Auteur Sujet: C'était un Vendredi 13 ...  (Lu 63903 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Down

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #105 le: 23 novembre 2015, 22:29:08 »
Le Monde lance un "Observatoire de l'Etat d'Urgence", blog destiné à documenter les mesures concrètes qui sont prises pas le gouvernement pendant la longue période qui nous attends et les effets que cela a sur la vie des français. Ça devrait être particulièrement intéressant à suivre.

Edit: aussi ce pad recensant des articles de presse sur des faits illustrant de possibles dérapages/abus de l'état d'urgence
« Modifié: 23 novembre 2015, 22:39:01 par Down »

Down

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #106 le: 26 novembre 2015, 22:15:56 »

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10598
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Faustt

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #108 le: 27 novembre 2015, 00:03:19 »
Une sœur d'une victime dénonce le laxisme du gouvernement et de la justice française.
Citer
"Parce qu'en France, un homme ayant perpétré un homicide en 2006, condamné en 2008, est libre en 2013"

Down

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #109 le: 27 novembre 2015, 18:26:35 »
Comme prévu, la tenue de cette vaste blague de COP21 entraîne assignations à résidence et perquisitions dans les milieux écolos, en sus de l'interdiction de manifester.

Donc sous l'état d'urgence toute dissonance sera réprimée. Plus rien à voir avec le terrorisme, le message est clair.

Isindu

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #110 le: 27 novembre 2015, 21:53:53 »
Sur le même sujet un article plus détaillé.
(pour ceux qui ne sont pas abonnés, je peux offrir l'article à qui ça intéresse, demander en mp)



On voit les fichés S pour présence à la manif contre Notre-Dames-des-Landes.

Kygen

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1117
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Il y a un proverbe japonais, qui dit que
Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #111 le: 27 novembre 2015, 22:47:34 »
C'est sympa de rentrer et de voir que ça s'est dégradé. Y'a-t-il des rassemblements organisés, des manifs, pour dénoncer cette merde absolue ? Parce que là j'vais militer un jour, une semaine, s'il le faut, mais si on commence à lentement resserrer nos libertés aussi pernicieusement que ça, je ne vais certainement pas rester passif et attendre que le temps passe.

Down

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #112 le: 27 novembre 2015, 22:58:24 »
Y'en a quelques unes. Dont une à Paris dimanche contre l'état d'urgence et pour le climat, mais ça risque de pas être tranquilou vu comment les militants écolos en prennent plein la gueule avec la COP21 et que le gouvernement a conseillé de ne sortir ni en voiture ni en transports en commun dimanche et lundi (on reçoit des mails d'université expliquant que les absences ne seront pas comptés, conférences annulées etc donc doit y'avoir des consignes pour essayer de garder tout le monde chez soi).

Faut voir qu'elles sont illégales donc y'a moyen de se prendre une GAV. Pas que ça soit très grave mais bon.

Kygen

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1117
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Il y a un proverbe japonais, qui dit que
Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #113 le: 27 novembre 2015, 23:27:07 »
S'ils font réellement bouger les choses, je veux bien qu'ils foutent "la merde" comme beaucoup pourraient en qualifier. C'est absolument injuste de proclamer l'état d'urgence pour brider le peuple de toute sa liberté. Que les étudiants/jeunes sortent manifester, tiens, ça leur fera les pieds.

Je sais bien que ma tendance à l'exagération peut me valoir un certain retrait de crédit dans mes paroles, néanmoins, je souhaite dire que cela est inhumain (et liberticide), aussi simple que ce dire est, je souhaite l'annoncer.

Faustt

Re : Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #114 le: 28 novembre 2015, 00:03:45 »
Sur le même sujet un article plus détaillé.
(pour ceux qui ne sont pas abonnés, je peux offrir l'article à qui ça intéresse, demander en mp)



On voit les fichés S pour présence à la manif contre Notre-Dames-des-Landes.
Je sais pas de quoi parle l'article en question mais la personne qui a reçu cette lettre que tu postes en image m'a tout l'air d'être un sacré fouteur de merde que je garderais bien au frais un moment...

Isindu

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #115 le: 28 novembre 2015, 09:57:49 »
Faustt,

Il faut savoir lire entre les lignes de ce genre de papelard administratif.

Jamais on voit que c'est un fouteur de merde.

Il participe à des manifestations. Il fait partie de groupes qui manifestent.

Le terme manifestations violentes est magique, alors que ce sont surtout des manifestations où des violences ont été constatées. En gros, dès que tu as un fouteur de merde, c'était une manifestation violente.

Bien sûr préparer des cocktails Molotov ou autre de trucs de ce type pour une manifestation, ce n'est pas le genre tranquille, mais le but d'une manifestation, c'est quand même de foutre la merde dans une certaine mesure, sinon autant tenir un blog ou signer une pétition. Prétend-on que c'est néanmoins pour incendier Paris ? En soit ce n'est qu'un gros pétard.

