Auteur Sujet: Kimikiss pure rouge  (Lu 4599 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10519
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Kimikiss pure rouge
« le: 03 mai 2009, 13:09:09 »
FICHE AK


Synopsis soumis par Sirius
Citer
Après deux années d’études en France, Mao Mizusawa décide de rentrer sans ses parents au Japon où elle retrouve ses amis d’enfances Kouichi Sanada chez qui elle logera et Aihara Kazuki. Très vite, elle se rendra compte que les deux jeunes garçons sont sous l’emprise d’une romance cachée. Aihara est plongé dans une relation problématique avec un génie asocial tandis que Kouichi aime une de ses camarades de classe, Hoshino, d’un amour platonique. Mao mettra tout en œuvre pour les rapprocher.

Minna-san,

Voilà un anime découvert par hasard qui m' a beaucoup plu. Globalement cette série retranscrit les problèmes que rencontrent les adolescents lorsqu' ils se découvrent eux mêmes leurs sentiments; comme bon nombre de shojo sur le marché. C 'est assez frais et on se plait à les suivre tout le long.

Au regard des relations entre les personnages principaux ici, on peut dire qu' on a droit à un doublon triangulaire sentimental ce qui est plutôt rare dans le genre shojo de l'animation japonaise (Référence à mon animethèque).

Graphiquement, Kimikiss est très beau et j'ai aime bien le chara design et les animations sont bien rendues de ce coté là y' a rien à redire.

J'ai été agréablement surpris de voir que Yuumi n'est pas le genre de fille dont on a déjà un aperçu en anime du genre celle qui attend que tout se déroule dans son coin, elle est très vivante. Asuka, Eriko et Mao ont toutes les 3 un caractère différent, ce qui les rend très attachantes. Même si dans le genre QI monstre, Eriko Futami bat les records ce qui la rend encore plus appréciable qu' une Urumi Kanzaki dans GTO d'une certaine façon.

L'opening est pas mal mais est ce qu'on aurait pas pu enlever les "Kiss Kiss ..." et j'ai bien aimé le premier ending.

Cependant comme presque toute œuvre humaine sur cette planète Kimikiss ne fait pas exception à la règle des défauts on en trouve mais ils ne sont pas vraiment majeurs selon moi on peut noter quand meme au niveau de l'histoire une certaine niaiserie entre les relations des protagonistes durant certains épisodes. Et je regrette que les personnages principaux ne soient pas des adultes ce qui aurait pu agrémenter la sauce d'une bien meilleure façon.
Il me vient une interrogation tout de même que serait un animé sans mascottes parce que je n' arrivais pas à supporter les 2 grenouilles stu*****  que l' on nous présentait durant certains passages

Un anime bien sympa, même si on se doutait un peu de la tournure prise à la fin. Je le recommanderai à plusieurs parmi vous ;)


[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=N2HRaEL3BFk&feature=PlayList&p=5841B20ABCBB45C4&playnext=1&playnext_from=PL&index=2[/youtube]
« Modifié: 20 février 2012, 15:43:40 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Sirius

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #1 le: 03 mai 2009, 13:34:58 »
Ouais Kimikiss c'est bien ça : c'est frais , ça se regarde facilement notamment grâce à de nombreux ciffhangers. Après le héros est franchement agaçant et il faut aimer les 'tites histoires d'amour entre ados pour véritablement accrocher.
Eriko Futami bat les records ce qui la rend encore plus appréciable qu' une Urumi Kanzaki dans GTO d'une certaine façon.
Ouais c'est l'héroïne qui permet le plus d'apprécier la série. On voit chez elle une évolution claire et son caractère asocial ainsi que son penchant pour l'expérimental au début en font un personnage irrésistible. Je vois pas vraiment le rapport avec Urumi en revanche. J'ai rédigé une critique récemment mais c'était déjà un an après avoir la série...

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10519
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #2 le: 03 mai 2009, 17:52:46 »
...  Je vois pas vraiment le rapport avec Urumi en revanche  ...
Je fais le rapprochement entre ces 2 personnages par rapport à leur QI mais aussi la facilité qu' elles ont à tenir tête aux autres figurants ainsi que leur aisance à élaborer des stratégies. Notamment les expériences qu' Futami mettaient en évidence dans cette série en utilisant Aihara Kazuki comme cobaye.

"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Sirius

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #3 le: 03 mai 2009, 18:14:34 »
Je comprends où tu veux en venir mais ce sont quand-même des caractères très différents. Urumi est une sadique assumée tandis que Fumiko est totalement désintéressée envers l'autre.

