec laquelle elle vivait heureuse. Elle se retrouve alors seule au monde ou du moins c'est ce qu'elle croyait. Raizô Asagi un homme agé se présentant comme son grand père vient la recueillir et lui propose de s'occuper d'elle. La jeune fille va donc vivre avec son grand père, bien qu'elle ne le connaisse pas ou à peine. Le plus troublant et le plus surprenant c'est que celui ci est le parrain d'un important clan Yakuza. Un nouveau monde va s'ouvrir à la demoiselle qui va devoir apprendre a cohabiter dans cet univers extrêmement mâle. Une situation qui ne l'enchante guère mais c'est ça ou être seule. En plus voila, son papy a chargé le charmant et mystérieux Rakuto Igarashi, de veiller sur elle... Sachie, bien que troublée, semble appréciée le contact de ce jeune homme aux belles manières qui tranche avec le milieu d'où il est issu.

Synopsis par Dregastar.



Mes impression : Un manga romantique qui maintient un certain standing grâce à l'équilibre entre le sérieux et l'humours proposés. Ce dernier n'est pas une course a nous faire pleurer de rire, ni se veut être un festival de loufoqueries. C'est un humours qui vous contamine tout en douceur de manière agréable.. Le manga est joliment dessiné, c'est shojeque bien évidemment, mais l'auteur a un trait vraiment particulier qui me plait que vous saurez apprécier, je l'espère. Un dosage un peu comme un cocktail fruité et sucré de tranches de rires/de mélancolie sur un fond mafieux relevé de vie lycéenne. Tout est mariné comme il le faut pour nous permettre de suivre cette nouvelle vie que découvre Sachie. Cela s'apparente à une forme d'apprentissage et de découverte sur elle même, sa famille, la vie et l'amour. La jeune demoiselle contraste joliment avec le monde des Yakuzas, un monde dont la belle n'avait jamais entendue parler. D'ailleurs, feu sa mère le lui avait toujours cachée, et c'est aussi pour cela qu'on appréciera ces clins d'oeils vers le passé, mais surtout le développement de ses nouvelles relations. Elle va apprendre à connaitre son mysterieux grand père, un homme important et attentionné avec elle, mais aussi son nouveau (trop) protecteur, Rakuto Igarashi. Ce dernier à l'importante tache de veiller sur elle du mieux possible et toussa ne se passera pas sans péripéties.. Notre jeune demoiselle étant quelque peu troublée, voir mal a l'aise, car l'air de rien sa situation est loin d'être normale. Surtout si on la compare à avant, mais aussi aux autres filles de son âge...

Voila, a vous de voir ce qu'il en est et d'en juger.


Voici une ou deux images :

Cliquez pour afficher/cacher
Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 18 mars 2012, 14:16:30 par dregastar »
★★★★★

escafleiko

Re : Arakure Princesse Yakuza
« Réponse #1 le: 22 mars 2012, 01:13:05 »
Une histoire de Yakuza romantique ? Cela change des standards du genre qui se veulent sombre, violents, meurtriers... Bon à savoir.

Zankaze

Re : Arakure Princesse Yakuza
« Réponse #2 le: 22 mars 2012, 01:49:03 »
N'oublie quand même pas que c'est du pur shojo. Même si j'avoue qu'il est pas mal. Donc pour le réalisme des yakuzas, on repassera.


I shall fullfill my duties. I won't let anybody here die!

Dregastar

Re : Arakure Princesse Yakuza
« Réponse #3 le: 23 mars 2012, 02:20:15 »
Citer
Donc pour le réalisme des yakuzas, on repassera
Oui en effet, mais il y'a tout de même un chouia de vraissemblance de "Yakuzisme" ou de "Yakuza'ttitude", rien qu'avec les fréquentes redondances de leur liens confraternels et de leur code de l'honneur. Ces Yakuza contribuent, un joli p'tit minimum, à l'ambiance réussie qui ressort de ce titre. Après ça reste un shojo avec du romantisme et de l'humours servis avec d'agréables planches. 
Citer
Même si j'avoue qu'il est pas mal
+1 Un shojo avec un soupçon de "Yakuza light" mais étant bien agréable.