J'en connais quelques uns des gens qui ont déjà fabriqué des bombes, c'est tellement facile, et encore plus à la campagne dans un monde agricole. Pourtant ce n'est que pour s'amuser, jamais je vais penser que c'est personne sont des terroristes en puissance.


Bien sûr si l'ordre public ce sont les petits oiseaux qui chantent, il y a du boulot, et il faut commencer par supprimer les routes et les voitures :P L'ordre public a bon dos. Naomi Klein appelle cette situation la Stratégie du choc.

Kermit70

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #116 le: 28 novembre 2015, 11:40:36 »
Bien sûr préparer des cocktails Molotov ou autre de trucs de ce type pour une manifestation, ce n'est pas le genre tranquille, mais le but d'une manifestation, c'est quand même de foutre la merde dans une certaine mesure, sinon autant tenir un blog ou signer une pétition.

Bin écoute, on va te mettre au milieu des CRS et tu vas te faire canarder de boulons et autres cocktails Molotov comme ça a été le cas à Notre Dame des Landes... Mais t'inquiètes, c'est paisible...
Et il faut bien qu'ils foutent un peu la merde en blessant des gens et en détruisant le bien d'autrui... De toutes façons, rien à foutre, c''est les impôts qui payent...

Ou alors, on va attendre qu'un de tes proches explosent dans une manifestation où se sera glissé un terroriste. C'est tellement rare, et de moins en moins fréquent... Y'a qu'à en parler aux familles de ce qui sont tombés depuis le début de l'année.

On va voir si tu conserves longtemps ta vision des choses.

C'est une minorité ? C'est un % de chances ridicule ? Peut-être !
Mais si ça peut sauver quelque personnes qui viennent juste faire savoir leur mécontentement, ce sera déjà ça de gagné.
Je parle pas de ceux qui "jouent" avec des bombes, comme "dans les campagnes"... Ceux-là, qu’ils se fassent arracher un bras avec leur mélange de sucre et de désherbant... Tant qu'ils ne tuent personne d'autre...

Isindu

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #117 le: 28 novembre 2015, 13:49:41 »
Il ne faut pas me faire dire ce que je ne dit pas non plus. C'est loin d'être paisible, mais les français ne sont pas séparés en deux, ceux qui sont cloitrés chez eux, et les dangereux terroristes.

L'esprit des dispositions de l'état d'urgence, c'est de supprimer exceptionnellement certaines procédures chronophages afin d'être plus efficace. Ce n'est pas faire n'importe quoi sous prétexte qu'il y a eu un attentat il y a deux semaines.

La probabilité d'attentat est-elle vraiment plus importante aujourd'hui que le mois dernier ? En fait la situation est quasiment la même, c'est juste qu'il y a un contexte qui permet aux politiques de faire des choses plus facilement.



Citer
Ou alors, on va attendre qu'un de tes proches explosent dans une manifestation où se sera glissé un terroriste. C'est tellement rare, et de moins en moins fréquent... Y'a qu'à en parler aux familles de ce qui sont tombés depuis le début de l'année.
Gnéééé ?

Des morts dans une manifestation depuis le début de l'année ? J'ai pas les mêmes infos que toi apparemment, moi je ne connais pas.

Down

Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #118 le: 28 novembre 2015, 14:00:16 »
Citer
Il ne faut pas me faire dire ce que je ne dit pas non plus. C'est loin d'être paisible, mais les français ne sont pas séparés en deux, ceux qui sont cloitrés chez eux, et les dangereux terroristes.

Je l'ai vu sur TF1, ils ont dit que de toute façon les militants de gauche ce sont des sauvages idéologisés (l'idéologie c'est une maladie je crois) qui cassent tout :lips:

GTZ

  • Staff AK 3
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 4870
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Enseignant pour la vie
Re : C'était un Vendredi 13 ...
« Réponse #119 le: 28 novembre 2015, 14:23:54 »
Mmm, à vous lire, là tous ce que vous mettez en lien, y a de quoi trembler dans ses chaussettes. Si un jour, je suis assigné à résidence, j'attend vos amis campagnard avec leur coktail maison pour me libérer.

Plus sérieusement, ça part en vrille. Rien de bien concret et de réel pour lutter contre la racine du mal, au contraire on nourrit la bête, on lui donne à manger, le monstre grossit et les esprit des gens se déforment.

La libération de la pensée rasciste ou ce genre de chose, je pense qu'on est passé à un autre stade. Si on se met à cautionner le fait qu'on puisse faire des arrestations abusives tout en zappant tout le système judiciaire derrière c'est qu'il y a un problème.

Moi même, quand ils ont dit, on va arrêter tout les fiché S comme ça et les foutres dans des cases, ma réaction primaire était, bah enfin. Qu'on s'occupe de tous ses psychopaths en puissances, de tous ses déséquilibrés. Après, je suis passé sur AK, j'ai calmé un peu mes idées perverses, et je me rend compte que c'est la mouise.

