Hunter X Hunter (OAV 1)

Hunter X Hunter (OAV 1)

Kirua et Gon sont toujours à York Shin City et n’ont pas encore rassemblés la somme nécessaire pour participer aux enchères dont feront l’objet les quelques exemplaires du jeu Greed Island. Toutefois, ils sont réunis avec Léolio et Kurapika pour la première fois depuis l’examen des hunters. Ce dernier a retrouvé un semblant de sérénité depuis qu’il croit savoir que Kuroro Luciferu est mort avec cinq autres membres de la brigade fantôme dans l’assaut du Cemetery Building.

Kurapika calmé, s’apprête à suspendre sa vengeance contre les autres membres de la brigade fantôme pour se consacrer à la recherche des yeux écarlates des membres de sa tribu. Néanmoins, un SMS de Hisoka encore infiltré dans la brigade le prévient que les cadavres des membres retrouvés morts étaient de fausses répliques fabriquées à base de nen.

Etrangement, la communauté mafieuse a même retiré la prime sur la capture des membres de la brigade après avoir su qu’ils étaient originaires de la cité de l’étoile filante (une ville de parias et de non droit qui procure à la communauté mafieuse plusieurs de ses assassins). Kurapika décide alors de s’attaquer une nouvelle fois à la brigade. Gon veut absolument lui venir en aide.

Synopsis soumis par topachook

Hozumi Gôda (Leorio), Junko Takeuchi (Gon), Kanako Mitsuhashi (Killua), Yuki Kaida (Kurapika), Hiroki Takahashi (Hisoka), Noriko Namiki (Machi), TARAKO (Senritsu), Yoshikazu Nagano (Kuroro Lucifer), Yoshiko Iseki (Pakunoda)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Hunter X Hunter OAV 1
  • Editeur: Dybex, Mangas

Il s'agit de la première série d'OVA se déroulant chronologiquement après la série et suivie des séries OVA Greed Island.

Liste non exhaustive de produits dérivés de l'anime :

Critiques des membres

#Par AngelMJ le 31-12-2009

7

Cette série d'OAV reprend le scénario là où la série l'avait laissé, c'est-à-dire en plein milieu de l'art de la Brigade Fantôme. Donc pas d'introduction, ni de quelconque nouvel élément, on prend les mêmes... et on continue. Cependant, trois ans après, on peut être étonné par le rendu général de ces 8 épisodes. Nippon Animation reste exactement sur les mêmes bases que la série TV, et ce sur tous les points. Pour dire, ces épisodes pourraient très bien constituer un début de 2e saison tant ça se confond avec la première série. On aurait pu être en droit d'attendre mieux pour des OAV qui, en règle général, sont légèrement au dessus d'une série TV... Ceci dit, l'ensemble reproduit au [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.033 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.175482 ★