Auteur Sujet: Kyou Kara Maoh!  (Lu 5769 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Virgina

Kyou Kara Maoh!
« le: 23 décembre 2005, 13:51:07 »
Site officiel
  Tout d'abord Lord Otaku sache que j'ai un option sur tous les personnages de cette série (en particulier Gunter :P ).
Cela dit commençons par un petit résumé piqué au site ** propose des animes licenciés sur son tracker torrent, retiré ** chez lesquels je me fournis :
Citer
Yuuri Shibuya est pris a parti par une bande de voyous qui lui plongent la tête dans les toilettes ! C'est alors qu'il est "évacué" via la chasse d'eau dans le monde où vivent les Mazoku, le pays de Shinmakoku, dont il s'avère qu'il est... le Maoh (le roi) !!

Cela va sans dire voici un anime typiquement "pour fille" avec références multiples otaku et yaoi, même si un être pur ne va pas forcément voir plus loin qu'un simple mal au derrière dû aux premières montées à cheval du héros. :rolleyes:



Visuellement, rien d'extraordinaire, le graphisme et les effets sont habituels, en accord avec une série légère mais pas totalement superficielle.
L'univers dans le monde des démons est plutôt médiéval/fantasy, on se retrouve par exemple avec de grands requins blancs végétariens et les dragons sont une espèce protégée. Ce qui esplique également les noms européens, du style : Gwendal von Voltaire (il me fait penser à Rogue desfois^^).
En parlant des personnages ceux-ci sont très attachants et charismatiques, et bien évidemment drôles.
C'est effectivement une série comique où à chaque épisode il est bon d'extraire quelques captures ou citations. Quand on sait que la première saison fait 39 épisodes, et la seconde (quoique si l'on se réfère aux sites de vente jap, y en a 3), en cours au Japon, risque d'en compter autant, on comprend mieux sa popularité.
Comme je fais rarement les choses à moitié j'ai connu la série d'abord en version manga : l'adaptation est très bonne. J'ai également l'OST qui est assez variée au final : beaucoup d'instrumental seyant parfaitement avec la série de même pour les thèmes. L'opening et les ending sonnent plutôt comme un anime shônen ce qui s'explique par la passion du baseball et les aventures vécues par Yuuri.
De l'action donc, du rire, du shônen-ai, du plaisir quoi. B)
Ouuuuuuuuh, j'oubliais les seyuu!! Pétard que du bon mes amis, il n'y a qu'à faire un petit tour sur Anime-network pour s'en rendre compte :blink: !

Que faire quand le roi des démons est pacifiste? Shibuya Yuuri n'a aucun bon sens si ce n'est celui (aigu) de la justice XD
« Modifié: 23 décembre 2005, 14:24:47 par Fettgans »
Nauseus

Pharaoh

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #1 le: 23 décembre 2005, 16:53:29 »
J'avais vu le premier épisode de cette merde.
J'ai directement effacé après visionnage, faut pas non plus pousser :lol:
Visuellement d'un autre âge, le style est pourri, ok, j'ai rien contre, mais quand même l'animation est à chier... Les plans crayonnés pendant un "combat", ça passait bien sur Horus (de Takahata, bon film), mais de nos jours c'est carrément du foutage de gueule. Enfin, le style n'est pas si pourri, faut avouer que certains personnages sont bien dessinés, mais ceux avec leurs yeux énormes je les trouve très moches. Ce qui me choque, c'est surtout l'animation à 40 centimes d'euro.
Après, rien m'a marqué nulle part.
Pis l'histoire c'est lamentable, faut pas abuser :/ Tout du moins le truc des chiottes, traité très sérieusement, est RIDICULE.

