Auteur Sujet: Sword Art Online  (Lu 196937 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nakei1024

Re : Sword Art Online
« Réponse #540 le: 25 octobre 2014, 11:03:08 »
Episode 15 (oui, j'ai un peu de retard): Sympathique, et l'histoire m'inspire déjà nettement plus que GGO. J'ai hâte de voir la suite, surtout que la petite équipe est enfin au complet. :)


Edit:

Episode 16: Ah, là j'ai enfin l'impression de retrouver SAO, le seul, l'unique, le vrai... Au programme, exploration de donjon avec un petit groupe. Bien sûr, Kirito est toujours aussi badass, mais il aura quand même besoin de l'aide de ses compagnons pour venir à bout des monstres croisés en chemin. Quant à à Asuna, bien que troquant la classe de guerrière pour jouer une prêtresse spécialisée dans le heal/buff, on la retrouve enfin telle qu'on l'a connue: prête à tout pour mener à bien sa mission, quitte à prendre quelques risques en première ligne.

Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 26 octobre 2014, 09:02:25 par Nakei1024 »

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

ShiroiRyu

  • Staff Webzine
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 12600
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Mon roman fantasy écrit de mes propres mains
  • A-theque M-theque
  • Les petits, les gros, faut tous les aimer !
Re : Sword Art Online
« Réponse #541 le: 27 octobre 2014, 03:35:37 »
Episode 16 : Bon la princesse était clichée ...
Mais j'avoue que le colosse à la fin en jetait ...
Et Kirito qui commence à être effrayé ...

Hei

Re : Sword Art Online
« Réponse #542 le: 27 octobre 2014, 11:55:27 »
Il est vain de continuer à blablater sur ce topic ne serait-ce que pour le bon sens qu'il ne faut pas avoir pour suivre cette série tranquillement, et pourtant... L'arc GGO s'est avéré un poils meilleur que le précédent finalement et ce, tout simplement parce qu'il était d'ores et déjà clair que la série tirait en longueur. De ce fait, le spectateur averti se dit justement "Je n'en attends rien d'extraordinaire maintenant que SAO est terminé.", malheureusement j'ai trouvé la motivation du héros bien moins intéressante ici que durant ALO. Sans compter que la sézure entre les deux premiers arcs étaient bien trop sèche pour passer dans la gorge du specateur lambda...

Enfin bon, si je suis encore là pour parler de cette série, c'est que finalement en tant que divertissement elle arrive presque à maintenir sa route qui s'écarte de l'idéal que l'on imaginaient tous à ses débuts.

Dernier épisode sorti (15) : Encore un fois l'idée est franchement pas dégueu mais on sait très bien que le développement n'en exploitera que trop peu les diverses possibilités...

La fausse quête c'est excellent mais juste un poils d'originalité dans le dessein du grand méchant n'aurait fait de mal à personne...

Plus qu'à espérer que les tapes soient cool ! Ah oui, l'opening n'est pas trop désagréable à l'oreille aussi.


Episode 16 :

En fait, je commence à me dire qu'ils ont réussi à nous faire connaître les personnages, le style d'univers, du coup il suffit que l'ambiance/l'alchimie de cette série reviennent pour que les défauts soient allégés et que l'on puisse profiter pleinement de SAO !

J'espère que la tape sera encore meilleure que le petit passage de cet épisode qui était déjà franchement sympathique au niveau animation !

XenRoxas

Re : Sword Art Online
« Réponse #543 le: 31 octobre 2014, 00:38:14 »
EP 15&16:
Je trouve ces deux épisodes presque meilleurs à eux seuls que GGO.
Ici SAO se contente de ce qu'il devrait être : un divertissement.
Des personnages sympa mais pas prise de tête, une quête un peu épique et de la mythologie, un peu de tension de d'enjeux et du RPG avec des combats que demander de mieux ?
Je veux dire que GGO et la psychologie de Sinon et Kirito c'est sympa et tout mais franchement ça gave assez vite et il y a des anime qui font bien mieux...

Sinon Klein fera fait partie du harem de Kirito (et c'est pas son cinéma avec la princesse qui me persuadera du contraire...)