Car pareillement, comme dit plus haut, sans moyen humain on y arrivera pas. A juste tirer au hasard, sans prévention, sans rien, sans jamais régler le problème, en laissant la situation tel qu'elle est, en l'état, pire encore en la détériorant, avec la population musulmane (dont maintenant on parle de modéré...) est encore stigmatisé sans rien changer de notre système actuel le monde ne s'améliorera pas tout seul.

Des années que la bah, on bombarde, des années que les états occidentaux foutent la merde au Moyen Orient et cautionnent l'innomable et font amis amis avec les pires salopards.

Le monde va mal et on en paie les pots cassés. Juste pour dire que maintenant, on goutte un peu à la vraie vie de ceux qui subissent déjà depuis des années le joug de la terreur et de la folie.

Lundi dernier, pas celui la le précédent, j'ai du au gamins faire une petite heure pour en discuter.

Une petite heure pour en parler. Au petit cinquième je leur ai fait le discours Shonen, un truc bien propre, bien pur, ils se sont exprimés, les petits musulmans ont dit que c'était pas ça la réligion je leur ai confirmé, une autre petite m'a demandé si on pouvait tuer les gens pour se défendre. Je lui ai répondu que la vraie force, celle qui était la plus difficile était de neutralisé et non pas de tuer. Après, ils voulaient savoir, comprendre un peu, qui était ceux qui ont fait ça. Des gens désouevré, je leur ai rappelé, que la plupart des gens qui vivent la bah, ils souffrent et ne veulent pas de ça. Je leur ai menti en leur disant que ça irait mieux, qu'ils seraient protégé et que les choses allaient dans le bon sens.

Les troisième par contre c'est une autre histoire. J'ai pas pu en placer une, je les ai laisser s'exprimer, leur colère. Ma classe de troisième est composé à 70% de personne d'origine d'afrique noire ou des doms toms, je ne parlerai pas forcément de la composition de la classe un peu unique dans l'établissement que même les gamins ont vu d'eux même (comment le ressentent il ? mal je pense), le fait d'être parqué dans une meme classe avec les éléments les plus perturbateurs, bien réprésentatifs de notre société et la volonté de faire "progresser" la société (et à moi l'ultime mission d'y arriver, de me battre pour qu'ils ne baissent pas les bras et se sentent pas parmi les laisser pour compte)... Passons sur ce point là, tout aussi gerbant, non ils étaient révolté. La première chose qui me fut exprimé, c'est pourquoi on nous casse les pieds avec ces morts, alors qu'en Afrique tout les jours des gens meurent, que dans d'autre pays les gens meurent par centaines du terrorisme tout les jours et qu'on en parle pas. Je leur ai expliqué que ça s'est passé à 30km de chez eux, que c'était dans leur pays que c'était normal qu'on leur en parle. Et que s'ils voulaient des infos il pouvait regarder france 24 (on me répond que c'est une chaine que personne regarde, les infos du monde c'est pas pareil que me dit une autre). Je leur dis que la France est un symbole de liberté intellectuel, de vivre. Chose qu'eux même ont peu accepté, cette liberté il la vive pas pleinement. "La liberté que des filles s'habillent comme des putes", m'a dit une gamine, qui avait ses problèmes. Propos que j'ai eu du mal a relever, à contrer vu le débordement d'opinion. Entre l'autre Marvin, qui hurlait presque qu'ils allaient mourrir que s'était la troisième guerre mondiale et que si il voulait faire péter le collège il mourrait tous sans problème. J'ai menti et leur ai dit que si ils se faisaient attaqué des mégas agents du Raid allaient arriver en trois minutes. Globablement il m'ont crus. Vient la raison, le pourquoi, je leur dis ces gens qui font les attentats sont des gens désoeuvrés, désesperé pour la plupart. La même gamine me répond bullshit. "Moi aussi j'ai une vie de merde, une enfance pourris, j'en connais d'autre qu'ont des vies super pourris, et ils vont pas prendre des bombes pour autant. Monsieur que pense leur mère, quand ils apprennent qu'il se sont fait exploser, vous croyez qu'elles sont contentes". Je leur répond alors, que c'est l'ignorance et la haine le mal de ce monde, que eux en sont l'avenir et c'est pour ça qu'ils se doivent de former leur esprit et de faire un meilleure futur. Sur ce point là ils sont d'accord, c'est parce que les gens sont ignorant qu'ils font n'importe quoi. Revient le fait qu'ils ont été matraqué d'infos la dessus, qui terrorise les gamins, qui les vampirisent. La gamine conclue en me disant qu'ils ont pourris leur week end.


« Modifié: 28 novembre 2015, 16:31:36 par GTZ »