Angelic Layer

Angelic Layer

Misaki Suzuhara arrive à Tokyo, elle entre en 4ème année et va vivre chez sa tante. Alors qu'elle est à la gare, elle assiste à un combat peu commun entre deux poupées. Ces poupées sont nommées "anges" et elles peuvent être guidées par la pensée de leur propriétaire dans des combats les opposant. Fascinée par ces "jouets" Misaki décide de s'en procurer une, elle l'appelle Hikaru. Et va commencer à s'entraîner pour participer aux combats d'Angelic Layer.

Synopsis soumis par emilie

Atsuko Enomoto (Misaki Suzuhara), Ayako Kawasumi (Kaede Saitou), Chiemi Chiba (Arisu Fujisaki), Hiromi Nishikawa (Yuuko Inada), Houko Kuwashima (Sai Jounouchi), Jun Fukuyama (Koutarou Kobayashi), Kana Ueda (Ringo Seto), Kikuko Inoue (Shuko Suzuhara), Kotono Mitsuishi (Shouko Asami), Masaya Onosaka (Ichiro Mihara)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Angelic Layer
  • Editeur: Kazé
  • Angelic Layer  - Screenshot #1
  • Angelic Layer  - Screenshot #2
  • Angelic Layer  - Screenshot #3
  • Angelic Layer  - Screenshot #4
  • Angelic Layer  - Screenshot #5
  • Angelic Layer  - Screenshot #6
  • Angelic Layer  - Screenshot #7
  • Angelic Layer  - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Redwonderwall le 08-07-2014

6
L'anime sponsorisé par l'onomatopée "Naa~".

Angelic Layer est une oeuvre du très connu CLAMP, pourtant le titre en lui-même semble peu répandu parmi nous. Voici donc sa critique en quelques points essentiels pour vous aider à savoir si oui, ou non cet anime est fait pour vous ! 1 - L'histoire. Dans un monde très ressemblant au notre un nouveau jeu/jouet fait fureur : L'Angelic Layer. La jeune Misaki vient d'arriver à Tokyo et ne résiste pas à l'envie de s'essayer au jeu et de créer son propre "Angel". Les "Angels" sont en fait des poupée customisables de la tête aux pieds afin de les faire combattre dans les arènes spécialement conçues pour ça : les Layer. Nous avons là un thème plutôt répandu en soit, il nous rappelle nos [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 05-10-2005

6

Snif snif! Hum... ça sent le commercial dans le coin. Lorsque l'on connaît le manga dont est tiré cette anime, on voit qu'il s'agit plus de se faire des sous que de créer la série du siècle, vu la qualité médiocre de la version papier. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, cette anime s'en sort beaucoup mieux que son homologue papier.      Déjà graphiquement, bien que cela reste très enfantin, c'est largement mieux que le manga. Fini les persos SD hideux et les corps "pieuvres", niveau charadesign, le studio s'est bien déchiré tout en gardant intact la griffe des CLAMP. Les persos du manga sont tous présents avec quelques petits nouveaux, pas toujours très utiles certes, mais cela [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.055 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.148236 ★