How to rush une fin d'animé

» Critique de l'anime ReLife - Kanketsuhen par Wander le
30 Avril 2018

"Marre des shojo qui n'ont jamais leur fin ? Découvrez la méthode Re-Life. Boum, bam, bidoum quatre OAV, et voilà votre fin ! Re-Life est un médicament à ne pas utiliser chez la femme enceinte."

Quand on m'a dit que Re-Life allait avoir une fin, je me suis dit : "Yes, enfin un shojo qui aura le droit à sa fin, enfin !" Puis j'ai appris que la "fin" en question serait composé de quatre OAV, or ces épisodes "supplémentaires" sont rarement gages de qualité, tout du moins c'est ce que je pense (peut-être un peu à cause de préjugés).

Finir un animé sur des OAV il fallait oser, mais bon, Chaos;Child a bien fait pareil avec son OAV Silent Sky (et quelle fin !), alors je me suis laissé tenter par l'expérience Re-Life.

On retrouve donc sans surprise les héros principaux (enfin l'héroïne car Arata semble avoir laisser son peu de cerveau dans la saison 1) et les autres personnages. On reprend en tout cas vite goût à leur petite vie bien pépère, et là on voit que ça coince.

La saison 1 se finissait au deuxième trimestre, et nous voilà avec quatre épisodes pour boucler le tout. En soit ce n'est pas spécialement un problème on évitera au moins les épisodes clichés à la plage ect... mais c'est aussi au dépens des personnages secondaires qui sont totalement absents de cette fin.
Le scénario en subit aussi les conséquences. La fin proposée est ultra-prévisible (les personnages nous la disent à mi-voix) et aucun retournement de situation ne se passe. Et du coup les sentiments et tout et tout, ben ça nous passe au dessus de la tête. Imaginez Titanic, avec la scène finale (cadre ultra-émouvant ect...) et là à moins de 50 mètres vous voyez les secours qui arrivent. Hm... L'ambiance en prend un coup non ? Et bien Re-Life c'est pareil. Une fin sans originalité. Une déception totale sur ce point pour un animé qui se classait selon moi dans les meilleurs shojos, avec un plot de départ un poil différent pour une fois, et une véritable réflexion.

Enfin, si on oublie toute notre mauvaise foi, on reconnaîtra facilement avoir passé un bon moment, on aura même peut-être tiré une petite larmounette vers la fin.

Une fin bâclée certes, rushée même alors qu'elle aurait pu être traitée en deuxième saison à part entière. Mais une fin tout de même, qui distingue Re-Life des autres Hyoka, Tonari no Kaibutsu, Yahari et j'en passe...

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Wander, inscrit depuis le 17/02/2015.
AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.146502 ★