Auteur Sujet: Persona 5 The Animation  (Lu 1156 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

LordFay

Persona 5 The Animation
« le: 24 avril 2018, 22:34:46 »



Série de 24 épisodes (?) du printemps 218, adaptée du jeu éponyme.
Réalisée par Ishihama Masashi (Shin Sekai Yori) avec le studio A-1 Pictures.

Le résumé de Deluxe Fan :
Citer
Ren Amamiya est un jeune garçon ordinaire qui s'est retrouvé accusé d'un délit qu'il n'a pas commis. Placé en probation, il est forcé de quitter sa maison et de s'installer à Tokyo où il suivra une scolarité surveillée au lycée Shujin.

Dès son arrivée, les événements prennent un tour étrange : il se découvre le pouvoir de pénétrer dans le "Métaverse", une dimension parallèle où les cognitions des habitants de la ville prennent forme. Cela lui permet notamment de manipuler l'esprit des personnes les plus corrompues pour les débarrasser de leurs ambitions perverties. Ren et ses amis décident alors de fonder les "Phantom Thieves" qui lutteront contre l'injustice et l'oppression des adultes...

En bon fan du jeu, que j'ai bingé en une semaine hors du monde, j'ai jeté un oeil au premier épisode de P5. J'avais envie de retrouver l'esthétique incroyable du jeu, son superbe univers de fantasy urbaine, son panache de folie - mais je doutais pas mal du fait que le résultat puisse faire corps, être une série à part entière et pas une vitrine sèche pour le jeu. Même si P5 propose une histoire riche et une narration intéressante, le jeu repose sur trop de briques purement vidéoludiques pour qu'une simple transposition donne quelque chose de franchement captivant.

J'ai trouvé l'écriture du premier épisode catastrophique. On sent une volonté de compresser toute l'introduction en un épisode pour pouvoir terminer sur une belle accroche, la libération de la première Persona ; mais il se passe tellement de trucs tellement mal enchaînés et expliqués que le résultat est un gloubiboulga terriblement indigeste, là où le jeu pouvait se permettre de prendre des heures à tisser des petits bouts de trucs, à foreshadower la moitié du jeu (et que c'était long !!).

Je crois qu'il manque un paquet de repères de base. Je ne sais pas si ce qui relève du flashback ou non est clair ; le protagoniste réagit tellement peu qu'on se demande s'il connaît déjà le surnaturel ; et vingt minutes entière de foreshadowing, ça ne marche pas. Le comble du grotesque, c'est quand le quotidien - qui n'en est même pas encore un ! - du personnage est interrompu par des moments d'étrange tellement inutiles qu'on se demande pourquoi elles n'ont pas attendu un ou deux épisodes de plus, comme le réveil chez Igor ou le foreshadowing d'Arsène en milieu d'épisode.

Le résultat, c'est la surcharge au bout de cinq minutes et un visionnage douloureux. Je pense sincèrement que le reste ira mieux, et je regarderai peut-être quelques épisodes pour le plaisir des yeux, mais P5 commence très mal pour moi.
ristretto revenants, le blog des fragments rôlistes confus

Odrake

Re : Persona 5 The Animation
« Réponse #1 le: 24 avril 2018, 23:40:30 »
Pour ma part qui n'ai pas joué au jeu (et c'est pas l'envie qui me manque mais bel et bien la console  =D ) J'ai trouvé ce premier épisode tout à fait compréhensible bien qu'en effet on sent la volonté de "rush" pour se plonger très rapidement dans l'action d'où le potentiel manque de finesse qui doit se faire ressentir pour ceux qui ont joué au jeu.
Personnellement ce qui me dérange vraiment ce sont les scènes d'actions : autant dans un JRPG taper sur des ennemis au tour par tour ça passe, autant à l'écran c'est tout simplement risible à voir et même si les finishers ont de la gueule, bah ça reste un mauvais copié collé d'un élément du jeu. Les prédictions de Deluxe se sont malheureusement réalisées.
C'est dommage parce que l'intrigue est vraiment intéressante à suivre et l'opening est super sympa (enfin je dis ça mais c'est surtout que je suis amoureux de la bande son).
« Modifié: 24 avril 2018, 23:45:35 par Odrake »

