Auteur Sujet: Cinéma  (Lu 951187 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

AyanamiRei

Re : Re : Cinéma
« Réponse #3840 le: 27 août 2019, 07:16:40 »
Découverte au milieu d'une soirée de courts métrages projetés à côté de la Maine (ils ne savent plus quoi inventer pour promouvoir leur stupide pelouse toute neuve ds cette ville...), "Maine pas peur" (ahah),  à l'oCcasion des "Ateliers 1ersPlans": Têtard de Jean-Claude Rouzec. Ou quand une fille ne supportant pas son petit frère pot de colle lui révèle sa véritable nature. Je n'ai pas regretté de m être ennuyée le reste de la soirée (ayant déjà vu la quasi-totalité de la programmation sur ARTÈ ou ailleurs depuis pas mal de temps). Par contre, on aurait pu se passer de l'avertissement (-10) passé au micro. Dire que des enfants ont loupé
 ce super moment...
Mention spéciale à Hors-piste, qui était assez drôle malgré son style visuel (CG très géométrique et rondouillarde "à l'américaine"), qui suit deux sauveteurs incroyablement sûrs d'eux (cette intro XD) et leur victime.

Personne pour parler de l'annonce d'un 4ème Matrix

Ou de la BA de The Mandalorian
Ou justement de la toute nouvelle BA de ce fameux épisode 9
Malheureusement, on dirait que si...

A mon tour: personne pour râler sur les annonces des films IV, IX, XIV, etc et autres dérivés/dérives de titres devenus des "marques"? Moi, moi, moi!
Après Mâtrix II (et surtout III), qui veut voir ce que l'on va vendre sous ce nom (pour autre chose qu'assouvir une curiosité malsaine)? Déjà que le IIÎ, en son temps, avait confondu "grand final" avec "action grandiose + salle blanche ä vieil homme" et "action grandiose" avec "déluge de mannequins CGI et fond vert" (avec syndrome DBZ), il n'est pas dur d'imaginer ce que cela donnera dans un monde où ces éléments sont devenus rois. Sans compter qu'un IVG aura encore moins à dire qu'un III (si tant est qu'il y avait encore un propos arrivé là).

(le pire étant que ce cirque est aujourd hui présent. Tous les niveaux: cinéma, télévision, jeux,livres, etc)

Pour la série de Favreau... Encore du Favreau?! Ce type est PARTOUT où l'on a besoin d'un micro-ondes ! Autrefois, j'ai eu qq espoirs sur ses futurs travaux. Mais c'était avant qu'il se mette au fast-food pour cinéphages (juvéniles et adulescents).
 
Et sur quels points d'attraction la série mise-t-elle?
 Le raccord aux films originaux et... Le fétichisme incompréhensible d'une population d'anciens fanatiques sur les chasseurs de prime/mercenaires habillés en boîte de conserve. Mmh...


Pour McGrégor, je regrette son choix. Mais il a eu un très joli parcours, c'est compréhensible qu'il se range (et s'emprisonne sous un masque unique) comme plein d'autres avant lui (et après).


PS: mes excuses si ce "texte" sonne rude (ou mal informe). Que personne ne le prenne personnellement.
« Modifié: 27 août 2019, 07:37:21 par AyanamiRei »

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #3841 le: 17 septembre 2019, 19:18:16 »

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1302
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Cinéma
« Réponse #3842 le: 17 septembre 2019, 21:38:08 »
Il y a de l'idée.
 puis ça m'a l'air d'être une création originale - de nos jours c'est comme les anime qui ne sont pas adaptés de jeu vidéo ou de light novel y'a un certain mérite.

J'avoue que je connais assez peu le cinéma de Taika Waititi mais je me dis que le réalisateur du génialissime Thor Ragnarok ne pourra pas se prendre un mur de plein fouet.

Benja6910

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2500
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • l'Ultime Prototype
Re : Cinéma
« Réponse #3843 le: 18 septembre 2019, 09:21:26 »
Je sais pas pourquoi, mais je sens que ça va être génial...

