Auteur Sujet: Kemono no Sôja erin  (Lu 7446 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Zentradi

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 500
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • un zentradi c'est 15 métres de brutalité
Kemono no Sôja erin
« le: 19 août 2009, 19:15:38 »
    *  Format: Série TV
    * Année: 2009
    * Titre original: Kemono no Sou-ja Erin
    * Nombre d'épisodes: 50
    * Site officiel: http://www3.nhk.or.jp/anime/er...
    * Tags: aventure - fantasy
    * AKA:
          o - 獣の奏者エリン
          o - Kemono no Souja Erin
          o - The Beast Player Erin
    * Relations: 1 fiche en relation
          o Kemono no Sou-ja (Manga - 2008)

Staff technique [liste]

    * Studio d'animation: Production I.G, Trans Arts
    * Production: NHK Enterprises
    * Réalisation: Hamana Takayuki
    * Chara-design: Gotô Takayuki
    * Auteur: Uehashi Nahoko
    * Musique: Sakamoto Masayuki
    * Diffuseur: NHK
    * Chef animateur: Takahashi Nariyuki
    * Composition de la série: Fujisaku Junichi
    * Directeur artistique: Suzuki Akira
    *

Doublage

Nanase Hoshii (Erin), Akira Ishida (Damiya), Eiji Hanawa (Shunan), Eriko Hirata (Soyon), Ikuko Tani (King Shin), Mikako Takahashi (Semiya), Naru Kawamoto (Nugan), Taiten Kusunoki (Taikou)


synopsis

   
Erin-chan est une jeune fille de 10 ans elle est la fille de Soyon-san.
Elle est un étrangère dans un village qui prend en charge l'élevage d"animaux du Grand-Duc et de sa force militaire, la toudas. Sa mère, Soyon-san, est un nouveau vétérinaire engagés pour prendre soin des toudas. Erin-chan rencontre de nombreux problèmes et apprend de nouvelles choses tout en aspirant à devenir un vétérinaire, comme sa mère, qui s'occupe de tous les importants toudas (animaux gigantesque du duc ).
 petit a petit elle entre en contact avec cette sorte d'animaux géants quelle apprend a connaitre et aimer et élever.
elle se retrouve confronté a pas mal de problèmes, soit politiques, ou aussi concernant les animaux .

the question is:

peu d'infos pour le moment , j'ai pas encore vu le premier épisode n j'attends WAT !!
mais j'espère que certain d'entre vous l'ont vu, pour me dire de quoi il en retourne, j'entends un peu de tout sur lui, et surtout du bien ,donc voila je m'interroge .
« Modifié: 19 août 2009, 21:12:35 par Zentradi »
c'est le meka que je préfère et puis c'est comme ca !Ce message est sponsorisé par la ligue de protection des adorateurs de mekas
J'aime pas les films ou séries tv avec trop de réflexions dedans, pour une seule raison c'est chiant. C'est un message sponsorisé par les vendeurs D'AK 47 a la sauvette!

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #1 le: 19 août 2009, 20:26:07 »
the question is:

peu d'infos pour le moment , j'ai pas encore vu le premier épisode n j'attends WAT !!
mais j'espère que certain d'entre vous l'ont vu, pour me dire de quoi il en retourne, j'entends un peu de tout sur lui, et surtout du bien ,donc voila je m'interroge .
My question is :

Je comptais sur sur ton avis pour me faire une idée de cette série que je compte regarder moi aussi. Hélas! tu n'as pas encore vu le premier épisode, je ne comprends donc pas pourquoi créer le sujet de cet animé :huh: ... Après rien ne l'interdit à ce que je sache, mais le topic aurait plus de valeur et il aurait même pu attirer aussi des curieux passants sur le sujet de l'animé en question si ton argumentaire y figurait.
« Modifié: 19 août 2009, 20:53:39 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Zentradi