Allez, je prends quand même deux ou trois épisodes en plus, ça peut pas être plus horrible, ça sera peut-être sympa, mais le premier épisode c'est de la chiotte quoi! :s
« Modifié: 23 décembre 2005, 16:57:39 par Pharaoh »

Virgina

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #2 le: 23 décembre 2005, 17:13:10 »
Traité sérieusement hum hum hum...Tu sais Pharaoh, de part ce monde l'auto-dérision existe et cet anime en use avec moult subtilité^^
Je trouve Kyou Kara Maou très chouette parce que non vulgaire contrairement au panel de ses équivalents ecchi masculin. Après, tout est histoire d'aimer (ou dans ton cas "supporter") le genre.
Nauseus

Bulle de Savon

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #3 le: 23 décembre 2005, 19:47:22 »
C'est vrai que l'histoire est plutôt bizarre.... :huh:
Mais j'ai aimé cet anime, j'avais envie de rire (sur ce point j'ai été comblé :lol:) et un petit anime où on réfléchit pas trop, avec pas trop de suspens....C'etait plutôt pas mal pour tout ça!!

Maintenant si on recherche plus, faut voir ailleurs.....

Sinon faut le dire vers les derniers épisodes (un peu moins marrant :(), j'ai moins apprécié parce que bon l'histoire j'avais pas trop suivit  :rolleyes:, trop longue, ennuyante et tout et tout ....

En faite je crois que j'ai regardé  la série rien que pour les scènes avec Yuuri et Wolfram  :D Ils me font tripper c'est deux là !!

Donc j'espère que pour la suite tout ce que j'avais apprécié au début revienne :P  

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #4 le: 06 juin 2009, 19:01:29 »

Je n' arrive toujours pas à me souvenir comment je suis tombé sur cette série mais surtout comment j'ai pu la regarder entièrement, Bref ce fut et ce sera mon dernier animé dans la catégorie "shônen-ai" des bishonens.

Mon synopsis:

Yūri Shibuya jeune étudiant de 15 ans se retrouve un jour amené à secourir un de ses camarades au cours d'une altercation avec des voyous. Comme punition pour être intervenu ces jeunes gens décidèrent de lui plonger sa tête en première dans la cuvette des toilettes et hop ! le voilà qui se fit aspirer dans un autre monde en pleine époque médiévale. A son arrivée après quelques tumultes et surprises qu' il rencontra on lui annonça qu' il était le nouveau Maoh "roi" de cette nation appelée Shinmakoku. Face à cette nouvelle responsabilité qui lui incombe il devra trouver un consensus afin de ramener la paix entre les différentes races vivant dans ce monde à savoir les Mazoku et les Humains.

Encore une nouvelle histoire de monde parallèle et oui notre héros accompagné de ses nouveaux camarades devra parcourir ce monde qui lui est inconnu afin de déterminer quelles sont les origines du conflit existant entre les deux factions énoncées précédemment. Se mêleront à cela de brefs combats et non des affrontements à rallonge comme on peut s'y attendre dans un shonen classique. De plus la majeure partie des solutions qu' emploiera notre héros pour rétablir l'ordre se fera grâce aux négociations. Un rythme lent accompagne cette œuvre tout le long au cours duquel se mêleront rencontre avec d' étranges créatures fantastiques, quelques quêtes annexes nous permettant de découvrir d' autres contrées de ce nouveau monde, personnages extravagants qui rajouteront une dose humoristique et comique par le biais des gags et autres actes qu'ils commettront .Grossomodo de mon point de vue aventure, insouciance, comédie, touche légère de Yaoi ainsi qu' une fine toile de problème sociaux évoqués se dégagent de cette œuvre.
Cependant croyez moi il faut s' accrocher le ton très léger, les personnages parfois stupides, une certaine évidence par rapport au déroulement du scénario qui est sous exploité à certains passages, un univers magique n' étant pas rendu de manière convaincante ainsi qu'une répétition de certaines scènes avec un personnage particulier pourront vous amener à capituler malgré cela je rajouterais en fin que l'on rigole toutefois malgré les défauts de ses séries.

Pour ce qui concerne les autres figurants nous avons Wolfram Von Bierfelt  fiancé du héros, personnage capricieux et jaloux ... Il m' énerve :angry:, nous avons par la suite Conrad Weller que je considère comme le parrain de Yuri puisqu' il l' assiste presque toujours notre héros durant ces périples à travers Shinmakoku c'est son protecteur. Ensuite Gwendal von Voltaire stricte, austère et fin politicien cachant ses cotés tendres qui lui accorde un certain charme à certains moments enfin vient Günter von Christ autre phénomène, il surapprécie tous les actes que commet sa majesté. Notez que tous ces personnages sont tous frères issus d' une seule personne la dénommé Cécile von Spitzberg  la bimbo qui apporte l' unique souffle féminin à travers son jeu et ses remarques sur la séduction.
Chacun des figurants majeurs cités ci dessus ont leur caractère propre plus orienté dans un sens comique ce qui ne les empêche pas parfois d' être sérieux lors de moments critiques.