Je plussoie. L'idée de foutre Adolf comme ami imaginaire d'un gamin. C'est drôle et politiquement incorrecte. J'aime beaucoup. Puis Scarlett... ooooh Scarlett. <3


C'est en marchant beaucoup qu'on fini par abîmer ses souliers !

sarthasiris

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 3409
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • -ho mary sweet mary my mary hohoho
Re : Cinéma
« Réponse #3844 le: 18 septembre 2019, 12:48:47 »
Du politiquement incorrecte avec un truc produit par la Fox et réalisé/scénarisé par un gars qui a fait des films de super-héros pour Disney. Perso' je suis mitigé. :cop: Je pense même plutôt que ce sera l'exacte opposé. D'autant plus qu'en abordant ce genre de sujet, les mecs marchent sur des œufs.

Bon après y'a Scarlett Johansson. Argument imparable, j'avoue.

Il ne faut jamais rien prendre au sérieux.

Benja6910

  • Staff Webzine
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 2500
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • l'Ultime Prototype
Re : Re : Cinéma
« Réponse #3845 le: 18 septembre 2019, 14:01:04 »
Du politiquement incorrect avec un truc produit par la Fox et réalisé/scénarisé par un gars qui a fait des films de super-héros pour Disney. Perso' je suis mitigé. :cop: Je pense même plutôt que ce sera l'exacte opposé. D'autant plus qu'en abordant ce genre de sujet, les mecs marchent sur des œufs.

Bon après y'a Scarlett Johansson. Argument imparable, j'avoue.

Bah un gamin qui a Hitler comme ami imaginaire, on a déjà franchement vu plus correct... Après, d'office que ça va être cadré mais bon. Adolf reste une valeur sûre du politiquement incorrect.

C'est en marchant beaucoup qu'on fini par abîmer ses souliers !

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1302
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Cinéma
« Réponse #3846 le: 18 septembre 2019, 15:41:30 »
D'toute façon, je pense pas que le film ait pour volonté de faire dans le subversif...

Le gosse élevé dans la culture Nazi à priori, rencontre une gamine Juive... (d'ailleurs ça a déjà été fait mais j'ai oublié le nom du film.)
À mon avis c'est pas pour la livrer à la fin du film.
encore que ça pourrait être faire une sacrée fin "et voilà les enfants j'espère que le film vous a plu! le cinéma c'est chouette et en plus on apprend l'histoire!" quoique controversée mais je pense pas que l'idée soit d'en faire un témoignage poignant d'un triste chapitre de l'histoire.

Ça sent plutôt le bon sentiment à travers l'innocence de l'enfance étrangère à l'endoctrinement aveugle. Où plutôt la réserve du spectateur face au lavage de cerveau dès le camp de scout, concentré de belles pages blanches encore vierges.

Bref ça sent le Wes Anderson l'incarnation du truc qu'on appelle la "comédie dramatique".

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #3847 le: 28 septembre 2019, 21:34:42 »
Rambo - Last Blood: Soyons francs, le pitch du film fait très fortement penser à Taken. Notre fameux vétéran s'est trouvé une pseudo-famille auprès de laquelle il coule des jours heureux (malgré le traumatisme toujours présent du Vietnam). Mais lorsque sa "fille" tombe entre les mains d'un cartel Mexicain tenant un vaste réseau de prostitution, il ne faut pas longtemps avant qu'il se mette en chasse et ne réclame vengeance.

Autant vous le dire, si vous attendez une histoire profonde ou un scénario avec rebondissement, passez vôtre chemin. Même chose si vous voulez de l'ultra-violence débridée: hormis la dernière demie-heure, le film reste finalement assez "sage" (dans la mesure du possible au vu du scénario). Et même l'affrontement final m'a semblé quelque peu expédié, même si fun à suivre.

Au final, ce n'est pas un mauvais film: je n'ai pas vu passer les 1h40 de bobine. Mais clairement on a vu mieux dans la saga, je pense qu'il est temps pour Rambo de tourner la page et d'enfin trouver une paix méritée.

J'ai également vu Ça 2 à sa sortie. La encore, c'est pas si mal, mais je pense que les ressort auxquels le film fait appel pour susciter la peur et l'angoisse marchaient mieux avec une bande de gamins terrifiés que des quadragénaires qui semblent pour le coup retomber en adolescence...

