Sidonia no Kishi - Derrière la 3D, il y a....

» Critique de l'anime Knights of Sidonia (TV 1) par Anon le
01 Juillet 2014
Knights of Sidonia (TV 1) - Screenshot #1

Sidonia no Kishi ou Knights of Sidonia n'avait strictement rien pour me plaire. J'accroche assez mal à la S-F, je suis allergique aux mechas et la seule idée du 3D me fait fuir à trois kilomètres. Alors le tout bercé par une ambiance drame/romance, n'en parlons même pas.
Pourtant, force m'est d'avouer que Sidonia no Kishi fut une agréable surprise.

La première chose qui rebute, c'est les CG. Omniprésent, ce qui signifie que tout de A à Z dans l'anime est en 3D.
Il y a un certain nombre d'avantages. Le premier, et de poids, est qu'on nous épargne les mélanges 2D/3D généralement affreux qu'on retrouve dans bon nombre d'animes mechas. Ensuite, on a une animation excellente et des décors très bien réalisés. Pour cela, c'est une bonne chose.
La 3D va en revanche beaucoup moins bien aux personnages, n'aidant pas un chara-design extrêmement simple. On se retrouve avec des individus peu expressifs; et pour représenter leurs émotions, pas d'autre choix que d'exagérer, ce qui implique bon nombre de mouvements peu naturels. Toutefois pour ma part, je l'ai trouvée plus digeste que dans un 009 Re-Cyborg. Pour tout dire, ça m'a gênée deux épisodes, et accessoirement dans certaines scènes.
J'ai eu également une impression de too much dans les scènes d'actions, surtout les premières. C'est très fluide, mais il y a trop de trucs : les tentacules des Gaunas qui volent partout, des lasers par-ci par là, des explosions à gogo, des couleurs très flashy qui jurent avec des tons normalement sombres. C'est fatiguant à regarder à la longue ; heureusement tous les combats ne sont pas aussi chargés.

Knights of Sidonia (TV 1) - Screenshot #2Une critique précédente a évoqué les ressemblances avec un Shingeki no Kyojin, c'est pourquoi je ne reviendrai pas dessus, car en effet, dans le principe de base, Sidonia no Kishi pourrait être qualifié de Shingeki version S-F (évidemment, je caricature la chose).
Sans utiliser le terme péjoratif de cliché, Sidonia use de beaucoup de classiques. Déjà, le schéma narratif n'est pas bien compliqué : le héros évolue dans le vaisseau-monde en temps normal et sort dans l'espace pour des missions qui concernent bien évidemment la guerre contre les Gauna. Les aliens réservent chacun de mauvaises surprises aux combattants, même s'il est facile de deviner quelles missions seront des réussites et d'autres, des échecs.
J'ai craint le cliché sur l'idée du mecha que seul le héros peut piloter, et sur le rival prêt à tout pour fiche la réputation du héros en l'air. Hors, il s'avère vite que le mecha en question n'est pas mis en avant au point ou du moins pas en permanence, contrairement à un Broken Blade (par exemple). Il faut dire qu'il ne s'agit pas d'un mystérieux appareil surgit d'on ne sait où et bourré de mystères ; c'est un vieux mecha remplacé depuis belle lurette par des modèles plus modernes. Pour le coup, c'est sur le talent du pilote qu'on met l'accent.
Quant à l'idée du rival, j'avoue qu'elle m'a laissée un peu perplexe, le personnage est une enflure la moitié de l'anime pour s'effacer la seconde moitié, du coup on hésite une bonne partie de l'histoire sur l'importance du personnage.
L'histoire n'est pas dépourvue de mystères, envers les Gauna comme envers les dirigeants de Sidonia, mais cette partie là reste plongée dans l'ombre.
De même, comme l'anime est essentiellement focalisé sur l'action, l'univers du vaisseau, pourtant digne d'intérêt, n'est guère développé.
Si le récit a une base très classique avec pas mal de rebondissements prévisibles, il sait, primo, gérer ce classique à la perfection, et secundo, s'agrémenter de quelques bonnes idées, notamment vers la fin.

Knights of Sidonia (TV 1) - Screenshot #3Au niveau des personnages, mieux vaut ne pas trop s'y attacher vu que dans Sidonia, les morts sont courants. Les récurrents sont eux assez agréables du côté des proches du héros, même si le soupçon de harem qui se forme peut parfois taper sur le système, surtout pour le décalage qu'il a avec l'ambiance générale. Les autres, telles que la capitaine, sont bien plus mystérieux et on en sait pas grand chose.
Takinaze est un héros finalement sympathique. Plutôt boulet au début de la série (justifié par une enfance isolée dans les souterrains de Sidonia) il devient plus mature et efficace au fil de l'anime, tout en conservant un côté "shonen" : il ne se prend pas trop le chou et est plutôt comique dans son comportement hors combat. J'ai cependant apprécié sa façon de passer outre les ordres tout en étant parfaitement conscient du danger, et pas par esprit casse-cou.
Qui plus est, pour une fois, son talent à piloter son mecha ne vient pas de "c'est parce que c'est magique !" mais d'un véritable entrainement du personnage.
Une fois n'est pas coutume, l'idée d'intégrer pas mal de romance n'est pas idiot. Entre des secondaires, cela permet d'ajouter un peu d'émotion vis-à-vis de leurs décès, sachant qu'on a pas eu le temps de les connaitre. Et d'un avis général, ça aide à les rendre plus "humains" ce que l'aspect "robotique" causé par les CG ne permet pas.

Au niveau musical, l'opening est beau et finalement assez épique, avec un ending tout aussi sympathique, cependant niveau ost, il n'y a pas grand chose de marquant.

Sidonia no Kishi n'est pas spécialement original, mais il mène convenablement son histoire en alternant à bonnes doses l'action, l'humour, le drame ou le mystère. Sa plus grande qualité étant de prouver que s'attarder sur les préjugés graphiques peut faire rater de très bonnes oeuvres. Pour ma part, j'ai apprécié l'expérience et j'attends la saison 2 avec enthousiasme.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (10)
Amusante (1)
Originale (1)

4 membres partagent cet avis
3 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.174886 ★