Auteur Sujet: Hidamari Sketch  (Lu 2258 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Sirius

Hidamari Sketch
« le: 28 décembre 2008, 18:52:18 »

Synopsis

Yuno entre à la haute école d'art de Yamabuki, réalisant ainsi un de ses plus grands rêves. Mais afin de se rapprocher de cette école, elle doit emménager dans un appartement de la résidence Hidamari qui se trouve juste en face du bâtiment scolaire. Elle y fera la rencontre de trois nouvelles amies : Miyako, une camarade assez délurée et ses deux senpais Sae et Hiro. Elle aura aussi la chance de suivre les cours d'une professeur pour le moins étrange.

Hidamari Sketch raconte le quotidien souvent calme et banal mais aussi charmant et artistique de Yuno dans la résidence Hidamari et les agréables instants qu'elle passe en compagnie de ses nouvelles amies.

Moi je dis

Hidamari Sketch est une série trop méconnue. Elle peut paraître endormante et l'est si on n'adopte pas une bonne manière pour la regarder. Si on avale les épisodes sans s'arrêter, la pilule ne passera pas et le somnifère risque d'agir. Mais si on prend son temps pour apprécier chaque journée en compagnie des jeunes demoiselles, l'expérience devient bien plus agréable.

Il y a deux séries, deux OAVs. En ce moment je savoure, mais alors lentement Hidamari Sketch x365, la suite qui en fait reprend la même année : on suit à nouveau la première année de Yuno mais cette fois d'autres journées comme par exemple celle où la jeune fille passe son examen d'entrée ou quand elle rencontre ses voisines. On passe en leur compagnie quelques instants de paresse exquis et rigolos. Une réalisation originale : sauf le chara-design très réussi, les décors sont vraiment fait de manière très artistique et frappe soit par leur grossièreté, soit par la manière très conceptuelle dont les lieux sont façonnés.

Une série à voir, à savourer, lentement, sans forcer sur la dose.
« Modifié: 29 mars 2009, 14:47:33 par Sirius »

Stitif

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #1 le: 28 décembre 2008, 19:10:23 »
Attention vous autres qui êtes fan, même si je fait que répété ce qu'a dit Sirius, c'est à consommer avec modération.

Aka

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #2 le: 28 décembre 2008, 19:14:50 »
Je ne vais pas redire ce que j'ai dit dans ma critique mais étant fan des animes tranche de vie, la lenteur ne me dérange pas du tout.

Pour Hidamari X365 j'en suis qu'a l'épisode 2 et j'essaie d'apprécier l'anime un peu plus lentement que pour la première saison dont je me suis fait tout les épisodes d'un coup. ^^'

Un anime que je conseille aussi à petite dose.

emilie

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #3 le: 28 décembre 2008, 19:41:28 »
Je suis en train de les prendre pour les regarder dans la semaine ^^
Depuis que tu m'as dit que c'était dans le même style que Minami-ke, Azumanga Daioh et Hyakko.

El Nounourso

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #4 le: 04 janvier 2009, 10:23:46 »

emilie

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #5 le: 09 janvier 2009, 04:09:56 »
Même si j'avais lu ton avis Sirius, je dois dire que le premier épisode m'a totalement rendue amorphe. Le coup des décors j'ai bien aimé mais le chara-design avec les grands yeux m'a fait un peu mal. Je vais poursuivre ça c'est sûr, mais pour l'instant il n'y a que la prof qui me fait bien tripper.

emilie

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #6 le: 01 février 2009, 16:28:02 »
J'ai fini la première saison et les 2 OAV, vers la fin je me suis vraiment prise au jeu de l'histoire. Il faut dire que Yuno est adorable. S'il n'y avait pas Miyako et ses délires je pense que j'aurais pas pu tenir.
Le seul lien que je fais avec des séries comme Azumanga Daioh et Minami-ke, c'est le côté "tranche de vie", après au niveau humour ça n'est pas vraiment ça. Avec les deux autres séries tu rigoles vraiment là, tu souris et encore... Non c'est vraiment un anime "kawaii" pour moi, ça se laisse regarder mais c'est quand même lent. Faut avoir envie d'être totalement relax en sortant  :)

Einzbern

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #7 le: 26 février 2012, 17:42:20 »
Il m'est arrivé quelque chose de plutôt bizarre avec Hidamari Sketch...

J'essaye d'arrêter de fumer de l'herbe actuellement voyez-vous... Et il y a quelques mois, j'avais drop Hidamari Sketch au premier épisode, cet anime que je considérais comme l'anime de pédophile en herbe (woot) par excellence. Puis hier soir je me suis dis que j'allais lui laisser une seconde chance et... Pitaing', j'ai vraiment bien aimé. C'est fresh, mimi comme tout, un anime zen, ça m'a détendu les nerfs et mes pulsions meurtrières sont parties illico.