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

AyanamiRei

Re : Re : Cinéma
« Réponse #3848 le: 29 septembre 2019, 20:10:37 »
Revu Donnie Darko (projection Carlotta), pour la 1e fois en montage réalisateur. D'intéressants rajouts de miettes ici et là pour caractériser un peu plus un adulte ou un autre (parents/profs). Mais alors, comment dire... j'ai l'impression que le créateur prend son public pour des idiots: certains de ces ajouts ne font que pointer du doigt ou dire oralement ce qui était déjà clairement impliqué en 2001, de plus les insertions d'extraits du livre important au récit tentent vainement d'instaurer une sorte de "mythologie"  en créant un vocabulaire ´pécifique et en écrivant litteralement ce qui se passe devant vos yeux avec ce vocabulaire.
Sinon, je ne me rappelais pas que le "lapin" était aussi directif avec le héros (ds cette version, celui-ci reçoit à plusieurs reprises des ordres et non pas les simples incitations dont je me souvenais). J'ai aussi eu la vague impression qu'ine musique avait été changée.


des quadragénaires qui semblent pour le coup retomber en adolescence...
Je suppose qu'ils  cherchaient à illustrer la "régression" progressive à laquelle on assiste dans le livre. Seulement, dans le livre, ce qui "fonctionne" dans les segments adultes (intercalés avec les retours dans le passé et les archives antérieures aux héros), c'est leurs problèmes... d'adulte, des choses de leur vie actuelle (même si en lien avec ce qu"on savait d'eux enfants). Sans oublier que la créature (plus psychique qu'autre chose) a son agent matériel dans le livre.

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 13802
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Cinéma
« Réponse #3849 le: 12 octobre 2019, 10:27:26 »
Joker: J'ai du attendre pour voir le film qui sortait le 4 octobre, mais ce film est vraiment géniale. J'ai été le voir en VO, ce qui rare, mais je voulais voir la performance de Joachim Phenix  vu que j'avais attendu du bien et je n'ai pas été déçu. Donnez tout suite un oscar pour le meilleur acteur à Joachim pour sa performance vraiment géniale.  C'est bien que le film parle du sujet de la maladie mentale où on voit Arthur connaître des mésaventures de tout sorte  dans un Gotham pauvre où la pauvreté est vraiment présente dans une société malade.

Cliquez pour afficher/cacher

Enfin bref, c'était un excellent film.

Nakei1024

Re : Cinéma
« Réponse #3850 le: 12 octobre 2019, 20:25:11 »
Sœurs d'armes: Pour lutter contre Daech, les brigades internationales soutenues par la coalition soutiennent la création d'escadrons composés de combattantes Kurdes (et de femmes venues d'autres horizons). Malgré des cultures différentes, ces escadrons liés par une très forte solidarité sont la terreur de leurs ennemis, car pour les jihadistes être abattu par une femme revient à se voir refuser l'accès au paradis (et aux vierges offertes en récompense).

La bande-annonce

Un film relativement dur que voilà, presque filmé comme un documentaire, les exactions de Daech sur les populations civiles (même s'il ne s'agit que de reconstitutions) sont montrées à l'écran sans filtres: qu'il s'agisse de l'assaut sur un village Yézidi (religion monothéiste), de l'enlèvement, de la traite des femmes capturées (pour en faire des objets sexuels), de l'endoctrinement des enfants ou même des exécutions de prisonniers. Les séquences de combat ne sont pas moins violentes...
Et ne parlons pas de l'absurdité des règles dictées par Daech dans les territoires sous son contrôle.

Et pourtant, tant auprès du public que des professionnels, le film reçoit un accueil assez mitigé (2,3 et 2,7 sur Allociné). Il est vrai qu'après un départ assez "lent", la fin du film n'a pas grand chose à envier avec un bon vieux Rambo dans lequel on défouraille du djihadiste à tout va. Et la conclusion en "happy-end" (avec beaucoup de guillemets) peut paraître malvenue face à la réalité du terrain, de même que la représentation des hommes de Daech, peut-être trop caricaturale. Bref, l'ensemble est probablement enjolivé pour ne pas choquer plus que nécessaire le public.

