Ça me donne envie de vomir.

» Critique de l'anime Nobunaga-sensei no Osanazuma (TV) par Kanade Kyoshiro le
08 Mars 2020

En ce moment je suis un peu dans un trip anime historique, Edo, féodal, tout ça. Donc comme je parle pas du tout japonais quand au hasard de mes pérégrinations sur l'internet je vois passer un lien d'un anime avec marqué Nobunaga dans le titre je me suis dis "ooooh mais c'est le destin ça". J'ai donc cliqué sur le lien sus nommé. Autant dire qu'il m'a fallut à peu près 4 secondes pour redescendre sur terre. Le destin, n'est clairement pas mon ami.

Nous avons là un ecchis de 12 épisodes de 7 minutes sur un descendant de Nobunaga, qui se retrouve affublé de la compagnie de Kicho, la promise de Nobunaga. Mais pas de ce Nobunaga, non, du vrai Oda Nobunaga du passé. Donc Kicho à fait un petit bond dans le futur pour venir voir le Nobunaga du présent. Sauf que la petite Kicho en question, et bien elle a 14 ans. Et le Nobunaga du présent, et ben c'est un prof de 25 ans. Donc le projet d'accouplement de Kicho dans un but procréatif se voit légèrement obstrué par une invention moderne que nous aimons à appeler : le code pénal. Je suis pas hyper calé sur la loi au Japon mais je suis à peu près persuadé que mettre enceinte une jeune fille de 14 ans quand on est professeur au lycée, c'est pas super super légal.

Bon, en dehors du fait que cet animé est vraiment extrêmement mauvais il est également d'extrêmement mauvais gout. Kicho se fout à poil devant lui, il refuse parce que si il cède c'est la prison. Elle lui répond "oui je comprend que mon apparence enfantine ne soit pas désirable" et là il répond "Au contraire, on voit ça tout le temps dans les jeux vidéos, le coté petite beauté froide, qui en plus me demande de coucher avec elle, c'est super excitant".

Houla... Je sens qu'on va avoir un problème toi et moi l'anime.

Juste après il lui demande de prendre une pause sexy en écartant les jambes STOOOOOOP. Non là ça va pas être possible. Autant le coté ecchis, quand c'est des lycéens qui ont la majorité sexuelle qui fricotent entre eux, j'veux bien. Mais là, non, là c'est sale.

Heureusement il décide de ne pas la toucher, mais lui fait tester des eroge... Tu comptes t’arrêter quelque part l'anime ? Je te jure que je suis très pas à l'aise là actuellement. Je préférerai actuellement être chez le dentiste, je pense que je me sentirais mieux.

Bon ils finissent par l'envoyer comme élève dans la classe de Nobunaga, l'anime essaye de faire de l'humour de situation quand au fait de son age. c'est pas drôle. Malentendu sur malentendu, quiproquo sur quiproquo, c'est toujours pas drôle. Pourtant le coté "fille de 14 ans qui vient de 450 ans dans le passé confronté à des élèves du présent", il y avait potentiellement moyen de faire un truc. Mais pour ça, il faut un minimum de ce qu'on appelle vulgairement " du talent ". Parce que là c'est juste dérangeant. Et ça mes amis ce ne sont que les 2 premiers épisodes et ce ne sont clairement pas les pires.

Je vais le dire clairement, même si c'est présenté sous forme d'humour, le personnage principal de cet animé est un détraqué. Quand on est attiré sexuellement par des jeunes adolescentes, on a un gros problème. c'est pas parce que l'anime essaye de faire genre "nan mais c'est pour le lol" que ça en devient drôle. Alors je suis p'tet un vieux con réac, mais ça me dérange.

J'ai regardé les 12 épisodes (et p*tain que ça m'a couté de le faire) pour voir jusqu’où l'anime allé se permettre sa connerie, clairement, trop loin, et j'ai passé un très mauvais moment de malaise absolu. L'anime a des images profondément dérangeantes. Qu'importe la raison, un adulte de 25 ans qui se lave nu avec 2 ados de 14 ans nues c'est un problème. Un adulte de 25 ans prêt à se laisser pénétrer par un jeune garçon de 14 ans sans déconner c'est un PROBLÈME et c'est pas parce qu'ils ont censuré les tétons des ados (censure volontaire parce qu'ils ont pas censuré les tétons des adultes) que ça change quoi que ce soit.

J'ai vraiment rien de base contre le ecchis, le harem, l’érotisme, la nudité. Bien au contraire, je suis un pervers assumé jusqu'au bout des ongles, mais ça c'est malsain.

Si ça ne tenait qu'à moi, la fiche de cet anime dégagerait illico et j'enverrai leurs créateurs (à l'animé, pas à la fiche) faire un tour en hôpital psychiatrique.
Ne regardez pas cet immonde diarrhée de mauvais gout.

Verdict :1/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (7)
Amusante (1)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kanade Kyoshiro, inscrit depuis le 17/02/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.044 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.188038 ★