Auteur Sujet: Hourou Musuko/Wandering Son  (Lu 5736 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Yuki Usagi

Hourou Musuko/Wandering Son
« le: 11 mars 2011, 22:43:53 »

Synopsis : "De quoi sont faites les petites filles ?"
"De quoi sont faits les petits garçons ?"

L'histoire prend place dans un collège et raconte les difficultés de Shūichi Nitori et Yoshino Takatsuki qui ont tous deux un secret. En effet, le premier désire être une fille et pratique le cross-dressing chez lui, tandis que sa camarade aurait voulu être un garçon. Comment se faire accepter et accepter sa différence dans un âge où le regard des autres prend une lourde importance ?

Synopsis soumis par Panda_ah

La fiche AK avec toutes les infos complémentaires


******************


J'ouvre un topic pour parler de cet anime dont, selon moi, on ne parle pas assez. Pour ceux qui n'ont pas vu la série, il faut savoir que le rythme est très lent, déconseillé aux impatients donc. Malgré tout je trouve que cette série est une jolie petite perle. Certes, il n'y a pas vraiment d'histoire dans les premiers épisodes, qui sont vraiment là pour présenter toute la palette de personnages, puis un fil conducteur (le festival culturel) vient ancrer les aventures de nos jeunes amis dans une histoire concrète. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai trouvé les deux derniers épisodes (7 et 8 à ce jour) particulièrement touchants. Ce que j'aime dans cet anime, c'est que les personnages ont tous leur particularité mais qu'on insiste pas (trop) dessus : oui, les héros veulent tous les deux changer de sexe, c'est comme ça qu'a été promu l'anime, mais tout n'est pas centré là-dessus non plus. Je trouve que le ton est toujours très juste.
Ah, et puis (je mets sous spoiler au cas où mais c'est pas grand chose) :
Cliquez pour afficher/cacher

C'était Yuki Usagi, spécialiste en foirage de topics ! =D

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #1 le: 11 mars 2011, 22:49:29 »
Je comptais ouvrir un topic dessus mais tu m'as devancé. En tout cas, très bonne initiative Yuki  :)
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Deluxe Fan

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #2 le: 12 mars 2011, 03:16:12 »
Effectivement, c'est très bien d'avoir permis que l'on discute sur cet anime qui moi me plaît beaucoup. C'est drôle, c'est très beau... mais c'est un peu compliqué.

Cliquez pour afficher/cacher

Et puis aussi :
Cliquez pour afficher/cacher

orphée

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #3 le: 16 mars 2011, 09:21:29 »
je suis en train de la récupérer, par curiosité. Du coup, je ne sais pas ce que ça vaut. Bah... on verra bien.
Impression sur le premier épisode:
ça m'a l'air d'être un très bon anime pour l'instant.
Si on met de côté le fouttage de gueule de l'opening (quelques plans fixes d'une classe vide, de qui combler un vide budgétaire? une flemme?), l'histoire a l'air touchante, l'idée de la fille manquée est ben exploitée, et on ne tombe à aucun moment dans le cliché. De plus les personnages sont attachants sans être moe, c'est plutôt encourageant.
De plus, l'animation est plutôt bien faite, les graphismes sont à mon goût magnifiques, la réalisation est de qualité (l’enchaînement des plans, les cadrages...), les musiques sont très bonnes, et l'ending est superbe.
Je sens que j'ai tapé dans le mille.
« Modifié: 16 mars 2011, 21:03:31 par orphée »
lumières en jachère, médiats empiriques

Soren

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #4 le: 16 mars 2011, 21:30:57 »
Ca m'a l'air fort sympathique(en même temps Ei Aoki à la réal  8)) mais les goûts de chiotte du public le destinent à la gamelle comme son prédécesseur Aoi Hana, parce que pas de fanserv. Dommage.

orphée

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #5 le: 16 mars 2011, 22:44:42 »
C'est clair que dans cette série, pas un pet de fan serv, pas un pet de moe. C'est très contemplatif et très bien analysé.
Ep 2:
l'histoire prend forme.
Les relations entre les personnages prend forme.
Pis j'ai remarqué direct la voix de Yui Horie qui joue un personnage qui pour l'instant n'a pas trop d'importance.
J'adore le chara design
lumières en jachère, médiats empiriques

topachook

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #6 le: 28 mars 2011, 17:01:42 »
Une bonne série pour les 3 épisodes que j'en ai vu ... les personnages sont intéressants et entretiennent des relations assez étranges et ambigües pour piquer la curiosité. J'aime bien la narration, la façon dont se développent les relations entre persos mais aussi la façon dont se révèlent les personnalités de chacuns. C'est assez judicieux je trouve de se pencher sur la période du collège pour une histoire impliquant des travestis, vu que c'est là où doit avoir lieu la puberté des perso
Cliquez pour afficher/cacher

Y en a ptet qui vont s'en offusquer mais ça m'as un peu fait pensé à du Shinkai dans la narration et même un peu au niveau du visuel (bien qu'il y ai plusieurs classes d'écarts).
« Modifié: 28 mars 2011, 17:03:16 par topachook »

orphée

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #7 le: 28 mars 2011, 17:18:33 »
je suis heureux que quelqu'un d'autre regarde cette série. J'ai vu les 9 premiers épisodes, ça ne pert toujours pas de sa saveur. Cette série est vraimment très mature je trouve.
lumières en jachère, médiats empiriques

Michiko-kun

Re : Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #8 le: 31 mars 2011, 01:39:19 »
Cliquez pour afficher/cacher
On finit par avoir plus d'infos à ce sujet, mais c'est bien aussi de pas tout dévoiler d'un bloc avec des flash-backs interminables.

