Critique de l'anime Hajime no Ippo

» par Afloplouf le
18 Février 2013
| Voir la fiche de l'anime

J'ai longtemps - trop longtemps - chercher à éviter Ippo et son fameux crochet du gauche. Porte d'entrée vers un manga interminable, la série a de quoi intimider son monde. Un collègue a profité d'une soirée chez lui pour me placer devant le fait accompli et me faire regarder les premiers épisodes. Inutile de dire que je me suis rapidement trouvé KO debout à regarder toute cette première série le soir en une petite semaine alors que je bossais le lendemain. J'étais déjà pas frais au bureau et pourtant je ne pensais qu'à rentrer chez moi pour me retrouver à nouveau sur le ring avec le fils d'un pêcheur.

Que dire qui n'a pas été déjà écrit en dessous ? Techniquement c'est vraiment très propre. Produite en 2000, l'image est bien sûr au format 4:3 mais en dehors de ça c'est vraiment du tout bon. L'animation des combats notamment est impeccable. Elle participe grandement à chopper le spectateur directement pour le coller dans les cordes et qu'il ne s'en relève pas. On vit véritablement au plus près les matchs et s'il y a bien sûr un peu d'exagération, le réalisme nous prend aux c***lles. Maintenant sudiste, on pourra dire que j'exagère mais je me suis littéralement trouver en apnée pendant de nombreuses minutes à quelques reprises. Boxe oblige, l'anatomie des personnages est très travaillée sans tomber dans l'excès. Il est rare de trouver une longue série adaptée d'un shônen (qui appelle souvent à la fainéantise) qui a bénéficié d'un tel soin de la part du studio d'animation. L'un des seuls autre exemple que je trouve depuis est le remake de Hunter X Hunter, là aussi de Madhouse.

La bande son est indémodable et a longtemps squattée mon baladeur. Rien de tel qu'écouter Under Star pour bien commencer la journée. Vous vous rappelez ces moments de solitude quand vous vous retrouvez à mimer les gestes d'un opening, pris que vous êtes dans la musique ? Et bien en plein dedans, ici avec le petit passage de batterie et Ippo qui fait des une-deux. Les autres passagers du bus vous regardent bizarrement mais on n'arrive pourtant pas à ne pas sourire comme un idiot. Réaction classique des drogués me direz-vous.

Hajime no Ippo est la quintessence de la série d'animation de boxe. Ippo est bien sûr le héros auquel on s'identifie mais qui s'entraîne comme un damné pour vivre son rêve. Ses amis complètent le tableau. Takamura est un génie arrogant et soigneusement débile en dehors de la boxe, comme il faut quoi, mais lui aussi s'entraîne comme un dingue : le modèle idéal. Kimura/Aoki semblent jouer les comiques mais rappellent aussi que la boxe est une amante difficile qui ne récompense jamais que les vainqueurs. Et bien sûr qui dit baston dit adversaires et là aussi on n'est pas en reste entre le Faucheur, le Loup, le Tigre et surtout la Nemesis que le héros admire autant qu'il veut le battre : le génie de l'outboxing Miyata.

J'ai longtemps cru que OoFuri était la série d'animation sportive inégalable mais dans un registre très différent Hajime no Ippo mettait déjà la barre très haut. Et c'est sans compter que ce n'est le premier round d'un manga qu'on dévore avec passion.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

3 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Afloplouf, inscrit depuis le 14/05/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.198384 ★