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 500
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • un zentradi c'est 15 métres de brutalité
Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #2 le: 19 août 2009, 20:54:24 »
oui mais bizarrement moi ca bloque pas pour l'image, donc du coup j'ai pas fait gaffe !!
ou plutôt j'ai pas vu la cata  :o

bin pour ton raisonnement je peu comprendre, mais comme il est sorti un petit moment dejas, et que tout le monde semble l'avoir zappé étrangement, je me suis dit, tient curieux ca !
« Modifié: 19 août 2009, 21:15:11 par Zentradi »
c'est le meka que je préfère et puis c'est comme ca !Ce message est sponsorisé par la ligue de protection des adorateurs de mekas
J'aime pas les films ou séries tv avec trop de réflexions dedans, pour une seule raison c'est chiant. C'est un message sponsorisé par les vendeurs D'AK 47 a la sauvette!

topachook

Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #3 le: 02 septembre 2009, 07:07:06 »
C'est diffusé sur la NHK (la grande chaine nippone), fait par IG, le scénario vient de l'auteure de Serei no Moribito et le format de 50 épisodes favorise un bon développement de l'histoire ... ça promet vraiment comme série.

Krokko

Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #4 le: 17 octobre 2009, 22:20:46 »
Bon alors, quelqu'un a commencé à regarder?
Parce que j'hésité vraiment à me lancer dans un grand format.
Half a bike, twice the man!

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #5 le: 18 janvier 2010, 23:14:46 »
Ça y est j'ai regardé le premier épisode la série est vraiment prenante pour son départ, la relation Erin et sa maman est magnifique :ph34r:

Et à côté de ça, l'ambiance campagnarde du petit village de fermiers et la réalisation graphique nous laissent assez rêveurs. C'est beau et léger à la fois, j'ai craqué sur notre petite héroïne.

La série serait adaptée de romans qui seraient publiés aux éditions Milans comme Les 12 Royaumes; j'ai donc effectué une rentrée BDD pour ce dernier. Autant vous dire que 2010 s'annonce bien en compagnie d'Erin.

Par contre j'ai envie de gueuler sur certains dires mais je préfère me taire sinon...

Bon j'aime bien l'opening et on va donc conclure dessus

...
« Modifié: 01 mai 2013, 14:58:33 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Krokko

Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #6 le: 19 janvier 2010, 12:07:50 »
J'espère que tu nous tiendras au courant allbrice, j'hésite vraiment à me lancer pour 51 épisodes car ça m'a l'air assez enfantin.
Half a bike, twice the man!

Femto / Project D

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 5552
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • DeviantArt
  • A-theque M-theque
  • • Le Faucon de lumière •
Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #7 le: 28 octobre 2010, 00:57:15 »
 Première chose, je tiens à signaler qu'il n'y a pas de lien vers ce topic dans la fiche de la série comme cela se fait d'habitude il me semble. Je m'apprêtais à en faire une, mais je me suis dit que c'était quand même bizarre pour une série d'une telle qualité et du coup j'ai trouvé le topic en question avec la fonction "Recherche" du forum (comme quoi c'est utile :) ).

 Pour en revenir à cette série, j'en suis actuellement à l'épisode 42 et en toute honnêteté, j'en reviens pas à quel point je la trouve géniale. Considérant Berserk comme ma grande référence et considérant l'immense différence qu'il y a avec Kemono no Sôja erin (complètement rien à voir), je suis d'autant plus surpris d'accrocher autant.

 Au début, j'avais trouvé ça un peu bon enfant, un peu mielleux (j'ai bien choisi le terme je pense ;) ), mais je me suis vite laissé séduire par le personnage d' Erin, cette enfant surdouée au grand coeur maudite jusqu'à la moelle. En effet, il lui arrive tellement de tragédies, qu'on se demande comment elle fait pour ne jamais baisser les bras et se tailler les veines!

 Il est aussi assez rare de voir un scénario et une mise en scène d'une telle qualité. Bien que le dessin ne soit pas exceptionnel, quoique original dans le sens où aucun anime y ressemblant ne me vienne à l'esprit, l'histoire est vraiment sans faille, accrocheuse et surprenante. Je pense que cela s'explique du fait que l'on ait affaire à une adaptation de romans (comme l'a souligné Allbrice), mais bon ça ne veux pas dire non plus que toutes les adaptations peuvent se targuer d'être aussi réussies. N'empêche que je ne peux m'empêcher de situer Kemono no Sôja erin, bien que différent, au niveau d'un Code Geass dans ce domaine. J'aurai même presque envie de dire que Code Geass se fait dépasser dans le sens où l'histoire d'Erin me touche encore plus sentimentalement (si si, je vous jure que même des fans de Berserk peuvent être touchés ...). Il est aussi intéressant de voir que l'histoire devient de plus en plus mature et complexe, de la même façon que l'on voit Erin grandir et devenir adulte.