Coté animation et chara-design rien de spécial un travail moyen même si le physique de certains figurants est nettement mieux travaillé que d'autres. On prend tout de même un plaisir droit à découvrir ce monde plutôt gaie par le biais des couleurs employées qui reflètent un paysage plus ou moins toujours ensoleillé.
Un petit mot concernant la musique qui est plutôt sympa et joviale sur air rock.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=xGeaPxZdGqg[/youtube]
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Yd7hM-mzdts[/youtube]
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Mansairaku

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #5 le: 11 août 2010, 16:29:22 »
En actualisant mon animethèque, j'ai souhaité mettre dans mes animes en cours la troisième saison de Kyo Kara Maoh, cependant je ne la trouve pas sur le site. Est-ce que la fiche existe ?

Nakei1024

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #6 le: 11 août 2010, 16:57:05 »
En fait je crois qu'il y a une seule fiche qui regroupe toutes les saisons.

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Elry

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #7 le: 11 août 2010, 23:51:29 »
Encore une nouvelle histoire de monde parallèle et oui notre héros accompagné de ses nouveaux camarades devra parcourir ce monde qui lui est inconnu afin de déterminer quelles sont les origines du conflit existant entre les deux factions énoncées précédemment. Se mêleront à cela de brefs combats et non des affrontements à rallonge comme on peut s'y attendre dans un shonen classique. De plus la majeure partie des solutions qu' emploiera notre héros pour rétablir l'ordre se fera grâce aux négociations. Un rythme lent accompagne cette œuvre tout le long au cours duquel se mêleront rencontre avec d' étranges créatures fantastiques, quelques quêtes annexes nous permettant de découvrir d' autres contrées de ce nouveau monde, personnages extravagants qui rajouteront une dose humoristique et comique par le biais des gags et autres actes qu'ils commettront .Grossomodo de mon point de vue aventure, insouciance, comédie, touche légère de Yaoi ainsi qu' une fine toile de problème sociaux évoqués se dégagent de cette œuvre.
Cependant croyez moi il faut s' accrocher le ton très léger, les personnages parfois stupides, une certaine évidence par rapport au déroulement du scénario qui est sous exploité à certains passages, un univers magique n' étant pas rendu de manière convaincante ainsi qu'une répétition de certaines scènes avec un personnage particulier pourront vous amener à capituler malgré cela je rajouterais en fin que l'on rigole toutefois malgré les défauts de ses séries.

Pour ce qui concerne les autres figurants nous avons Wolfram Von Bierfelt  fiancé du héros, personnage capricieux et jaloux ... Il m' énerve :angry:, nous avons par la suite Conrad Weller que je considère comme le parrain de Yuri puisqu' il l' assiste presque toujours notre héros durant ces périples à travers Shinmakoku c'est son protecteur. Ensuite Gwendal von Voltaire stricte, austère et fin politicien cachant ses cotés tendres qui lui accorde un certain charme à certains moments enfin vient Günter von Christ autre phénomène, il surapprécie tous les actes que commet sa majesté. Notez que tous ces personnages sont tous frères issus d' une seule personne la dénommé Cécile von Spitzberg  la bimbo qui apporte l' unique souffle féminin à travers son jeu et ses remarques sur la séduction.
Chacun des figurants majeurs cités ci dessus ont leur caractère propre plus orienté dans un sens comique ce qui ne les empêche pas parfois d' être sérieux lors de moments critiques.

Coté animation et chara-design rien de spécial un travail moyen même si le physique de certains figurants est nettement mieux travaillé que d'autres. On prend tout de même un plaisir droit à découvrir ce monde plutôt gaie par le biais des couleurs employées qui reflètent un paysage plus ou moins toujours ensoleillé.
Un petit mot concernant la musique qui est plutôt sympa et joviale sur air rock.

