Auteur Sujet: Inari, Konkon, Koi Iroha  (Lu 4777 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Down

Inari, Konkon, Koi Iroha
« le: 08 mars 2014, 02:03:01 »

Titre: Inari, Konkon, Koi Iroha
Hiver 2014, 10 épisodes
Fiche AK: A venir

Synopsis:

Inari est une jeune fille un peu maladroite mais se faisant facilement des amies. Elle est amoureuse d'un garçon de sa classe, Tanbabashi, mais ne sait pas comment se confesser et manque de confiance en elle.
Un jour, après avoir sauvé un bébé renard, apparaît devant elle la déesse du temple local, Uka. Celle-ci lui confie une partie de son pouvoir, lui permettant de se transformer.


Avis:
Bon, j'ai pris le train en marche y'a pas longtemps, et me voilà au niveau de la diffusion donc p'tit topic parce que ça devient de plus en plus sympathique, cette affaire.

Inari etc est la tranche de vie/romance/youkai de la saison, un court animé (10 épisodes) adapté d'un manga pas tellement plus original que les autres sur le même thème, visiblement.

Le début n'est pas forcément incroyable - on y voit vite quelques problèmes potentiels, entre les dangers de surexploitation (la déesse qui joue à des otome game, l'amie otaku, etc...) et les personnages pas immédiatement appréciables comme l'étaient ceux de Gingitsune la saison dernière, par exemple.

Mais au fur et à mesure qu'on avance, tout ça se révèle de plus en plus sympathique. Les pouvoirs confiés à Inari ne sont pas toujours exploités autant qu'on le voudrait, mais servent quand même à montrer comment ils l'aident à progresser ou peuvent se révéler à double tranchant (un peu façon magical-girl, finalement...). Les relations et romances se tissent, c'est un peu cliché et fleur bleue, mais assez plaisant à voir.

Donc voilà, c'est cool. Et puis y'a un dosage d'humour assez bien aussi. Des trucs comme la tête d'Amaterasu, le grand frère chieur mais qui se révèle être un ptain de chuunibyou, la déesse fan d'otome game, et Inari qui fait des mimiques faciales géniales.

Point vendeur du truc: tous les personnages ont un accent plus ou moins marqué du Kansai.   

Hei

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #1 le: 08 mars 2014, 06:48:42 »
Yep, la série vaut bien un petit topic !

Je suis un peu dans le même état d'esprit que toi Down, plus on avance et plus ça devient agréable à suivre. Pour ma part, dès le départ j'ai accroché avec le personnage de la déesse que l'on voit sur la droite de l'image du post d'au-dessus. Ce personnage et surtout sa voix sont d'une beauté singulière qui m'a tout de suite frappé, en rajoutant à cela le lien qui se forme avec l'otaku pas si typé que ça en terme de physique : Moi j'étais complètement dedans à partir de ce moment là !!

Bref, je détaillerai d'avantage mon prochain post... A suivre !  ;)
"Les grands artistes sont ceux qui imposent à l'humanité leur illusion particulière."

ramdambzh

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #2 le: 08 mars 2014, 09:42:50 »
Je suis cette série depuis le début après être tombé sur le trailer de lancement.
Cela m'a bien plu dès le départ. Les personnages sont très attachants et on a plaisir à les voir évoluer au fil des épisodes. Le mélange humour et moments plus dramatiques se révèle efficace. Et puis visuellement parlant, c'est joli :)

Bref, pour une série qui ne fait que 10 épisodes,  il y a tous les ingrédients pour passer un bon moment sans se prendre la tête.



Sirius

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #3 le: 08 mars 2014, 10:13:09 »
C'est sympa mais peut-être un peu trop léger et gamin. Un bon point c'est de vite avoir réglé l'affaire de cœur du premier épisode et de passer à autre chose. Après j'ai peur que l'anime s'appuie un peu trop sur les relations "taboues" qu'il introduit :
Cliquez pour afficher/cacher
Merci pour ce topic qui me rappelle qu'au fond j'avais déjà vu plus de la moitié des épisodes au moment de m'arrêter comme il n'y en aura que dix... Autant continuer.
« Modifié: 08 mars 2014, 10:50:21 par Sirius »

zayx

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #4 le: 08 mars 2014, 12:06:54 »
Bonjour, cet anime m'a l'air fort sympathique! Simple question:

C'est sympa mais peut-être un peu trop léger et gamin. Un bon point c'est de vite avoir réglé l'affaire de cœur du premier épisode et de passer à autre chose.

