Le meilleur des iSEXkais

» Critique de l'anime Isekai Meikyū de Harem o par Kanade Kyoshiro le
22 Septembre 2022

Pour moi, on a la un anime avec 3 gros points forts.

1 - C'est un isekai, ce qui, indiscutablement, est une qualité (deal with it)

2 - On a un héro mi pété. Ça j'aime bien, ça j'aime beaucoup même. Dans la plupart des isekais le héro est avantagé, souvent il est même over surpuissant sa mère de l'espace. Ici, c'est à la fois vrai et faux. Il est pété dans le sens ou il peux posséder à peu près n'importe quel classe, il a une arme et des skills très avantageux, mais ce qui est bien c'est que c'est pas un dieu vivant non plus. Notre héro à des limites, si il décide d'aller affronter un boss d'un trop haut niveau sans réfléchir, il va promptement très beaucoup décéder de mort particulièrement létale. Ça peut paraitre comme un détail, mais c'est le genre de détail que j'aime beaucoup.

3 - On a une oeuvre a dimension érotique intelligente et ce point je vais le développer.

le sexe et la nudité dans les animes ça peut etre traité de différente manière. Evidemment, il y a le hentai, c'est le coté pornographique, ce n'est pas le sujet qui nous intéresse et je pense que je n'ai pas besoin d'expliquer de quoi il s'agit. Ensuite il y a le ecchi, pour moi, c'est la version "comédie" de la nudité. Souvent, très souvent, c'est des situations improbables de type " je suis rentré dans la salle de bain et je savais pas que tu y était, ou des étudiantes dans un onsen qui se tripottent parce que " wow megumi tes seins sont énormes je veux toucher ". Ensuite on va trouver la nudité horrifique. Ça va etre tout ce qui est attrait au sexe et au nu mais version malsain et malaisant. Les viols, les agression sexuelles, les personnages psychopathes. Ce genre de nudité qui ne t'excite pas du tout à moins que tu ais un grave problème neurologique que j'encourage à aller faire diagnostiquer pour le bien commun. Enfin, ce qui sera presque notre dernier point, ya la nudité que tu sais pas trop qu'est ce qu'elle fout la. Genre des animes de bastons ou les vêtements se déchirent au moindre contact et ou les meufs finissent a oilp à chaque combat. Ça j'avoue je comprend pas trop. C'est pas particulièrement sensuel ou excitant, c'est pas drole, ce n'est pas fait dans ce but la non plus. Ça n'est même pas justifié scénaristiquement comme ça peut l'etre pour seikon no qwazer. C'est gratuit et assez useless.

Tout ça pour dire qu'en fait, le sexe et la nudité qui a réellement pour but de provoquer ce sentiment de désir et de sensualité, le sexe qui n'est pas traité comme un ressort comique ou comme du fan service bête et méchant, le sexe qui est traité avec sérieux mais sans etre chelou ou malsain, bref, le sexe avec une dimension littéralement " érotique " et ben c'est vachement rare. Et dans cet anime je trouve que ça se défend très bien. Du sexe il y en a, ça va du tres sensuel au plus énergique donc on peut dire qu'il y en a pour " tout les gouts ". Il est logique dans le récit et dans le caractère du personnage. Il évolue au meme rythme que la relation entre les personnages. Je ne peux que dire que c'est bien fait.

En vrai quand je commence un anime qui s'appelle " slave Harem in isekai world " (traduction no exhaustive) je m'attend clairement soit a du gros fan service bien ecchi ou alors sur un truc malsain avec un mec qui abuse de ses exclaves comme un gros sale (oui Redo of Healer je te regarde très TRES fort). Alors j'ai décidé de lancer le 1er épisode avec un niveau d'attente qui ne dépasse pas le ras de la cheville d'une bébé pâquerette naine née prématurément. Et au final j'ai trouvé ça cool.

Après entendons nous bien, c'est pas le meilleur isekai, c'est pas le meilleur anime aventure ou fantaisie. Il n'a pas le meilleur scénario, les meilleurs graphismes ou la meilleure BO. C'est un anime moyen + sur la plupart des domaines. Par contre, sur ce qui fait sa particularité assumé, soit le sexe et la nudité, à mon sens il fait ça beaucoup + intelligemment et beaucoup moins gratuitement que la plupart de ce qui se fait dans le domaine.

Donc si on juge cet anime comme une oeuvre a tendance érotique fantaisie, moi je dis, ouai, bien ouej.

Meme si je vais mettre un bémol pour le titre. Pour le manga, je sais pas, mais pour l'anime, le coté " harem " ben ... ça se discute parce que quand sur 12 épisodes la deuxième fille débarque à l'épisode 11, moi j'ai un peu de mal a considérer ça comme un harem. Sur 10 épisode sur 12, nos héros ils sont 2. Alors publicité mensongère un peu pour cette 1ere saison (mais vraiment, je chipote)

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (7)
Amusante (1)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
3 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Kanade Kyoshiro, inscrit depuis le 17/02/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.219656 ★