Mais malgré tout, je pense que le message et les descriptions restent utiles à voir. Et à l'heure où les Kurdes sont probablement en train de se faire massacrer, lâchés par leurs alliés occidentaux face aux Turcs, il est bon de remettre le temps d'un film la caméra sur eux, et de rappeler le rôle qu'ils ont joué face à Daech lorsqu'on a eu besoin d'eux.
« Modifié: 12 octobre 2019, 21:12:08 par Nakei1024 »

L'alcool tue lentement, tant mieux, je ne suis pas pressé...

Zero70

Re : Re : Cinéma
« Réponse #3851 le: 13 octobre 2019, 09:00:22 »
Joker: J'ai du attendre pour voir le film qui sortait le 4 octobre, mais ce film est vraiment géniale. J'ai été le voir en VO, ce qui rare, mais je voulais voir la performance de Joachim Phenix  vu que j'avais attendu du bien et je n'ai pas été déçu. Donnez tout suite un oscar pour le meilleur acteur à Joachim pour sa performance vraiment géniale.  C'est bien que le film parle du sujet de la maladie mentale où on voit Arthur connaître des mésaventures de tout sorte  dans un Gotham pauvre où la pauvreté est vraiment présente dans une société malade.

Cliquez pour afficher/cacher

Enfin bref, c'était un excellent film.

J'appuie totalement, c'est un film qui dénote dans l'univers où il se situe. Il y a une forte connotation sociale, d'où le fait que le film dérange beaucoup aux États-Unis (les accusations absurdes d'incitation à la violence, les notes honteuses des sites vendus à Disney,...).
En effet, ça montre comment les laissés-pour-compte, les sans-dents sont broyés par la société capitaliste, qui les rejette, les exclue et ne leur offre aucune perspective d'espoir, d'avenir.

« S'ils restaient chez eux, la criminalité au Japon baisserait de 98%. »
~ Inspecteur Megure à propos de la famille de Kogoro Mouri et leur entourage

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 13802
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Cinéma
« Réponse #3852 le: 13 octobre 2019, 10:43:36 »
Sur IMDB, il est noté à 9,0 qui est quand même bien noté.  Tout ceux que je connais qui l'ont vu ont adoré, même un qui dit que c'es tle meilleur Joker à ce jour. Mais, pour ma part tout ces acteurs qui l'ont fait ont apportés leurs touches. Mise à part celui de Leto qui est vraiment mauvais. Mais, il y a bien une chose que je ne fit pas  c'est bien les critiques de cinéma. Je suis tout de même surpris du directeur qui a l'habitude de nous faire un tout autre registre . C'est tellement drôle de voir un stand alone faire aussi bien et même que le nom de DC n'est presque même mis dans le film.

jinrho78

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1302
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • si tel le chardon j'avais des épines
Re : Cinéma
« Réponse #3853 le: 13 octobre 2019, 14:00:39 »
Ça fait une paye que je n'étais pas allé au ciné' aussi je me suis laissé traîner par mes frangins à l'occasion de la sortie de Joker.

Très mitigé, c'est... lent. Très lent.
J'ai failli m'endormir plusieurs fois, rituel dont je suis pourtant peu coutumier.
 je respecte les histoires qui prennent leur temps pour poser les bases mais le film prend une allure de produit Sundance léthargique qui brasse beaucoup de vent pour pas grand chose pendant les deux tiers du film et qui de surcroit, enfile les perles de manière extrêmement prévisible selon un développement de couloir.

Le fait est que j'ai trouvé difficile de croire en un personnage de comics qui serait d'avantage légitime car présenté dans le ton d'un film d'auteur.
Ce n'est pas une mauvaise chose en-soi et libre à DC de sortir des vrais films en sous-marin en dehors de l'univers "connecté" et de ses productions clinquantes mais avait-on vraiment besoin de ça?

