Auteur Sujet: Zone Of The Enders: Dolores,i  (Lu 2854 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10520
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Zone Of The Enders: Dolores,i
« le: 24 janvier 2010, 11:50:04 »
FICHE TECHNIQUE

TITRE ORIGINAL : Zone Of The Enders: Dolores,i
ANNÉE DE PRODUCTION : 2001
STUDIOS : VAP, ATX & SUNRISE
GENRES : ACTION, CYBER, MECHA, ESPACE & SCI-FICTION
AUTEUR : KONAMI
VOLUMES & DURÉE : 26 eps 23 mins


.::Synopsis::. soumis par beragon

Dans un futur distant, la vie s'écoule lentement pour le routier de l'espace James Links. Entre deux convois spatio-routiers reliant la Terre à Mars, il noie ses problèmes et sa vie familiale disparue dans l'alcool. Cette vie monotone aurait pu continuer si un jour il n'avait du prendre en charge une cargaison des plus douteuses. L'honnête routier de l'espace se trouve à convoyer un Orbital Frame doté d'une IA des plus ...enfantine...Dolorès. Le destin a des caprices car Dolorès semble lui avoir été expédiée par sa femme présumée morte des années auparavant. Tout cela n'est que l'amorce des problèmes pour James Links et sa famille.

C'est en grande partie à cause de la note positive de Beragon suite à sa critique sur cette série que j'ai décidé de tenter l'aventure. Après 5 épisodes, je suis assez satisfait de ma pioche.

Le début (2 premiers épisodes) me fit vachement penser à des espèces de Films B américains ou un Père se retrouve dans une situation périlleuse (à cause de son travail) qui finit par mettre en danger sa famille. A partir de cet instant, la série tentera de mettre en parallèle tensions familiales et gestion du conflit géopolitique qui se dessine sur un fond road movie ou notre héros en compagnie de ses enfants recherchera sa femme pour certaines raisons...
Dans cet assemblage scénaristique, on a l'impression que la série ne s'essouffle pas. Des rebondissements la divisent en grande partie sans pour autant que son rythme soit affecté. Le spectateur alterne entre séquences d'actions et passages comiques marqués par les chamailleries de notre famille héroïque. Cependant, j'ai trouvé cet humour légèrement vaseux durant certaines séquences; heureusement qu'il redémarre de plus belle à la fin du troisième épisode. A l'heure actuelle, l'intrigue de cet animé me donne l'impression de ne point trainer en longueur, ce qui lui attribue déjà un avantage/point positif.

L'animation est très bonne, j'avoue avoir été surpris par la qualité des combats (Mecha innovants) et les séquences de course poursuite qui nous ont été proposées jusqu'à présent. Le chara-design s'avère être assez bien pour ne pas repérer de défauts apparents et majeurs.

Côté personnages, on nage pour l'instant entre le papa (quarantaine) qui voudrait renouer d'excellents liens avec ses deux enfants (vingtaine) qui le considèrent comme étant à l'origine de la cassure familiale. Toutefois, je vous avouerais avoir eu des envies de claquer Leon Links, le fils de notre héros à cause de ses particularités et non pas qu'il soit un boulet. En dehors de ça, on a tout de même notre lot de figurants plus ou moins lourds en particulier Dolorès qui régresse quelquefois l'attachement qu'on développe envers cette série.

Une série correcte qui pour l'instant est susceptible de vous faire passer de bons moments. Autrement une adaptation vidéoludique serait à son origine: Zone of The Enders..

J'oubliais, l'opening est pas mal aussi:

« Modifié: 24 janvier 2010, 20:22:40 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Jevanni

Re : Zone Of The Enders: Dolores,i
« Réponse #1 le: 24 janvier 2010, 15:24:29 »
Je connaissais le jeu vidéo mais pas l'animé, hop ! Wishlist.  :)

Zentradi

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 500
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • un zentradi c'est 15 métres de brutalité
Re : Re : Zone Of The Enders: Dolores,i
« Réponse #2 le: 24 janvier 2010, 16:42:06 »
Je connaissais le jeu vidéo mais pas l'animé, hop ! Wishlist.  :)

D'ailleurs ils n'ont que le titre en commun selon moi, entre le jeu très sombre et brutal, et l'animé plus marrant entre parenthèse, et le scénario plus simpliste de celui ci, j'en viens presque a préférer le jeu sur PS2! Mais je reconnais que l'animé malgré une animation assez vieillissante reste sympa a suivre tout de même, surtout les sorties verbales de Jeames enfin certaines de ses expressions comme son fils Léon d'ailleurs.
Seul chose qui ma laissé perplexe c'est le personnage de Dolorès a qui je me suis jamais fait la voix et sa personnalité m'ont toujours exaspéré. Clairement j'aurais kiffé la version jehuty du jeu.
« Modifié: 24 janvier 2010, 17:44:46 par Zentradi »
c'est le meka que je préfère et puis c'est comme ca !Ce message est sponsorisé par la ligue de protection des adorateurs de mekas
J'aime pas les films ou séries tv avec trop de réflexions dedans, pour une seule raison c'est chiant. C'est un message sponsorisé par les vendeurs D'AK 47 a la sauvette!

Jevanni

Re : Zone Of The Enders: Dolores,i
« Réponse #3 le: 24 janvier 2010, 17:15:29 »
D'après mes vieux souvenirs, à part que le fait le jeu était parfois mal conçu sur certains abords notamment sur les déplacements, il déchirait grave. Le fait qu'ils sont différents ne m'empêchera pas de regarder l'anime mais merci pour l'info.

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10520
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Zone Of The Enders: Dolores,i
« Réponse #4 le: 24 janvier 2010, 17:22:16 »
Citer
Seul chose qui ma laissé perplexe c'est le personnage de Dolorès a qui je me suis jamais fait la voix et sa personnalité m'ont toujours exaspéré.
Exact, la voix de Dolores est assez pénible, je te l'accorde.  :(
« Modifié: 24 janvier 2010, 20:22:55 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

beragon

Re : Zone Of The Enders: Dolores,i
« Réponse #5 le: 28 janvier 2010, 06:25:43 »
Je ressors ma conclusion
 
C'est sympa, comme les routiers !

Un des points aussi, c'est un des rares animes ou le héro principal est un quadragénaire. Un des petits soucis aussi c'est que l'anime fait plus clairement référence à une histoire antérieure bien developée et vraisemblablement celle du jeux.

Sinon les revirements des protaganistes antérieures à la trame ce serait du wtf intégral.4

Remarquez, je vais pouvoir reprendre mes visionnages de séries pas du premier plan vu que je viens de récuperer  l'adsl.
Quand même, tout ca tout ca. Dieu (et Diyo) comprendra.
--Pour une experience roleplay viendez sur http://fanelya.fr

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10520
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Zone Of The Enders: Dolores,i
« Réponse #6 le: 01 février 2010, 18:45:08 »
Ce fut un plaisir d'avoir suivi cet un animé, une sorte de road movie s'apparentant à certains films U.S. le tout bien amené et rythmé. Je ne me suis pas ennuyé d'autant plus qu'elle se conclue de belle manière. C'est bizarre mais mon appréciation envers Dolores évoluait crescendo et je finis par la trouver fort aimable.

Note: 7,5/10
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."