Auteur Sujet: Byousoku 5 centimeter  (Lu 8857 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Maya*

Re : Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #30 le: 15 juillet 2014, 23:23:14 »
Personnellement, je perçois les personnages comme des victimes. Victimes d'eux mêmes ainsi que de la vie. J'ai ressenti une sorte d'enfermement, de repli des personnages durant les multiples occasions où j'ai regardé ce film.

Dans ce cas, nous serions tous victimes du fait d'être vivants et d'être nous-mêmes. Ce qui n'est, fort heureusement, pas le cas.
Nous vivons des moments de doutes et de repli, nous n'en sommes pas des victimes de la vie pour autant, nous la traversons tel un voyage avec ses hauts et ses bas, ses épreuves en font l'essence même.
Se voir en victime est le meilleur moyen de ne pas avancer. Y a des moments où on baisse les bras, où on se raccroche au passé, mais il y a également ces moments, comme celui du passage à niveau, où on se tourne vers l'avenir, prêts à en découdre.

Citation de: Leaf
De plus, je ne suis pas convaincu de la note optimiste à laquelle tu fais référence.

Le personnage principal a connu une histoire d'amour où il avait totalement investi ses sentiments totalement naïfs. Cette histoire n'a malheureusement pas trouvé de conclusion, ni bonne ni mauvaise, ce qui a considérablement orienté la manière dont il a vécu sa vie, ensuite. Il a perdu du temps, gâché bien des occasions... Cependant, la scène du passage à niveau est le moment du déclic, il n'a pas encore raté le train pour un avenir moins solitaire.
Il y a une pointe d'amertume mais il ne se voit certainement pas (et nous ne sommes pas supposés le voir) comme une victime pour autant. Ces années, c'étaient ses choix. Sans doute objectivement mauvais, mais ses choix tout de même.

L'optimisme, ce n'est pas se lever un bon matin en dansant avec des licornes sur un nuage rose bonbon, c'est tout simplement arrêter de regarder en arrière et regarder vers l'avant, sans pour autant renier ses choix passés ou se lamenter... C'est d'ailleurs un très beau message, sans en être moralisateur pour autant.

Après oui, il existe différentes interprétations et c'est justement ce qui fait de 5cm un grand film, c'est qu'il offre autant de ressentis différents que d'expériences. Si je mets mon grain de sel, c'est surtout parce que ça serait dommage que Zayx limite sa lecture du récit à une simple romance.

Nuits > Ça fait plaisir ! :P
« Modifié: 15 juillet 2014, 23:26:15 par Maya* »

Leaf

Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #31 le: 16 juillet 2014, 08:19:59 »
Citer
Dans ce cas, nous serions tous victimes du fait d'être vivants et d'être nous-mêmes. Ce qui n'est, fort heureusement, pas le cas.
J'ai envie de dire: peut-on décider de sa vie et la contrôler ? Non. Nous n'avons qu'une emprise extrêmement limitée sur son développement. Pour tout dire, il est plus facile d'influencer la vie d'un autre que la sienne.
Citer
Se voir en victime est le meilleur moyen de ne pas avancer.
Pas forcément. Se voir comme tel est un bon moyen de comprendre sa situation et ainsi avancer. Tu es toujours face à des choses que tu ne peux pas contrôler, tu es victime de ces choses: ils influencent ta vie. Que ce soit ta santé, la météo, ou ton patron, c'est la même chose. Je ne prends pas le mot "victime" comme quelque chose de mauvais, c'est un état d'infériorité par rapport à quelque chose que cette "victime" ne peut contrôler.
Citer
L'optimisme, ce n'est pas se lever un bon matin en dansant avec des licornes sur un nuage rose bonbon, c'est tout simplement arrêter de regarder en arrière et regarder vers l'avant, sans pour autant renier ses choix passés ou se lamenter...
Ne plus regarder en arrière, c'est aussi en quelque sorte s'oublier soi-même, oublier son identité. Comme dirait l'autre, on apprend de ses erreurs passées. Se centrer seulement sur l'avenir est une erreur. C'est le passé qui nous a forgé. Il faut tout simplement associer les deux.
Citer
Après oui, il existe différentes interprétations et c'est justement ce qui fait de 5cm un grand film, c'est qu'il offre autant de ressentis différents que d'expériences.
Là, par contre, on est parfaitement d'accord. :)

zayx

Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #32 le: 17 juillet 2014, 14:28:38 »
Merci qui d'avoir lancé ce sujet philosophique? :p