 Un autre point que j'adore dans cette série (je précise que j'aime bien les animaux), c'est la partie concernant ces monstres imaginaires tel que les Toudas, et encore plus les Seigneurs des bêtes. En effet, étant des animaux totalement surréalistes, leur façon d'être élevé et leur comportement sont vraiment très crédibles, et s'apparente à ce que pourrait être la façon d'élever, par exemple, un tigre (en bien plus dangereux) avec leur instinct imprévisible qui peut prendre le dessus à n'importe quel moment.

 Un peu comme dans Code Geass, on retrouve dans cet anime un conflit politique qui se révèle de plus en plus complexe au fil des épisodes. N'ayant pas fini la série, je peux vous dire que chaque fin d'épisode donne envie de regarder le suivant, poussé par le besoin irrésistible de savoir comment tout va se démêler. Le truc, c'est que pour le moment, plus j'avance, plus ça s'emmêle :P

 En tout cas, ça faisait un moment que j'avais pas pris autant de plaisir à regarder une série et j'espère que ces quelques lignes vont donner envie à d'autres de la découvrir.
 
« Modifié: 28 octobre 2010, 01:02:12 par Femto / Project D »

frippon95

Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #8 le: 28 octobre 2010, 19:06:45 »
Merci pour ce post Femto  ;)

J'avais déjà repéré cette série mais j'attendais un avis constructif avant de me lancer.
Y croire c'est presque réussir

Kyoshi

Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #9 le: 01 mai 2013, 04:27:43 »
Episodes 1-7 vus ! J'étais sceptique au début, mais le couple 6-7 était tellement cool que j'en ai oublié mes doutes. Je suis vraiment tombé dedans, pour le coup. Les évènements étaient flaggés à mort mais y'a un petit quelque chose dans la mise en scène qui fait qu'on se sente réellement impliqué. Je pense que je suis bien parti pour dévorer la suite.

Quelques petits bémols, tout de même : l'animation pour ainsi dire inexistante (et cette tendance à réutiliser des plans), et la performance des seiyuus qui laisse pas mal à désirer (sauf Damiya, peut-être).

Aussi : l'opening est superbe, du grand cru.
« Modifié: 01 mai 2013, 04:31:19 par Kyoshi »

Alice Devil

Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #10 le: 21 avril 2014, 02:06:56 »
J'assume: je déterre ce topic dans le simple but de réveiller l'attention sur cette série qui mérite bien plus de considérations qu'elle n'en a actuellement. Je veux dire, elle est loin d'être parfaite, mais jamais je n'avais autant pleuré depuis Kids on the Slope (ma référence en matière larme). Kemono no Souja Erin prouve selon moi que même avec un scénario simpliste, voire cliché, une émotion forte peut être délivrée grâce à une construction patiente et minutieuse d'un monde imaginaire riche et de relations humaines attachantes car développés. Exactement comme dans Cowboy Bebop (oui, j'ose la comparaison), une intrigue vue et revue finit par être réinvesti par le rythme propre de la série, et l'ambiance d'un réalisme et d'une grande humanité surpasse l'histoire pour donner au spectateur ce que je recherche plus que tout dans l'animation japonaise: de l'imaginaire et des émotions. Je vous recommande la critique de Femto sur Kemono no Souja Erin, qui résume bien mon opinion. Et si vous n'êtes toujours convaincu, admirez donc l'opening:

