Auteur Sujet: Tari Tari  (Lu 1673 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10519
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Tari Tari
« le: 11 août 2012, 15:38:42 »
FICHE TECHNIQUE

TITRE ORIGINAL : Tari Tari
ANNÉE DE PRODUCTION : 2012
STUDIO : P.A. WORKS
GENRE : comédie - drame - école - musique - sport - tranches de vie
AUTEUR : Evergreen
VOLUMES & DURÉE : 13 EPS 24 mins


Résumé de Animeka

Citer
Miyamoto est tourneuse de pages dans la chorale du lycée, mais elle souhaiterait désormais chanter. Aussi demande-t-elle l’autorisation au professeur de musique, qui est également le proviseur adjoint, d’intégrer le rang des chanteurs. Cependant, celle-ci le lui refuse catégoriquement. Sans aucun ménagement, elle annonce à son élève qu’elle n’en est pas capable. Miyamoto, folle de rage, démissionne de la chorale : elle est bien déterminée à ouvrir son propre groupe de chant. Il ne lui reste plus qu’à recruter des élèves – cinq membres sont nécessaires pour que la création d’un club soit acceptée par la direction du lycée –, mais il faudra tout de même se méfier du proviseur adjoint qui n’a pas l’intention de faciliter la tâche de la jeune fille.

Avant tout, sachez que Tari Tari est l'une des créations originale de cette saison estivale 2012.
Ensuite, le travail que réalise le studio PA Works sur le tableau visuel de ces derniers projets est toujours aussi notable. Décors forts jolis, baignés dans des couleurs éthérées... une direction artistique impeccable. Malgré un chara-design ordinaire, on s’accommode et on peut dire que Tari Tari est graphiquement à l'image de sa saison de diffusion (dans le bon sens...).

Pour ce qui est du contenu, on demeure encore une fois dans un cadre scolaire - mais pas que - au sein duquel on relate les déboires/aléas des protagonistes majeurs dans leur quotidien. On oscille pour l'instant (J'en suis a l'ep. 3) entre problèmes de chants/chorales, introversion et brièvement du badminton. L'ensemble demeure adroit avec des personnages attachants que je qualifierais de "normaux" et un humour léger mais charmant. Quelques événements sont plus ou moins prévisibles, mais en même temps demeurent sympathiques car peu ennuyeux. Et puis le clin d’œil fait a True Tears dans le premier épisode m'a procuré de bonnes sensations a son égard.

Bref, Tari Tari apparait a mes yeux comme une des productions fraiches et légères de cet été. Sans prise de tête.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=9RxjfldhRDI[/youtube]
« Modifié: 07 août 2013, 04:45:06 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Sirius

Re : Tari Tari
« Réponse #1 le: 05 août 2013, 23:19:30 »
Vu les deux premiers épisodes. C'est frais, c'est joli, c'est doux. La petite Miyamoto est très touchante et sa volonté de rattraper son mauvais récital passé en montant une nouvelle chorale à tout prix me plait. Je ne m'ennuie pas un seul instant et j'apprécie le spectacle.
Je ne sais pas pourquoi j'avais laissé cette série de côté à l'époque, peut-être un à priori vis-à-vis du thème (la chorale) ?
Et j'ai bien aimé la chanson qu'elles interprètent dans le second épisode.

Edit : j'ai pleuré comme une madeleine devant l'épisode 6. L'histoire de Wakana, c'est un peu du Jun Maeda quand il atteint des sommets.

allbrice

  • Staff AK
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 10519
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Like Anime-Kun !!
  • A-theque M-theque
  • I'm nuclear, i'm wild
Re : Tari Tari
« Réponse #2 le: 06 août 2013, 03:12:25 »
Merci de ranimer le sujet, j'avais complètement mis l'animé en stand by pour je ne sais plus quel motif.
« Modifié: 06 août 2013, 03:18:08 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Skidda

Re : Tari Tari
« Réponse #3 le: 07 août 2013, 00:20:54 »
Wow, elle n'a vraiment pas été suivie cette série.  :D

Pour reprendre mon avis de l'année dernière:

Citer
Ce n’est pas parce que la pleine lune est oubliée au réveil que la nuit n’en est pas moins belle. Tari Tari n’a jamais prétendu être une aurore boréale, et ce fut un plaisir innocent et entier que de plonger dans ses étoiles d’optimisme.

Un quasi sans faute pour une belle série sans ambition.

Tari Tari n'atteint que rarement l'excellence(épisode 6), reste moyen sur bien des points(les personnages ou même la musique si on a des attentes envers ce thème), souffre de quelques défauts(l'arc sur Sawa est globalement un peu en dessous du reste), et est une oeuvre peu originale  mais elle exécute du déjà vu avec une vitalité enchanteresse et une maîtrise des thèmes habituels du genre(drama, slice of life scolaire) assez rare.

Sans compter les personnages secondaires sympathiques: les Condor Queens, le meilleur papa(en anime) de l'année 2012...

Franchement je recommande.
« Modifié: 07 août 2013, 01:26:42 par Skidda »

Sirius

Re : Tari Tari
« Réponse #4 le: 07 août 2013, 00:38:52 »
C'est l'impression finale que j'en ai d'ailleurs : du déjà vu sur toute la ligne mais très bien négocié. Si les garçons étaient un peu en retrait, chacun des membres du groupe avait une personnalité qui échappait aux clichés du genre. J'ai bien aimé la petite touche romantique très discrète entre Sawa et notre joueur de badminton qui s'installe sur la fin aussi. Le tout transpire une ode à la jeunesse et à la chanson qui m'a bien rafraîchi en cet été.