Le Garçon et La Bête

Le Garçon et La Bête

Ren a neuf ans et il est orphelin. Sa mère vient de décéder, et son père est introuvable. Rejetant ses tuteurs, il fugue et se met à errer dans le quartier de Shibuya. C'est alors que sa route croise celle de deux individus capuchonnés. L'un d'eux l'interpelle, et lui propose de les rejoindre. Le garçon relève la tête, et se retrouve nez-à-nez avec un ours et un singe à l'abord peu commode. En les suivant dans une ruelle, il passe dans le monde des Bêtes, Jutengai.
Celui qui l'a invité dans cette dimension parallèle n'est autre que Kumatetsu, un sabreur qui brigue le titre de seigneur. Seulement, il lui faut remplir une condition : celle de prendre un disciple...

Synopsis soumis par Duna

Aoi Miyazaki (Kyuta (Jeune)), Kōji Yakusho (Kumatetsu), Shōta Sometani (Kyuta (Adolescent)), Haru Kuroki (Ichirohiko (Jeune)), Kappei Yamaguchi (Jiromaru (Âgé)), Kazuhiro Yamaji (Iozan), Lily Franky (Moine Momoaki), Mamoru Miyano (Ichirohiko (Âgé)), Masahiko Tsugawa (Grand Maître), Momoka Ono (Jiromaru (Jeune)), Sumire Morohoshi (Chiko), Suzu Hirose (Kaede), Yo Oizumi (Tatara), Keishi Nagatsuka (Père de Kyuta), Kumiko Asou (Mère de Kyuta)

Hosoda reprend du poil de la Bête » Publié le 25/11/2015

Gaumont a invité Anime-Kun à une avant-première privée du film Le Garçon et la Bête, réalisé par Mamoru Hosoda et prévu pour sortir en salles le 13 janvier 2016.

Critiques des membres

#Par zenkaii le 16-02-2017

8
Bienvenue au royaume des bêtes

Sorti courant 2015 au pays du soleil levant et début 2016 dans les salles obscures françaises, Le Garçon et la Bête ou Bakemono no Ko est le quatrième film du talentueux et respectable réalisateur Mamoru Hosoda. Aspect graphique : Du Hosoda tout simplement, la patte du studio Chizu n'a pas faiblit depuis Les Enfants Loups et reste flamboyante tout le long du film. Des décors dépaysants et engagés à nous en mettre pleins les mirettes tout en nous emportant dans un monde au delà de l'imaginaire. Les couleurs ravissent chaque paysages, que ce soit les rues d'un Tokyo actuel (à travers le quartier de Shibuya) ou les champs et les villages d'un monde imaginaire abritant des [...] Lire la critique

#Par Archange-Roy le 31-01-2016

9

Après avoir vu la bande annonce qui annonçait du très lourd, je suis allé voir ce film avec une certaine certitude de la qualité... Bah la qualité, elle y était et puissance 10 ! Le Garçon et la Bête est d’abord un film magnifique qui s'ouvre avec un prologue fait d'effets de flammes qui fait baver d'avance. Le reste du film n'est pas en reste avec des dessins magnifiques complétés par des effets faits par ordinateurs qui complètent très bien les moments d'action ou de contemplation. Les paysages et décors sont très bien détaillés et agréable à voir. C'est surtout le cas avec le monde des Bêtes qui est sublime, cohérent et que l'on ne souhaiterai que pouvoir visiter d'avantage. Les [...] Lire la critique

#Par Duna le 30-01-2016

8
“Ce qui distingue l’homme de la bête, c’est que la bête n’est pas toujours obligée de lutter pour ne pas se comporter comme un homme.” (G. WOLINSKI)

Ce film ne m’a pas autant remué les tripes que La Traversée du Temps ou Les Enfants-Loups, mais c'est en partie parce qu'il donne dans les registres de l'action (type Summer Wars) et de la comédie. Sauf que là c’était au cinéma. Et comme j’en ai eu plein les mirettes et les esgourdes, c’est par ça que je vais commencer. L’animation est tout simplement superbe, avec une utilisation de la 3D intelligente et une colorisation irréprochable. Les décors comme les personnages ont du caractère, tout particulièrement les anthropomorphes qui ont une sacrée classe. Les combats sont fluides, bien que dénués d’une petite touche d’originalité. La bande-son est également agréable, surtout le générique [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.027 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.129562 ★