Avendil

Re : Sword Art Online
« Réponse #544 le: 31 octobre 2014, 11:40:21 »
Je suis un peu moins enthousiaste que vous. C'est mieux que GGO, mais en même temps c'est pas très difficile. Je trouve que SAO sans drame, sans risque, ça perd de son truc. Après mieux vaut qu'il n'y en ai pas plutôt qu'il y en ai du mauvais, donc c'est plutôt sympa la quête d’Excalibur. Mais c'est à 10 kilomètres du premier arc, et avec Log Horizon S2 à côté y'a pas photo  :-\

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

Hei

Re : Re : Sword Art Online
« Réponse #545 le: 31 octobre 2014, 14:58:04 »
Mais c'est à 10 kilomètres du premier arc, et avec Log Horizon S2 à côté y'a pas photo  :-\
L'argent, l'or et la ferraille sont trois choses bien différentes en même temps ! :P

neOwx

Re : Sword Art Online
« Réponse #546 le: 01 novembre 2014, 18:10:20 »
Bon, épisode 17, j'ai qu'un truc à dire : Pauvre Klein !
Sinon, le combat été pas mal, mais l'arc est vraiment trop cour à mon gout.
Au passage, on pourrait m'expliquez le délire avec l'épée ?
« Modifié: 02 novembre 2014, 10:04:46 par neOwx »

Isindu

Re : Sword Art Online
« Réponse #547 le: 02 novembre 2014, 10:58:57 »
On va dire tant que l'épée n'était pas rentrée dans l'inventaire elle était trop lourde pour que Kirito puisse se déplacer avec.

C'est loin d'être évident, et sans explication j'ai trouvé que le délire était juste pour donner un rôle à Sinon.

Rouchka

Re : Sword Art Online
« Réponse #548 le: 02 novembre 2014, 20:12:22 »
J'ai regardé l'épisode 16, histoire d'être à jour et maintenant j'abandonne enfin cette série.
J'ai du mal à comprendre l'engouement qu'il peut y avoir sur ces 3-4 derniers épisodes alors qu'ils étaient d'une nullité accablante.

Merci Avendil d'avoir tout résumé:
Citer
Je trouve que SAO sans drame, sans risque, ça perd de son truc.

L'espèce de melting pot des personnages des différents "scénarios" de SAO, c'est abominable. La personnalité de chaque personnage, alors que peut être développée en amont quand ils étaient pris individuellement, ne peut être ici résumée qu'a une ligne tant les créateurs tentent de faire participer chaque personnage à chaque scène. Un cauchemar...

Question scenario on comprend rien, à savoir que nos héros se battent avec autant de ferveur pour défendre de véritables vies humaines que pour défendre un monde purement virtuel... il n'y a plus aucun enjeu d'importance alors pourquoi continuer à le présenter comme "une grande aventure émouvante" alors qu'ils devraient juste le présenter comme un jeu vidéo ?
D'ailleurs la trame est amenée et terminée à la manière d'un dessin animé pour enfant à coup de petites blagues qui tombent à plat mais où les 10 personnages vont rester mort de rire pendant de longues secondes. Et la minute d'après musique émouvante pour le PNJ qui s'envole dans le ciel, c'était larmoyant.

Un grand moment que cette seconde partie de la S2 de l'adaptation de SAO ! (Oui ça commence à devenir compliquer)

Isindu

Re : Sword Art Online
« Réponse #549 le: 02 novembre 2014, 20:48:13 »
Citer
Question scenario on comprend rien, à savoir que nos héros se battent avec autant de ferveur pour défendre de véritables vies humaines que pour défendre un monde purement virtuel... il n'y a plus aucun enjeu d'importance alors pourquoi continuer à le présenter comme "une grande aventure émouvante" alors qu'ils devraient juste le présenter comme un jeu vidéo ?
Vu que dans l'arc :
  - 1, le couple est pris autant au sérieux qu'IRL.
  - 2, Kirito adopte avec sérieux l'IA qu'il se trimbale désormais avec lui, elle est une vraie entité vivante.

Que dans ce quatrième petit arc une quête soit prise autant au sérieux n'est pas vraiment dérangeant. Mais en fait il y a une explication sur la réussite à tout prix de cette quête, son échec provoquerait l'effacement complet de la carte d'Alfheim.

Citer
Je trouve que SAO sans drame, sans risque, ça perd de son truc.
Désolé, mais SAO avec du drame, c'est ridicule, voir pire.

Je préfère nettement cette fantaisie.

Rouchka

Re : Sword Art Online
« Réponse #550 le: 02 novembre 2014, 21:02:32 »
SAO à l'origine avait un postulat de base absolument dramatique, je vois mal comment tu peux dire le contraire alors qu'il y avait des morts en permanence. Depuis quand c'est une série rigolote avec aucune prise au sérieux ? Non ça n'a jamais été le cas.
L'arc d'avant c'était un tueur en série, et la saison d'avant c'était carrément un crime contre l'humanité, là c'est sauver les "éléphants" virtuels... c'est ça SAO à l'origine pour toi ?

