BlazBlue Alter Memory

BlazBlue Alter Memory

Dans un univers fantastique, Ragna the Bloodedge détenteur d'un pouvoir nommée Grimoire d'Azure erre dans le but d'accomplir une mission mystérieuse. Cet homme est un rebelle dont la tête est mise à prix. Son mystérieux passé semble relativement chaotique, il a notamment perdu son bras à cause de son petit frère. Son bras renferme donc le fameux pourvoir magique qui lui permet de combattre des êtres surnaturels. Le but de cet homme, surnommé le Shinigami, serait de défaire le monde du système qui le contrôle.

Synopsis soumis par Hei

Kana Ueda (Rachel Alucard), Kanako Kondou (Noel Vermillion), Tetsuya Kakihara (Jin Kisaragi), Tomokazu Sugita (Ragna the Bloodedge)

  • Licencié : oui
  • Titre français : BlazBlue Alter Memory
  • Editeur: Wakanim (VOD)

Critiques des membres

#Par GTZ le 19-01-2014

2
BlazBlurbz Alter - J'ai Vomi

Une anime d'une bêtise innommable si ce n'est par son titre. Et encore ce serait alors insulter les jeux qui malheureusement portent le même nom. Y avoir associé cette série est criminel. Une volonté de saboter le nom. Seul un homme avec des intentions belliqueuses, forcément, a ourdi ce complot. Un homme mauvais aux jeux de baston 2D. Qui leur voue une haine féroce et qui s'est pris on ne sait combien de roustes dans les Game Center. Il a perdu là-bas son honneur et sa virginité. Il n'ose plus y retourner, tellement la présence de BlazBlue lui rappelle les souffrances de son enfance, malheureuse évidemment. Alors il a rassemblé une équipe : une bande de mercenaires experte dans la [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 02-01-2014

2
Fan service bas de gamme

Si comme moi vous avez découvert la série BlazBlue au travers des jeux vidéos, vous vous êtes sans doute dit, à raison, que cela pourrait bien rendre en série animée. Avec son intro (en anime justement...), son charadesign (très typé shônen) et son univers (riche et complexe), le jeu de combat d'Arc System Works avait tout pour donner lieu à un produit dérivé qui pourrait satisfaire le plus grand nombre. Donc lorsque que j'ai appris l'existence de BlazBlue Alter Memory, j'étais bien sûr extatique. Puis je l'ai vu... Et j'ai eu envie de pleurer. Je ne comprends pas que l'on puisse accoucher d'une production d'aussi mauvaise qualité avec un matériau de base de si bonne facture. Certes, les [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.027 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.176034 ★