Cliquez pour afficher/cacher
Perso, je ne trouve pas que c'est un comportement qui demande une explication. Les personnages le sentent ainsi et c'est tout. Si on se rapporte à la réalité, les explications pour ce genre de comportement sont généralement assez "bancales", ou bien c'est pratiquement de l'argumentation en circuit fermé. Je trouve intéressant, pour ma part, qu'on ne butte par là-dessus, ce qui donnerait d'ailleurs une toute autre saveur à la série. C'est justement parce qu'on n'insiste pas trop là-dessus que la série est légère malgré le sujet qu'elle aborde.

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #9 le: 31 mars 2011, 18:32:06 »
Citer
Ben justement c'est ça que moi je ne trouve pas génial. Je trouve que l'anime ne parle pas assez de son propre thème et divague un peu trop vers du school life basique.
Je trouve que le sujet porté par certains des personnages est producteur de situations piquantes dont la matière ne me semble pas aussi basique que tu le laisses entendre. Tout au contraire, c'est plutôt environnement qui l'est. Qu'aurais-tu choisi à la place ? Ce sont tout de même des collégiens et en général la famille, les amis, l'école, les hobbies sont les principaux axes de cette période de la vie. L'animé parvient, je trouve, à exploiter de manière sinueuse en alternant entre son thème et ses conséquences plus ou moins liées dans le quotidien des héros.

Cliquez pour afficher/cacher
Voilà ce que j'ai déjà pu déceler en deux épisodes - les premiers et c'est déjà pas mal. Je n'en suis encore qu'au début et je pense qu'il est plus approprié d'évoluer de manière progressive dans ce récit tout en gardant sa légèreté comme l'indique Michiko.
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Deluxe Fan

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #10 le: 03 avril 2011, 04:48:00 »
Épisode 11 : la série se termine sans vraiment se terminer, par une fin des plus ouvertes qui ne peut que laisser présager une deuxième saison.

J'ai cru comprendre que le manga dont était adapté cette série n'était pas encore terminé et que l'histoire de la version animée ne reprenait pas le manga dès son commencement mais après quelques tomes. Cela confirme mon impression générale, qui est que j'ai suivi un bout, une tranche de la vie des personnages sans rentrer pleinement dedans, ne sachant ni ce qu'il y a avant ni ce qui se passe après. J'en viens à conclure que sans sa réalisation technique, sa direction artistique et sa musique excellentes, Hôrô Musuko ne m'aurait pas touché.

Peut-être ai-je l'esprit étriqué, mais pour moi il n'est pas concevable d'introduire un élément aussi puissant, aussi profond que le transsexualisme mêlé à la puberté, de manière aussi triviale et aussi superficielle. Je le vois bien que Nitori est troublé par son identité sexuelle, mais je ne sais pas pourquoi. Pareil pour les autres personnages ; leurs actions ne sont pas motivées. Pas suffisamment à mes yeux. La série montre un aspect très "bon enfant" de cette thématique, comme s'il s'agissait d'un jeu de collégiens.

Je vais me faire taper sur les doigts mais cela me fait penser à la thématique de l'inceste qui est pas mal ressorti ces derniers temps en japanime. On en parle mais c'est juste pour le fun, pour le fan-service. Jamais ces animes ne réfléchissent aux implications anthropologiques, sociologiques, sexuelles de cette question. Pourtant il y a de quoi réfléchir sur un tel sujet. C'est un peu pareil pour le gender bender dans Hôrô Musuko.

Encore une fois, si Hôrô Musuko avait été une série de tranche de vie ordinaire elle m'aurait plus plu, mais le fait d'introduire quelque chose d'aussi énorme que le thème du transsexualisme pour ne pas l'étudier à fond, ne me convient pas. Je ne vois pas où cela veut nous mener. S'agit-il d'une série sur le transsexualisme chez les collégiens, ou alors d'une série sur des collégiens avec du transsexualisme dedans ? Je ne parviens pas à saisir le propos de la série et c'est cela qui m'empêche de m'impliquer pleinement dans la problématique, que je ne retrouve pas.

La série à par ailleurs d'autres qualités qui font que j'ai pris plaisir à la regarder malgré tout. Mais je reste avec un goût amer dans la bouche. Et je doute qu'une seconde saison y change quelque chose.

Tout ce qui vient d'être dit dans ce post est de l'ordre de la plus pure subjectivité. Je cherche juste à poser des mots sur un ressenti.

orphée

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #11 le: 13 avril 2011, 08:34:23 »
on dirait que l'équipe de fansub français se touche totalement.
Sur leur site web, ils ont donné des précision sur les séries qu'ils traduisent, mais pour celle là, y'avait juste "Je laisse les intéressés éditer".
Donc pas de commentaire, aucune nouvelle de la sortie française des deux derniers épisodes.
Si ça se trouve, ils ont tout simplement abandonné, mais à deux épisodes de la fin, c'est cruel.
lumières en jachère, médiats empiriques

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #12 le: 13 avril 2011, 10:58:47 »
Orphée - Tu peux me dire quel est l'intérêt de ton commentaire dans ce sujet  :huh:
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

orphée

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #13 le: 13 avril 2011, 13:15:32 »
ben j'aimerai savoir si y'a moyen de continuer à voir cette série en vostfr
lumières en jachère, médiats empiriques

Jevanni

Re : Hourou Musuko/Wandering Son
« Réponse #14 le: 13 avril 2011, 18:06:13 »
Traduis la toi-même, c'est ça la solution. Je rejoins tout de même le point de vue de allbrice.