C'est vrai qu'Onizuka est un cobaye expérimental pour Urumi mais dans un tout autre sens :D

Kanapeach

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #4 le: 17 février 2012, 02:53:48 »

Kimikiss épisodes 1-4 : après un début à toute allure (un baiser dès le premier épisode, je n'aurai pas parié dessus), la série ralentit considérablement. Un premier constat, c'est que c'est rudement bien fait graphiquement parlant. La chara est plutôt pas mal et les décors et autres fonds bénéficient d'un traitement assez soigné qui donne du relief à l'ensemble (sans atteindre l'excellence d'un Kimi ni todoke). Les personnages proposent du bon et du moins bon. N'ayant retenu aucun nom ça risque d'être difficile, mais disons que les deux gamines font dors et déjà partie de ma liste noire de persos à abattre. Pour le reste ça peut aller. J'apprécie plus particulièrement le couple que forme celle qui revient de France avec XXX. :P
En tout cas, maintenant que je suis lancé, à l'instar de school rumble, je compte bien le finir (ça tombe bien, une semaine de vacances vont me permettre de rattraper mon retard).
I'm burning through the skyyyy yeah

orphée

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #5 le: 17 février 2012, 09:15:46 »
Sympa l'image, c'est de l'esprit :wacko:

Kimikiss est une série qui m'a simplement surpris. J'ai regardé parce que c'est Kasai qui le réalise (Bakuman et Honey and Clover), mais le synopsis ne m'emballait pas trop. Je dois avouer que j'en ai gardé un très bon souvenir.
Graphiquement, c'est effectivement du bon travail et si tu aimes le début c'est bien parti. Après, ne t'attend pas à une accélération soudaine du rythme, cet anime prend son temps, ce qui permet d'approfondir les relations entre les personnages.

Je ne me rappelle même plus des gamines, mais si tu le dis...
« Modifié: 17 février 2012, 09:30:27 par orphée »
lumières en jachère, médiats empiriques

Kanapeach

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #6 le: 17 février 2012, 11:08:01 »
Je ne connais pas Kasai, la seule raison de mon visionnage c'est qu'allbrice m'a dit que j'y retrouverai un peu ce qui m'a plu dans Hatsukoi Limited =D

Je n'attends pas vraiment d'accélération, mais disons que j'ai été très surpris de voir comment l'épisode 1 vraiment rentre dedans a laissé place à quelque chose de bien plus posé où un simple regard fait rougir. Bah je ne m'inquiète pas, 25 épisodes, il faut bien les remplir.
Pour les deux gamines, peut être que si je te dis le mot grenouille, ça te reviendra ^^'
I'm burning through the skyyyy yeah

orphée

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #7 le: 17 février 2012, 12:08:20 »
Tu viens de me pourir ma journée rien qu'en me les rappelant.
Effectivement elles sont insuportables
lumières en jachère, médiats empiriques

Kanapeach

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #8 le: 20 février 2012, 02:41:54 »
Episodes 5-12 : j'avance vite, j'avance bien. Décidément ce kimikiss me plaît de plus en plus. Avec l'effacement des deux gamines et le maintien de l'intérêt du début, on s'approche du tout bon. Malheureusement j'y retrouve trop de lieux communs (la compétition sportive entre autre) pour parler d'anime original. M'enfin je suis loin de cracher dessus, un excellent petit divertissement assurément.
Maintenant faut voir comment ils vont tenir la longueur parce que là où j'en suis j'ai l'impression que tout pourrait se boucler en un seul épisode.
I'm burning through the skyyyy yeah

frippon95

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #9 le: 20 février 2012, 03:46:04 »
Bizarrement, cet animé m'avait peu emballé. On nous sert deux personnages masculins sans aucune personnalité et c'est véritablement chiant de les voir mettre 2 ou 3 épisodes juste pour demander quelque chose à leurs prétendantes. Merde faut se bouger un peu, ils sont trop mous. Seules les filles sont intéressantes (je parle pas des deux gamines ^^) + le mec musicien. Je m'étais arrêté à l'épisode 5, mais je vais peut être reprendre vu que vous en dîtes du bien.
Y croire c'est presque réussir

Kanapeach

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #10 le: 20 février 2012, 11:09:07 »
Ben si tu n'as pas accroché un minimum au début, la suite ne t'emballera pas beaucoup plus (ou alors juste un peu). Les deux personnages masculins restent toujours un peu mou (même si un des va par la suite se décider à se bouger un peu). C'est sûrement le format (25 épisodes) qui fait que l'on prend son temps mais comme je le disais, là où j'en suis, il y a eu une nouvelle accélération dans à peu près toutes les relations au point que ça pourrait presque finir dans l'épisode suivant.
I'm burning through the skyyyy yeah

Kanapeach

Re : Kimikiss pure rouge
« Réponse #11 le: 22 février 2012, 09:37:41 »
Eh ben mes enfants, une sacrée fin que ce kimikiss !

Cliquez pour afficher/cacher

Bref de bons moments, j'apprécie de plus en plus ce genre de série.
I'm burning through the skyyyy yeah