Auteur Sujet: Hataraki man  (Lu 3162 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Hataraki man
« le: 30 avril 2009, 16:26:07 »

Travail ,travail tel est le maitre mot de cette série intitulée Hataraki Man crée par la mangaka Moyoco Anno.

Cet anime relate le quotidien d' une jeune femme journaliste nommée Hiroko Matsukata au sein de la société Japonaise. Cette œuvre sera axée deux supports principaux : vie professionnelle et privée.
Très peu d'animes de nos jours tournent autour du vrai monde du travail en essayant de faire un rapprochement avec la réalité, Il faut dire que cette série nous est servie de manière simple et linéaire puisque l'histoire met en exergue la présentation des différents collaborateurs de notre héroïne, les thèmes sur lesquels seront portés son travail et son interaction sociétale entre ses collègues, ses amis et son fiancé. Tout celà dans l'optique de nous donner un aperçu du quotidien des femmes actives nipponnes et les conséquences sociales de leur implication dans le monde du travail.

Niveau du chara-design je le trouve assez bon se rapprochant de celui d'un Peach-girl.
On notera aussi des thèmes musicaux sympathiques notamment l' Opening "Working Man" interprétée par PUFFY et l'Ending "Shangri-La" par Chatmonchy.

Je conseillerais cet animé pour son originalité et le fait qu'il aborde partiellement le thème du fonctionnement du travail du coté féminin au Japon.

Pour les fans qui sont intéressés, Hataraki Man a été adapté en drama en 2007. L'actrice qui joue le rôle de Matsukata a reçu deux récompenses pour sa prestation.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Lp9fwUmeZ5g[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=EELtiMnmN5s[/youtube]
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Sirius

Re : Hataraki man
« Réponse #1 le: 30 avril 2009, 16:34:21 »
Ça tombe bien FxMacCobra vient de rédiger une critique complète de la série.

Le thème est original il est vrai mais à force de parler des problèmes quotidiens d'une journaliste et des bases du métier, l'ennui est là. Ce qui permet d'accrocher c'est que la demoiselle a un caractère et qu'on sent sa passion pour son boulot au mépris souvent de sa vie privée et les conséquences qui en découlent. Mais au final je dirai que c'est trop banal pour être divertissant et qu'il y a pas d'ambiance...

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Hataraki man
« Réponse #2 le: 30 avril 2009, 16:50:58 »
Mais au final je dirai que c'est trop banal pour être divertissant et qu'il y a pas d'ambiance...
Tu en connais beaucoup des séries animées qui ont tendance à utiliser comme fil conducteur un thème de la vie courante notamment le travail et de surcroit traité de manière à ce que certains individus du monde réel puissent s'y identifier pour traiter cet animé de banal ?

* Si oui j' aimerais avoir des exemples, onegai ?
« Modifié: 30 avril 2009, 16:55:07 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Sirius

Re : Hataraki man
« Réponse #3 le: 30 avril 2009, 16:58:58 »
J'ai bien dit que le thème était original pour un anime mais l'histoire est trop banale pour véritablement accrocher le spectateur.

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Hataraki man
« Réponse #4 le: 30 avril 2009, 17:20:44 »
l'histoire est trop banale pour véritablement accrocher le spectateur.
Soit, si tu affirmes cela, ça me laisse croire que tu aurais au moins une idée d' une histoire plus attrayante que celle choisie par l' auteur de cette œuvre en te basant sur le thème évoqué.
Pourrais-tu en faire part alors ?
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Sirius

Re : Hataraki man
« Réponse #5 le: 30 avril 2009, 17:30:08 »
Difficilement :'(

Mais tout ça c'est une question de goût et de ressenti : je suis pas particulièrement intéressé au journalisme ni au quotidien des travailleuses japonaises et donc j'ai pas particulièrement accroché. On va pas leur reprocher de ne pas avoir développé l'intrigue sentimentale car c'était pas le but.

C'est une question de goût je le répète et dans le même genre je n'ai pas tenu longtemps avec Bartender qui parle du métier de Barman et du nom de certaines liqueurs. Bon c'est un exemple extrême mais c'est juste pour dire que je suis vite blasé quand une série tranche de vie tend trop au documentaire.

On va pas se prendre la tête là-dessus : la série m'a quelque peu blasé mais je reconnais qu'elle peut intéresser et qu'elle est pas mal réalisée :rolleyes:

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Hataraki man
« Réponse #6 le: 30 avril 2009, 17:45:33 »
Biensur qu' on va pas se prendre la tête dessus =D. Le but d'un forum c'est d' échanger des opinions divergentes ou non, je souhaitais seulement savoir si ta lassitude et ton ressenti à l' égard du scénario sur cet animé trouvait sa source sur une meilleur histoire. ;)
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

emilie

Re : Hataraki man
« Réponse #7 le: 30 avril 2009, 18:00:06 »
Personnellement, j'ai suivi la série mais je n'ai pas non plus accroché.
Ce qui était marrant c'était vraiment quand elle se mettait en mode boulot et là ça pouvait être intéressant de voir le travail rendu. Mais au final il m'a manqué quelque chose pour vraiment entrer dans la série. Il manquait peut être un approfondissement sur les thèmes qu'elle traitait dans ses articles.
Faut dire qu'en seulement 11 épisodes il n'y a pas de quoi approfondir grand chose, on comprend bien qu'elle a mis son boulot en priorité et en a payé le prix, mais après le travail de journaliste en tant que tel n'est pas forcément traité en profondeur, on voit un peu la forme mais succinctement et très peu le fond.
C'est peut être ça qui fait que je n'ai pas accroché, au final la vie en elle-même n'est pas tout le temps palpitante.
C'est vraiment le caractère d'Hiroko qui m'a fait tenir. J'aime bien ce genre de femmes avec un sacré caractère.