Auteur Sujet: Cinéma  (Lu 951979 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Minuit

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Cinéma
« Réponse #3675 le: 18 novembre 2018, 13:39:27 »
Les Animaux fantastiques

Meilleur que le premier volet, indéniablement. Je me suis assez prêté au jeu de la recherche, aussi j'ai plutôt apprécié le jeu d'intrigues liées. Je suis simplement déçu par à peu près tout le reste. La seule bonne scène était la scène d'ouverture, virtuose et excessivement propre. Grindelwald manque infiniment d'élégance dans son costume punk ridicule. Je ne parle même pas de Dumbledore qui fait honte à Richard Harris et Michael Gambon. Heureusement qu'Eddie Redmayne et surtout Ezra Miller sont là pour relever le niveau : leurs performances respectives étaient impeccables.
Le pompon reste la dernière scène, à peine digne d'une cinématique de MMO de seconde zone.

AyanamiRei

Re : Cinéma
« Réponse #3676 le: 18 novembre 2018, 16:03:24 »
On m'a proposé d'aller voir le second épisode du truc étendu d'Harry Potter, mais à lire les réactions ici, ca n'a l'air d'être que pour les fans endurcis en manque, et encore...

En plus, j'ai trouvé le premier parfaitement insipide (points positifs: acteur et époque). Enfin, c'était un peu le cas de presque tous les Harry Potter filmés (à part le premier et ceux avec Brannagh et Oldman)

Minuit

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Cinéma
« Réponse #3677 le: 18 novembre 2018, 17:06:19 »
Le troisième HP est le seul film qui ne soit pas insipide. Là, on atteint des sommets quand même. Le premier volet était bien meilleur à mon sens. Et d'ailleurs, je suis pas sûr que le spectateur lambda un peu étranger à l'univers d'HP comprenne grand chose aux enjeux du film.

Sacrilège

Re : Cinéma
« Réponse #3678 le: 19 novembre 2018, 19:24:44 »
Quand j'ai vu la queue pour les Animaux Fantastiques je me suis dit que j'irai le voir dans un mois :P

Grosse semaine cinéma pour ma part vu qu'en sept jours je suis allée voir six films et je rejoins ton avis sur Les Chatouilles AyanamiRei. L'adaptation théâtre / cinéma est bien réussie, avec quelques passages décalés dans le style surréaliste, permettant un peu de légèreté dans ce film bien pesant par moments vu le sujet traité. Le personnage de la mère m'a également beaucoup choquée. Cela doit être une bonne représentation de la mère réelle mais il manque encore quelque chose à creuser derrière, ce qui va sûrement se produire par la suite vu la scène finale.

Par curiosité j'ai aussi vu Suspiria et j'avoue avoir failli quitter la séance au bout d'une heure tellement c'était peu compréhensible, fouillis, difficile de savoir vers où on se dirigeait et si je n'avais pas vu Chloë Grace Moretz (en tête d'affiche mais qu'on ne voit à tout péter que 5 minutes sur 2h30 de film), je me serais cru dans la mauvaise salle devant le dernier Lars Von Trier. L'ensemble n'en reste pas si mauvais que cela, mais c'est dur d'aller jusqu'au bout et de rester accroché tout du long. Les moments d'angoisse sont particulièrement réussis, à la limite de l'insoutenable en raison d'un niveau sonore beaucoup trop hauts. Les cris d'horreur ça me va bien, mais avec une qualité sonore équivalente au Blair Witch de 2016 je dis non.

Je passe rapidement sur Millénium 4 qui s'affranchit de beaucoup d'éléments intéressants du livre alors que le film aurait tout à fait eu le temps d'ajouter un quart d'heure pour apporter des détails utiles. Je n'ai pas compris non plus pourquoi le jeune garçon, autiste de haut niveau dans le livre, mais très fortement autiste, n'a pas son handicap si lourdement montré dans le long-métrage, ce qui était pourtant un élément fort de l'ouvrage. Le film se regarde bien mais peut être décevant comparé au livre. Et bon sang rendez-nous Noomi Rapace !

Pour Sale Temps à l'Hôtel El Royale, j'ai eu un coup de coeur pour ce film rien qu'en voyant la bande-annonce. Le résultat final n'en est que meilleur. Bons acteurs, excellente tension tout au long du film, où tout peut vraiment arriver. Un choix de couleurs agréable, un décor au poil, j'en ressors conquise. Mais je me demande :

Cliquez pour afficher/cacher

Kursk également m'a transportée, malgré la présence de Léa Seydoux (c'est mon côté UGC, j'aime pas Gaumont ni l'école de la vie). Les effets spéciaux sont très bien réalisés et l'imbrication entre les scènes à l'intérieur du sous-marin et celles à l'extérieur est particulièrement réussie. Le film ne respire pas la joie de vivre mais a le mérite de bien retracer les événements, bien qu'il aurait été plus pertinent d'avoir une chronologie et des indications temporelles pour suivre l'avancée de l'histoire.

