Auteur Sujet: DN Angel  (Lu 2049 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10548
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
DN Angel
« le: 14 mai 2009, 23:39:42 »
FICHE TECHNIQUE

TITRE ORIGINAL : D.N.Angel TV Animation
ANNÉE DE PRODUCTION : 2003
STUDIO : Xebec
GENRE : Fantastique et mythe
AUTEUR : Sugisaku Yukiri
REALISATEURS : Koji Yoshikawa & Nobuyoshi Habara
VOLUMES & DURÉE : 26 eps 25 mins


Synopsis soumis par Sephi

Niwa-kun est un collégien tout ce qu'il y a de plus normal, seul son grand amour l'obsède.
Un jour, il apprend par son grand père qu'au fond de lui Niwa-kun possède l'âme de Dark, le plus grand voleur de tous les temps.
L'apparition de ce dernier va bouleverser la vie du jeune collégien, d'autant plus qu'il ne sait pas qu'au fond du cœur d'un de ses camarade l'âme de Krad, l'ennemi juré de Dark, sommeille...


Voici une série bon public pour tout age qui n' est ni bonne ni mauvaise. Le scénario très classique nous narre les péripéties du héros Daisuke Niwa, personnage timide et attachant.
Notre héros devra ainsi voiler sa double vie auprès de ses proches hors mi sa famille le tout dans un registre d'histoire sentimentale triangulaire. Niwa avec l' appui de Dark aura pour mission de dérober des objets possédant des pouvoirs "maléfiques" le mettant occasionnellement sur le chemin de Satoshi Hiwakari, son camarade de classe et incarnation lui aussi de  Krad (quelle idée de donner comme nom de l' ennemi l' inverse de celui de l' héros :D) ennemi juré de Dark ajoutant ainsi un fond shonen à cette série. A côté de ça comme on pouvait s' y attendre, les histoires d'amourette de notre héros ne sont pas loin et nous n' en sommes pas épargnés. Toutefois je peux dire qu' elle est a été finement incluse au cours de la trame et je l' ai même trouvée mimi (© By Sirius  =D) car elle n' est pas traitée comme ces histoires sentimentales de lycéen dont on a déjà une certaine idée parce que le côté shonen est beaucoup mis en avant. Globalement la forme est tout à fait correcte, le fond un petit peu moins.

Coté animation et graphisme, on ne va pas se plaindre, le chara-design est visuellement agréable, l' environnement dans lequel se déroule et évolue les personnages de la trame est bien présentée. Même si toutefois les scènes d' actions et de combats tombent dans la banalité et sont parfois d' une simplicité pouvant vous dégouter, on arrive tout de même à éprouver un certain plaisir dessus.

Pour ce qui retourne du domaine musical, les OST et les génériques sont tous synaptiques. Personnellement j' ai bien accroché à l' opening True Light qui a un côté mélodieux "mignon" et enfantin vraiment agréable à l' écoute dont le chanteur Miyamoto Shunichi parvient vocalement à se synchroniser.

« Modifié: 14 mai 2009, 23:44:54 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."