Je comprend tout à fait ce que tu veux dire, mais tout le monde ne juge pas cela d'un point de vue aussi neutre que le tiens, surtout les personnes de mon type qui s'identifient (trop) facilement aux personnages.
Mais tu n'en a pas pour autant tort, je te suis entièrement sur ton avis si ce n'est pour la "note d'optimisme".
La parole est d'argent mais le silence est d'or.

Choub

Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #33 le: 27 août 2015, 01:12:45 »
Rhololololololo … je viens de finir ce film.
Magnifique ! J’ai adoré !

30 première secondes, les poils qui se hérissent … ça commence fort
2 premières minutes, gorge qui se serre … rholalalça ça va être bon …
Au bout de 5 minutes je suis transportée … J’attrape la boite de mouchoirs et c’est parti pour une heure de pur kiff !!!

C’est beau, subtil, c'est doux, une douceur mélancolique, c’est tendre, c’est délicat, c’est romantique, tout est sur le fil du rasoir. Le souffle se suspend le temps d’une réplique puis la vie reprends son cours. Il y a des moments comme ça hors du temps.

Ce film est une poésie.
Il me fait penser à celle de Lamartine.
Cliquez pour afficher/cacher

La dernière scène du passage à niveau m'a achevée, une belle conclusion.
Je pense commander le DVD pour le revoir en HD sur un énorme écran.

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 11453
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #34 le: 27 août 2015, 02:35:05 »
J'ai réellement un problème avec cet titre faut croire. J'ai enfin fini de le regardé au complet. Oui, parce que la première fois, je me suis endormi dessus et je me suis emmerdé totalement.  Je n'arrive pas à croire une animation aussi belle pour ce genre d'histoire. Il y a des animes avec d'excellant scénrio qui mériterais d'avoir une aussi belle animation  :'(


Je peux voir qu'au moins je ne suis pas le seul qu'il n'est aime cette expérience.
« Modifié: 27 août 2015, 02:47:44 par shadow8 »

orphée le poète

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 175
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • See you on the dark side of the moon
Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #35 le: 27 août 2015, 10:31:59 »
C'est compréhensible, l'anime ne parle pas à tout le monde. Personnellement, j'ai trouvé l'histoire très belle et très poétique, sans tomber dans la facilité de brosser le spectateur dans le sens du poil.  Mais je comprends qu'on puisse ne pas apprécier car tout le monde n'apprécie pas un anime centré sur une romance, qui est assez lent et dispose de très peu d'humour;

Dacos

Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #36 le: 27 août 2015, 10:34:09 »
Romance ? :huh:

Cliquez pour afficher/cacher

Law

Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #37 le: 27 août 2015, 12:08:37 »
Bah c'est de la romance mais qui ne termine pas forcément bien. C'est représentatif de la vie finalement ce film et c'est en ça que c'est intéressant. Les distances qui séparent, on fais sa vie de son coté... c'est la réalité de la vie qui fait qu'on perd de vue des amies ou des amours.
Cliquez pour afficher/cacher

En cela les japonais sont plutôt bon je trouve. Donner une morale tout en contrastant avec la réalité qui n'est que rarement tous blanc ou tous Noir, contrairement aux animés occidentaux qui ont une fâcheuses tendance à claquer des Happy End ou tous va bien dans le meilleur des mondes.
« Modifié: 27 août 2015, 13:37:04 par Law »

Dacos

Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #38 le: 27 août 2015, 12:26:36 »
Certes, je te donne raison, mais en l’occurrence j'ai du mal à l'accepter. Ce film m'a vraiment foutu un foutu coup de blues.

Cliquez pour afficher/cacher

Tout ça pour dire que que le sentiment que j'ai eu quand j'ai vu le  générique de fin, c'est un profond sentiment de perte de temps et un gros gros coup de déprime. Donc plus Jamais !

Law

Re : Byousoku 5 centimeter
« Réponse #39 le: 27 août 2015, 13:38:39 »
Ah oui, là dessus je peux te comprendre  :)