Critique de l'anime Mugen no Jûnin

» par SoulJapanExpress le
08 Mai 2011
| Voir la fiche de l'anime

Oh p*tain ils m'ont massacré le chef d'oeuvre!

Il y'a eu un réel gâchis dans la réalisation de ce qui aurait pu être un masterpiece. Il y'a eu cette volonté de détruire ce qui est naturellement beau, enivrant et à vrai dire même parfait. Mugen no Juunin, un titre qui rassemble des passions pour les histoires de samouraïs mêlant combat-violence-passion et surnaturel. Si, je n'avais pas vu l'anime, les possibilités pour que je découvre le manga derrière aurait été infimes et dans ce sens j'avais accroché.

Un homme meurtri seul devant l'infini à qui une jeune demoiselle désespérée, n'ayant plus rien à perdre sauf sa fierté vient demander de l'aide pour se venger de la vie. Ca, ça me parle et rien de mieux que d'aller voir ça de plus près. Premièrement, l'opening est très bien réalisé, visuellement ça tape, mise en scène des combats, ce qui introduit déjà à l'ambiance de l'anime. La musique, de bon coups de guitare et une voix féminine nonchalante (oui j'apprécie fortement la nonchalance dans la musique, ça donne un côté détente et bien exploité ainsi qu'une impression surréaliste non négligeable qui se superpose agréablement à la série) en somme, ce qui fait la différence en terme d'opening.

On dira que l'anime a fait de son mieux pour traiter son concept en profondeur. Malgré quelques irrégularités, on arrive à nous proposer quelque chose de plutôt comestible. L'ambiance générale est sombre, même un peu trop sombre à mon avis par rapport au manga où bien la définition des vidéos que j'ai visionné était médiocre, au choix. Tout cela pour dire que l'anime a accroché une lourdeur légèrement désagréable qui n'avait pas lieu d'être. Quoiqu'il en soit, l'anime, nous plonge dès les premières scènes dans une spirale de violence, de colère et de solitude, éléments extrêmement bien exploités, peut-être plus par le support original, mais je m'en suis contenté. Certaines sont assez difficiles à digérer bien que tout à fait saisissantes. Ames sensibles s'abstenir.

Rin et Manji formeront une équipe assez atypique, drôle qui me rappellera un peu Samouraï Champloo, touchant, ils développeront au fur et à mesure un attachement l'un pour l'autre à travers une évolution de leur relation. Manji est à la recherche d'une certaine rédemption face à un passé douloureux et un futur morne, il trouvera en Rin et la mission qu'elle lui propose, un moyen de se retrouver, d'avoir un but après " un certain évènement déclencheur". Ce qui est bien dan MNJ, c'est que les choses se passent calmement, sans qu'il y'ait besoin de forcer quoi que ce soit. Malheureusement la série coupe en plein milieu du manga et vous laissera quelque peu sur votre faim, jusque là il y'aura eu un assez bon déroulement, sans rentrer dans les détails.

Je n'ai pas envie de donner une mauvaise note car c'est un anime pour lequel j'ai eu un formidable coup de coeur et qui m'a permis de découvrir une merveille. Sommes toutes, on se rappellera qu'il y'aura eu un une série nommée Mugen no Juunin que le manga surpasse dans tous les sens du terme, cet autre support vous permettra d'apprécier ce chef d'oeuvre dans toute sa splendeur. A le noter à sa juste valeur ... (Il ne faut pas en demander plus à une fangirl éprise d'un personnage fictif).

L'habitant

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

SoulJapanExpress, inscrit depuis le 04/02/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.048 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.167065 ★