@Escafleiko : Quand tu te sens, essaie voir un tome et tu seras rapidement fixé.
★★★★★

escafleiko

Re : Arakure Princesse Yakuza
« Réponse #4 le: 23 mars 2012, 22:52:59 »
Pour ce qui est des shôjo, il n'y a aucun problème. J'en lis pour tous les âges.
Pour ce qui est du scénario, j'avais cru comprendre que l'on voyait le monde des Yakuza par les yeux d'une descendante qui ne sait pas que son grand-père et sa famille en sont. Ce côté lui est caché pour je ne sais quelle raison. Je me demande si le monde des Yakuza n'est qu'une toile de fond ou cela a une véritable importance.

Dregastar

Re : Re : Arakure Princesse Yakuza
« Réponse #5 le: 24 mars 2012, 13:02:44 »
Pour ce qui est des shôjo, il n'y a aucun problème. J'en lis pour tous les âges.
Pour ce qui est du scénario, j'avais cru comprendre que l'on voyait le monde des Yakuza par les yeux d'une descendante qui ne sait pas que son grand-père et sa famille en sont. Ce côté lui est caché pour je ne sais quelle raison. Je me demande si le monde des Yakuza n'est qu'une toile de fond ou cela a une véritable importance.
Le shojo c'est le bien aussi.^^

En ce qui concerne tes interrogation : Après 6 tomes, je constate que la jeune demoiselle (l'heroine) nous permet bien sûr de rentrer dans le quotidien d'un clan Yakuza, mais on ne va pas pénétrer dans la matrice de celle-ci non plus, ni en comprendre ses mécanismes, suivre ses affaires etc .. Nan, c'est bien plus le coté tranche de vie avec une héroïne entourée de Bad boys sympathique et qui vit sa vie de nana, auquel on a droit. Je veux dire là que l’élément Yakuza n'est pas exploité, au point de faire de ce manga une référence sur cet univers, loin de là même. Il sert plutôt de prétexte et donc de toile de fond pour suivre les aventures de Sachi (l'heroine).

En gros et pour pas spoiler, le but du jeu c'est de suivre sa nouvelle vie, comprendre un peu pourquoi sa mère lui a cacher ça, voir comment son papy va gérer la situation (reproduira t'il les mêmes erreurs avec sa p'tite fille). Concrètement, le développement c'est que c'est surtout le coté romance et tranche de vie qui l'emporte avec les connexions relationnelles/amicales que l’héroïne possède ou aura avec certains personnages.

On a aussi des scènes lycéenne ne l'oublions pas, toutefois il y'aura bien un ou deux, voir 3 chapitres ou un chouia plus où c'est recentré yakuza, mais ça reste tout de même bien mineur sur l'ensemble. En gros, tu suis le quotidien d'une nana vivant parmi eux mais tu ne basculera pas dans cet univers là non plus (au sens ou on l'entend), ni n'apprendra quoi que ce soit d'important sur les Yakuza. Cela dit, tu sais qu'elle n'est pas avec des enfants de choeur mais que le coté Yakuza reste "Light" (leger) et n'est pas abordé avec un grand sérieux ou de grandes connaissances par l'auteur. Mais c'est sympa et donne son charme... Voilou, j’espère t'avoir éclairé d'avantage sur ce titre.
« Modifié: 24 mars 2012, 13:08:32 par dregastar »
★★★★★

escafleiko

Re : Arakure Princesse Yakuza
« Réponse #6 le: 25 mars 2012, 21:22:57 »
Merci. C'est bien ce que j'avais compris en lisant ton descriptif. Et puis les Yakuza ont aussi une vie à côté de leur métier.

Dregastar

Re : Arakure Princesse Yakuza
« Réponse #7 le: 26 mars 2012, 01:00:14 »
En tout cas tu les verras sous un angle différend (shojesque). Ce titre possède un bon humour, et c'est en partie aussi grâce a eux, même si c'est parfois au détriment de la crédibilité les concernant.

Ravi d'avoir pu te renseigner @Escafleiko , et qui sait, un de ces quatre c'est p'têtre toi qui reviendra nous en parler, si tu devais suivre les aventures de Princesse Yakuza
« Modifié: 26 mars 2012, 12:10:37 par allbrice »
★★★★★