Auteur Sujet: Eizôken ni wa Te wo Dasu na!  (Lu 505 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Dregastar

Eizôken ni wa Te wo Dasu na!
« le: 12 janvier 2020, 01:37:34 »
Eizôken ni wa Te wo Dasu na!



fiche AK

Studio d'animation : Science SARU
Réalisation : Yuasa Masaaki
Chara-design : Asano Naoyuki
Auteur : Ôwara Sumito
Tags : aventure - comédie - école - tranches de vie - otaku


Citation de: synopsis par Deluxe Fan
Depuis qu'elle est petite, Asakusa a une imagination débordante et rêve d'explorer des mondes incroyables. C'est alors qu'elle tombe par hasard sur "Conan, fils du futur" de Miyazaki et découvre qu'il existe un endroit où ces mondes imaginaires peuvent devenir réalité : la japanimation.

Désormais lycéenne, Asakusa n'a pas laissé tomber son ambition de créer de ses propres mains un anime, mais sa seule amie Kanamori n'y voit aucun intérêt car cela ne rapporte pas d'argent. Les deux filles font alors la rencontre de Tsubame, une enfant-actrice qui souhaite devenir animatrice.

Avis : la force de l'imaginaire est mis â l'honneur ici ! Et tout l'aspect rêveur et créatif de ces jeunes personnages de caractère que l'on sera amené à suivre. En plus cerise sur le gâteau ça parle de créer des animes.
Très emballé par le pilote qui après coup à lui seul m'a fait un peu l'effet d'avoir assisté à un mini film. C'était riche d'événements et narré avec dynamisme. Le studio saru fait preuve de beaucoup d'imagination, de talent et de créativité pour mettre en scène cette histoire. On a des plans et séquences qui sortent vraiment de l'ordinaire. Bref, je suis hypé par cette tranche de vie que je considère comme mon coup de coeur de la saison même si j'ai pas encore tout vu de ce qui se faisait ailleurs. C'était frais!

Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 12 janvier 2020, 02:32:05 par Dregastar »
★★★★★

Deluxe Fan

Re : Eizôken ni wa Te wo Dasu na!
« Réponse #1 le: 12 janvier 2020, 03:42:53 »
Épisode 1 : pas de surprise ici, on s'attendait à ce que ce soit bon, et c'est effectivement très bon. La réalisation notamment évolue plusieurs coudées au-dessus du tout-venant saisonnier avec par exemple le tout premier plan du premier épisode qui montre une camionnette dessinée à la main histoire de dire "vous voyez c'est pourtant pas si compliqué". Le reste de l’épisode est à l'avenant niveau décors, animation, audio etc.

Du reste on comprend aisément pourquoi Yuasa a choisi d'adapter cette histoire pour son grand retour à la télévision, ça parle d'animation et surtout de création, soit les choses qui résument le mieux sa personnalité. Si ça se trouve se sera peut-être la série la plus personnelle de Yuasa, celle qui nous permettra de jeter un coup d’œil dans la machine qui se trouve dans la tête du génie.

Dregastar

Re : Eizôken ni wa Te wo Dasu na!
« Réponse #2 le: 12 janvier 2020, 12:12:00 »
Artistiquement parlant comme en terme de projet, depuis Ping Pong et Tayo Matsumoto, cette histoire avec ses personnages et ses thématiques est d'ores et déjà pour moi la plus belle rencontre de Yuasa. Combinant et exprimant à la fois l'essence et la magie même du pouvoir de l'imagination et de l'animation.
★★★★★

Zankaze

Re : Eizôken ni wa Te wo Dasu na!
« Réponse #3 le: 16 janvier 2020, 00:34:07 »
Bon dieu j'adore. Visuellement c'est hyper sympa, et y a plein de trucs abordés très intéressant à voir, genre l'inspiration à partir de son environnement, ou le nombre incalculable de trucs sur lesquels faut se documenter pour animer quelque chose de façon crédible.

Et ces bruitages à la bouche aussi  =D

Gally@

Re : Eizôken ni wa Te wo Dasu na!
« Réponse #4 le: 16 janvier 2020, 15:16:02 »
oui moi aussi j'aime bien, c'est péchu! le rythme est intéressant et l'imaginaire bien développé.
Les trois héroînes ont un caractère bien trempé.
Autant j'ai du mal avec tatami galaxy, autant là c'est bien parti et moins psyché, c'est ça qui me gêne un peu même si j'ai aimé ping pong.


RadicalEd

Re : Eizôken ni wa Te wo Dasu na!
« Réponse #5 le: 21 février 2020, 15:07:55 »
Episode 1-7:
Effectivement, très bonne série avec une réalisation agréable qui mets en avant la créativité.
Les différents poste de la chaîne de production de l'animation sont présentés de façon ludique et, à ma grande surprise, ça semble vouloir faire un tour d'horizon assez exhaustif. Pour le moment ça s'était plutôt concentré sur les activités de design (chara, mecha, prop et art) ainsi que sur le planning. Mais après un passage rapide sur colorisation, photo, intervallistes, ça a mis l'accent sur l'animation, la direction du son et la direction artistique dans les récents épisodes.

Quand on connaît les différentes activités, on ne peut qu'admirer la fluidité des transitions entre leur présentation et l'histoire. Personnellement, j'apprécie surtout les passages qui traitent de l'origine de la passion chez les animateurs: la scène concernant Conan le fils du futur ou dernièrement celle du "jet de thé" sonnent juste, ça sent le vécu.

Dans les prochains épisodes, on va avoir l'intégration de la musique, probablement l'aspect doublage plus développé, l'intégration 3DCGI vu que le modèle 3D du robot a été introduit et surement plus de développement de l'activité de réalisation. J'espère qu'ils ne feront pas l'impasse sur l'écriture avant la fin de la série, mais pour le moment c'est très bien fait.