Vous parliez de romance en début de post mais elle ne se passe pas entre Inari et son camarade de classe?
La parole est d'argent mais le silence est d'or.

Sirius

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #5 le: 08 mars 2014, 12:10:37 »
Romance toujours en plan, certes, mais la série a le bon goût de ne pas faire une fixation là-dessus.

zayx

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #6 le: 08 mars 2014, 12:54:28 »
D'accord et bien cela peut promettre un bon moment donc je vais me pencher dessus, merci de cette réponse rapide!  :D
La parole est d'argent mais le silence est d'or.

Hei

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #7 le: 08 mars 2014, 13:44:52 »
Ah au fait, je suis pas sûr que ça se limite à 10 épisodes. Sur ANN ils ont bien des dates de sorties pour deux épisodes de plus, même si eux même parlent de 10...
"Les grands artistes sont ceux qui imposent à l'humanité leur illusion particulière."

Sirius

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #8 le: 08 mars 2014, 14:58:51 »
Apparemment il y aura un épisode 11 mais il sortira avec le manga. Le spécial plage? 8)

Zankaze

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #9 le: 08 mars 2014, 14:59:04 »
Le manga est excellent et j'ai adoré, mais j'hésite à m'intéresser à la série...

Hei

Re : Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #10 le: 08 mars 2014, 15:14:47 »
Apparemment il y aura un épisode 11 mais il sortira avec le manga. Le spécial plage? 8)
Ca m'a l'air un eu flou pour l'instant... Il est déjà passé le spécial plage et de toute façon la seule vraie beauté de l'anime n'y était pas donc :p

Le manga est excellent et j'ai adoré, mais j'hésite à m'intéresser à la série...
Tente franchement, au moins pour la déesse qui claque même si le travail sur le personnage est pas complet , tu y trouveras au moins une série franchement sympathique et pas trop ennuyante. C'est frais, lumineux et joyeux en fait !  ;)
« Modifié: 08 mars 2014, 15:17:01 par Hei »
"Les grands artistes sont ceux qui imposent à l'humanité leur illusion particulière."

Sirius

Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #11 le: 08 mars 2014, 16:53:41 »
Ca m'a l'air un eu flou pour l'instant... Il est déjà passé le spécial plage et de toute façon la seule vraie beauté de l'anime n'y était pas donc :p
Un spécial plage Uka-sama pour monsieur? =D

Pixy

Re : Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #12 le: 08 mars 2014, 16:56:25 »
Le manga est excellent et j'ai adoré, mais j'hésite à m'intéresser à la série...
Je suivais en diagonale le manga au départ, c'est devenu quoi maintenant ? Si tu suis toujours évidemment. Mais de ce que je me souviens du début, l'anime est une bonne adaptation. Comme le dit Hei, c'est franchement lumineux et rafraichissant. C'est une belle introduction/publicité au manga.

Hei

Re : Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #13 le: 08 mars 2014, 17:25:26 »
Un spécial plage Uka-sama pour monsieur? =D
Je dirais pas non ! :p Non, mais sérieusement c'est assez rare que j'éprouve des coups de cœurs de ce genre pour un personnage féminin. L'harmonie dans ce personnage que ce soit sa voix, son aspect physique et surtout sa timidité qui la rend carrément kawai mais avec le physique d'une belle femme, que demande la gente masculine ?! XD

Bref, c'est bien pour la romance de ce personnage que je suis à fond dedans !
"Les grands artistes sont ceux qui imposent à l'humanité leur illusion particulière."

Down

Re : Re : Inari, Konkon, Koi Iroha
« Réponse #14 le: 08 mars 2014, 18:22:42 »
Le manga est excellent et j'ai adoré, mais j'hésite à m'intéresser à la série...

Mais tu peux mettre une voix sur tous les personnages. Or ils ont un accent de Kyoto. Donc c'est forcément bien.

Citer
L'harmonie dans ce personnage que ce soit sa voix, son aspect physique et surtout sa timidité qui la rend carrément kawai mais avec le physique d'une belle femme, que demande la gente masculine ?! XD

On se demande bien pourquoi Touka ne s'est pas encore lancé d'ailleurs. Je ne sais même pas comment il pourrait hésiter.