Si je ne m'abuse, la série est fondée sur des romans dont la publication est inachevée, comme Les Douze Royaumes, mais l'atmosphère ainsi que les personnages ont l'air d'être plus sombres et le scénario est différent.
Par contre, je trouve que l'animation est très raide...

Oh et une pétition circule pour une quatrième saison.

Alibrice, je t'entends hurler d'ici ou c'est le vent? =D
Membre de la Bunny Team!

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #8 le: 12 août 2010, 00:37:04 »
Probablement le vent =D  :rolleyes:
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

orieur

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #9 le: 12 août 2010, 08:46:41 »
Je lis un peu tous les styles de manga mais le yaoi je n'y arrive pas.
Dès que ça devient plus shonen-ai que Gundam Seed ou Death Note, ça me rebute.  :D
Dommage car, sans la partie shonen-ai, l'histoire m'avait plutôt l'air sympa.

Mais je comprends très bien que ça puisse intéresser les filles, bien que le Yuri m'intéresse très moyen pour ma part.

Mansairaku

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #10 le: 13 août 2010, 14:19:21 »
En fait je crois qu'il y a une seule fiche qui regroupe toutes les saisons.

Je viens de vérifier. La fiche de Kyo Kara Maoh indique 78 épisodes. La saison 3 va de l'épisode 79 à 117. C'est pour cela que je me demandais si la fiche existait, mais je ne la trouve pas... peut-être que j'ai mal cherché... :huh:

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10526
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #11 le: 13 août 2010, 23:05:52 »
Merci pour la remarque, 'Raku. C'est modifié.
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

RavenLLL

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #12 le: 18 juillet 2011, 17:43:59 »
Kyu Kara Maoh



Auteur : Tomo Takabayashi
Editeur : KADOKAWA SHOTEN (Prépublication dans le magazine Asuka)
Etat des sorties au Japon : 3 tomes sortis
Genre: Action, Heroic-Fantasy, Shonen-ai

Shibuya Yuri est un lycéen âgé de 15 ans comme les autres, qui mène une vie tout à fait normale. Jusqu'au jour où, dans un excès de bonté et de naïveté qui le caractérise, il décide d'aider un de ses camarades de classe, Murata Ken, en train de se faire raquéter. Murata réussi à s'échapper et laisse donc Yuri en mauvaise posture. Les trois délinquants passent alors leurs nerfs sur notre pauvre héros en lui faisant faire un petit tour dans les toilettes des filles... Et c'est là que le plus poétique et original passage dans un autre monde de l'histoire du manga et de l'anime se produit ! Yuri est aspiré dans le tourbillon de la cuvette qui a pris une taille démesurée et attérit dans le royaume des démons, où démons (mazoku) et humains cohabitent difficilement depuis de nombreuses années. Rien ne permet de les distinguer physiquement (sauf peut-être la couleur des cheveux), mais les deux races sont en guerre et la situation est au plus mal.
Cependant, l'arrivée de Yuri est un évènement de taille chez les mazoku : celui-ci est en effet le nouveau Mao, censé leur apporter la victoire et la paix. Yuri est accueilli par quatre frêres chargés de le guider dans ses nouvelles fonctions : Conrad, Günter, Wolfram et Gwendal. Commence alors pour lui une vie mouvementée, dans un monde moyen-âgeux où les règles sont quelques peu différentes de celles que nous connaissons. (Par exemple, lorsqu'un noble gifle une personne cela équivaut à une demande en mariage ; ou encore lorsqu'on tient un couteau à la verticale il s'agit d'une provocation en duel...)

Présentation des personnages principaux :

Shibuya Yuri: Le héros de l'histoire malgré lui ! Il aime le baseball. Il a un grand frêre, Shori, très protecteur. Sa mère, Miko (ou Jennifer) est une humaine plutôt extravagante et son père, Shoma, est un mazoku salary-man. Wolfram passe son temps à le traiter de poule mouillée tandis que les autres l'appellent "Votre Majesté". Il est plutôt naïf, impulsif et il pardonne assez facilement même à ceux qui l'ont trahi ou qui ont voulu le tuer. Il déteste l'injustice et la guerre. Il peut se transformer en un roi démon surpuissant, ce qui lui permet d'utiliser de grands pouvoirs pour résoudre (à sa manière) des problèmes en tout genre.