On voit bien le style visuel du studio mais contrairement aux autres Shaft que j'ai vu jusqu'à présent, on a pas des dialogues incompréhensibles et dénués de sens. Onze épisodes ça me semble correct (d'ailleurs j'ai du mal à croire qu'il y ait trois saisons, enfin je verrai bien à la fin de la première si c'est justifié), car comme tout anime Shaft qui se respecte, ça raconte de la merde. Mais pour le coup c'est de la merde qui sent bon le tournesol. Vous me suivez? Boah je m'en fou de toute façon. Outre cet aspect reposant, Hidamari Sketch dispose quand même de pas mal d'humour avec quelques bons trips. Genre l'institutrice un peu fofolle sur les bords où la copine de l'héroïne, la blondinette, carrément idiote!

Étonnamment, ça me plait beaucoup pour le moment.

A suivre...

Faustt

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #8 le: 26 février 2012, 17:55:35 »
Je sais pas comment tu fais : j'ai regardé le 1er épisode, j'ai eu l'impression qu'il durait 2 heures. L'anime le plus chiant que j'ai vu (oui oui, même pire que 5cm/seconde !)
« Modifié: 26 février 2012, 22:25:06 par Faustt »
"Je sais que je plais pas à tout le monde. Mais quand je vois à qui je plais pas, je me demande si ça me dérange vraiment".
Jean-Luc, Dikkenek

kano

Re : Re : Hidamari Sketch
« Réponse #9 le: 26 février 2012, 19:30:53 »
Je sais pas comment tu fais : j'ai regardé le 1er épisode, j'ai eu l'impression qu'il durait 2 heures. L'anime le plus chiant que j'ai vu (oui oui, même pire que 3cm/seconde !)
Qui t'a tellement marqué que le nom semble s'afficher avec exactitude au centimètre près... :p

Sinon, j'avoue être franchement d'accord avec Faust là dessus. C'est chiant comme tout. Et j'ai regardé une saison et demi. (Je croyais vraiment que je retrouverais dedans l'esprit de GA Geijutsuka Art Design Class... Quelle naïveté...)
C'est un peu beaucoup à l'infini l'example de comment faut pas faire le tranche de vie. (Pour l'autre extrémité du spectre, je conseille Aria.)

Sirius

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #10 le: 12 octobre 2012, 22:41:25 »
Je suis sûr que c'est parce que vous n'êtes pas au courant qu'une 4e saison est en cours que ce fabuleux topic (mille fois loué soit son auteur) n'a pas été déterré.
Nouvelle saison, un peu comme les autres, la même paresse quotidienne. Ça fait juste un peu bizarre de voir du Gintama et du Hidamari Sketch le même jour. Je conseille le premier pour donner la pêche le matin et le second pour s'endormir ^^
4e saison et donc second passage sur la seconde année de lycée (la 2e, c'était le "repassage" sur la première année pour rappel). Je doute par contre que la "saga" aille plus loin car les deux aînées seront alors parties.
Cliquez pour afficher/cacher

Sirius

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #11 le: 11 novembre 2012, 11:41:17 »
Vous vous en foutez sûrement mais l'épisode de cette semaine était excellent. Alors que Yuno et Miyako se lancent des mots doux en se souvenant de leur première rencontre, Hiro pense à son avenir. Elle est conseillée par Miss Yoshinoya qui sait que le métier d'enseignant c'est que pour les férus nostalgiques qui n'ont pas peur de rater leur vie. La fin de l'année arrive à grand pas et l'heure des séparations aussi...

Down

Re : Hidamari Sketch
« Réponse #12 le: 26 novembre 2013, 01:09:25 »
J'attaque la deuxième saison, mais ça fait depuis le très bon épisode 5 de la saison 1 que j'accroche bien - épisode où j'ai eu l'impression d'être moi aussi dans le délire fiévreux de Yuno, et où j'ai été submergé par l'attention de ses amies.

C'est de la tranche de vie rien-n'advint, un peu (pas mal) moe, mais vraiment de qualité, avec des personnages attachants et régulièrement de très bons passages. Le style Shaftien s'intègre bien au tout et donne l'opportunité de quelques mises en scènes bien vues.
Avec encore trois saisons devant moi et des épisodes que je ne cesse de toujours plus apprécier, je m'attends à la fin à un high-tier du slice of life, du niveau d'un Aria ou d'un Nichijou.

Pour ce premier épisode de la saison 2 d'ailleurs, Shaft se la pète en s'offrant un épisode finement animé de bout en bout - un changement radical par rapport à l'animation limité habituelle aux fulgurances très restreintes. Le reste de la saison 2 est globalement d'un niveau au-dessus, d'ailleurs.
« Modifié: 30 novembre 2013, 13:35:41 par Down »