Ce qui agace c'est que chacun des choix peut finalement se justifier de façon assez cohérente comme par exemple le fait de transformer le film en un show performance plus pour l'acteur que pour l'oeuvre en elle-même - je ne compte même plus les gros plans fixes à rallonge bien envahissant sur le personnage du Joker - ce quoi on répondra "mais le Joker EST un acteur! un personnage alambiqué et extravagant qui mérite de se faire mousser comme dans un biopic de rockstar!".
Reste donc cette sensation que le film se justifie des choix faciles sous couvert de l'ambiguité qui plane sur le personnage ce qui reste donc bien commode à l'arrivée.

Néanmoins est-ce que le film a des choses à dire? oui totalement, d'ailleurs le nombre de paragraphes déjà écrits en est la preuve.
Il y a une pioche assez brillante dans le choix des éléments ayant attrait à la mythologie de Batman au delà de celle du Joker lui-même, la présentation est sobre mais le mélange audacieux, la vision du film n'en est que plus pertinente jusqu'à la chute conséquente de l'histoire.

Pour autant le film ne m'a pas surpris, c'était le produit attendu par un public qui ne manquera pas de l'enscencer bien plus qu'il ne le mérite, probablement un futur classique parmi les sombres fresques sociales étatsuniennes (Je note d'ailleurs que l'influence de Scorcese se fait sentir)
entre Taxi Driver, Requiem for a Dream et Watchmen.




AyanamiRei

Re : Re : Cinéma
« Réponse #3854 le: 16 octobre 2019, 04:08:27 »
(Je note d'ailleurs que l'influence de Scorcese se fait sentir)
entre Taxi Driver, Requiem for a Dream et Watchmen.
"L'influence"? C'était du recyclage ostentatoire, entre morceaux mâchés mais non digérés de Taxi Driver et The King of Comedy et emploi de De Niro dans le rôle opposé.
On a autrefois descendu De Palma pour pas plus que cela (très grandes lignes + compositeur d'Hitchcock) alors qu'il faisait montre, pour sa part, d'un véritable style propre.
Sinon, pour les habits de film d'auteur, j'ai vécu cela comme de simples apparats. Comme si le réalisateur deguisait son film selon sa propre conception, superficielle, d'un" film d'auteur". Et c'est un peu bizarre qd il s'évertue à pointer la bd du doigt à côté (ne serait-ce qu'en prenant T.Wayne pour jouer le rôle du politicien).
J'allais oublier deux points:
- la sensation que la cible (un public ignorant le nom de Scorsese et la production dépassant un certain âge) est prise pour des imbéciles: la propension à délirer du héros est présenté très tôt, mais l'on considère que le spectateur n'a absolument pas compris et on lui jette un retour en arrière sur les scènes "de couple" (les 3jeunes qui m'accompagnaient ont rigol de voir cette scène). Un autre exemple, le "flashback" mère/psy voire même la sequence complète de l'hôpital: alors que le film faisait tout pour suggérer la vérité jusqu'aux aveux de Wayne, il aura été qd même décidé de donner 2 coups de marteau (Wayne aux toilettes + asile) pour s'assurer que ca rentre bien dans le crâne de ces idiots du public. A quoi bon suggérer autant si c'est pour ainsi désamorcer cette stratégie ?
- l'incoherence temporelle née des volontés contraires de rattacher le film aux années 80 (pour faire plaisir aux fans du Batman de Burton? au réal. qui aime les Scorsese des 70/80s?) et au "sentiment" anti-riche et ses manifestations actuelles (certes, les manifs faisaient.

Heureusement que j'ai pu compenser avec Bacurau et Ad Astra (où Pitt montre qu'il joue bien sans devoir en faire des caisses), ce dernier étant plus intéressant que la publicité autour ne l'aurait laissé penser.
D'ailleurs, qqn sait pourquoi un De Palma a été cité (comme repère temporel) vers la fin de Joker? Je n'ai rien remarqué (mon attention déclinant progressivement grâce à l'étirement du film) mais T.Phillipss'est-il permis de recycler des plans/scenes/th`emes de ce réalisateur ?


PS: désolée de citer De Palma, mais c'est le seul exemple qui me soit venu, étant en train de faire défiler sa filmographie (et de lire des articles d'époque peu élogieux).
« Modifié: 16 octobre 2019, 04:18:36 par AyanamiRei »