Chûkan Kanriroku Tonegawa

Chûkan Kanriroku Tonegawa

L'histoire de cette série se déroule avant que Kaiji ne rencontre Tonegawa et donc avant tous les événements narrés dans les deux saisons de Gyakkyô Burai Kaiji.

Tonegawa est le numéro 2 de la firme Taiei et son principal rôle consiste à récupérer l'argent que lui doivent les mauvais payeurs, rendant des comptes directement au PGD de la Taiei. Le chef étant d'humeur neurasthénique depuis quelque temps, Tonegawa propose d'organiser un jeu avec ses subalternes pour l'occuper : un jeu ... mortel. S'en suivent d'autres événements de la vie de tous les jours dans cette société pas comme les autres.

Synopsis soumis par Sacrilège

Toshiyuki Morikawa (Yukio Tonegawa), Akio Ohtsuka (Masayan), Atsushi Miyauchi (Yoshihiro Kurosaki), Chiharu Sawashiro (Nagata), Daiki Hamano (Nakata), Daisuke Namikawa (Seiya Ichijō), Kengo Kawanishi (Junichi Hagio), Kenjiro Tsuda (Yūji Endō), Kōtarō Nishiyama (Toshimasa Kawasaki), Masane Tsukayama (Kazuta Hyōdō), Masato Hagiwara (Kaiji Itō), Nobunaga Shimazaki (Jirō Saemonsaburō), Rena Maeda (Saeko Nishiguchi), Takaya Aoyagi (Kikuchi), Taku Yashiro (Ebitani), Takuma Terashima (Ataru Yaotome), Takuya Eguchi (Kōji Dōshita), Wataru Hatano (Kenji Yamazaki), Jay Kabira (narrateur)

  • Chûkan Kanriroku Tonegawa - Screenshot #1
  • Chûkan Kanriroku Tonegawa - Screenshot #2
  • Chûkan Kanriroku Tonegawa - Screenshot #3
  • Chûkan Kanriroku Tonegawa - Screenshot #4
  • Chûkan Kanriroku Tonegawa - Screenshot #5
  • Chûkan Kanriroku Tonegawa - Screenshot #6

Critiques des membres

#Par Sacrilège le 22-12-2018

6
Comme un mi-cuit réchauffé

La décennie passée nous avait apporté un petit énergumène du nom de Kaiji, issu des mangas créés par Fukumoto Nobuyuki. Fort de son succès, une seconde saison est venue compléter la première, sans qu’aucune autre suite ne soit apparue pour contenter les fans. Kaiji (puis Akagi, et même One Outs) a été un très gros coup de cœur pour moi et s’est avérée être la seule série que j’ai regardé deux fois. C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup. Un spin-off est finalement sorti cette année, du même auteur, faisant de moult références à Kaiji, histoire de jouer sur la corde sensible de la nostalgie. Reprenant le même chara-design à la Picasso et les situations [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.082 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174886 ★