Megadrive

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 1365
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • SensCritique/Megadrive
  • A-theque M-theque
  • UFOロボ グレンダイザー
Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #11 le: 21 avril 2014, 02:20:34 »
Je n'en suis qu'au début mais je peux déjà sentir l'évolution d'Erin durant cette série. L'ost permet de bien accompagner l'héroïne durant les épisodes et les différentes ambiances. Je ne peux me permettre la comparaison entre les créatures et les pokémons qui sont pour moi des espèces absolument opposées. En revanche Femto a raison en terme de qualité de réalisation fantastique où les animaux ont une importance réelle dans cette histoire. On peut sentir dors et déjà une réalisation mature et de qualité, voulant aller au bout de ses ambitions. Je pense et j'espère ne pas être déçu de cette série qui s'annonce comme un réel bijou de l'animation japonaise. J'en mettrais ma main à couper.
« Modifié: 21 avril 2014, 02:22:53 par Megadrive »

Femto / Project D

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 5552
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • DeviantArt
  • A-theque M-theque
  • • Le Faucon de lumière •
Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #12 le: 21 avril 2014, 10:59:51 »
Tu ne devrais pas être déçu, parce que plus tu vas sur la fin, plus ça devient sérieux et dur... Pour schématiser vulgairement, c'est un peu comme si on suivait Erin au travers de ses yeux, au début on voit le monde au travers de ses yeux d'enfant et à la fin au travers de ses yeux d'adulte.

Par contre Alice, je te suis pas trop quand tu dis voir une histoire simpliste, clichée. A quel niveau tu ressens ça, parce que parmi toutes les séries que j'ai vues, je crois que c'est la seule qui présente une telle histoire, celle de vétérinaires qui élèvent des bêtes pour l'armée en remettant en question la force de leur amour pour eux, que l'on vit au travers d'Erin. A aucun moment je n'ai eu l'impression d'avoir vu et revu ce genre de choses, de plus la touche artistique de l'anime est très singulière, ce qui renforce ce sentiment.

Cette série est l'adaptation d'un roman en deux volumes si je me rappelle bien, il y a quand même un minimum d'écriture derrière donc, même si parait-il le roman est moins bien (chose rare).

Nuits

Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #13 le: 21 avril 2014, 11:08:01 »
Je pense également que tu ne devrais pas être déçu. J'avais regardé cet anime sur les conseils de Femto et j'ai vraiment accroché, un vrai coup de coeur.

Comme plusieurs l'ont soulignés, la force de cet anime, c'est sa complexité et sa profondeur croissantes, qui sont le parallèle de l'évolution du personnage principal, Erin. Les intrigues se mêlent habilement en prenant une certaine ampleur pour toucher des thèmes plus larges. Enfin, tout le développement autour des créatures est vraiment intéressant et fascinant.

Pour ce qui est de la qualification d'histoire simpliste, je suis à la fois d'accord et pas d'accord. Il est vrai que l'anime reprend des schémas assez classiques (et en premier lieu celui du roman d'apprentissage) avec des ressorts parfois attendus. Toutefois, je trouve qu'à travers notamment du développement à partir des créatures et leurs rapports avec les hommes, ainsi que dans le développement même du personnage d'Erin, l'anime se distingue. Enfin, j'admets qu'il y ait des cadres narratifs voire scénaristiques parfois assez classiques mais l'histoire arrive, notamment dans la longueur, à se complexifier et à s'éloigner en grosse partie des clichés.
« Modifié: 21 avril 2014, 11:12:43 par Nuits »

Alice Devil

Re : Kemono no Sôja erin
« Réponse #14 le: 21 avril 2014, 11:25:45 »
Je tiens à préciser quand je n'en suis également qu'au début (épisode 10-11 pour être plus précise): si clichés n'est pas forcément le bon mot, je voulais en effet souligner que certaines "ficelles" scénaristiques n'ont pas forcément grand chose d'originale. Non pas que le thème abordé ne le soit pas, au contraire (c'est justement ce que je soulignais par un monde riche et imaginatif), mais plutôt dans les traits caractéristiques de base de la majorité des personnages: outre un certain manichéisme, on peut clairement repéré certains archétypes. mais après, je le répète, ça ne me pose pas du tout de problème, puisque la profondeur des relations entre les personnages suffit à palier leur "planéité" première (je n'aime pas ce terme pour cette série, d'où les guillemets). Et je pense, vu que ce vous en dites Femto et et Nuits, que justement, c'est là, la force de l'anime: arriver à bâtir à partir d'éléments classiques (c'est mieux que clichés) des interactions développées et réalistes qui gagnent en intensité tout le long de la série.