Un bel enrobage sans rien à l'intérieur

» Critique de l'anime Kingsglaive : Final Fantasy XV par Zoroaster le
20 Septembre 2016
Kingsglaive : Final Fantasy XV - Screenshot #1

Haaa, Final Fantasy XV, fameux projet qui traine des pieds depuis maintenant 10 ans, projet dont on nous promet monts et merveilles depuis maintenant quelques temps et dont on retient surtout les reports incessants...
Ce n'est que finalement assez récemment que ce film, Kingsglaive Final Fantasy XV, fut annoncé, sans doute pour calmer les peurs de certains fans, énervés de voir un nouveau report du jeu qu'ils attendaient tant depuis maintenant un peu trop de temps.
Alors au final, c'est quoi Kingsglaive ?
Un véritable film se voulant comme tel ? Un simple coup de pub pour le jeu ? Une stratégie marketing visant à sauver ce qui sera pourrait être l'arnaque de la décennie, voir même une véritable arnaque commerciale ? (La dernière question n'engage bien entendu que moi, hein)

En premier lieu, ce qui frappe dans Kingsglaive, c'est la qualité technique.
C'est quand même vachement beau. Tout est là pour séduire, entre les immenses kaijus, la modélisation des personnages, certains affrontements, certains décors...
C'est hyper beau. Je me suis surpris plusieurs fois à être épaté devant la prouesse graphique que nous offre ce film, et c'est d'ailleurs de là dont viennent la plupart des points.
Passons outre la modélisation de certains personnages plus que passable (Lunafreya est moche une fois sur deux, et à l'exception de l'Arme de Diamant, les monstres sont tous moches, mention spéciale pour Ultros.), Kingsglaive Final Fantasy XV, bah force est de constater que c'est un mauvais film.
Un très mauvais film même.
Littéralement semblable à un bonbon en chocolat avec un papier en or, sans le bonbon à l'intérieur.
Déjà, avant de mentionner quoi que ce soit au niveau de l'écriture, les 20 premières minutes du film sont franchement naze. Entre le world building étalé en à peine 3 minutes, et le gros affrontement avec des rixes dignes d'un Captain América 2 (c'est simple, on ne comprend RIEN) avec une mise en scène franchement hasardeuse, on commence le film très peu convaincu.

Kingsglaive : Final Fantasy XV - Screenshot #2Et ça va de mal en pis. La première moitié du film n'est qu'une succession de "scène A dans un endroit B avec personnage C qui parle à personnage D" pour ensuite transiter vers la scène suivante avec un fondu en noir, le tout saupoudré de dialogues idiots qui auraient pu avoir leur place dans un shonen d'action nanardisant comme il en sort chaque année au japon. Sauf qu'ici, on est face à une super production censée être ambitieuse qui se prend à fond au sérieux. Du coup, c'est profondément ridicule.
Les personnages ne sont pas en reste, entre le personnage principal qui passe le plus clair de son temps à être appelé "héros" par le reste du cast pour bien rappeller que c'est lui, le personnage principal et pas un autre, tout en n'étant jamais réellement iconisé en tant que tel, un des personnages qui n'est caractérisé qu'après sa dernière apparition dans le film (j'ai jamais vu ça avant, franchement), et les autres personnages ne servant qu'à faire passer un dilemme idiot dont on se fiche éperdument (comment croire à un dilemme quand on se fout complètement des personnages, qui ont d'ailleurs étés introduits 3 minutes avant ?), dilemme qui n'est d'ailleurs qu'à peine survolé.
Niveau scénario, pareil. Tenant sur un timbre-poste malgré le fait que ça se prenne pour un film politique, l'essentiel du scénario du film sera massivement dilué dans des moments d'introduction de personnages qui ne serviront que deux fois dans la totalité du film, et de grosses scènes d'actions parfois un peu trop longues. (Le film n'a plus rien à raconter 30 minutes avant sa fin, tout de même)

On notera tout de même un combat de fin assez impressionnant avec quelques plans que j'ai trouvé assez bien vu, seul moment où j'ai fini par m'amuser sur l'entièreté du film (moment où, paradoxalement, le film avait déjà épuisé toutes ses maigres cartes au niveau de son écriture)

En bref, voilà ce que c'est, Kingsglaive Final Fantasy XV.
Un film qui se donne des airs ambitieux et trop sérieux alors que ce n'est qu'un titanesque coup marketing mal écrit et mal mis en scène, flirtant régulièrement avec le ridicule.
Un conseil, ne perdez pas votre temps.

Verdict :4/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (6)
Amusante (1)
Originale (0)

4 membres partagent cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Zoroaster, inscrit depuis le 27/10/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.045 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.118475 ★