Armitage III : Dual-matrix

Armitage III : Dual-matrix

Naomi Armitage a changé d'identité et vit maintenant paisiblement retirée sur Mars, entourée de son mari et de leur fille.
C'était sans compter un groupe de terroristes qui ont complètement rasé une usine de fabrication d'androïdes. En enquêtant sur ce fait, Armitage va se trouver au milieu d'une machination perverse et va devoir se battre pour préserver son avenir et celui de sa famille.

Synopsis soumis par marwen

Ryoka Yuzuki (Naomi Armitage), Hikaru Hanada (Ross Sylibus)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Armitage III: Dualmatrix
  • Editeur: Kazé
  • Armitage III : Dual-matrix - Screenshot #1
  • Armitage III : Dual-matrix - Screenshot #2
  • Armitage III : Dual-matrix - Screenshot #3
  • Armitage III : Dual-matrix - Screenshot #4
  • Armitage III : Dual-matrix - Screenshot #5
  • Armitage III : Dual-matrix - Screenshot #6
  • Armitage III : Dual-matrix - Screenshot #7
  • Armitage III : Dual-matrix - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Tor le 22-07-2011

7

Alors là, on prend les mêmes mais on ne recommence pas. Autant j’avais été déçu par le précédent, autant tous les aspects négatifs ont été ici gommés. L’action s’enchaîne et ce jamais au détriment de l’histoire. On en redemande ! De plus l’animation a gagné en maturité et en fluidité, le graphisme fait partie des meilleurs, les combats sont époustouflants et menés tambours battants. [...] Lire la critique

#Par marwen le 24-11-2005

7

Le second film présentant la suite des aventures de l'héroïne la plus déjantée de l´univers du cyberpunk, après les 4 OAVS et Poly Matrix.     Premier constat: bien plus récent qu'Armitage III, Dual Matrix a de plus bénéficié d'un budget conséquent pour ce genre de production. Résultat: on en prend pleins les mirettes!!   Si ce n'est quelques défauts d'implantation 3D sur certaines scènes, le reste est plutôt bien foutu et fonctionne en belle harmonie avec l'animation 2D, à laquelle on ne peut pas non plus trouver de réels défauts. Les couleurs sont superbes, les décors plutôt bons et la musique eh bien... Punk quoi.   La seule chose qui m'a un peu choquée, ce serait le nouveau [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.041 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.148236 ★