Zone Of The Enders: Dolores,i

Zone Of The Enders: Dolores,i

Dans un futur distant, la vie s'écoule lentement pour le routier de l'espace James Links. Entre deux convois spatio-routiers reliant la Terre à Mars, il noie ses problèmes et sa vie familiale disparue dans l'alcool. Cette vie monotone aurait pu continuer si un jour il n'avait du prendre en charge une cargaison des plus douteuses. L'honnête routier de l'espace se trouve à convoyer un Orbital Frame doté d'une IA des plus ...enfantine...Dolorès. Le destin a des caprices car Dolorès semble lui avoir été expédiée par sa femme présumée morte des années auparavant. Tout cela n'est que l'amorce des problèmes pour James Links et sa famille.

Synopsis soumis par beragon

Houko Kuwashima (Dolores), Mitsuru Miyamoto (Leon Links), Narumi Hidaka (Noel Links), Tesshô Genda (James Links)

Liste non exhaustive de produits dérivés de l'anime :

  • Zone Of The Enders: Dolores,i - Screenshot #1
  • Zone Of The Enders: Dolores,i - Screenshot #2
  • Zone Of The Enders: Dolores,i - Screenshot #3
  • Zone Of The Enders: Dolores,i - Screenshot #4
  • Zone Of The Enders: Dolores,i - Screenshot #5
  • Zone Of The Enders: Dolores,i - Screenshot #6
  • Zone Of The Enders: Dolores,i - Screenshot #7
  • Zone Of The Enders: Dolores,i - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par beragon le 07-06-2008

6

Les routiers du XXI siècle sont réputés sympa et apparemment ceux du futur aussi si on se base sur James Links. Zone of the Enders-Dolores est un road-movie futuriste mettant en avant les mésaventures d'un homologue de Joe Hallenbeck (B. Willis le dernier Samaritain). Sur une trame géopolitique futuriste notre camionneur, qui pense de prime abord résoudre ses soucis familiaux, finira par sauver bien plus, à l'instar d'un John Mc Lane à bout de souffle. Ce Bruce Willis de cellulose lancé dans l'espace et l'infini, effectuera son petit bonhomme de chemin en compagnie d'un mécha doté de l'esprit d'une gamine et de ses enfants. Ceci non sans peine, ce pauvre James n'entretient une relation [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.037 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.171003 ★