Finalement, j'ai terminé la semaine en beauté avec le film qui m'a fait pleurer comme une madeleine et que j'attendais depuis des années : Bohemian Rhapsody. J'ai été assez étonnée des critiques presse, qui ont royalement descendu le film, contrairement aux critiques des spectateurs, plus élogieuses.
Le film est émouvant d'un bout à l'autre. Connaissant par coeur la vie de Freddie Mercury et ayant tout de même vu certains raccourcis scénaristiques contraires aux événements réels, il n'en reste que le niveau de détails de ce film est ahurissant. Rami Malek n'en fait jamais trop, la bande-son est bien calibrée et n'est pas non plus omniprésente, et je suis vraiment ravie que ce film ait enfin vu le jour. Trois semaines après sa sortie, la salle était comble et a applaudi pendant cinq minutes. Qu'est-ce qu'on est bien au cinéma.

Avendil

Re : Cinéma
« Réponse #3679 le: 21 novembre 2018, 18:09:08 »
Citer
Finalement, j'ai terminé la semaine en beauté avec le film qui m'a fait pleurer comme une madeleine et que j'attendais depuis des années : Bohemian Rhapsody. J'ai été assez étonnée des critiques presse, qui ont royalement descendu le film, contrairement aux critiques des spectateurs, plus élogieuses.
Le film est émouvant d'un bout à l'autre. Connaissant par coeur la vie de Freddie Mercury et ayant tout de même vu certains raccourcis scénaristiques contraires aux événements réels, il n'en reste que le niveau de détails de ce film est ahurissant. Rami Malek n'en fait jamais trop, la bande-son est bien calibrée et n'est pas non plus omniprésente, et je suis vraiment ravie que ce film ait enfin vu le jour. Trois semaines après sa sortie, la salle était comble et a applaudi pendant cinq minutes. Qu'est-ce qu'on est bien au cinéma.

Du point de vue d'un néophyte presque total de sa vie, mais j'ai beaucoup aimé le film aussi. Ça faisait un moment que j'avais pas été autant touché par un film au cinéma, et y'a des plans caméra qui m'ont coupé le souffle. Et y'a son petit lot de scènes très émouvantes.
J'ai aussi beaucoup aimé que ça se concentre beaucoup plus sur le positif, j'avais un peu peur que ce soit le genre de film où tu ressors passablement déprimé, ici on finit sur une bonne note.
Vraiment chouette !

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

Minuit

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Cinéma
« Réponse #3680 le: 21 novembre 2018, 19:00:36 »
Je dois être un des seuls à avoir très peu aimé le film. Je l'ai vu en néophyte complet, mais j'ai grincé des dents à peu près quinze fois sur les discours un peu limite. Et généralement, grincer des dents étant une activité désagréable, cela ne permet pas de passer un bon moment.
« Modifié: 21 novembre 2018, 20:27:48 par Minuit »

Avendil

Re : Cinéma
« Réponse #3681 le: 21 novembre 2018, 19:47:05 »
T'as des exemples en tête des discours en question ? Ça m'a pas du tout fait cet effet.

Stories are written and read to rebel against the fact that we only live once.

Minuit

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Cinéma
« Réponse #3682 le: 21 novembre 2018, 20:30:38 »
Je n'ai pas d'exemple précis en tête (il faudrait que je revoie le film pour les références exactes), mais il s'agissait surtout des évocations de l'homosexualité et du sida, que j'ai trouvé très maladroites. Et aussi du statut un peu "sacro-saint" accordé au chanteur ; certains critiques sont allés jusqu'à parler d'hagiographie, même si je ne souscris pas tout à fait à la comparaison que je trouve trop caricaturale.

Sacrilège

Re : Re : Cinéma
« Réponse #3683 le: 21 novembre 2018, 21:53:14 »
Je n'ai pas d'exemple précis en tête (il faudrait que je revoie le film pour les références exactes), mais il s'agissait surtout des évocations de l'homosexualité et du sida, que j'ai trouvé très maladroites.
Le fait est que c'était un sujet tabou, pour l'époque mais également pour le chanteur. Il a tout au long de sa vie nié avoir le virus du sida, même alors qu'il avait connaissance d'en être porteur. Il ne l'a finalement avoué que la veille de sa mort. Je pense que c'est ce climat de non-dit qu'a voulu rapporter le film et je n'ai pas été choquée par ça mais peut-être parce que j'avais en tête la vraie version de l'histoire derrière le film.

Minuit

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1407
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Phallique, au calme clair de lune triste et beau
Re : Cinéma
« Réponse #3684 le: 21 novembre 2018, 23:54:58 »
Sauf que ledit chanteur à passer sa carrière à jouer de ses attirances. Là j'avais plus l'impression de regarder un gigantesque clip publicitaire policé qu'un véritable travail documentaire et analytique. Pour ce qui est du sida, je peux cependant entendre, sans y souscrire entièrement, ton argument.