Weller Conrad: Mi-démon mi-humain, 2eme fils de Cecilie. Il joue le rôle de protecteur de Yuri et lui est entièrement dévoué. De nature calme et posé, il est également un guerrier redoutable. C'est un peu l'image qu'on pourrait se faire de l'homme parfait

Von Voltaire Gwendal: Premier fils de Cecilie, il est plutôt taciturne et ne parle pas beaucoup. Il n'en a pas l'air comme ça, mais il adore les enfants et tout ce qui est mignon. C'est un excellent tacticien à la tête de l'armée.

Von Christ Gunter:  Alias Gün-gün. Elégant et attentionné, il est complètement obsédé par Yuri et passe son temps à se faire des films et à s'inquiéter pour lui . Il lui enseigne ses responsabilités en tant que Mao, ainsi que l'histoire et les coutumes de son pays. C'est lui qui gère l'intendance du château en l'absence de Yuri. Malgré son apparence, il est très doué dans le maniement de l'épée et de la magie.

Von Bielefelt Wolfram: 3eme et dernier fils de Cecilie. Arrogant et capricieux, il déteste les humains. Il devient la "fiancée" de Yuri par un malheureux hasard, et prend cet engagement extrêmement au sérieux, contrairement à Yuri. Il est constamment en train de le surveiller de peur que celui-ci le trompe. Sa jalousie maladive n'est pas arrangée par le comportement de Yuri qui est amical avec absolument tout le monde  Il utilise la magie du feu et est également très doué au combat.

Von Spitzweg Cecilia: Alias Celi ou "sexy queen" selon Yuri. Elle est le précédent Mao et la mère de Conrad, Gwendal et Wolfram. Elle regrête dêtre restée passive pendant son règne, laissant les décisions à son frêre, et souhaite que Yuri ne fasse pas les même erreurs qu'elle, car cela avait mené à une guerre sanglante. Elle parcourt maintenant le monde à la recherche de l'âme-soeur (même après 4 mariages...).

Anissina: Elle invente toutes sortes de machines toutes aussi farfelues les une que les autres et ne fonctionnant correctement que très rarement... Elle se sert de Gwendal et Günter comme cobaye et leur court toujours après pour faire de nouveaux tests. Tous les hommes l'évitent et en ont peur, alors que les femmes l'admirent.


Mon avis perso: Un anime très très rafraîchissant, tout ce qu'il y a de plus sympathique, pour les fans de shonen-ai/yaoi ne vous attendez pas a grand chose a ce niveau leur histoire n' avance pas du début a la fin des 3 saisons, même pas un baiser (au risque de spoiler je me dois de vous prévenir ayant moi-même été déçu de ce coté la), toujours est-il que cet anime est graphiquement très réussi, au moins autant que scénaristiquement, l' histoire tourne parfois en rond (impression d' épisodes "bouches-trous") mais en général il est plutôt captivant et très plaisant, l' histoire qui plus est se déroule dans un environnement très varié, que cela soit le monde actuel ou dans le shinmenkoku ou plusieurs paysages vous seront dévoilés, tels des canyons, campagnes, villes...
Très fantastique également, avec la magie, les monstres, les chevaliers...
En règle général il devrait plaire a tous les fans de shonen, de shonen-ai et de heroic-fantasy.

Un conseil: jetez vous dessus  :P :D

Important: Sachez que j' ai fait la présentation de cet anime en tenant compte uniquement de l' anime, n' ayant jamais lu les tomes... 3 saisons sont sorties...
« Modifié: 18 juillet 2011, 18:48:41 par allbrice »

Jaurug

Re : Kyou Kara Maoh!
« Réponse #13 le: 20 mars 2017, 11:32:57 »
Salut à tous. J'ai regardé cette série de films d'animation du genre aventure fantastique jusqu'à l'épisode 74.
J'ai arrêté, je ne supportais pas "Wolfram Von Bierfelt", et l'histoire est ennuyeuse.
L'animation est sommaire, mais le résultat est bon.
Un remake, plus court, avec plus d'humour et surtout sans Wolfram pourrait être fort acceptable.
Je me suis inscrit sur ce forum après avoir  lu les messages de ce topique.