LordFay

Re : Persona 5 The Animation
« Réponse #2 le: 24 avril 2018, 23:49:32 »
Pour ma part qui n'ai pas joué au jeu (et c'est pas l'envie qui me manque mais bel et bien la console  =D ) J'ai trouvé ce premier épisode tout à fait compréhensible bien qu'en effet on sent la volonté de "rush" pour se plonger très rapidement dans l'action d'où le potentiel manque de finesse qui doit se faire ressentir pour ceux qui ont joué au jeu.
Mince, vraiment ? Tu ruines mon argument, là, un peu de respect :D
ristretto revenants, le blog des fragments rôlistes confus

Deluxe Fan

Re : Persona 5 The Animation
« Réponse #3 le: 25 avril 2018, 02:42:19 »
Kek, je voulais pas ouvrir de topic de crainte d'être le seul à poster dedans. D'autant que je ne suis même pas vraiment enthousiaste au sujet de cette série. Je partage entièrement l'opinion de Fay sur le premier épisode, qui est particulièrement indigeste et qui relève plus d'un résumé du jeu que d'une adaptation. Et je peux d'ores et déjà te dire que les épisodes suivants ne sont pas bien meilleurs de ce point de vue.

L'intérêt d'une œuvre telle que P5 c'est que l'intrigue est livrée selon un rythme volontairement lent, pour justement forcer le joueur à s'immerger dans l'esthétique, l'atmosphère et l'ambiance de ce Tokyo grisâtre aux rues étroites et surpeuplées. Si tu retires ça et que tu te contentes de relater le scénario tu passes à côté de l'intérêt du produit.

L'autre problème c'est la réalisation qui, toute compétente qu'elle soit, ne parvient pas à rendre justice à la direction artistique radicale du jeu original. Le travail industriel et le style banal du studio A-1 Pictures n'est même pas à la hauteur des cinématiques en animation du jeu, lesquelles avaient été commandées par Atlus au studio Production IG et avaient bénéficié d'un planning et d'un budget plus proche des standards de l'OAV que de la série télé.




« Modifié: 25 avril 2018, 02:45:17 par Deluxe Fan »

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 10299
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Re : Persona 5 The Animation
« Réponse #4 le: 25 avril 2018, 22:40:20 »
Mince, vraiment ? Tu ruines mon argument, là, un peu de respect :D

Et pourtant, il y a même un version ps3 sorti.

J'ai en quelque sorte toujours eu des problèmes sur des adaptation que je connais déjà

Ifuldrita

Re : Persona 5 The Animation
« Réponse #5 le: 28 avril 2018, 20:36:31 »
arf zut, c'était le prochain sur ma liste. Les graphismes m'avaient bien séduite et le pitch semblait prometteur (je ne connais pas du tout le jeu)...
je vais quand même regarder quelques épisodes, on ne sait jamais, mais au moins grâce à vous je ne risque pas d'être déçue.
Manga préférés : L'habitant de l'infini, Cesare, Fruits Basket, Berserk, Kids on the slope
Anime préférés : Wolf's Rain, Cowboy Bebop, Your lie in april, Black Lagoon, Kuroko's Basket, Nodame cantabile
Films préférés : Makoto Shinkai (Garden of Words !)

Odrake

Re : Persona 5 The Animation
« Réponse #6 le: 01 mai 2018, 21:48:43 »
Episode 4 : Aouch... c'était particulièrement laborieux autant au niveau de la narration que des combats. Non mais vraiment c'est grave de rater une adaptation à ce point là. Je pouvais clairement voir les passages de type "on a mis ça là parce que c'est dans le jeu même si ici ça sert à rien de le montrer"

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 10299
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Persona 5 The Animation
« Réponse #7 le: 01 mai 2018, 21:56:18 »
Vous pensez quoi, on assiste à un adaptation jeux vidéo et c'est rarement réussi dans ces cas.

Deluxe Fan

Re : Persona 5 The Animation
« Réponse #8 le: 02 mai 2018, 20:02:03 »
Ils ont quand même réussi à rendre Joker encore plus vide et inexpressif que dans le jeu, on doit le mettre à leur crédit. :P

Du reste on est tous d'accord que cette série est une complète perte de temps aussi bien pour ceux qui connaissent déjà l'histoire que pour ceux qui la découvrent dans des conditions qui ne lui rendent pas justice. Y'a que l'ending qui est putain d'excellent.