Sacrilège

Re : Cinéma
« Réponse #3685 le: 22 novembre 2018, 20:44:44 »
Faut quand même arrêter de voir des débats d'idées partout, ça devient lassant, ce n'était pas un argument mais une tentative d'explication.
Pour l'aspect publicitaire je vois ce que tu veux dire, on accroche ou pas au personnage qu'était Freddie Mercury de son vivant.

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #3686 le: 24 novembre 2018, 16:15:01 »
Overlord: Des nazis, des morts vivants et des GIs perdus en plein débarquement... Honnêtement rien qu’avec ces ingrédients ça fleure bon le nanard d’antan, avec promesses de séquences bien dégueulasses. :)

Après coup, ce n’est pas tout à fait la claque espérée, mais le résultat reste plaisant à regarder et remplit parfaitement le contrat en nous offrant du grand spectacle et de l’action débridée comme on aime.
On trouvera malgré tout un petit discours à la gloire du soldat américain de la WW2, mais rien de bien méchant quand même...

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

AyanamiRei

Re : Re : Cinéma
« Réponse #3687 le: 24 novembre 2018, 16:33:14 »
Le troisième HP est le seul film qui ne soit pas insipide. Là, on atteint des sommets quand même. Le premier volet était bien meilleur à mon sens. Et d'ailleurs, je suis pas sûr que le spectateur lambda un peu étranger à l'univers d'HP comprenne grand chose aux enjeux du film.
Ah oui? J'ai pourtant souvenir des 1er et 2e comme de jolis films pour enfants (que j'ai trouvé particulièrement inintéressants, mais là n'est pas le sujet).

J'aurais dû suivre les avertissements et mes doutes. Qq créatures ici et là ne justifient pas 2heures de brouillon d'un bout d'histoire. Il y avait déjà très peu de charme dans le premier chapitre, ce second le dilue encore plus.
Le fait d'avoir lu "activement" la première moitié de la "saga" et d'avoir subi de manière réticente les films 5à7 m'a suffit pour comprendre ce dont il était question: encore un sorcier vilain qui prône la suprématie magique.
Et ce, malgré des ajouts au monde pré-établi (ex: encore un nouveau Dumbledore) sortis du chapeau de l'auteur (non que cela m'étonnne beaucoup).
Un peu déçu que "l'histoire" ait pris le pas sur le catalogue de bestiaux, vu le bazar que c'est. Ah oui, et le film souffre du même problème que les livres de Rowling passés le début de la saga: c'est un fatras de débuts ou suites d'intrigues sans début ni fin. Et le manque de délimitations claires passe encore plus mal à l'écran qu'en livre.

PS: au moins, j'ai vu un kelpie et un kappa dans une même production, non-japonaise !


Par curiosité j'ai aussi vu Suspiria et j'avoue avoir failli quitter la séance au bout d'une heure tellement c'était peu compréhensible, fouillis
Aviez-vous vu l'original par Argento? C'est également assez creux (enfin, le film n'était clairement pas un film à propos autres que cinématographiques) et l'ambiance vient entre autre d'une certaine confusion créée par le film.


Overlord: ce n’est pas tout à fait la claque espérée, mais le résultat reste plaisant à regarder et remplit parfaitement le contrat en nous offrant du grand spectacle et de l’action débridée comme on aime
Je pense aller le voir. Mais je m'attendais à qqch de plus, suite à la publicité de Stephen King (après tout, il avait félicité le 1er Evil Dead, qui s'était avéré vrmnt chouette).



PS: pas vraiment en rapport avec une réelle séance de cinéma, mais je dois "crier" ma joie. J'ai enfin réussi à "convertir" qqn à l'un de mes films favoris, le magnifique Possession de Zulawsky !
« Modifié: 24 novembre 2018, 17:00:37 par AyanamiRei »

repeir14

Re : Cinéma
« Réponse #3688 le: 24 novembre 2018, 18:23:06 »
Ah oui, et le film souffre du même problème que les livres de Rowling passés le début de la saga: c'est un fatras de débuts ou suites d'intrigues sans début ni fin. Et le manque de délimitations claires passe encore plus mal à l'écran qu'en livre.

Je cherche peut-être la petite bête en ne citant que cette partie de ton message (et n'ayant pas vu le film je me garderai bien de le juger) mais je suis surpris de ta comparaison avec les livres.

Si le manque de cohérence et le côté "fatras" ont toujours été un problème chez les films HP, je n'ai jamais ressenti ce défaut dans les livres. Au contraire, même s'ils ne sont pas exempts de tout reproche, j'ai toujours reconnu comme une qualité indéniable de Rowling sa capacité, en matières d'intrigues, à retomber sur ses pattes. Qualité d'autant plus remarquable dans le monde des sagas longues où il n'est pas rare de voir des auteurs s'emmêler les pinceaux, faute d'avoir vu assez loin...

Sacrilège

Re : Cinéma
« Réponse #3689 le: 24 novembre 2018, 19:10:50 »
Du même avis que Nakei pour Overlord, j’ai passé un bon moment, je précise tout de même  que le film fait partie du Cloverfield Universe, et que cette saga a définitivement ses hauts et ses bas ...