Et justement, dans cet arc ils tentent de faire la même chose, c'est à dire une trame "sérieuse" alors que le sujet ne l'est clairement pas des masses. Ici même pas question de faire disparaître leur univers virtuel, mais juste qu'il serait transformé en cas de victoire des méchants PNJ, jusqu'ici une quête de MMO lambda donc.

J'ai compris l'objectif de la quête comme tout le monde, juste que l'enjeu me paraît dérisoire par rapport à comment c'est traité.

Isindu

Re : Sword Art Online
« Réponse #551 le: 02 novembre 2014, 21:28:41 »
Dans la première saison il y avait deux arcs :
  - Le premier commençait clairement de manière dramatique, mais entre les épisodes de promenade avec les newbies et ceux de cache-cache dans un chalet près du lac, on n'était pas vraiment dans le drame soutenu. Et Rouchka arrête d'employer des termes qui te dépasse, "crime contre l'humanité" c'est assez spécifique comme appellation, et le sortir à tous les coins de rues n'est pas forcément une solution pour pallier le manque de vocabulaire. Et franchement, l'intérêt de cet arc n'était que dans les combats pur jeux vidéos, le dramatique n'était qu'un contexte vraiment dispensable.
  - Le deuxième arc n'avait de dramatique que l'emprisonnement de la petite copine.

Le dramatique, ce n'est pas caractérisé par des morts en permanence.

Avendil

Re : Sword Art Online
« Réponse #552 le: 02 novembre 2014, 21:36:41 »
Citer
Vu que dans l'arc :
  - 1, le couple est pris autant au sérieux qu'IRL.
  - 2, Kirito adopte avec sérieux l'IA qu'il se trimbale désormais avec lui, elle est une vraie entité vivante.

J'ai du mal à saisir ce que tu veux dire avec le (1), que c'est aussi mal fait ? Je vois pas en quoi ça sauve les choses. Et pour ton (2) c'était déjà le cas dans la saison un sur le fond, ils n'ont fait qu'ajouter la forme.

Après je vois ce que tu veux dire, si t'as jamais apprécié le côté plus ou moins serious-business (à prendre avec des pincettes) d'SAO, tu as dû plus apprécier cet arc.

Par contre...

Citer
et le sortir à tous les coins de rues n'est pas forcément une solution pour pallier le manque de vocabulaire.

C'est bête et méchant, ça m'étonne un peu venant de toi.

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

Isindu

Re : Sword Art Online
« Réponse #553 le: 02 novembre 2014, 21:47:22 »
Je ne dis pas que ça sauve les choses, juste qu'on est dans la droite ligne de ce qui précède, la prise au sérieux du virtuel. Il n'y a que le troisième arc (GGO) où il y avait trop de réel dans le virtuel, et où ne trouvais pas vraiment cette particularité.


Pour le côté bête et méchant, je suis allé un peu vite c'est vrai, mais le reproche est plus global que personnel. Cette expression se balade dans les médias sans que souvent cela ait vraiment un sens. Mais c'est plus un sens trop prononcé du spectaculaire qu'un manque de vocabulaire, en effet.

Rouchka

Re : Sword Art Online
« Réponse #554 le: 02 novembre 2014, 22:19:19 »
Ah dommage, bon bah je dois y répondre. Déjà j'ai pas dit qu'il était caractérisé j'ai dit que ça s'en rapprochait, à savoir enfermer des milliers de personnes pour tous les tuer je crois que c'est plutôt correct comme appellation.
Après que ce terme me dépasse, étant en Master de droit ça me paraît pas forcément correct, et je n'avais pas envie de t'attaquer personnellement j'ai même modifier mon précédent message pour éviter toutes attaques directes et inutiles...   :-[

En effet j'ai utilisé le terme dramatique en son sens commun, j'aurai mieux fait de parler de tragique car il y avait jusqu'à présent toujours une toile de fond de tragique dans SAO, du moins dans la première saison et le premier arc de la seconde pouvait en avoir aussi certains aspects. (Ne partons pas en débat sur les termes d'ailleurs, si tu me sors une définition du tragique et du dramatique on va pas aller très loin surtout que tu as très bien compris ce que je voulais dire, vu que tu y réponds.)

Ma critique première est simple, il existait une toile de fond précédemment, qui dans chaque arc semblait dépasser les héros... alors que là on est clairement dans les épisodes du chalet près du lac, sauf que ce n'est pas utilisé pour marquer une pause ou développer les personnages, mais bien comme base première du scenario de la série et là oui j'ai hurlé au scandale !